Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Félix Malu le Dim 17 Nov - 18:09

Le titre du sujet est le titre de mon article que vous trouverez ci-dessous (lien vers mon blog)
Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Si vous êtes inspiré par ce sujet, j'aimerais lire vos avis, tant sur mon approche du sujet que par votre propre expérience.

Bonne lecture et merci d'avance pour vos retours.


Dernière édition par Félix Malu le Dim 17 Nov - 19:46, édité 1 fois
Félix Malu
Félix Malu
Mithra

Chèvre
Messages : 20
Date d'inscription : 13/10/2019

Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Blogueur et Coach de
Humeur : Lumineuse

https://www.soiconscient.com

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Azaël le Dim 17 Nov - 18:19

Tu intitules ton article "pour apprécier la lumière, il faut avoir vécu dans l'obscurité"
Je m'attendais donc au récit de personnes ayant subies des périodes de vie très dures et qui en sont ressorties plus fortes et plus à même d'apprécier la lumière.
Hors tu pars dans une autre direction : celle de ceux qui ont incarnés l'obscurité pour ensuite s'en détourner et revenir à la lumière, ce qui est autre chose selon moi.
Azaël
Azaël
Makemake

Rat
Messages : 1781
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Félix Malu le Dim 17 Nov - 18:23

@Azaël a écrit:Tu intitules ton article "pour apprécier la lumière, il faut avoir vécu dans l'obscurité"
Je m'attendais donc au récit de personnes ayant subies des périodes de vie très dures et qui en sont ressorties plus fortes et plus à même d'apprécier la lumière.
Hors tu pars dans une autre direction : celle de ceux qui ont incarnés l'obscurité pour ensuite s'en détourner et revenir à la lumière, ce qui est autre chose selon moi.

Oui, tout à fait Azaël, c'est une autre approche du concept.
Pour moi, ces deux thèmes ne s'opposent pas non plus forcément et peuvent même s'impliquer mutuellement.

Merci d'avoir pris le temps de me lire.
Félix Malu
Félix Malu
Mithra

Chèvre
Messages : 20
Date d'inscription : 13/10/2019

Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Blogueur et Coach de
Humeur : Lumineuse

https://www.soiconscient.com

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Azaël le Dim 17 Nov - 18:31

Du coup j'aurais plutôt dit : "Pour apprécier la Lumière et faut avoir vécu l'Obscurité"
Azaël
Azaël
Makemake

Rat
Messages : 1781
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Félix Malu le Dim 17 Nov - 18:47

@Azaël a écrit:Du coup j'aurais plutôt dit : "Pour apprécier la Lumière et faut avoir vécu l'Obscurité"

C'est un petit "twist" intéressant au titre. Merci de la suggestion, je verrais ce que ça donne en en sondant d'autres.

C'est personnel bien sûr, mais je pense intimement qu'être "dans" l'obscurité ou la vivre revient au même. Dans des cas spécifiques bien sûr. Je ne veut pas généraliser.

Si je prends l'exemple de méchants dans les films, beaucoup d'entre eux ont vécus l'obscurité par un traumatisme qui les as non seulement déchiré, mais les as en plus rendu cyniques, cruels et "mauvais". Leur intention étant de "partager" leur souffrance au reste de la planète.

Tous les cas ne sont pas identiques bien sûr. Mais spécifiquement ici, je ne dissocie pas ceux qui souffrent de ceux qui ont profondément refoulé et enfui leur souffrance dans les zones les plus obscures de l'inconscient.

Le plus important étant d'utiliser son expérience. J'entends par expérience ce que l'on a subit ou ce que l'on fait subir aux autres (et qui nous retombera dessus DE TOUTE FACON) pour percer consciemment vers la lumière et l'amour de nous-même et des autres.
Félix Malu
Félix Malu
Mithra

Chèvre
Messages : 20
Date d'inscription : 13/10/2019

Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Blogueur et Coach de
Humeur : Lumineuse

https://www.soiconscient.com

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Félix Malu le Dim 17 Nov - 19:47

@Azaël a écrit:Du coup j'aurais plutôt dit : "Pour apprécier la Lumière et faut avoir vécu l'Obscurité"

Salut encore Azaël,

J'ai pris en considération ton retour et afin d'éviter toute confusion dans le concept j'ai modifié le titre de l'article.
Qu'en penses-tu ?
Félix Malu
Félix Malu
Mithra

Chèvre
Messages : 20
Date d'inscription : 13/10/2019

Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Blogueur et Coach de
Humeur : Lumineuse

https://www.soiconscient.com

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Totem le Dim 17 Nov - 20:36

Bonsoir Félix

Dans ton blog tu écris :

Les zones d’ombres, vous l’avez deviné, sont celles qui sont cachées, c’est notre inconscient ; ce côté obscur de notre personnalité dont nous ignorons l’existence.

Carl Jung appelle aussi ce côté obscur, notre inconscient, le Soi de l’ombre (Shadow Self en anglais),

Votre côté obscur n’est pas mauvais par défaut, il contient simplement un ensemble de comportements, de forces et de faiblesses dont vous êtes principalement inconscients.

C'est tout à fait cela.
Sri Aurobindo l'exprime de cette façon :
LA LOI DES CONTRADICTIONS CENTRALES

Shri Aurobindo découvre, lors de son parcours spirituel, une loi universelle; non seulement il y a une loi de montée et de descente, mais aussi, semble-t-il, une "loi de contradiction centrale". En même temps que nous prenons conscience de notre but, nous découvrons une difficulté particulière qui est comme l'envers ou la contradiction du but. C'est un phénomène étrange, comme si nous avions exactement l'ombre de notre lumière ; une ombre particulière, une difficulté particulière, un problème particulier qui se présente et se représente à nous avec une insistance déconcertante, toujours le même sous des visages et dans les circonstances les plus distants, et qui revient après chaque bataille gagnée avec une puissance accrue, proportionnelle à notre nouvelle intensité de conscience, comme si nous devions encore et encore livrer la même bataille sur chaque plan de conscience nouvellement conquis."L'adversaire caché dans la poitrine humaine, l'homme doit le vaincre "ou perdre son haut destin ; c'est la guerre intérieure sans merci".

Shri Aurobindo l'appelle le double mauvais, qui peut même s'incarner dans une personne humaine. Il précise : "un individu qui a de grandes capacités pour le travail a toujours ou "presque toujours un être qui lui est attaché, ressemblant parfois à une "partie de lui-même, et qui est exactement la contradiction de ce qu'il "représente centralement dans le travail à faire ; ou, si cet être n'est "pas là dès le début, pas encore attaché à sa personnalité, une force "de ce genre entre dans son atmosphère dès qu'il se met au travail "pour réaliser. Sa tâche semble être de créer des oppositions, des "conditions mauvaises, de faire faire des faux pas ; bref, de mettre "devant nous tout le problème du travail que nous avons entrepris. Il "semblerait, dans l'économie occulte du monde, que le problème ne "puisse être résolu sans que l'instrument prédestiné fasse sienne la "difficulté".

Il se pourrait finalement que le secret de l'existence nous échappe parce que nous avons imparfaitement compris cette loi du duel de l'ombre et de la lumière, et l'énigme de notre double nature animale et divine.

Nourris d'une conception manichéenne de l'existence nous y avons vu seulement, à la suite de nos morales et de nos religions, une impitoyable lutte du bien et du mal de la vérité et du mensonge, où il importait d'être du bon côté, à la droite du Seigneur. Et nous avons tout coupé en deux, le royaume de Dieu et le royaume du diable, la vie inférieure de ce monde et la vraie vie au ciel. Nous avons voulu supprimer le contraire du but, et en même temps nous avons supprimé le but. Car le but n'est pas d'être tronqué, ni en bas ni en haut.


En conclusion la part d'ombre est une face qui doit être illuminée et cela peut se faire lorsqu'elle est reconnue pour ce qu'elle est, à savoir une partie de soi qui est un moteur malgré son côté négatif car sans cela on ne pourrait évoluer....
A ce sujet même si on est un être altruiste qui aime son prochain et qui pense être dans les clous, on déchante vite lorsque que la lumière arrive..... Wink
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4528
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Azaël le Dim 17 Nov - 20:58

@Félix Malu a écrit:
@Azaël a écrit:Du coup j'aurais plutôt dit : "Pour apprécier la Lumière et faut avoir vécu l'Obscurité"

Salut encore Azaël,

J'ai pris en considération ton retour et afin d'éviter toute confusion dans le concept j'ai modifié le titre de l'article.
Qu'en penses-tu ?

L'utilisation d'une image (bougie) peut renvoyer vers différents niveaux de compréhension de l'obscurité et est donc, à mon avis, susceptible de toucher plus de gens.
Azaël
Azaël
Makemake

Rat
Messages : 1781
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Félix Malu le Dim 17 Nov - 21:33

@Totem a écrit:Bonsoir Félix

Dans ton blog tu écris :

Les zones d’ombres, vous l’avez deviné, sont celles qui sont cachées, c’est notre inconscient ; ce côté obscur de notre personnalité dont nous ignorons l’existence.

Carl Jung appelle aussi ce côté obscur, notre inconscient, le Soi de l’ombre (Shadow Self en anglais),

Votre côté obscur n’est pas mauvais par défaut, il contient simplement un ensemble de comportements, de forces et de faiblesses dont vous êtes principalement inconscients.

C'est tout à fait cela.
Sri Aurobindo l'exprime de cette façon :
LA LOI DES CONTRADICTIONS CENTRALES

Shri Aurobindo découvre, lors de son parcours spirituel, une loi universelle; non seulement il y a une loi de montée et de descente, mais aussi, semble-t-il, une "loi de contradiction centrale". En même temps que nous prenons conscience de notre but, nous découvrons une difficulté particulière qui est comme l'envers ou la contradiction du but. C'est un phénomène étrange, comme si nous avions exactement l'ombre de notre lumière ; une ombre particulière, une difficulté particulière, un problème particulier qui se présente et se représente à nous avec une insistance déconcertante, toujours le même sous des visages et dans les circonstances les plus distants, et qui revient après chaque bataille gagnée avec une puissance accrue, proportionnelle à notre nouvelle intensité de conscience, comme si nous devions encore et encore livrer la même bataille sur chaque plan de conscience nouvellement conquis."L'adversaire caché dans la poitrine humaine, l'homme doit le vaincre "ou perdre son haut destin ; c'est la guerre intérieure sans merci".

Shri Aurobindo l'appelle le double mauvais, qui peut même s'incarner dans une personne humaine. Il précise : "un individu qui a de grandes capacités pour le travail a toujours ou "presque toujours un être qui lui est attaché, ressemblant parfois à une "partie de lui-même, et qui est exactement la contradiction de ce qu'il "représente centralement dans le travail à faire ; ou, si cet être n'est "pas là dès le début, pas encore attaché à sa personnalité, une force "de ce genre entre dans son atmosphère dès qu'il se met au travail "pour réaliser. Sa tâche semble être de créer des oppositions, des "conditions mauvaises, de faire faire des faux pas ; bref, de mettre "devant nous tout le problème du travail que nous avons entrepris. Il "semblerait, dans l'économie occulte du monde, que le problème ne "puisse être résolu sans que l'instrument prédestiné fasse sienne la "difficulté".

Il se pourrait finalement que le secret de l'existence nous échappe parce que nous avons imparfaitement compris cette loi du duel de l'ombre et de la lumière, et l'énigme de notre double nature animale et divine.

Nourris d'une conception manichéenne de l'existence nous y avons vu seulement, à la suite de nos morales et de nos religions, une impitoyable lutte du bien et du mal de la vérité et du mensonge, où il importait d'être du bon côté, à la droite du Seigneur. Et nous avons tout coupé en deux, le royaume de Dieu et le royaume du diable, la vie inférieure de ce monde et la vraie vie au ciel. Nous avons voulu supprimer le contraire du but, et en même temps nous avons supprimé le but. Car le but n'est pas d'être tronqué, ni en bas ni en haut.


En conclusion la part d'ombre est une face qui doit être illuminée et cela peut se faire lorsqu'elle est reconnue pour ce qu'elle est, à savoir une partie de soi qui est un moteur malgré son côté négatif car sans cela on ne pourrait évoluer....
A ce sujet même si on est un être altruiste qui aime son prochain et qui pense être dans les clous, on déchante vite lorsque que la lumière arrive..... Wink

Superbe analyse à laquelle j'adhère Totem.
J'aime particulièrement ta conclusion : "la part d'ombre est une face qui doit être illuminée et cela peut se faire lorsqu'elle est reconnue pour ce qu'elle est, à savoir une partie de soi qui est un moteur malgré son côté négatif car sans cela on ne pourrait évoluer"

C'est TOUT A FAIT CA!
Merci.
Félix Malu
Félix Malu
Mithra

Chèvre
Messages : 20
Date d'inscription : 13/10/2019

Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Blogueur et Coach de
Humeur : Lumineuse

https://www.soiconscient.com

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Totem le Lun 18 Nov - 1:02

@Félix Malu a écrit:
@Totem a écrit:Bonsoir Félix

Dans ton blog tu écris :

Les zones d’ombres, vous l’avez deviné, sont celles qui sont cachées, c’est notre inconscient ; ce côté obscur de notre personnalité dont nous ignorons l’existence.

Carl Jung appelle aussi ce côté obscur, notre inconscient, le Soi de l’ombre (Shadow Self en anglais),

Votre côté obscur n’est pas mauvais par défaut, il contient simplement un ensemble de comportements, de forces et de faiblesses dont vous êtes principalement inconscients.

C'est tout à fait cela.
Sri Aurobindo l'exprime de cette façon :
LA LOI DES CONTRADICTIONS CENTRALES

Shri Aurobindo découvre, lors de son parcours spirituel, une loi universelle; non seulement il y a une loi de montée et de descente, mais aussi, semble-t-il, une "loi de contradiction centrale". En même temps que nous prenons conscience de notre but, nous découvrons une difficulté particulière qui est comme l'envers ou la contradiction du but. C'est un phénomène étrange, comme si nous avions exactement l'ombre de notre lumière ; une ombre particulière, une difficulté particulière, un problème particulier qui se présente et se représente à nous avec une insistance déconcertante, toujours le même sous des visages et dans les circonstances les plus distants, et qui revient après chaque bataille gagnée avec une puissance accrue, proportionnelle à notre nouvelle intensité de conscience, comme si nous devions encore et encore livrer la même bataille sur chaque plan de conscience nouvellement conquis."L'adversaire caché dans la poitrine humaine, l'homme doit le vaincre "ou perdre son haut destin ; c'est la guerre intérieure sans merci".

Shri Aurobindo l'appelle le double mauvais, qui peut même s'incarner dans une personne humaine. Il précise : "un individu qui a de grandes capacités pour le travail a toujours ou "presque toujours un être qui lui est attaché, ressemblant parfois à une "partie de lui-même, et qui est exactement la contradiction de ce qu'il "représente centralement dans le travail à faire ; ou, si cet être n'est "pas là dès le début, pas encore attaché à sa personnalité, une force "de ce genre entre dans son atmosphère dès qu'il se met au travail "pour réaliser. Sa tâche semble être de créer des oppositions, des "conditions mauvaises, de faire faire des faux pas ; bref, de mettre "devant nous tout le problème du travail que nous avons entrepris. Il "semblerait, dans l'économie occulte du monde, que le problème ne "puisse être résolu sans que l'instrument prédestiné fasse sienne la "difficulté".

Il se pourrait finalement que le secret de l'existence nous échappe parce que nous avons imparfaitement compris cette loi du duel de l'ombre et de la lumière, et l'énigme de notre double nature animale et divine.

Nourris d'une conception manichéenne de l'existence nous y avons vu seulement, à la suite de nos morales et de nos religions, une impitoyable lutte du bien et du mal de la vérité et du mensonge, où il importait d'être du bon côté, à la droite du Seigneur. Et nous avons tout coupé en deux, le royaume de Dieu et le royaume du diable, la vie inférieure de ce monde et la vraie vie au ciel. Nous avons voulu supprimer le contraire du but, et en même temps nous avons supprimé le but. Car le but n'est pas d'être tronqué, ni en bas ni en haut.


En conclusion la part d'ombre est une face qui doit être illuminée et cela peut se faire lorsqu'elle est reconnue pour ce qu'elle est, à savoir une partie de soi qui est un moteur malgré son côté négatif car sans cela on ne pourrait évoluer....
A ce sujet même si on est un être altruiste qui aime son prochain et qui pense être dans les clous, on déchante vite lorsque que la lumière arrive..... Wink

Superbe analyse à laquelle j'adhère Totem.
J'aime particulièrement ta conclusion : "la part d'ombre est une face qui doit être illuminée et cela peut se faire lorsqu'elle est reconnue pour ce qu'elle est, à savoir une partie de soi qui est un moteur malgré son côté négatif car sans cela on ne pourrait évoluer"

C'est TOUT A FAIT CA!
Merci.

C'est juste une analyse par apport à du vécu Félix....mais peut être que tout le monde ne le vit pas comme ça...qui sait.? Wink
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4528
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Sod le Lun 18 Nov - 5:02

L'idée centrale de ce ce sujet peut se décliner d'autres façons : nul ne cherche a apprendre s'il croit déjà savoir.

On devient capable de comprendre la vérité en reconnaissant ses erreurs, car quand je fais une erreur, la vérité c'est que je commet une erreur.

Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2279
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Cogitop le Lun 18 Nov - 8:07


C’est dans le noir le plus absolu, qu’on se rend compte que la lumière est au fond de soi.

I love you
Cogitop
Cogitop
Dioné

Chien
Messages : 1090
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Professeur X le Lun 18 Nov - 11:00

Hum , tant qu'on à pas pris conscience à quel point on dort , on ne saurait faire l'effort de s'éveiller , ou , on ne saurait travailler à obtenir quelque chose que l'on croit posséder , ou , la première étape vers l'éveil n'est pas très engageante , c'est la conscience de sa " merditude " , ça marche aussi avec la bougie et l'obscurité , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3354
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Mitya le Lun 18 Nov - 14:34

Plus on descend bas, plus on remonte haut selon le principe hermétiste

J'en ai toujours eu l'intuition plus ou moins claire et j'ai découvert un jour que c'est parfaitement illustré par la parabole du fils prodigue.
Le fils prodigue en symbolisme c'est l'ange déchu parti explorer l'incarnation et expérimenter la coupure du lien au divin quand l'autre fils est resté "dans les cieux".
Pour le "Père", le fils qui a pris le risque de s'oublier en sa nature essentielle pour revenir avec l'expérience des ténèbres a infiniment plus de valeur à ses yeux, car il connait véritablement la lumière pour avoir connu les ténèbres.
L'ange resté "aux cieux", lui ne connait que la lumière donc paradoxalement ne la co-naît pas.

Cela fait réfléchir à la valeur réelle de la morale des bien-pensants qui se croient plus éveillés, plus évolués juste parce qu'ils n'ont au fond pas le courage d'aller explorer la part sombre qu'ils portent en eux. Ceux-là risque de rester longtemps entre chien et loup, ni dans la lumière, ni dans les ténèbres... car semble t-il, le chemin qui va le plus loin, passe par les plus profondes ténèbres. Et ceux qui restent à l'ornière, y restent pour des éternités... c'est un peu comme refuser de se jeter à l'eau.

En l'homme se trouve la flamme divine mais aussi la flamme luciférienne et c'est en révélant cette dernière qu'on découvre l'autre.
Mitya
Mitya
Mithra

Singe
Messages : 25
Date d'inscription : 01/12/2018

Localisation : Au coeur

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Melon et bottes de cuir le Lun 18 Nov - 18:07

Dans l'obscurité, il suffit d'attendre quelques secondes afin que le regard puisse s'y habituer.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Eris

Rat
Messages : 2043
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Mitya le Lun 18 Nov - 19:58

Le regard humain s'habitue à la pénombre et non à l'obscurité totale et apprend à composer avec uniquement parce que l'on sait que le jour plénier viendra plus tard.
S'il en était autrement, il resterait prostré plongé dans une opacité glauque de laquelle il ne chercherait plus même à distinguer les ombres.
Si demain tu apprends que le jour ne se lèvera plus jamais tandis que la nuit n'est pas totale, trouveras-tu néanmoins le courage de vaquer comme avant ?

Il en est de même pour l'âme incarnée en l'individu. L'individu désespère de jouer de ses ombres, mais ne peut désespérer entièrement, car tout au fond de son être, quelque chose sourit sachant qu'il n'appartient pas à ce monde basse densité mais y est l'hôte provisoire.

La pénombre peut toutefois sembler accueillante à l'âme égarée en le monde depuis trop longtemps et devenue sourde et muette à son émanation divine, et tentée d'y camper, s'illusionnant sur le fait qu'il s'agisse là d'un substitut à sa demeure éternelle.
Le regard obscurci, revêtu de voiles peut être leurré par le fait que la pénombre n'est pas tout à fait l'obscurité.
Ce que l'on appelle communément une vielle âme (celle qui a au compteur des milliers d'incarnation) devient alors un mothman attiré par toutes les ampoules électriques de son théâtre de carton et d'ombres, s'y brûlant un peu plus les ailes à chaque contact et perdant peu à peu la capacité d'y échapper.

D'où la nécessité de traverser une nuit noire véritable pour ne plus être leurré ou se satisfaire de concessions abjectes.

Sur le chemin initiatique on parle d'ailleurs de la nuit noire de l'âme. Période et épreuve particulièrement difficile mais pendant laquelle elle s'aguerrie définitivement pour développer un parfait discernement afin à terme de ne plus se laisser jouer des fausses lumières de l'incarnation.
Mitya
Mitya
Mithra

Singe
Messages : 25
Date d'inscription : 01/12/2018

Localisation : Au coeur

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Cogitop le Lun 18 Nov - 20:36

Au niveau initiatique à associer également aux FDE
Fear Death Experience
Être confronté aux forces obscures et s’en sortir invulnérable.

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité 2266821770
Cogitop
Cogitop
Dioné

Chien
Messages : 1090
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Melon et bottes de cuir le Lun 18 Nov - 21:08

@Mitya a écrit:Le regard humain s'habitue à la pénombre et non à l'obscurité totale et apprend à composer avec uniquement parce que l'on sait que le jour plénier viendra plus tard.
S'il en était autrement, il resterait prostré plongé dans une opacité glauque de laquelle il ne chercherait plus même à distinguer les ombres.
Si demain tu apprends que le jour ne se lèvera plus jamais tandis que la nuit n'est pas totale, trouveras-tu néanmoins le courage de vaquer comme avant ?

Il en est de même pour l'âme incarnée en l'individu. L'individu désespère de jouer de ses ombres, mais ne peut désespérer entièrement, car tout au fond de son être, quelque chose sourit sachant qu'il n'appartient pas à ce monde basse densité mais y est l'hôte provisoire.

La pénombre peut toutefois sembler accueillante à l'âme égarée en le monde depuis trop longtemps et devenue sourde et muette à son émanation divine, et tentée d'y camper, s'illusionnant sur le fait qu'il s'agisse là d'un substitut à sa demeure éternelle.
Le regard obscurci, revêtu de voiles peut être leurré par le fait que la pénombre n'est pas tout à fait l'obscurité.
Ce que l'on appelle communément une vielle âme (celle qui a au compteur des milliers d'incarnation) devient alors un mothman attiré par toutes les ampoules électriques de son théâtre de carton et d'ombres, s'y brûlant un peu plus les ailes à chaque contact et perdant peu à peu la capacité d'y échapper.

D'où la nécessité de traverser une nuit noire véritable pour ne plus être leurré ou se satisfaire de concessions abjectes.

Sur le chemin initiatique on parle d'ailleurs de la nuit noire de l'âme. Période et épreuve particulièrement difficile mais pendant laquelle elle s'aguerrie définitivement pour développer un parfait discernement afin à terme de ne plus se laisser jouer des fausses lumières de l'incarnation.

Quel que soit le regard, le jour aura toujours raison de la dernière bougie.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Eris

Rat
Messages : 2043
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par lafrisée le Lun 18 Nov - 21:47

Il y a aussi sos amitié : heureusement car dans les moments où tout va mal, personne ni n'appelle, ni n'écrit, ni ne se manifeste.


lafrisée
Amalthée

Rat
Messages : 263
Date d'inscription : 03/07/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité Empty Re: Avant d’allumer une bougie, il faut reconnaître être dans l'obscurité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum