Texte en partage: " le sentiment océanique"

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Texte en partage: " le sentiment océanique"

Message par Kouen le Mer 23 Mai - 22:00

Rappel du premier message :

Qu'est-ce que le « sentiment océanique » ?

study

C'est à la fin des années 1920, lors d'une correspondance échangée avec Sigmund Freud, que l'écrivain Romand Rolland évoque pour la première fois le sentiment océanique. La discussion porte en fait sur le sentiment religieux. S. Freud vient de publier L'Avenir d'une illusion dans lequel il analyse la religion comme une forme de régression de l'adulte vers les émotions de l'enfance. La soumission des hommes vis-à-vis de Dieu est comme celle du petit enfant qui éprouve le dénuement et la fragilité. Face aux épreuves de la vie, celui-ci en appelle à une figure paternelle idéale - Dieu - censée lui apporter protection et soutien.
Like a Star @ heaven
R. Rolland, esprit mystique tourné vers la spiritualité orientale, refuse de réduire la religion à une régression psychologique. Il évoque un autre état de conscience : le « sentiment océanique », impression étrange de fusion avec le cosmos, où la conscience se dissout dans un grand tout.
Like a Star @ heaven
Ce sentiment océanique a été décrit par de nombreux mystiques qui ont fait des expériences similaires, qu'elles soient religieuse ou profanes. Mais c'est à la religiosité indienne que le sentiment océanique est souvent assimilé. R. Rolland s'intéressait d'ailleurs beaucoup à la mystique indienne. L'Inde a exercé une fascination sur bon nombre d'Occidentaux, séduits par sa spiritualité. Avec la vogue New Age, beaucoup vont partir en Inde pour espérer y faire l'expérience - pratique mystique et drogue aidant - de ce sentiment océanique.
Like a Star @ heaven
Les neurosciences ont tenté de voir si l'expérimentation du sentiment océanique est associée à un état particulier du cerveau. Andrew Newberg et Eugene d'Aquili, de l'université de Pennsylvanie, ont scanné le cerveau des pratiquants de la Méditation transcendantale, qui savent induire leur état unitaire. Il apparaît que ce sentiment océanique est associé à une chute d'activité d'une zone du néocortex pariétal. Or cette aire cérébrale qui entre en sommeil est l'aire associative responsable de l'orientation dans l'espace et de la position par rapport à l'environnement.
L'inhibition de cette zone entraînerait donc une sorte de sentiment
d'indifférenciation entre le soi et le non-soi.

Like a Star @ heaven



Jean-François Dortier



 sunny  


Dernière édition par Stella le Mer 23 Mai - 22:18, édité 1 fois
avatar
Kouen
Miranda

Coq
Messages : 707
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Charente Tarot XVII

Revenir en haut Aller en bas


Re: Texte en partage: " le sentiment océanique"

Message par Totem le Ven 5 Oct - 15:56

@Hridaye a écrit:C'est juste Totem.

Et effectivement, il y a de multiples formes d'expériences de conscience expansée, mais certaines ultimes modifient définitivement l’idiosyncrasie de individu.
On ne peut plus penser de la même façon ni être dans le même état d'esprit.
Il y a une raison à cela: la percée du centre cardiaque. Certains disent l'avoir ressenti même physiquement et c'était douloureux.
Certaines expériences entrainent une conscience modifiée mais le centre cardiaque n'est pas encore percé donc l'état ordinaire reprend ses droits et il reste le souvenir.
Et c'est là que ça devient problématique, le mental s'empare du souvenir de l'expérience et ronge cet os des lustres, l'égo spirituel se développe sur ce terrain pour la bonne raison que la transformation véritable n'a pas encore eut lieu et que l'égo prend la grosse tête et s'imagine que l'expérience le concerne.

Mais après l'expérience ultime, le compagnon silencieux (ou l'ajusteur de pensée pour d'autres ou le Soi pour les hindous ou la présence 'je suis' pour porte) est ensoi, les centres émotionnels et mental supérieurs sont actifs et il y a une nouvelle compréhension qui se fait jour. Ca n'a plus rien à voir.

Le lecteur ayant vécu lui-même qqs expériences ne peut pas se laisser abuser par un intellectuel qui vit sur ces maigres acquis, d'une expérience incomplète, son reliquat de  mémoire ressassée et réinterprétée, voir ratiocinée au dénominateur commun de la conscience ordinaire,
sauf s'il (ce lecteur) n'a pas vécu lui-même d'ouverture de conscience ou expérience d'expansion même éphémère.
Là il prendra forcément des vessies pour des lanternes.


Je plussoies,

Totem
Rhéa

Messages : 1408
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Re: Texte en partage: " le sentiment océanique"

Message par Azaël le Ven 5 Oct - 20:03

Après cet ouverture du cœur éprouve-t-on encore la sensation d'avoir des ennemis ?
avatar
Azaël
Makemake

Rat
Messages : 1739
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : καρδία

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texte en partage: " le sentiment océanique"

Message par Cornalin le Sam 6 Oct - 19:11

@Ptah a écrit:
@Cornalin a écrit:
Moi je ne connais pas ce Comte-Sponville mais cette défense de la croyance m’interpelle. En quoi la croyance de quelqu’un qui s’illusionne serait-elle bénéfique pour lui ?
En quoi briser les illusions de la logique des rationalistes serait-elle différente de briser la croyance aveugle ? Et en quoi cela serait-il néfaste dans un cas comme dans l’autre ?
Le but de la spiritualité n’est surement pas de maintenir ces deux extrêmes en place qui sont finalement du pareil au même et où l’unité, le réel émerveillement n’est jamais au rendez-vous Wink

- la logique des rationalistes est néfaste puisque, en dehors de ces histoires de spiritualité/religion, ils ont soutenu un monde matérialiste à l'excès, donc une société immorale et vide, tourné uniquement vers les plaisirs et l'égoisme, ce qui a développé du surproductivisme de masse, polluant la planète physiquement et spirituellement. L'état de la planète est le fruit de leur logique. C'est donc là une question de survie concrète de dénoncer la direction prise.
Je l'avais déjà écrit là où tu as pris la citation.
Quand la religion donne des inquisiteurs criminels, il faut le dénoncer, quand le rationalisme détruit le monde, il faut le dénoncer aussi.

- Il est présomptueux de décider que les croyances religieuses des gens sont des illusions, ou des croyances faites à l'aveugle, en effet, quel que soit le chemin, c'est l'ouverture du Coeur qui compte, Dieu est partout et si tu as la Foi inébranlable que Jésus a existé, alors il a réellement existé, même si historiquement il ne l'a pas été.
Et oui, le divin est omniprésent-omnipotent-omniscient. Les Saints Réalisés sont là pour attester que ces chemins sont utiles de l'intérieur, pour un temps plus ou moins long, et n'ont pas à être dénigrés par des intellos qui n'éprouvent pas le chemin en pratique, mais le regardent du haut de leur petite pensée qui n'est en réalité que préjugés et idéologie fumeuse.

- par ailleurs, la foi n'est pas de la croyance aveugle, car l'intuition spirituelle intérieure, ça existe.

- On parle ici de comte sponville, et la différence est que voici quelqu'un qui prétend avoir atteint/approché la Réalisation du soi et qui agresse les croyants, bouscule les cheminements de ceux qui ont déjà bien du mal à développer un peu de foi, nie Dieu alors qu'aucun Réalisé ne s'abaisse à ces absurdités intellectuelles, et il ne fait que valider l'idéologie de la bien pensance mondaine.
Donc, c'est une contradiction et c'est inauthentique, c'est tout.
(qu'il y ait des religieux délirants et agressifs aussi, je suis d'accord, il y a même des religieux intégristes qui te disent que Jésus était pour la violence, le racisme, etc. La différence est que comte sponville prétend avoir atteint un certain niveau alors qu'il sort des âneries du même niveau, mais dans l'autre sens. C'est du fake, c'est tout, selon moi.).

Je vais essayer de me faire mieux comprendre du pourquoi je disais cela…

Si l’on prend  la logique des rationalistes que vous dénoncez, la plupart du temps ils essaieront de prouver ou non l’existence de Dieu ou de remettre en question tout ce qui dépasse l’entendement par la logique. Alors sur ce point je suis entièrement d’accord avec vous.

D’un autre côté vous avez ces gens qui veulent croire à quelque chose ou qui croient à quelque chose pour certaines raisons qui leurs sont propre et souvent parce que un tel l’a dit, parce ce que c’est écrit ou peu importe mais qui n’ont pas éprouvé cette croyance ou pensée jusqu’au bout.

Que la foi, l’intuition puisse servir d’élan vital de base je suis assez d’accord.

Mais concernant la spiritualité ou peu importe comment vous l’appelez, cela demande une démarche attentive, sérieuse et sincère et beaucoup d'humilité, rien à voir avec le fait de croire ceci ou cela. C’est en ce sens que je disais cela, de briser les illusions de la logique des rationalistes ou de briser la croyance était du pareil au même.

En fait, c’est très simple mais comme Professeur X l’a écrit plus haut, personne n’a dit que c’était chose facile...
avatar
Cornalin
Amalthée

Cheval
Messages : 231
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texte en partage: " le sentiment océanique"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum