"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Raizalenaï le Jeu 16 Aoû - 14:08

Bonjour.

Est-ce que ça existe? Quelle est la définition exacte ? Et connaissez-vous des contacts pour le desenvoutement?

Merci.
Raizalenaï
Raizalenaï
Prométhée

Chien
Messages : 102
Date d'inscription : 14/07/2018

Localisation : oise
Emploi/loisirs : Astrologie

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Professeur X le Ven 17 Aoû - 11:57

Hum , dès qu'on se croit " envoûté " faut se faire " désenvoûté " , mais ne pas croire reste plus difficile quant on a cru , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3188
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par eole le Sam 18 Aoû - 12:51

Ce n'est pas ma tasse de thé, mais cela existe et est pratiqué depuis la nuit des temps. Comme je discerne une inquiétude derrière ce questionnement, je me permets de répondre dans l'état actuel de mes connaissances sur le sujet.

Nous pourrions dire que l'envoûtement est le résultat d'un rituel destiné à un effet nuisible, nocif ou toxique vers la personne ou la situation concernée.
Plus l'envoûtement est puissant, plus le rituel est "sophistiqué"...
Au même titre que certains utilisent l'énergie dans un but bénéfique, d'autres la mettent en oeuvre dans une "forme" inversée, dans un but de nuisance.

j'ai constaté au cours de mes pérégrinations que cette pratique est assez répandue dans nos campagnes, et que la radiesthésie m'a aidé à la découvrir, aidé en cela par les échanges avec d'autres radiesthésistes et géobiologues confronté à ce problème.
Cela peut étonner, mais j'ai moi-même été confronté à ça, à travers un héritage transgénérationnel très lointain, qui a été réglé depuis.

Heureusement, contrairement à certains avis, des personnes avisées, informées et capables, participent à la l'élimination de ces actes malveillants et malintentionnés.

scratch

eole
Épiméthée

Chat
Messages : 219
Date d'inscription : 26/05/2018

Localisation : Dordogne
Emploi/loisirs : explorateur de la vi

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Raizalenaï le Sam 18 Aoû - 23:34

Merci pour vos réponses.
Raizalenaï
Raizalenaï
Prométhée

Chien
Messages : 102
Date d'inscription : 14/07/2018

Localisation : oise
Emploi/loisirs : Astrologie

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty "Nous sommes tous possédés"

Message par Oni le Lun 26 Aoû - 9:46

Quelqu'un m'a dit un jour, alors que nous parlions de phénomènes de possessions où une personne n'est plus elle-même :
Nous sommes tous possédés


Qu'est-ce que cela vous inspire ?
Quelle(s) solution(s) pour en finir avec la possession ?

La possession - Wikipedia:
La possession désigne, en anthropologie, une situation au cours de laquelle une personne est considérée comme étant habitée par une ou plusieurs entités surnaturelles (divinité, esprit, ancêtre, démon, etc.). De nombreux types de possessions ont été décrits dans des sociétés diverses. Il s'agit le plus souvent d'un esprit ou d'une divinité qui choisit d'investir le corps d'un être humain lors d'une cérémonie. Le possédé adopte un comportement social différent d'ordinaire et reconnu par les dévots comme la manifestation de l'entité surnaturelle. C'est l'occasion pour celle-ci de prendre forme humaine et d'user de comportements, d'attitudes et d'expressions corporelles spécifiques (tremblements, pleurs, rires, etc.) auxquels nous attribuons le terme de transe dans le sens commun. Cependant « transe » ou d'autres expressions comme « état de conscience modifiée » ne permettent pas d'établir des catégories précises et formelles pour l’analyse comparative. Cela s'applique aussi à la possession, bien que son emploi soit utile pour désigner des phénomènes religieux distincts du chamanisme.

Soulignons que les mêmes types de terminologies sont utilisées par les sociétés pratiquant la possession. Nombre d'ethnologues ont démontré l’importance de la musique, associée à la danse, pour son bon déroulement. Selon le contexte culturel ou les phases du rituel, le rôle de la musique varie mais elle va servir généralement : à identifier, invoquer ou à consulter l'entité surnaturelle. Mais la musique n’est pas son seul déclencheur. Cette possession peut être vécue négativement quand elle est à l’action d’esprits malveillants, et la musique perd de son importance, même si l’identification de l’entité extérieure reste souvent nécessaire pour l’exorciser. Les solutions à apporter sont nombreuses.

L'un des dangers serait de réduire la possession aux seuls fonctions sociales qu'elle assumerait, bien qu'elle touche généralement certains groupes sociaux plus que d'autres. Ce processus d'incarnation du surnaturel s'exprime bien par le corps, la parole et la voix, et de fait ces conduites sont au moins chargées de valeur symbolique. La possession est un lieu privilégié pour comprendre la négociation entre l'individu et la société, l'intime et le social. C'est un processus qui sous-tend des formes de pensée et d'action sur le monde, ainsi que des conceptions esthétiques particulières. Il est donc à voir davantage comme une porte d’entrée sur une cosmologie, qu’une tentative de résolution d'un conflit psychique. Retenons que la possession a reçu des explications de plusieurs ordres : psychologiques, religieuses, anthropologiques, sociologiques, dont aucune ne peut rendre compte seule de la complexité du phénomène. La possession serait apparemment plus répandue chez les femmes que chez les hommes.
Oni
Oni
Épiméthée

Chèvre
Messages : 213
Date d'inscription : 04/03/2019

Localisation : Ici
Emploi/loisirs : Procrastination

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par lafrisée le Lun 26 Aoû - 11:18

J'ai l'esprit contradictoire aujourd'hui, je dirais bien que j'adore être possédée par une idée, et même je pense que c'est ce qui fait avancer l'humanité.
Quand on a une passion, on vit h24 avec, et cette obsession est tellement aliénante et agréable à la fois !

Perso j'ai écrit un livre, j'y pensais de jour comme de nuit, c'était envahissant, mais tellement joyeux aussi ! Actuellement depuis mars je suis en panne totale niveau écriture, eh bien ma vie est sinistre. Où est-il, le génie de l'inspiration ? J'aimerai bien retrouver ma fougue et ma ferveur !

Et les jeunes mères qui ne peuvent pas décrocher leur regard de leur enfant ? Que c'est agréable de ne plus être seul avec soi-même et d'avoir une idée à laquelle s'accrocher !

lafrisée
Amalthée

Rat
Messages : 247
Date d'inscription : 03/07/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par JPP le Lun 26 Aoû - 11:21

Que nous sommes tous possédés par nos croyances, nos illusions, nos pensées, nos émotions négatives, notre imagination, car tous possédés par notre état de projection dans un sommeil illusoire peuplé de rêves qui se parent du voile de la réalité.

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 185
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Melon et bottes de cuir le Lun 26 Aoû - 11:26

@lafrisée a écrit: 
Perso j'ai écrit un livre, j'y pensais de jour comme de nuit, c'était envahissant, mais tellement joyeux aussi ! Actuellement depuis mars je suis en panne totale niveau écriture, eh bien ma vie est sinistre. Où est-il, le génie de l'inspiration ? J'aimerai bien retrouver ma fougue et ma ferveur !    

Je pense que ce temps-là, temps durant lequel les muses s'absentent, est un espace vacant propice au repos et au renouveau. Patience, tu reprendras ta plume, j'en suis sûr.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1979
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par lafrisée le Lun 26 Aoû - 11:34

merci Melon et botte de cuir !

lafrisée
Amalthée

Rat
Messages : 247
Date d'inscription : 03/07/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Melon et bottes de cuir le Lun 26 Aoû - 14:26

@Oni a écrit:Quelqu'un m'a dit un jour, alors que nous parlions de phénomènes de possessions où une personne n'est plus elle-même :
Nous sommes tous possédés


Qu'est-ce que cela vous inspire ?
Quelle(s) solution(s) pour en finir avec la possession ?

La possession - Wikipedia:
La possession désigne, en anthropologie, une situation au cours de laquelle une personne est considérée comme étant habitée par une ou plusieurs entités surnaturelles (divinité, esprit, ancêtre, démon, etc.). De nombreux types de possessions ont été décrits dans des sociétés diverses. Il s'agit le plus souvent d'un esprit ou d'une divinité qui choisit d'investir le corps d'un être humain lors d'une cérémonie. Le possédé adopte un comportement social différent d'ordinaire et reconnu par les dévots comme la manifestation de l'entité surnaturelle. C'est l'occasion pour celle-ci de prendre forme humaine et d'user de comportements, d'attitudes et d'expressions corporelles spécifiques (tremblements, pleurs, rires, etc.) auxquels nous attribuons le terme de transe dans le sens commun. Cependant « transe » ou d'autres expressions comme « état de conscience modifiée » ne permettent pas d'établir des catégories précises et formelles pour l’analyse comparative. Cela s'applique aussi à la possession, bien que son emploi soit utile pour désigner des phénomènes religieux distincts du chamanisme.

Soulignons que les mêmes types de terminologies sont utilisées par les sociétés pratiquant la possession. Nombre d'ethnologues ont démontré l’importance de la musique, associée à la danse, pour son bon déroulement. Selon le contexte culturel ou les phases du rituel, le rôle de la musique varie mais elle va servir généralement : à identifier, invoquer ou à consulter l'entité surnaturelle. Mais la musique n’est pas son seul déclencheur. Cette possession peut être vécue négativement quand elle est à l’action d’esprits malveillants, et la musique perd de son importance, même si l’identification de l’entité extérieure reste souvent nécessaire pour l’exorciser. Les solutions à apporter sont nombreuses.

L'un des dangers serait de réduire la possession aux seuls fonctions sociales qu'elle assumerait, bien qu'elle touche généralement certains groupes sociaux plus que d'autres. Ce processus d'incarnation du surnaturel s'exprime bien par le corps, la parole et la voix, et de fait ces conduites sont au moins chargées de valeur symbolique. La possession est un lieu privilégié pour comprendre la négociation entre l'individu et la société, l'intime et le social. C'est un processus qui sous-tend des formes de pensée et d'action sur le monde, ainsi que des conceptions esthétiques particulières. Il est donc à voir davantage comme une porte d’entrée sur une cosmologie, qu’une tentative de résolution d'un conflit psychique. Retenons que la possession a reçu des explications de plusieurs ordres : psychologiques, religieuses, anthropologiques, sociologiques, dont aucune ne peut rendre compte seule de la complexité du phénomène. La possession serait apparemment plus répandue chez les femmes que chez les hommes.

A quel signe se vouer pour reconnaître que nous sommes possédés par une quelconque entité ?
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1979
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Professeur X le Lun 26 Aoû - 15:43

Hum , je pense que rien ni personne ne nous possèdent et surtout pas nous même , mais tout se joue de nous , nous y compris , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3188
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Cogitop le Lun 26 Aoû - 15:44

Pour ne pas se laisser prendre au jeu :

Rester à distance du bas astral.
Se « nettoyer » régulièrement en se connectant à la Source.
Être de lumière.

I love you

Cogitop
Cogitop
Téthys

Chien
Messages : 1032
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Azaël le Lun 26 Aoû - 17:03

@Melon et bottes de cuir a écrit:
@Oni a écrit:Quelqu'un m'a dit un jour, alors que nous parlions de phénomènes de possessions où une personne n'est plus elle-même :
Nous sommes tous possédés


Qu'est-ce que cela vous inspire ?
Quelle(s) solution(s) pour en finir avec la possession ?

La possession - Wikipedia:
La possession désigne, en anthropologie, une situation au cours de laquelle une personne est considérée comme étant habitée par une ou plusieurs entités surnaturelles (divinité, esprit, ancêtre, démon, etc.). De nombreux types de possessions ont été décrits dans des sociétés diverses. Il s'agit le plus souvent d'un esprit ou d'une divinité qui choisit d'investir le corps d'un être humain lors d'une cérémonie. Le possédé adopte un comportement social différent d'ordinaire et reconnu par les dévots comme la manifestation de l'entité surnaturelle. C'est l'occasion pour celle-ci de prendre forme humaine et d'user de comportements, d'attitudes et d'expressions corporelles spécifiques (tremblements, pleurs, rires, etc.) auxquels nous attribuons le terme de transe dans le sens commun. Cependant « transe » ou d'autres expressions comme « état de conscience modifiée » ne permettent pas d'établir des catégories précises et formelles pour l’analyse comparative. Cela s'applique aussi à la possession, bien que son emploi soit utile pour désigner des phénomènes religieux distincts du chamanisme.

Soulignons que les mêmes types de terminologies sont utilisées par les sociétés pratiquant la possession. Nombre d'ethnologues ont démontré l’importance de la musique, associée à la danse, pour son bon déroulement. Selon le contexte culturel ou les phases du rituel, le rôle de la musique varie mais elle va servir généralement : à identifier, invoquer ou à consulter l'entité surnaturelle. Mais la musique n’est pas son seul déclencheur. Cette possession peut être vécue négativement quand elle est à l’action d’esprits malveillants, et la musique perd de son importance, même si l’identification de l’entité extérieure reste souvent nécessaire pour l’exorciser. Les solutions à apporter sont nombreuses.

L'un des dangers serait de réduire la possession aux seuls fonctions sociales qu'elle assumerait, bien qu'elle touche généralement certains groupes sociaux plus que d'autres. Ce processus d'incarnation du surnaturel s'exprime bien par le corps, la parole et la voix, et de fait ces conduites sont au moins chargées de valeur symbolique. La possession est un lieu privilégié pour comprendre la négociation entre l'individu et la société, l'intime et le social. C'est un processus qui sous-tend des formes de pensée et d'action sur le monde, ainsi que des conceptions esthétiques particulières. Il est donc à voir davantage comme une porte d’entrée sur une cosmologie, qu’une tentative de résolution d'un conflit psychique. Retenons que la possession a reçu des explications de plusieurs ordres : psychologiques, religieuses, anthropologiques, sociologiques, dont aucune ne peut rendre compte seule de la complexité du phénomène. La possession serait apparemment plus répandue chez les femmes que chez les hommes.

A quel signe se vouer pour reconnaître que nous sommes possédés par une quelconque entité ?

Satan m'habite ?

Oui, je n'ai pas pu résister Smile
Oui elle est très nulle et je sors...
Désolé du dérangement.
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1672
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par JPP le Lun 26 Aoû - 18:49

@Professeur X a écrit:Hum , je pense que rien ni personne ne nous possèdent et surtout pas nous même , mais tout se joue de nous , nous y compris , love .
Rien ni personne? Ils doivent être légion pour nous posséder au pluriel..... ;-)

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 185
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Professeur X le Lun 26 Aoû - 21:01

Hum , ""Rien et personne" sont-il coordonnable?
En fait, ni a valeur de ou négatif et concernant l'accord en nombre, nous sommes très nombreux à retenir l'exemple archétypal «L'un ou l'autre se dit ou se disent» pour nous souvenir qu'avec ou, la mise au pluriel du verbe est possible mais facultative. " , love .

http://www.languefrancaise.net/forum/viewtopic.php?id=5031
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3188
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par JPP le Lun 26 Aoû - 22:19

oui je suis tout à fait d'accord, professeur (pour le coup bien nommé), mais "rien" et "personne" peuvent-ils être quelque chose de "pluriel" zat is ze question...
Zat was a boutade.... il ne faut point que cette boutade vous monte au nez. (encore une) "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Icon_lol "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Icon_lol "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Icon_lol

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 185
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Assam le Lun 26 Aoû - 22:30

@Oni a écrit:Quelqu'un m'a dit un jour, alors que nous parlions de phénomènes de possessions où une personne n'est plus elle-même :
Nous sommes tous possédés


Qu'est-ce que cela vous inspire ?
Quelle(s) solution(s) pour en finir avec la possession ?

La possession - Wikipedia:
La possession désigne, en anthropologie, une situation au cours de laquelle une personne est considérée comme étant habitée par une ou plusieurs entités surnaturelles (divinité, esprit, ancêtre, démon, etc.). De nombreux types de possessions ont été décrits dans des sociétés diverses. Il s'agit le plus souvent d'un esprit ou d'une divinité qui choisit d'investir le corps d'un être humain lors d'une cérémonie. Le possédé adopte un comportement social différent d'ordinaire et reconnu par les dévots comme la manifestation de l'entité surnaturelle. C'est l'occasion pour celle-ci de prendre forme humaine et d'user de comportements, d'attitudes et d'expressions corporelles spécifiques (tremblements, pleurs, rires, etc.) auxquels nous attribuons le terme de transe dans le sens commun. Cependant « transe » ou d'autres expressions comme « état de conscience modifiée » ne permettent pas d'établir des catégories précises et formelles pour l’analyse comparative. Cela s'applique aussi à la possession, bien que son emploi soit utile pour désigner des phénomènes religieux distincts du chamanisme.

Soulignons que les mêmes types de terminologies sont utilisées par les sociétés pratiquant la possession. Nombre d'ethnologues ont démontré l’importance de la musique, associée à la danse, pour son bon déroulement. Selon le contexte culturel ou les phases du rituel, le rôle de la musique varie mais elle va servir généralement : à identifier, invoquer ou à consulter l'entité surnaturelle. Mais la musique n’est pas son seul déclencheur. Cette possession peut être vécue négativement quand elle est à l’action d’esprits malveillants, et la musique perd de son importance, même si l’identification de l’entité extérieure reste souvent nécessaire pour l’exorciser. Les solutions à apporter sont nombreuses.

L'un des dangers serait de réduire la possession aux seuls fonctions sociales qu'elle assumerait, bien qu'elle touche généralement certains groupes sociaux plus que d'autres. Ce processus d'incarnation du surnaturel s'exprime bien par le corps, la parole et la voix, et de fait ces conduites sont au moins chargées de valeur symbolique. La possession est un lieu privilégié pour comprendre la négociation entre l'individu et la société, l'intime et le social. C'est un processus qui sous-tend des formes de pensée et d'action sur le monde, ainsi que des conceptions esthétiques particulières. Il est donc à voir davantage comme une porte d’entrée sur une cosmologie, qu’une tentative de résolution d'un conflit psychique. Retenons que la possession a reçu des explications de plusieurs ordres : psychologiques, religieuses, anthropologiques, sociologiques, dont aucune ne peut rendre compte seule de la complexité du phénomène. La possession serait apparemment plus répandue chez les femmes que chez les hommes.

Les causes possibles sont :

- Traumas de la vie actuelle incluant les traumas de la naissance et de la vie prénatale / périnatale

- Traumas des vies passées

- Possession et/ou attachements par des âmes liées à la terre

- Possession et/ou attachements par des esprits démoniaques

- Fragmentation de l'âme

- Perte de parties de l'âme

Ces causes sont les principales influences négatives chez un être incarné.

Des effets précis et répertoriés s'ensuivent.

Assam
Protée

Cochon
Messages : 643
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Assam le Lun 26 Aoû - 22:45

On pourrait ajouter et la liste est loin d'être exhaustive :

- Influences planétaires délétères (carrés etc)

- Séjours sur lieux géo-pathogènes (habitations etc)

- Magie noire exercée sur soi-même par un tiers (du bénin au pire envisageable)

- Sceaux d'enfermement que nous ramenons de vies passées et qui vont bloquer toute évolution spi ; ces sceaux sont "posés" à des endroits stratégiques du corps

- Auto-empoisonnement psychique et génération de larves

etc etc ...

Assam
Protée

Cochon
Messages : 643
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Cogitop le Mar 27 Aoû - 8:18

Savoir se libérer de ses auto-limitations.

Savoir ne pas faire éponge du noir et du négatif.

I love you
Cogitop
Cogitop
Téthys

Chien
Messages : 1032
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Assam le Mar 27 Aoû - 10:24

La nuit porte conseille.. Une autre influence très néfaste pour l'humanité actuelle viendrait de la lune qui fut le Globe matériel de la Chaîne précédente et qui fut un échec. De cette astre mort, des influences très néfastes, des miasmes et scories du passé se déversent dans l'humanité via les corps astraux impurs des populations actuelles et nous avons les sentiments de haine et les perversités sexuelles si fréquentes.

Assam
Protée

Cochon
Messages : 643
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par ness le Mar 27 Aoû - 11:00

la lune n'est pour rien dans vos possession démoniaques @ ASSAM

elle exalte les esprits d'un coté comme de l'autre: si ils deviennent vampire, ou loup garou, ou encore des "morts vivants",( ce qui existe plus qu'on ne le croit) cela n'a rien a voir avec la Lune astre a l'éclat de diamant!

mais a l'ame humaine torturée par ses propres démons..
ness
ness
Téthys

Dragon
Messages : 1009
Date d'inscription : 01/03/2019

Localisation : façe a la mer!
Emploi/loisirs : bricoler des caillou
Humeur : vague a bonde..

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Assam le Mar 27 Aoû - 11:07

@ness a écrit:cela n'a rien a voir avec la Lune astre a l'éclat de diamant!

Pour commencer, la lune n'émet pas de lumière mais reflète, ce qui n'est pas du tout la même chose.. Pour comprendre mon propos il faut aller bien plus loin que ton analyse sommaire et savoir/comprendre ce que fut la Lune dans la Chaîne précédente.

Assam
Protée

Cochon
Messages : 643
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par ness le Mar 27 Aoû - 11:09

le diamant non plus n'émet pas de lumiere mais la reflete "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  3159183586
ness
ness
Téthys

Dragon
Messages : 1009
Date d'inscription : 01/03/2019

Localisation : façe a la mer!
Emploi/loisirs : bricoler des caillou
Humeur : vague a bonde..

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Assam le Mar 27 Aoû - 11:21

Sauf que voir dans la Lune un reflet de diamant, faut vraiment porter des lunettes car on n'y est pas du tout ! Le diamant est le plus avancé de son Règne, le Règne Minéral, la Lune est un Astre mort qui aura disparu dans la 7ème Ronde, mais d'ici là, elle instille les pires maux dans la conscience des humains qui ne savent même pas d'où çà vient ....

Assam
Protée

Cochon
Messages : 643
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par ness le Mar 27 Aoû - 11:25

le problème c'est qu'a etre a tout prix a la recherche de la lumiere, ou de la vie, on va finir par croire que le monde en manque..
le diamant eclaire dans la grande obscurité sans pour cela chercher a briller.

si tu était plus précis sur tes propos on saurait de quoi tu veux nous parler @Assam?
ness
ness
Téthys

Dragon
Messages : 1009
Date d'inscription : 01/03/2019

Localisation : façe a la mer!
Emploi/loisirs : bricoler des caillou
Humeur : vague a bonde..

Revenir en haut Aller en bas

"Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?  Empty Re: "Envoutement/ Désenvoutement" Est-ce que ça existe?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum