Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par lafrisée le Lun 5 Aoû - 12:54

Rappel du premier message :

Lien vers "Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)"
Pour moi la régulation des espèces sur Terre doit se faire, d'une manière ou d'une autre. Le vivant est complexe, mais il trouve toujours la manière de se débarrasser des espèces envahissante, et si nous observions la Terre d'un oeil neutre, nous nous rendrions compte que TOUTES les autres espèces végétales et animales sont impactées par la multiplication exponentielle de l'être humain.

Avant, les virus/bactéries et aussi les nombreux conflits se chargeaient de la régulation de notre espèce. Maintenant ce sont les éléments naturels eux mêmes qui s'en chargent : canicules, tremblements de terre, tornades, tsunamis... Et ce n'est peut être que le début de gros bouleversement climatiques.

Les deux événements "prévus", la troisème guerre mondiale et le réchauffement climatique, sont pour moi liés : comme les souris qui se dévorent lorsque l'espace est trop exigu, notre Terre, le Vivant, cherche à réguler notre prolifération, et des conflits naissent un peu partout. Déjà à titre personnel je pense que tuer autant d'animaux pour les manger sans aucune reconnaissance est nocif. En cela je rejoins tout à fait le Bouddhisme qui remercie plantes et animaux qui ont donné leur vie pour nous nourrir. Qui sait de quoi la mort est constituée ? Peut être que toute cette détresse, les empoisonnements aux pesticides, les cris des bêtes dans les abattoirs, les ours polaires qui se noient suite à la disparition de la banquise, les poissons aux ventres pleins de plastique, la forêt amazonienne grignotée pour le bois et les plantations de palmiers, oui, tout ça crée dans l'au-delà (et personne ou très peu de personnes ne sait vraiment ce qui se cache derrière ce terme) une espèce de magma noirâtre de colère et de tristesse, qui ne peut que rejaillir sur les âmes humaines.

Après tout dans la Bible il est dit "Demande, et tu seras exaucé" : qui sait si les abeilles elles-mêmes, avant de mourir, n'espèrent pas vivre dans un monde plus propre ? Après tout, lorsque Noé a construit son arche, il avait avant tout comme mission de sauver les animaux : dans les trois religions monothéistes, et orientales, les animaux sont des êtres à part entière : qui sait si leurs souhaits ne sont pas entendus ? (ici-bas non, mais après ?)

Donc pour moi les deux événements sont liés, et si on stoppe l'un, la destruction systématique de la Nature, peut être pourra-t-on arriver à stopper l'autre, les inimitiés entre les hommes.


Dernière édition par Hakaan le Lun 23 Sep - 21:33, édité 2 fois (Raison : Scission du topic)

lafrisée
Amalthée

Rat
Messages : 235
Date d'inscription : 03/07/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas


Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Hakaan le Sam 10 Aoû - 18:00


Hakaan
Admin

Messages : 4579
Date d'inscription : 07/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par spark le Sam 10 Aoû - 19:15

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Manchot-Ysope2

spark
Quetzálcoatl

Messages : 59
Date d'inscription : 22/07/2019


Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par JPP le Dim 11 Aoû - 9:37

@spark a écrit:
Spoiler:
Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Manchot-Ysope2
Très bon! 

Je partage un mail qu'on m'a envoyé. Je pas pas vérifié la source. Mais l'article est effectivement joint au mail...
Si vous avez plus d'informations ça peut alimenter le débat. 
Voici le mail:

"l'être humain a la mémoire très courte, et pense que tout est toujours nouveau !

ça permet aussi de mettre des mots sur ce qui arrive "réchauffement de la planète" et aux politiques d'en profiter

pour faire des nouvelles lois, taxes et autres ennuis pour nous !!!

 
 La canicule juin 2019
  

 Quoi de mieux, en cette fin de canicule, que de rester cloitré au frais (soit 25°) et de se mettre devant son ordinateur à la recherche d'informations sur le sujet, c'est à dire de ne pas se contenter uniquement des médias ! 
 Voilà ce que l'on pouvait lire dans un journal anglais, le Ampshire Advertiser from Southampton, le 17 juillet....1852 !  Vous pouvez trouver le fac similé sur internet.

 


 " En 1132 en Alsace les sources se tarirent et les ruisseaux s’asséchèrent. Le Rhin pouvait être traversé à pied. En 1152 la chaleur était si intense que l’on pouvait faire cuire des oeufs dans le sable. En 1160, à la bataille de Bela (en Hongrie), un grand nombre de soldats moururent en raison de la chaleur excessive.


 En 1276 et 1277, en France, la récolte d’avoine et de seigle fut totalement détruite par la chaleur. En 1303 et 1304 la Seine, la Loire, le Rhin et le Danube pouvaient être traversés à pied. En 1393 et 1394 un grand nombre d’animaux tombèrent morts et les récoltes anéanties en raison de la chaleur. 

 En 1440 la chaleur fut excessive. En 1538, 1539, 1540 et 1541 les rivières européennes étaient littéralement asséchées. En 1556 il y eut une sécheresse généralisée dans toute l’Europe. En 1615 et 1616 la canicule s’abattit sur la France, l’Italie et les Pays-Bas. En 1646 il y eut en Europe 56 jours consécutifs de grandes chaleurs. En 1676 des canicules à nouveau. Les mêmes évènements se reproduisirent au XVIIIe siècle. En 1718 il n’y eut aucune pluie entre les mois d’avril et octobre . Les récoltes furent brûlées, les rivières asséchées et les théâtres fermés à Paris par ordre du Préfet de police en raison des températures excessives. Le thermomètre enregistra 36 degrés Réaumur ( 45 degrés C) à Paris. Dans les jardins de la banlieue arrosés les arbres fruitiers fleurirent deux fois pendant la saison. 

 En 1723 et 1724 les températures étaient extrêmes. En 1746 l’été fut particulièrement chaud et sec et les récoltes furent littéralement calcinées. Pendant plusieurs mois il n’y eut aucune pluie. En1748, 1754, 1760, 1767, 1778 et 1788 les chaleurs d’été furent excessives. En 1811, l’année de la comète, l’été fut très chaud et le vin très bon y compris à Suresnes. En 1818 les théâtres parisiens restèrent fermés pendant un mois en raison des chaleurs excessives, la chaleur avait atteint 35 degrés C. En 1830, alors que des combats avaient lieu, le thermomètre afficha des températures de36 degrés C les 27, 28 et 29 juillet. En 1832, lors de l’insurrection du 6 juin, le thermomètre releva une température de 35 degrés. En 1835 la Seine était presque à sec. En 1850, au mois de juin, au cours de la seconde épidémie de choléra de l’année le thermomètre afficha 34 degrés". 

 Il s'agit bien d'un extrait de journal de 1852 et non pas de je ne sais quel site complotiste. 

 Je vous mets en pièce jointe l'interview de l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie, parue dans Libération lors de la canicule de 2003, (et rediffusé en août 2018) au sujet de celle de 1718 qui aurait fait 700 000 morts !

Libération précise que son livre "Histoire du climat depuis l'an mil" (Flammarion 1967) reste la référence en la matière, ce qui est plutôt un bon point de la part de ce journal qui ne porte pas vraiment les climato-réalistes dans son cœur... Édité en 1967, à une époque où on ne parlait pas encore de réchauffement climatique, l'éminent auteur de ce livre ne peut pas être accusé de vouloir prendre le contre-pied de la tendance d'aujourd'hui. Vous pouvez le trouver sur internet pour 9 €. A ce prix là, il ne faut pas se priver de s'instruire. 

 Libération, serait donc devenu complice des climato-réalistes, ceux qui osent rappeler l'importance des cycles naturels sans accuser uniquement le CO2, gaz à effet de serre partiellement d'origine anthropique ? Ceux qui font remarquer qu'à une époque où il n'y avait pas encore le moindre soupçon de début de révolution industrielle (avec son CO2, gaz vital, que l'on nous présente pourtant comme un polluant), il y avait déjà eu de très nombreuses vagues de chaleurs extrêmes ainsi que des sècheresses catastrophiques, entrainant des centaines de milliers de morts...

Je ne comprends plus rien au sujet de la relation CO2/températures qu'on nous assène pourtant comme étant un dogme indiscutable, et vous ? 

 C'est vrai que nous vivons une très forte et inhabituelle canicule, mais à l'évidence il n'y a rien de nouveau sous le soleil !

PS : amusez-vous à taper "sècheresse 1718" sur Google et vous en saurez beaucoup plus. A moins que vous ne vouliez rester sur la certitude que la canicule actuelle est un phénomène exceptionnel qui n'a encore jamais eu d'antécédents, car provoqué par l'activité humaine.
[size=35]t particulièrement chaud et sec et les récoltes furent littéralement calcinées. Pendant plusieurs mois il n’y eut aucune pluie. En1748, 1754, 1760, 1767, 1778 et 1788 les chaleurs d’été furent excessives. En 1811, l’année de la comète, l’été fut très chaud et le vin très bon y compris à Suresnes. En 1818 les théâtres parisiens restèrent fermés pendant un mois en raison des chaleurs excessives, la chaleur avait atteint 35 degrés C. En 1830, alors que des combats avaient lieu, le thermomètre afficha des températures de36 degrés C les 27, 28 et 29 juillet. En 1832, lors de l’insurrection du 6 juin, le thermomètre releva une température de 35 degrés. En 1835 la Seine était presque à sec. En 1850, au mois de juin, au cours de la seconde épidémie de choléra de l’année le thermomètre afficha 34 degrés". [/size]

 Il s'agit bien d'un extrait de journal de 1852 et non pas de je ne sais quel site complotiste. 

 Je vous mets en pièce jointe l'interview de l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie, parue dans Libération lors de la canicule de 2003, (et rediffusé en août 2018) au sujet de celle de 1718 qui aurait fait 700 000 morts !

Libération précise que son livre "Histoire du climat depuis l'an mil" (Flammarion 1967) reste la référence en la matière, ce qui est plutôt un bon point de la part de ce journal qui ne porte pas vraiment les climato-réalistes dans son cœur... Édité en 1967, à une époque où on ne parlait pas encore de réchauffement climatique, l'éminent auteur de ce livre ne peut pas être accusé de vouloir prendre le contre-pied de la tendance d'aujourd'hui. Vous pouvez le trouver sur internet pour 9 €. A ce prix là, il ne faut pas se priver de s'instruire. 

 Libération, serait donc devenu complice des climato-réalistes, ceux qui osent rappeler l'importance des cycles naturels sans accuser uniquement le CO2, gaz à effet de serre partiellement d'origine anthropique ? Ceux qui font remarquer qu'à une époque où il n'y avait pas encore le moindre soupçon de début de révolution industrielle (avec son CO2, gaz vital, que l'on nous présente pourtant comme un polluant), il y avait déjà eu de très nombreuses vagues de chaleurs extrêmes ainsi que des sècheresses catastrophiques, entrainant des centaines de milliers de morts...

Je ne comprends plus rien au sujet de la relation CO2/températures qu'on nous assène pourtant comme étant un dogme indiscutable, et vous ? 

 C'est vrai que nous vivons une très forte et inhabituelle canicule, mais à l'évidence il n'y a rien de nouveau sous le soleil !

PS : amusez-vous à taper "sècheresse 1718" sur Google et vous en saurez beaucoup plus. A moins que vous ne vouliez rester sur la certitude que la canicule actuelle est un phénomène exceptionnel qui n'a encore jamais eu d'antécédents, car provoqué par l'activité humaine.

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par lan'N'noir le Dim 11 Aoû - 11:27

Amalgamons conjoncturel et structurel, confusionnons météo et climat, lions fantasmes, affirmations, peurs et prétentions, touillons touillons touillons, et nous aurons un " escarre égo" tout chaud. Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 3784377845

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Melon et bottes de cuir le Dim 11 Aoû - 11:32

Aujourd'hui, on s'arrache la banquise pour en faire un business. L'eau est vendue comme la plus pure du monde, et en plus ça marche. La démentification a encore de beaux jour devant elle.


Dernière édition par Melon et bottes de cuir le Dim 11 Aoû - 17:14, édité 1 fois
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1915
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par vertgandazert le Dim 11 Aoû - 13:12

Notre espèce a tellement besoin de croire, qu'elle préfère croire en n'importe quoi, plutôt qu'en rien.
La culture matérialiste, qui rejette à priori toute notion de transcendance donc de Dieu, incite certains à diviniser la nature,ce qui revient à privilégier le support du vivant, en diabolisant une partie de ce vivant, en l'occurrence, l'espèce humaine.
Quel curieux paradoxe, contrairement aux écologistes intégristes les partisans de la"deep écology",je pense qu'il ne faut pas opposer la nature et notre espèce avec ses différentes activités, au contraire, il faut les rapprocher par la connaissance et développer ainsi, les synergies positives pour la nature et l'humanité.
C'est possible et heureusement nous le faisons depuis longtemps, il nous faut continuer en nous améliorant.
Hélas ce n'est pas ce que proposent les thèses écolos,le succès d'estime qu'elles rencontrent, n'est pas gage de leur validité, bien au contraire, cela montre juste notre dépendance à la manipulation publicitaire.
Par exemple en matière d'énergie, de gestion de l'eau, d'agriculture, les propositions incantatoires des écolos, ne feraient qu'aggraver considérablement la situation.
C'est inquiétant, comment nous en sommes arrivés là?
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Hakaan le Dim 11 Aoû - 13:57

@JPP a écrit:

Je partage un mail qu'on m'a envoyé. Je pas pas vérifié la source. Mais l'article est effectivement joint au mail...
Si vous avez plus d'informations ça peut alimenter le débat. 
Voici le mail:
Spoiler:


"l'être humain a la mémoire très courte, et pense que tout est toujours nouveau !

ça permet aussi de mettre des mots sur ce qui arrive "réchauffement de la planète" et aux politiques d'en profiter

pour faire des nouvelles lois, taxes et autres ennuis pour nous !!!

 
 La canicule juin 2019
  

 Quoi de mieux, en cette fin de canicule, que de rester cloitré au frais (soit 25°) et de se mettre devant son ordinateur à la recherche d'informations sur le sujet, c'est à dire de ne pas se contenter uniquement des médias ! 
 Voilà ce que l'on pouvait lire dans un journal anglais, le Ampshire Advertiser from Southampton, le 17 juillet....1852 !  Vous pouvez trouver le fac similé sur internet.

 


 " En 1132 en Alsace les sources se tarirent et les ruisseaux s’asséchèrent. Le Rhin pouvait être traversé à pied. En 1152 la chaleur était si intense que l’on pouvait faire cuire des oeufs dans le sable. En 1160, à la bataille de Bela (en Hongrie), un grand nombre de soldats moururent en raison de la chaleur excessive.


 En 1276 et 1277, en France, la récolte d’avoine et de seigle fut totalement détruite par la chaleur. En 1303 et 1304 la Seine, la Loire, le Rhin et le Danube pouvaient être traversés à pied. En 1393 et 1394 un grand nombre d’animaux tombèrent morts et les récoltes anéanties en raison de la chaleur. 

 En 1440 la chaleur fut excessive. En 1538, 1539, 1540 et 1541 les rivières européennes étaient littéralement asséchées. En 1556 il y eut une sécheresse généralisée dans toute l’Europe. En 1615 et 1616 la canicule s’abattit sur la France, l’Italie et les Pays-Bas. En 1646 il y eut en Europe 56 jours consécutifs de grandes chaleurs. En 1676 des canicules à nouveau. Les mêmes évènements se reproduisirent au XVIIIe siècle. En 1718 il n’y eut aucune pluie entre les mois d’avril et octobre . Les récoltes furent brûlées, les rivières asséchées et les théâtres fermés à Paris par ordre du Préfet de police en raison des températures excessives. Le thermomètre enregistra 36 degrés Réaumur ( 45 degrés C) à Paris. Dans les jardins de la banlieue arrosés les arbres fruitiers fleurirent deux fois pendant la saison. 

 En 1723 et 1724 les températures étaient extrêmes. En 1746 l’été fut particulièrement chaud et sec et les récoltes furent littéralement calcinées. Pendant plusieurs mois il n’y eut aucune pluie. En1748, 1754, 1760, 1767, 1778 et 1788 les chaleurs d’été furent excessives. En 1811, l’année de la comète, l’été fut très chaud et le vin très bon y compris à Suresnes. En 1818 les théâtres parisiens restèrent fermés pendant un mois en raison des chaleurs excessives, la chaleur avait atteint 35 degrés C. En 1830, alors que des combats avaient lieu, le thermomètre afficha des températures de36 degrés C les 27, 28 et 29 juillet. En 1832, lors de l’insurrection du 6 juin, le thermomètre releva une température de 35 degrés. En 1835 la Seine était presque à sec. En 1850, au mois de juin, au cours de la seconde épidémie de choléra de l’année le thermomètre afficha 34 degrés". 

 Il s'agit bien d'un extrait de journal de 1852 et non pas de je ne sais quel site complotiste. 

 Je vous mets en pièce jointe l'interview de l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie, parue dans Libération lors de la canicule de 2003, (et rediffusé en août 2018) au sujet de celle de 1718 qui aurait fait 700 000 morts !

Libération précise que son livre "Histoire du climat depuis l'an mil" (Flammarion 1967) reste la référence en la matière, ce qui est plutôt un bon point de la part de ce journal qui ne porte pas vraiment les climato-réalistes dans son cœur... Édité en 1967, à une époque où on ne parlait pas encore de réchauffement climatique, l'éminent auteur de ce livre ne peut pas être accusé de vouloir prendre le contre-pied de la tendance d'aujourd'hui. Vous pouvez le trouver sur internet pour 9 €. A ce prix là, il ne faut pas se priver de s'instruire. 

 Libération, serait donc devenu complice des climato-réalistes, ceux qui osent rappeler l'importance des cycles naturels sans accuser uniquement le CO2, gaz à effet de serre partiellement d'origine anthropique ? Ceux qui font remarquer qu'à une époque où il n'y avait pas encore le moindre soupçon de début de révolution industrielle (avec son CO2, gaz vital, que l'on nous présente pourtant comme un polluant), il y avait déjà eu de très nombreuses vagues de chaleurs extrêmes ainsi que des sècheresses catastrophiques, entrainant des centaines de milliers de morts...

Je ne comprends plus rien au sujet de la relation CO2/températures qu'on nous assène pourtant comme étant un dogme indiscutable, et vous ? 

 C'est vrai que nous vivons une très forte et inhabituelle canicule, mais à l'évidence il n'y a rien de nouveau sous le soleil !

PS : amusez-vous à taper "sècheresse 1718" sur Google et vous en saurez beaucoup plus. A moins que vous ne vouliez rester sur la certitude que la canicule actuelle est un phénomène exceptionnel qui n'a encore jamais eu d'antécédents, car provoqué par l'activité humaine.
[size=35]t particulièrement chaud et sec et les récoltes furent littéralement calcinées. Pendant plusieurs mois il n’y eut aucune pluie. En1748, 1754, 1760, 1767, 1778 et 1788 les chaleurs d’été furent excessives. En 1811, l’année de la comète, l’été fut très chaud et le vin très bon y compris à Suresnes. En 1818 les théâtres parisiens restèrent fermés pendant un mois en raison des chaleurs excessives, la chaleur avait atteint 35 degrés C. En 1830, alors que des combats avaient lieu, le thermomètre afficha des températures de36 degrés C les 27, 28 et 29 juillet. En 1832, lors de l’insurrection du 6 juin, le thermomètre releva une température de 35 degrés. En 1835 la Seine était presque à sec. En 1850, au mois de juin, au cours de la seconde épidémie de choléra de l’année le thermomètre afficha 34 degrés". [/size]

 Il s'agit bien d'un extrait de journal de 1852 et non pas de je ne sais quel site complotiste. 

 Je vous mets en pièce jointe l'interview de l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie, parue dans Libération lors de la canicule de 2003, (et rediffusé en août 2018) au sujet de celle de 1718 qui aurait fait 700 000 morts !

Libération précise que son livre "Histoire du climat depuis l'an mil" (Flammarion 1967) reste la référence en la matière, ce qui est plutôt un bon point de la part de ce journal qui ne porte pas vraiment les climato-réalistes dans son cœur... Édité en 1967, à une époque où on ne parlait pas encore de réchauffement climatique, l'éminent auteur de ce livre ne peut pas être accusé de vouloir prendre le contre-pied de la tendance d'aujourd'hui. Vous pouvez le trouver sur internet pour 9 €. A ce prix là, il ne faut pas se priver de s'instruire. 

 Libération, serait donc devenu complice des climato-réalistes, ceux qui osent rappeler l'importance des cycles naturels sans accuser uniquement le CO2, gaz à effet de serre partiellement d'origine anthropique ? Ceux qui font remarquer qu'à une époque où il n'y avait pas encore le moindre soupçon de début de révolution industrielle (avec son CO2, gaz vital, que l'on nous présente pourtant comme un polluant), il y avait déjà eu de très nombreuses vagues de chaleurs extrêmes ainsi que des sècheresses catastrophiques, entrainant des centaines de milliers de morts...

Je ne comprends plus rien au sujet de la relation CO2/températures qu'on nous assène pourtant comme étant un dogme indiscutable, et vous ? 

 C'est vrai que nous vivons une très forte et inhabituelle canicule, mais à l'évidence il n'y a rien de nouveau sous le soleil !

PS : amusez-vous à taper "sècheresse 1718" sur Google et vous en saurez beaucoup plus. A moins que vous ne vouliez rester sur la certitude que la canicule actuelle est un phénomène exceptionnel qui n'a encore jamais eu d'antécédents, car provoqué par l'activité humaine.

Donc le mec nous explique que y'a 2 siècles on considérait 35° comme une canicule, et que donc les canicules à 42° d'aujourd'hui sont normales c'est ça ?
C'est quoi le truc qui a foiré entre l'entrée en matière et la conclusion ?
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4579
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De rape Lidl

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Azaël le Dim 11 Aoû - 15:17

Lorsque je faisais mes études, il y a 26 ans environ (outch), en fac on parlait déjà des gaz à effet de serre, de réchauffement, de trou dans la couche d'ozone, de disparition accélérée des espèces, des particules fines, du diesel etc.
La différence, c'est qu'à l'époque les scientifiques passaient pour des "idéalistes", des "rêveurs" et n'étaient pas pris bien au sérieux.
Aujourd'hui la différence c'est que cela commence à avoir un impact économique...
C'est sûr, quand cela touche l'argent...

Il ne faut pas négliger non plus que, comme le terrorisme, les problèmes écologiques permettent, aujourd'hui, de détourner l'attention des gens.

Les dérèglement climatiques sont une réalité et l'Homme y est pour quelque chose.
Mais comme il faut faire feu de tout bois, ce problème réel est récupéré politiquement... par les mêmes qui nous ont mis, sciemment, dans cette situation.

C'est comme le problème des retraites : depuis 50 ans, les politiques savaient qu'avec le "baby boom" devenant un "papy boom", il y aurait des problèmes de financement. Au lieu de géré, ils ont à chaque fois refilé la patate chaude au successeur, jusqu'à ce que cela devienne intenable.
Et ceux qui nous ont mis dans cette situation (car s'était à eux de prévoir et anticiper et qu'ils ne l'ont pas fait malgré de nombreux rapports de leurs services et pour de simples calculs de carrière : ne pas être celui qui sera impopulaire) nous expliquent ce que nous devons faire à présent.

Pour conclure : ce n'est pas parce que le problème est récupéré politiquement (je crois que beaucoup ici en ont conscience) qu'il ne faut pas s'en occuper, ou pire le rejeter.

Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1629
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Azaël le Dim 11 Aoû - 15:20

Courage, l'humanité est sur le bonne voie :


(comme le ton passe mal l'écrit : oui je suis ironique)
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1629
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par JPP le Dim 11 Aoû - 15:41

@Hakaan a écrit:
@JPP a écrit:

Je partage un mail qu'on m'a envoyé. Je pas pas vérifié la source. Mais l'article est effectivement joint au mail...
Si vous avez plus d'informations ça peut alimenter le débat. 
Voici le mail:
Spoiler:


"l'être humain a la mémoire très courte, et pense que tout est toujours nouveau !

ça permet aussi de mettre des mots sur ce qui arrive "réchauffement de la planète" et aux politiques d'en profiter

pour faire des nouvelles lois, taxes et autres ennuis pour nous !!!

 
 La canicule juin 2019
  

 Quoi de mieux, en cette fin de canicule, que de rester cloitré au frais (soit 25°) et de se mettre devant son ordinateur à la recherche d'informations sur le sujet, c'est à dire de ne pas se contenter uniquement des médias ! 
 Voilà ce que l'on pouvait lire dans un journal anglais, le Ampshire Advertiser from Southampton, le 17 juillet....1852 !  Vous pouvez trouver le fac similé sur internet.

 


 " En 1132 en Alsace les sources se tarirent et les ruisseaux s’asséchèrent. Le Rhin pouvait être traversé à pied. En 1152 la chaleur était si intense que l’on pouvait faire cuire des oeufs dans le sable. En 1160, à la bataille de Bela (en Hongrie), un grand nombre de soldats moururent en raison de la chaleur excessive.


 En 1276 et 1277, en France, la récolte d’avoine et de seigle fut totalement détruite par la chaleur. En 1303 et 1304 la Seine, la Loire, le Rhin et le Danube pouvaient être traversés à pied. En 1393 et 1394 un grand nombre d’animaux tombèrent morts et les récoltes anéanties en raison de la chaleur. 

 En 1440 la chaleur fut excessive. En 1538, 1539, 1540 et 1541 les rivières européennes étaient littéralement asséchées. En 1556 il y eut une sécheresse généralisée dans toute l’Europe. En 1615 et 1616 la canicule s’abattit sur la France, l’Italie et les Pays-Bas. En 1646 il y eut en Europe 56 jours consécutifs de grandes chaleurs. En 1676 des canicules à nouveau. Les mêmes évènements se reproduisirent au XVIIIe siècle. En 1718 il n’y eut aucune pluie entre les mois d’avril et octobre . Les récoltes furent brûlées, les rivières asséchées et les théâtres fermés à Paris par ordre du Préfet de police en raison des températures excessives. Le thermomètre enregistra 36 degrés Réaumur ( 45 degrés C) à Paris. Dans les jardins de la banlieue arrosés les arbres fruitiers fleurirent deux fois pendant la saison. 

 En 1723 et 1724 les températures étaient extrêmes. En 1746 l’été fut particulièrement chaud et sec et les récoltes furent littéralement calcinées. Pendant plusieurs mois il n’y eut aucune pluie. En1748, 1754, 1760, 1767, 1778 et 1788 les chaleurs d’été furent excessives. En 1811, l’année de la comète, l’été fut très chaud et le vin très bon y compris à Suresnes. En 1818 les théâtres parisiens restèrent fermés pendant un mois en raison des chaleurs excessives, la chaleur avait atteint 35 degrés C. En 1830, alors que des combats avaient lieu, le thermomètre afficha des températures de36 degrés C les 27, 28 et 29 juillet. En 1832, lors de l’insurrection du 6 juin, le thermomètre releva une température de 35 degrés. En 1835 la Seine était presque à sec. En 1850, au mois de juin, au cours de la seconde épidémie de choléra de l’année le thermomètre afficha 34 degrés". 

 Il s'agit bien d'un extrait de journal de 1852 et non pas de je ne sais quel site complotiste. 

 Je vous mets en pièce jointe l'interview de l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie, parue dans Libération lors de la canicule de 2003, (et rediffusé en août 2018) au sujet de celle de 1718 qui aurait fait 700 000 morts !

Libération précise que son livre "Histoire du climat depuis l'an mil" (Flammarion 1967) reste la référence en la matière, ce qui est plutôt un bon point de la part de ce journal qui ne porte pas vraiment les climato-réalistes dans son cœur... Édité en 1967, à une époque où on ne parlait pas encore de réchauffement climatique, l'éminent auteur de ce livre ne peut pas être accusé de vouloir prendre le contre-pied de la tendance d'aujourd'hui. Vous pouvez le trouver sur internet pour 9 €. A ce prix là, il ne faut pas se priver de s'instruire. 

 Libération, serait donc devenu complice des climato-réalistes, ceux qui osent rappeler l'importance des cycles naturels sans accuser uniquement le CO2, gaz à effet de serre partiellement d'origine anthropique ? Ceux qui font remarquer qu'à une époque où il n'y avait pas encore le moindre soupçon de début de révolution industrielle (avec son CO2, gaz vital, que l'on nous présente pourtant comme un polluant), il y avait déjà eu de très nombreuses vagues de chaleurs extrêmes ainsi que des sècheresses catastrophiques, entrainant des centaines de milliers de morts...

Je ne comprends plus rien au sujet de la relation CO2/températures qu'on nous assène pourtant comme étant un dogme indiscutable, et vous ? 

 C'est vrai que nous vivons une très forte et inhabituelle canicule, mais à l'évidence il n'y a rien de nouveau sous le soleil !

PS : amusez-vous à taper "sècheresse 1718" sur Google et vous en saurez beaucoup plus. A moins que vous ne vouliez rester sur la certitude que la canicule actuelle est un phénomène exceptionnel qui n'a encore jamais eu d'antécédents, car provoqué par l'activité humaine.
[size=35]t particulièrement chaud et sec et les récoltes furent littéralement calcinées. Pendant plusieurs mois il n’y eut aucune pluie. En1748, 1754, 1760, 1767, 1778 et 1788 les chaleurs d’été furent excessives. En 1811, l’année de la comète, l’été fut très chaud et le vin très bon y compris à Suresnes. En 1818 les théâtres parisiens restèrent fermés pendant un mois en raison des chaleurs excessives, la chaleur avait atteint 35 degrés C. En 1830, alors que des combats avaient lieu, le thermomètre afficha des températures de36 degrés C les 27, 28 et 29 juillet. En 1832, lors de l’insurrection du 6 juin, le thermomètre releva une température de 35 degrés. En 1835 la Seine était presque à sec. En 1850, au mois de juin, au cours de la seconde épidémie de choléra de l’année le thermomètre afficha 34 degrés". [/size]

 Il s'agit bien d'un extrait de journal de 1852 et non pas de je ne sais quel site complotiste. 

 Je vous mets en pièce jointe l'interview de l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie, parue dans Libération lors de la canicule de 2003, (et rediffusé en août 2018) au sujet de celle de 1718 qui aurait fait 700 000 morts !

Libération précise que son livre "Histoire du climat depuis l'an mil" (Flammarion 1967) reste la référence en la matière, ce qui est plutôt un bon point de la part de ce journal qui ne porte pas vraiment les climato-réalistes dans son cœur... Édité en 1967, à une époque où on ne parlait pas encore de réchauffement climatique, l'éminent auteur de ce livre ne peut pas être accusé de vouloir prendre le contre-pied de la tendance d'aujourd'hui. Vous pouvez le trouver sur internet pour 9 €. A ce prix là, il ne faut pas se priver de s'instruire. 

 Libération, serait donc devenu complice des climato-réalistes, ceux qui osent rappeler l'importance des cycles naturels sans accuser uniquement le CO2, gaz à effet de serre partiellement d'origine anthropique ? Ceux qui font remarquer qu'à une époque où il n'y avait pas encore le moindre soupçon de début de révolution industrielle (avec son CO2, gaz vital, que l'on nous présente pourtant comme un polluant), il y avait déjà eu de très nombreuses vagues de chaleurs extrêmes ainsi que des sècheresses catastrophiques, entrainant des centaines de milliers de morts...

Je ne comprends plus rien au sujet de la relation CO2/températures qu'on nous assène pourtant comme étant un dogme indiscutable, et vous ? 

 C'est vrai que nous vivons une très forte et inhabituelle canicule, mais à l'évidence il n'y a rien de nouveau sous le soleil !

PS : amusez-vous à taper "sècheresse 1718" sur Google et vous en saurez beaucoup plus. A moins que vous ne vouliez rester sur la certitude que la canicule actuelle est un phénomène exceptionnel qui n'a encore jamais eu d'antécédents, car provoqué par l'activité humaine.

Donc le mec nous explique que y'a 2 siècles on considérait 35° comme une canicule, et que donc les canicules à 42° d'aujourd'hui sont normales c'est ça ?
C'est quoi le truc qui a foiré entre l'entrée en matière et la conclusion ?

En 1718 il n’y eut aucune pluie entre les mois d’avril et octobre . Les récoltes furent brûlées, les rivières asséchées et les théâtres fermés à Paris par ordre du Préfet de police en raison des températures excessives. Le thermomètre enregistra 36 degrés Réaumur ( 45 degrés C) à Paris

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Mélanie le Dim 11 Aoû - 15:57

@vertgandazert a écrit:Notre espèce a tellement besoin de croire, qu'elle préfère croire en n'importe quoi, plutôt qu'en rien.
La culture matérialiste, qui rejette à priori toute notion de transcendance donc de Dieu, incite certains à diviniser la nature,ce qui revient à privilégier le support du vivant, en diabolisant une partie de ce vivant, en l'occurrence, l'espèce humaine.
Quel curieux paradoxe, contrairement aux écologistes intégristes les partisans de la"deep écology",je pense qu'il ne faut pas opposer la nature et notre espèce avec ses différentes activités, au contraire, il faut les rapprocher par la connaissance et développer ainsi, les synergies positives pour la nature et l'humanité.
C'est possible et heureusement nous le faisons depuis longtemps, il nous faut continuer en nous améliorant.
Hélas ce n'est pas ce que proposent les thèses écolos,le succès d'estime qu'elles rencontrent, n'est pas gage de leur validité, bien au contraire, cela montre juste notre dépendance à la manipulation publicitaire.
Par exemple en matière d'énergie, de gestion de l'eau, d'agriculture, les propositions incantatoires des écolos, ne feraient qu'aggraver considérablement la situation.
C'est inquiétant, comment nous en sommes arrivés là?

La solution est peut être de miser sur les solutions qui relient nature et humanité, comme par exemple tous ceux qui utilisent les remèdes naturels pour se soigner ou soigner les autres, l'aromathérapie, les animaux apportent également un bien être, on dit que les chats absorbent les mauvaises énergies, le chevaux sont reconnus pour capter énormément d'émotions, etc..
L'homme a appris a se connaître en observant la nature et le cosmos, c'est de la que l'on vient tous, de la terre, on est lié à son histoire.
Les thèses bobos écolos, vaut mieux pas les écouter, ils sont à côté de la plaque/vérité ceux là!

Comment en est-on arrivés là? bonne question, je me la pose aussi et je crois que beaucoup se la pose.
Je dirais que l'état de la nature est le reflet de l'état psychique du monde: une société malade.
Mais la terre se soigne en ce moment. I love you
Restons optimistes pour ne pas baisser les bras!
Like a Star @ heaven  sunny  flower
Mélanie
Mélanie
Mimas

Serpent
Messages : 550
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Hakaan le Dim 11 Aoû - 16:00

@JPP a écrit:
@Hakaan a écrit:
@JPP a écrit:

Je partage un mail qu'on m'a envoyé. Je pas pas vérifié la source. Mais l'article est effectivement joint au mail...
Si vous avez plus d'informations ça peut alimenter le débat. 
Voici le mail:
Spoiler:


"l'être humain a la mémoire très courte, et pense que tout est toujours nouveau !

ça permet aussi de mettre des mots sur ce qui arrive "réchauffement de la planète" et aux politiques d'en profiter

pour faire des nouvelles lois, taxes et autres ennuis pour nous !!!

 
 La canicule juin 2019
  

 Quoi de mieux, en cette fin de canicule, que de rester cloitré au frais (soit 25°) et de se mettre devant son ordinateur à la recherche d'informations sur le sujet, c'est à dire de ne pas se contenter uniquement des médias ! 
 Voilà ce que l'on pouvait lire dans un journal anglais, le Ampshire Advertiser from Southampton, le 17 juillet....1852 !  Vous pouvez trouver le fac similé sur internet.

 


 " En 1132 en Alsace les sources se tarirent et les ruisseaux s’asséchèrent. Le Rhin pouvait être traversé à pied. En 1152 la chaleur était si intense que l’on pouvait faire cuire des oeufs dans le sable. En 1160, à la bataille de Bela (en Hongrie), un grand nombre de soldats moururent en raison de la chaleur excessive.


 En 1276 et 1277, en France, la récolte d’avoine et de seigle fut totalement détruite par la chaleur. En 1303 et 1304 la Seine, la Loire, le Rhin et le Danube pouvaient être traversés à pied. En 1393 et 1394 un grand nombre d’animaux tombèrent morts et les récoltes anéanties en raison de la chaleur. 

 En 1440 la chaleur fut excessive. En 1538, 1539, 1540 et 1541 les rivières européennes étaient littéralement asséchées. En 1556 il y eut une sécheresse généralisée dans toute l’Europe. En 1615 et 1616 la canicule s’abattit sur la France, l’Italie et les Pays-Bas. En 1646 il y eut en Europe 56 jours consécutifs de grandes chaleurs. En 1676 des canicules à nouveau. Les mêmes évènements se reproduisirent au XVIIIe siècle. En 1718 il n’y eut aucune pluie entre les mois d’avril et octobre . Les récoltes furent brûlées, les rivières asséchées et les théâtres fermés à Paris par ordre du Préfet de police en raison des températures excessives. Le thermomètre enregistra 36 degrés Réaumur ( 45 degrés C) à Paris. Dans les jardins de la banlieue arrosés les arbres fruitiers fleurirent deux fois pendant la saison. 

 En 1723 et 1724 les températures étaient extrêmes. En 1746 l’été fut particulièrement chaud et sec et les récoltes furent littéralement calcinées. Pendant plusieurs mois il n’y eut aucune pluie. En1748, 1754, 1760, 1767, 1778 et 1788 les chaleurs d’été furent excessives. En 1811, l’année de la comète, l’été fut très chaud et le vin très bon y compris à Suresnes. En 1818 les théâtres parisiens restèrent fermés pendant un mois en raison des chaleurs excessives, la chaleur avait atteint 35 degrés C. En 1830, alors que des combats avaient lieu, le thermomètre afficha des températures de36 degrés C les 27, 28 et 29 juillet. En 1832, lors de l’insurrection du 6 juin, le thermomètre releva une température de 35 degrés. En 1835 la Seine était presque à sec. En 1850, au mois de juin, au cours de la seconde épidémie de choléra de l’année le thermomètre afficha 34 degrés". 

 Il s'agit bien d'un extrait de journal de 1852 et non pas de je ne sais quel site complotiste. 

 Je vous mets en pièce jointe l'interview de l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie, parue dans Libération lors de la canicule de 2003, (et rediffusé en août 2018) au sujet de celle de 1718 qui aurait fait 700 000 morts !

Libération précise que son livre "Histoire du climat depuis l'an mil" (Flammarion 1967) reste la référence en la matière, ce qui est plutôt un bon point de la part de ce journal qui ne porte pas vraiment les climato-réalistes dans son cœur... Édité en 1967, à une époque où on ne parlait pas encore de réchauffement climatique, l'éminent auteur de ce livre ne peut pas être accusé de vouloir prendre le contre-pied de la tendance d'aujourd'hui. Vous pouvez le trouver sur internet pour 9 €. A ce prix là, il ne faut pas se priver de s'instruire. 

 Libération, serait donc devenu complice des climato-réalistes, ceux qui osent rappeler l'importance des cycles naturels sans accuser uniquement le CO2, gaz à effet de serre partiellement d'origine anthropique ? Ceux qui font remarquer qu'à une époque où il n'y avait pas encore le moindre soupçon de début de révolution industrielle (avec son CO2, gaz vital, que l'on nous présente pourtant comme un polluant), il y avait déjà eu de très nombreuses vagues de chaleurs extrêmes ainsi que des sècheresses catastrophiques, entrainant des centaines de milliers de morts...

Je ne comprends plus rien au sujet de la relation CO2/températures qu'on nous assène pourtant comme étant un dogme indiscutable, et vous ? 

 C'est vrai que nous vivons une très forte et inhabituelle canicule, mais à l'évidence il n'y a rien de nouveau sous le soleil !

PS : amusez-vous à taper "sècheresse 1718" sur Google et vous en saurez beaucoup plus. A moins que vous ne vouliez rester sur la certitude que la canicule actuelle est un phénomène exceptionnel qui n'a encore jamais eu d'antécédents, car provoqué par l'activité humaine.
[size=35]t particulièrement chaud et sec et les récoltes furent littéralement calcinées. Pendant plusieurs mois il n’y eut aucune pluie. En1748, 1754, 1760, 1767, 1778 et 1788 les chaleurs d’été furent excessives. En 1811, l’année de la comète, l’été fut très chaud et le vin très bon y compris à Suresnes. En 1818 les théâtres parisiens restèrent fermés pendant un mois en raison des chaleurs excessives, la chaleur avait atteint 35 degrés C. En 1830, alors que des combats avaient lieu, le thermomètre afficha des températures de36 degrés C les 27, 28 et 29 juillet. En 1832, lors de l’insurrection du 6 juin, le thermomètre releva une température de 35 degrés. En 1835 la Seine était presque à sec. En 1850, au mois de juin, au cours de la seconde épidémie de choléra de l’année le thermomètre afficha 34 degrés". [/size]

 Il s'agit bien d'un extrait de journal de 1852 et non pas de je ne sais quel site complotiste. 

 Je vous mets en pièce jointe l'interview de l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie, parue dans Libération lors de la canicule de 2003, (et rediffusé en août 2018) au sujet de celle de 1718 qui aurait fait 700 000 morts !

Libération précise que son livre "Histoire du climat depuis l'an mil" (Flammarion 1967) reste la référence en la matière, ce qui est plutôt un bon point de la part de ce journal qui ne porte pas vraiment les climato-réalistes dans son cœur... Édité en 1967, à une époque où on ne parlait pas encore de réchauffement climatique, l'éminent auteur de ce livre ne peut pas être accusé de vouloir prendre le contre-pied de la tendance d'aujourd'hui. Vous pouvez le trouver sur internet pour 9 €. A ce prix là, il ne faut pas se priver de s'instruire. 

 Libération, serait donc devenu complice des climato-réalistes, ceux qui osent rappeler l'importance des cycles naturels sans accuser uniquement le CO2, gaz à effet de serre partiellement d'origine anthropique ? Ceux qui font remarquer qu'à une époque où il n'y avait pas encore le moindre soupçon de début de révolution industrielle (avec son CO2, gaz vital, que l'on nous présente pourtant comme un polluant), il y avait déjà eu de très nombreuses vagues de chaleurs extrêmes ainsi que des sècheresses catastrophiques, entrainant des centaines de milliers de morts...

Je ne comprends plus rien au sujet de la relation CO2/températures qu'on nous assène pourtant comme étant un dogme indiscutable, et vous ? 

 C'est vrai que nous vivons une très forte et inhabituelle canicule, mais à l'évidence il n'y a rien de nouveau sous le soleil !

PS : amusez-vous à taper "sècheresse 1718" sur Google et vous en saurez beaucoup plus. A moins que vous ne vouliez rester sur la certitude que la canicule actuelle est un phénomène exceptionnel qui n'a encore jamais eu d'antécédents, car provoqué par l'activité humaine.

Donc le mec nous explique que y'a 2 siècles on considérait 35° comme une canicule, et que donc les canicules à 42° d'aujourd'hui sont normales c'est ça ?
C'est quoi le truc qui a foiré entre l'entrée en matière et la conclusion ?

En 1718 il n’y eut aucune pluie entre les mois d’avril et octobre . Les récoltes furent brûlées, les rivières asséchées et les théâtres fermés à Paris par ordre du Préfet de police en raison des températures excessives. Le thermomètre enregistra 36 degrés Réaumur ( 45 degrés C) à Paris

Moi je parle des relevé de 183X/4X, mais effectivement je suis encore plus convaincu maintenant que je sais qu'il faut remonter à 3 siècles pour retrouver une canicule supérieure (enregistrée par un thermomètre à alcool merdique de l'époque ou on venait à peine de l'inventer) à celles qu'on se paye presque tout les ans depuis 3 ans maintenant
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4579
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De rape Lidl

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Cogitop le Mar 13 Aoû - 23:28

Climato-sceptisme et médias: la duperie

https://www.lemonde.fr/blog/huet/2019/08/13/climato-scepticisme-et-medias-la-duperie/

study
Cogitop
Cogitop
Téthys

Chien
Messages : 1018
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Cogitop le Mar 13 Aoû - 23:42

La construction de l’ignorance sociale...

https://www.lemonde.fr/blog/huet/2018/03/05/que-puis-je-contre-lignorance/

Cogitop
Cogitop
Téthys

Chien
Messages : 1018
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Azaël le Mer 14 Aoû - 6:08

@Cogitop a écrit:Climato-sceptisme et médias: la duperie

https://www.lemonde.fr/blog/huet/2019/08/13/climato-scepticisme-et-medias-la-duperie/

study

Édifiant en effet

Edit : merci @Cogitop pour ces deux articles sérieux et bien documentés
Malheureusement je crains fort qu'ils ne soient balayés d'un revers par certains car ils sont publiés par "Le Monde", un média mainstream tout ça tout ça.
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1629
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Melon et bottes de cuir le Mer 14 Aoû - 7:50

@Cogitop a écrit:Climato-sceptisme et médias: la duperie

https://www.lemonde.fr/blog/huet/2019/08/13/climato-scepticisme-et-medias-la-duperie/

study

Le Lion connaît fort bien sa proie et Il s'en joue avec aisance.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1915
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Totem le Mer 14 Aoû - 10:35

@Azaël a écrit:
@Cogitop a écrit:Climato-sceptisme et médias: la duperie

https://www.lemonde.fr/blog/huet/2019/08/13/climato-scepticisme-et-medias-la-duperie/

study

Édifiant en effet

Edit : merci @Cogitop pour ces deux articles sérieux et bien documentés
Malheureusement je crains fort qu'ils ne soient balayés d'un revers par certains car ils sont publiés par "Le Monde", un média mainstream tout ça tout ça.

Et tout ça tout ca...
Malheureusement......
Tous les médias mainstrems appartiennent aux oligarques, et le Monde n'est plus ce qu'il était depuis qu'il a été racheté comme tous les autres par cette élite qui ne laisse pas imprimer ce qui ne vas pas dans le sens de la pensée unique.....On a tendance à blâmer les journalistes travaillant pour ces médias mais eux disent bien que leurs articles sont supervisés par leurs maitres et qu'il ont l'impression de ne plus êtres de vrais journalistes et que s'ils ne se plient pas c'est la porte directement, certains ont en fait les frais..... Bref essayer de relancer la polémique pour faire sortir les loups du bois c'est bien joué, mais les loups sortiront aussi longtemps qu'il le faudra....d'ailleurs vous aimez bien ça, ça pimente un peu le topic qui sans eux n'aurait plus que des réchauffistes  qui finiraient par s'ennuyer et délaisser celui-ci qui finira aux oubliettes comme d'autres topic où ils ne sont pas les bienvenus.....Priez donc pour que les loups aident à le maintenir à flot. Razz

PS  - On se les gèle en Normandie......ça manque franchement de chaleur... Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Icon_lol

Petit rajout : A qui appartiennent les médias qui nous gouvernent autant que la présidence...à cela il sera certainement répondu que cet article est pourri sans autre forme de procès..... lol!
:
https://reseauinternational.net/medias-pourquoi-10-milliardaires-controlent-ils-notre-information/


Dernière édition par Totem le Mer 14 Aoû - 11:14, édité 2 fois
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4392
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Assam le Mer 14 Aoû - 10:49

Ah oui, c'est vraiment du pipeau cette histoire de réchauffement, après deux pseudo-canicules qui ont duré quelques jours, on revient au froid avec pour l'australie une vague de froid sans précédent:

https://www.ladepeche.fr/2019/08/13/hiver-extreme-en-australie-des-images-rares-montrent-des-kangourous-sous-la-neige,8359235.php

Et cet été en Russie, absence de chaleur étonnante:

https://fr.sputniknews.com/presse/201908021041853597-comment-expliquer-labsence-inattendue-de-chaleur-en-russie-cet-ete/

Mais quand on parle météo, on vous réponds qu'il faut pas confondre météo et climat mais eux, les réchauffagistes, quand ils ont leur canicule à deux balles, ils ont bien fait de la météo ou je me trompe ? Autrement dit deux poids deux mesures et propagande comme d'hab ...

En tout cas, çà fait pas trois années de canicules en Fr comme annoncées sur le fil ; quand on a des pointes de chaleur, çà dure jamais, deux ou trois jours, quelle affaire !!!! Et puis, c’est pas nouveau, quand on remonte le temps, on en trouve d'autres. Mais là on vous dit que les mesures n'étaient pas fiables !! Ah bon ? mais au passage, elles sont peut-être pas fiables aussi dans l'autre sens, càd que les températures réelles pouvaient être plus élevées lol !!!

Assam
Protée

Cochon
Messages : 643
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Hakaan le Mer 14 Aoû - 12:24

T'as zappé le début de l'article :

Il faisait +20,6°C au Groenland, à Quarsut (71° parallèle Nord) ce 31 juillet, alors qu'en général la température n'y dépasse pas +10°C. En revanche, le dernier jour du mois le plus chaud de l'année, il faisait à peine +15°C à Moscou, écrit le quotidien Rossiïskaïa Gazeta.

Donc double anomalies avec une en positif, et le RC peut conduire à des anomalies négatives y'a pas de contradictions la dedans, c'est les tendances globales et planétaire qu'il faut regarder, et non personne n'a dit que la canicule était une preuve du RC, c'est juste un élément de plus qui vient s'additionner à une tendance
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4579
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De rape Lidl

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Cogitop le Mer 14 Aoû - 15:44

On observe actuellement un déséquilibre climatique, sans aller jusqu’à parler de dérèglement.
Adapter son comportement semble une bonne chose, comme on l’ a déjà proposé sur ce fil.
Aide toi, le ciel t’aidera...

Basketball
Cogitop
Cogitop
Téthys

Chien
Messages : 1018
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Totem le Mer 14 Aoû - 16:14

@Cogitop a écrit:On observe actuellement un déséquilibre climatique, sans aller jusqu’à parler de dérèglement.
Adapter son comportement semble une bonne chose, comme on l’ a déjà proposé sur ce fil.
Aide toi, le ciel t’aidera...

Basketball

Et payer des taxes pour lesquelles on ne sait rien de ce qui en est fait.
Il est clair que non seulement les gouvernements demandent au peuples de changer leur comportement tout en continuant les à les inonder de polluants et en plus ils les taxent à ne plus finir.....
Si cette situation convient au plus grand nombre, soit....mais faut pas obliger ceux qui refusent d'être pris pour des idiots utiles d'aller dans le sens des dits gouverne-ments.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4392
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Azaël le Mer 14 Aoû - 16:21

Il vient d'y avoir un accident en Russie.
Ils testaient un nouveau missile à propulsion nucléaire.
La zone est sans doute contaminée mais difficile de savoir à quel point.
5 militaires sont morts sur le coup.
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1629
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Assam le Mer 14 Aoû - 16:23

Et c'est rien à côté de la centrale nucléaire flottante que les Russes ont construit et qu'ils vont vendre aussi à terme à d'autres pays.... On se dirige tout doucement vers un collapse.. (vous dis-je).

Assam
Protée

Cochon
Messages : 643
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Envol le Mer 14 Aoû - 17:34

@Assam a écrit:Et c'est rien à côté de la centrale nucléaire flottante que les Russes ont construit et qu'ils vont vendre aussi à terme à d'autres pays.... On se dirige tout doucement vers un collapse.. (vous dis-je).

Je reste confiante que "l'équipe d'en haut" nous a préparer un joli filet de sécurité et pas seulement pour 144 000 juifs, ou tous les témoins de Jéhovah de ce monde mais pour tous les enfants du ciel.

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 1139498192
Envol
Envol
Amalthée

Cochon
Messages : 237
Date d'inscription : 28/07/2019

Localisation : Montréal
Humeur : nostalgique

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Azaël le Mer 14 Aoû - 18:14

Les Russes reprennent une idée qui avait été développée du temps de la course à l'espace d'un moteur de fusée à fonctionnement nucléaire.
A l'époque le développement de ce moteur avait été abandonné (alors que l'on était en pleine guerre froide et que le gouvernement de l'URSS de l'époque n'était pas des plus humaniste) car il représentait un trop grand risque en cas d'échec de décollage...
Maintenant ce n'est plus une problème car la Russie à besoin d'une suprématie militaire.
L'objectif du développement de ce missile est clairement d'avoir une arme voyageant suffisamment vite pour faire échouer les systèmes anti-missile américains.
Que la charge soit conventionnelle ou non, l'explosion d'un tels missiles contaminera les zones de frappe par des isotopes radioactifs (et on ne parle pas d'uranium appauvrit là)
La Chine, la Russie et les USA sont en train de relancer la course à l'armement.

Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1629
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Envol le Mer 14 Aoû - 19:18


euronews (en français) Published on Aug 10, 2019

C'est vrai que ça fait peur. Mais de toute façon, si les forces divines ne peuvent les arrêter, personne ne le pourra. Cet accident en Russie n'est peut-être pas complètement étrangère à l'intervention divine ou est-ce qu'il n'y a plus personne qui y croit?
Envol
Envol
Amalthée

Cochon
Messages : 237
Date d'inscription : 28/07/2019

Localisation : Montréal
Humeur : nostalgique

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Azaël le Mer 14 Aoû - 20:07

Le dérèglement climatique ça peut être aussi ça :

Météo: En plein mois d'août, il a gelé dans le Doubs où la température est descendue sous les 0°C

Alors bien sûr, rappelons les précautions d'usage : un épisode météorologique inhabituel ne constitue pas à lui tout seul une preuve.
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1629
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 2 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum