Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Aller en bas

Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Kolam le Jeu 7 Juin - 16:40




"Je crois au point d'interrogation."
Umberto Eco


"Oui...
Je crois, moi aussi, au point d'interrogation, comme unique possibilité de nous faire avancer:
sans question, pas de réponse à chercher...
Et, sans question ni réponse, on prend le risque de stagner, dans ses points de vue, comme dans sa vie.
Que serait un monde où l'on ne remettrait jamais rien en question ?...
Que serait une relation sur laquelle on ne projetterait plus d'évolution ?...
Que serait notre vie si l'on prenait notre "aujourd'hui" comme une conclusion ?...
L'information reçue gratuitement sans qu'on ne la sollicite, ne vaudra jamais l'information que l'on cherche à force de questions et de curiosité...

Néanmoins, les réponses aux questions ne sont pas toujours importantes... parfois l'intérêt principal de la question réside dans le fait de se la poser...
Se poser des questions, en sachant qu'il n'existe aucune réponse unique et exacte, est une saine hygiène mentale dans la mesure où cela permet à la réflexion de s'ouvrir à une multitude de possibilités de réponses: ça ouvre les fenêtres de l'esprit, et permet d'y faire entrer un air nouveau, chargé des effluves du temps et du moment, à chaque fois changeant et évanescent...

On ne se pose jamais trop de questions, quand celles-ci servent de support à une évasion des geôles de la pensée unique et, de fait réductrice, mais qu'au contraire, on ajoute de nouveaux champs d'exploration aux possibles déjà envisagés.
On se pose trop de questions, quand, dans nos questions, on exige de trouver la réponse qui nous apaisera.
Il y a des questions qui sont faites pour rester sans réponse précise: ce sont les questions ouvertes, auxquelles correspondent autant de réponses vraies que de répondants aux questions...
Toutes les réponses données aux questions posées, ne suffisent pas à tracer des vérités universelles au prétexte que plusieurs avis convergeraient vers la même hypothèse de conclusion-réponse...
Chaque réponse a son chemin de réflexion unique et particulier, issu du métissage d'une raison et d'une expérience, toutes deux, toujours fort personnelles...

Cultiver le point d'interrogation, c'est ensemencer et enrichir son propre champ de culture.
On ne peut ni hériter, ni voler, ni troquer cette culture: nous ne pouvons que l'acquérir, patiemment, au fil du temps... en veillant à lui laisser assez de lumière pour continuer à croitre, et en évitant de la confiner dans des bocages de certitudes qui closent toute discussion...

Interrogez, interrogez ouvertement... Ne cessez jamais !...
La vie appartient à ceux qui ne s'arrêtent pas aux faux semblants du "tenu pour vrai" par ouï-dire..."
avatar
Kolam
Modératrice

Buffle
Messages : 1063
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Alcyan le Jeu 7 Juin - 20:24

"Responsable" signifie "capable de répondre", d'apporter un chemin de réponse que l'on a parcouru.
avatar
Alcyan
Prométhée

Singe
Messages : 108
Date d'inscription : 25/05/2018

Localisation : sur le chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Raphaela le Jeu 7 Juin - 22:53

Merci beaucoup Kolam pour ce partage !

avatar
Raphaela
Épiméthée

Rat
Messages : 163
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Sofiane le Ven 8 Juin - 17:39

Question. Le terme s’enracine, et chante et laisse derrière lui la bave de l’escargot. J’y lis la quête et l’asservissement, la marche et le recueillement. Depuis que la nuit est nuit, depuis que le jour est jour, l’humain se questionne inlassablement. Il dit : « Qu’est-ce ceci, qu’est-ce cela ? » Puis, plus intimement, il dit : « Qui suis-je ? » Aussitôt qu’il saisit un atome de la vérité, aussitôt il en est dessaisi. Néanmoins, enthousiasmé par la beauté entrevue, il part à sa recherche. Il questionne, il expérimente tout ce qui se manifeste et qui aussitôt se dérobe. Il pressent déjà, du fond de la petite enfance, que ce qui fut saisi ne peut être contenu, quelle que soit la question, ni en dedans ni en dehors de lui.
avatar
Sofiane
Modérateur

Cheval
Messages : 1466
Date d'inscription : 24/05/2018

Localisation : Le Jardin de roses
Emploi/loisirs : Les romans policiers
Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Samarcande le Ven 8 Juin - 23:09

Umberto Eco a écrit:


Chaque réponse a son chemin de réflexion unique et particulier, issu du métissage d'une raison et d'une expérience, toutes deux, toujours fort personnelles...

Cultiver le point d'interrogation, c'est ensemencer et enrichir son propre champ de culture.
On ne peut ni hériter, ni voler, ni troquer cette culture: nous ne pouvons que l'acquérir, patiemment, au fil du temps...



   sunny  tellement juste



Dernière édition par Kolam le Dim 15 Juil - 22:08, édité 1 fois (Raison : Nom de l'auteur de la citation)
avatar
Samarcande
Phoebe

Buffle
Messages : 308
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Invité le Ven 13 Juil - 10:43

Namasté Namasté,

Il faut que la question soit bonne pour que la réponse le soit aussi !
La bonne question permet à celle/celui qui y répond...
... de se remettre en question

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Ptah le Ven 13 Juil - 11:43


Namasté,

Cette démarche du questionnement présente des analogies avec le Taoisme, ou la non-dualité en général, dans la mesure où les opinions marquées sont quelque part une fermeture de l'esprit, arrivé à un certain niveau, alors que le but est l'ouverture de l'esprit et du coeur, ouverture qui permet le silence intérieur et l'accès au Soi, à la Transcendance.
Les opinions font partie du monde de l'attachement, de la "saisie", du bruit intérieur, du tapage mental, et de l'intranquillité.

Bien sûr, tout dépend où on en est personnellement, on peut être dans le besoin d'avoir des réponses, même imparfaites, dans le but de se construire, et de chercher une certaine harmonie avec l'univers.
avatar
Ptah
Protée

Cochon
Messages : 610
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Mimy le Sam 14 Juil - 10:14

Autant qu'une question ne ramène à une repli sur soi..c'est ok.

Combien de fois cette question revient..

Mais pourquoi moi?
Qu'est que j'ai donc fait au bon dieu?

Pourquoi un tel ne m'aime pas?


En fin...des questions comme des réponses peuvent enfermer une personne dans des labyrinthes..
avatar
Mimy
Phoebe

Serpent
Messages : 323
Date d'inscription : 17/05/2018

Localisation : Ici et maintenant
Humeur : Vivante

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Professeur X le Dim 15 Juil - 12:49

Hum , on peut se bricoler un meuble avec des étagères où l'on peut poser ses questions , et l'on peut ensuite admirer sa collection de questions , et prendre plaisir à ce qu'elles suscitent de réponses si différentes selon nos humeurs , love .
avatar
Professeur X
Umbriel

Chien
Messages : 1177
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Kolam le Dim 15 Juil - 15:32

@Mimy a écrit:Autant qu'une question ne ramène à une repli sur soi..c'est ok.

Combien de fois cette question revient..

Mais pourquoi moi ?
Qu'est que j'ai donc fait au bon dieu ?
Pourquoi un tel ne m'aime pas ?

En fin...des questions comme des réponses peuvent enfermer une personne dans des labyrinthes..

Coucou Mimy flower

Oui, bien sur... Mais pour moi, le genre de "questions" que tu cites ici sont du domaine du nombrilisme-ultra-égocentré et pas vraiment du tout dans le sens, dans le ton et le "message" du texte au-dessus, qui est totalement dans le sens de "l'ouverture à", c'est-à-dire tout le contraire d'un enfermement sur soi-même... Wink
avatar
Kolam
Modératrice

Buffle
Messages : 1063
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Invité le Dim 15 Juil - 22:04

Umberto Eco a écrit:Que serait notre vie si l'on prenait notre "aujourd'hui" comme une conclusion ?..

C'est sûr mais je pense de plus en plus qu'il faut surtout se les poser à soi-même un peu comme on rechercherai un mode d'emploi, de façon pragmatique, sinon on tombe vite dans la dilution.


Dernière édition par Kolam le Dim 15 Juil - 22:07, édité 1 fois (Raison : Nom de l'auteur de la citation)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par porte le Dim 15 Juil - 22:47

? devenir...

Pourquoi<>pourquoi pas

Comment<>commencer

On ne m'aime pas? Aimes-toi

Qui suis-je? Je suis ce qui est.

*Si l'on recherche dans la profondeur de la question LA réponse juste, ce qui répond demande à ce que le questionneur se taise. Ou plus simplement fasse silence, car tout ce qui est recherché est déjà là en Réalité.

La plupart du temps pour ne pas dire catégoriquement toujours (la place au doute pour le questionneur...), la réponse est dans ce que l'on vit. Tant que l'expérience n'est pas actée, la réponse reste comme une question pour la bonne et simple raison que son abstraction est sa faiblesse, car non vécue.

Passons donc du chercheur au trouveur. Ne nous attendons pas à ce que la véritable réponse corresponde à nos attentes. Là il y aura des déçus, mais celles et ceux qui franchiront ce cap de l'acception, du discernement, du dévoilement, de la Présence seront récompensés.

Sans rien attendre soyons silencieux, hors du doute. Sad

Fraternellement I love you
avatar
porte
Protée

Serpent
Messages : 593
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Professeur X le Lun 16 Juil - 15:47

Hum, sans le doute il n'existe aucune vérité , love .
avatar
Professeur X
Umbriel

Chien
Messages : 1177
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par porte le Lun 16 Juil - 17:32

@Professeur X a écrit:Hum, sans le doute il n'existe aucune vérité , love .


*C'est exactement l'inverse du point de vue spirituel...désolé de t'apprendre cette "triste nouvelle".

Ceci revient à dire que douter de l'existence du Suprême me permet d'exister hors de Lui et ainsi justifier la "séparation", entre autres. Nous pourrons développer ceci plus amplement si nécessaire.

**Pour ce qui est dans le doute, il est cette certitude que la Vérité n'est pas dans son champ...de conscience. Lorsque les voiles tombent, que ce doute que tu pointes est dépassé de son champ où il se complaît par un processus qui lui est propre et spirituel (non pas emprunt de religiosité), ce qui doute s'efface. Une démarche intérieure doit être entamée à cette fin, un nouvel état d'esprit pour un ciel nouveau. Ça prendra au temps le temps qu'il faut, peu importe.

Ce qui doute doit être examiné puis affranchi.

Fraternellement I love you


*La Présence "JE SUIS" pointe ceci à ce propos:

L’état d’esprit du séparé
Est pure spéculation,
Quoi qu’il dise ou fasse
Il n’obtiendra que doute.
Son retournement est son salut,
L’impermanence pour le permanent,
L’illusoire pour l’éternel,
Le moi séparé égoïste
Pour le SOI impersonnel,
Courant de l’Amour inconditionnel.

Tes doutes ne feront que nourrir
Ce qui en toi t’a déjà éloigné
De ce fait éternel du Soi,
Que tu es réellement.

La prise de conscience,
Et le fait établi,
Déclenche ce rire irrépressible,
Que la comédie, tu la vois,
Que la compréhension du Divin
Est Source jaillissante,
Et ta joie en Soi,
Te remplit sans commune mesure.

Si ce qui te reste
N’est pas le bénéfice du doute,
Sa confiance t’est acquise.
(ceci ressemble fort à un trait d'humour, disons assez spirituel)

Hors du doute,
Par la force intérieure,
La Présence Christique
Qui se déploie,
Tout en étant pleine,
Claire et calme,
Te permettent de faire couler
La Source de l’Amour,
Dans toute relation
Que tu voyais
Extérieure à toi.


**Cette strophe est d'une importance cruciale, car elle indique une voie où "ce qui est se tient".

Ne relâche pas ton effort
Envers le Divin,
Tant que tu n’es pas délivré
Du limité et de ses dépendances.


Il connaît sans réserve
Les pas que tu fais,
Qui te conduisent vers Lui,
Jusqu’à ce que tout doute
S’écroule en toi,

Laissant la place à l’émergence
De son cœur en nous.


C’est alors que Lui
Te soutiendra, ne te relâche pas,
Car Il ne nous a pas
En Réalité lâché,
Mais que son Amour et Liberté
Devaient s’accomplir
A travers ce « toi », « moi »,
Dans le sceau du SOI,
Magnifique et parfait
En tous points.
Béni soit Celui qui EST.

Fraternellement à toutes et tous dans le TOUT. I love you
avatar
porte
Protée

Serpent
Messages : 593
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Invité le Lun 16 Juil - 17:42

Faire l'expérience du vide demande du courage.
Pourtant cela aussi est nécessaire.

Bon courage


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois au point d'interrogation - U. Eco

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum