Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Page 9 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par lafrisée le Lun 5 Aoû - 12:54

Rappel du premier message :

Lien vers "Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)"
Pour moi la régulation des espèces sur Terre doit se faire, d'une manière ou d'une autre. Le vivant est complexe, mais il trouve toujours la manière de se débarrasser des espèces envahissante, et si nous observions la Terre d'un oeil neutre, nous nous rendrions compte que TOUTES les autres espèces végétales et animales sont impactées par la multiplication exponentielle de l'être humain.

Avant, les virus/bactéries et aussi les nombreux conflits se chargeaient de la régulation de notre espèce. Maintenant ce sont les éléments naturels eux mêmes qui s'en chargent : canicules, tremblements de terre, tornades, tsunamis... Et ce n'est peut être que le début de gros bouleversement climatiques.

Les deux événements "prévus", la troisème guerre mondiale et le réchauffement climatique, sont pour moi liés : comme les souris qui se dévorent lorsque l'espace est trop exigu, notre Terre, le Vivant, cherche à réguler notre prolifération, et des conflits naissent un peu partout. Déjà à titre personnel je pense que tuer autant d'animaux pour les manger sans aucune reconnaissance est nocif. En cela je rejoins tout à fait le Bouddhisme qui remercie plantes et animaux qui ont donné leur vie pour nous nourrir. Qui sait de quoi la mort est constituée ? Peut être que toute cette détresse, les empoisonnements aux pesticides, les cris des bêtes dans les abattoirs, les ours polaires qui se noient suite à la disparition de la banquise, les poissons aux ventres pleins de plastique, la forêt amazonienne grignotée pour le bois et les plantations de palmiers, oui, tout ça crée dans l'au-delà (et personne ou très peu de personnes ne sait vraiment ce qui se cache derrière ce terme) une espèce de magma noirâtre de colère et de tristesse, qui ne peut que rejaillir sur les âmes humaines.

Après tout dans la Bible il est dit "Demande, et tu seras exaucé" : qui sait si les abeilles elles-mêmes, avant de mourir, n'espèrent pas vivre dans un monde plus propre ? Après tout, lorsque Noé a construit son arche, il avait avant tout comme mission de sauver les animaux : dans les trois religions monothéistes, et orientales, les animaux sont des êtres à part entière : qui sait si leurs souhaits ne sont pas entendus ? (ici-bas non, mais après ?)

Donc pour moi les deux événements sont liés, et si on stoppe l'un, la destruction systématique de la Nature, peut être pourra-t-on arriver à stopper l'autre, les inimitiés entre les hommes.


Dernière édition par Hakaan le Lun 23 Sep - 21:33, édité 2 fois (Raison : Scission du topic)

lafrisée
Amalthée

Rat
Messages : 247
Date d'inscription : 03/07/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas


Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Mélanie le Lun 23 Sep - 19:55



Ce qu'ils expliquent est que en Arctique, quand le soleil de reflète sur la glace, la chaleur repart, alors que lorsque le soleil tape directement sur l'eau, la chaleur se propage dans l'eau, donc plus la glace fond et plus la surface d'eau qui reçoit les rayons du soleil augmente et donc plus la température de l'eau augmente.

Ce qui ne fait que aggraver le phénomène car avant la glace renvoyait la chaleur.

Entre 1902 et 2001, le glacier avait reculé de 15km
Et il a reculé de la même distance entre 2001 et 2019.




Mélanie
Protée

Messages : 591
Date d'inscription : 29/05/2019


Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par vertgandazert le Mar 24 Sep - 11:56

ui, oui ce qu'ils expliquent comme vous dites et j'ajouterai de matin au soir, du soir au matin, sans oublier la nuit...
Allez comprendre pourquoi un tel déferlement "d infos intox"et vous aurez sans doute des doutes.
N'ayez pas peur Mélanie, les religions ont toujours prêché l'apocalypse en mettant en cause l'homme, c'est exactement ce qui se passe aujourdhui avec l'écologie, dont certains se servent pour créer la nouvelle "religion, naturaliste matérialiste", c'est vraiment comble...c'est de cette énorme manipulation qu'il faut avoir peur Mélanie5".
Je sais que cela ne sert à rien et que vous ne me croirez pas, c'est dommage, prenez le temps de  lire ce qui suit, peut être comprendrez vous ...?
Je vous le souhaite.

Voici par exemple des faits objectifs, qui vont exactement à l'inverse de la croyance officielle, que l'on vous distille en continu et dont vous êtes une ardente adepte...
"Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
lundi 3 juin 2019, par Robert Paris


copier/coller de 20km a écrit:
Au même moment, les média français lancent une campagne envisageant la fonte complète de l’Antarctique : une pure absurdité !

Voici la prédiction sur l’extension des glaces de l’Antarctique en bleu et la réalité observée en rouge : les glaces augmentent alors qu’on nous prédisait qu’elles allaient décroitre !!!


Source

Cela, c’est la propagande !

Même les partisans de la thèse du réchauffement global anthropique reconnaissent que la surface totale de la glace antarctique passe de 11,7 millions de km² à 12,2 millions de km ² de 1979 à 2010 puis à 19,4 millions de km² en 2012.

En réalité :

Les glaces augmentent au sud pendant qu’elles diminuent au nord : rien de global là-dedans !



La banquise antarctique augmente à mesure que la banquise arctique décline source

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
L’Antarctique ou continent austral ne cesse de battre ses propres records de froid qui sont aussi ceux de la Terre entière :

moins 89,2°C le 21 juillet 1983

moins 93,2°C le 10 août 2010

moins 93°C en 2013

moins 98°C en 2016

Elle approche des moins 100°C en 2019….

L’antarctique s’est un peu réchauffé mais seulement de 1950 (ou avant ?) jusque dans les années 70-80. Mais depuis 1980, il ne se réchauffe plus, voire il se refroidit, à l’exception peut-être de la volcanique péninsule antarctique Ouest...

La partie ouest de l’antarctique est le siège d’une activité volcanique remarquable qui peut très bien expliquer que cette partie se réchauffe alors que tout le reste du continent se refroidit.

« La péninsule Antarctique ne se réchauffe plus. Alors qu’elle se réchauffait rapidement depuis les années 1950, la péninsule Antarctique connaît actuellement une phase de baisse des températures. » écrit « Pour la Science » : Lire ici

Et ce n’est pas seulement question de records. « De 1986 à 2000, les vallées centrales de l’Antarctique ont connu un refroidissement de 0,7° par décennie » (2002, article de Daran, Priscu, Walsh, Fountain, McKnight, Moorhead, Virginia, Wall, Clow, Fritsen, McKay, Parsons).

Et les articles qui le confirment sont nombreux :

« Bilan de masse positive des déplacements des glaces sur la banquise de Ross, Antarctique ouest » écrivent dans leur article Joughlin I., Tulacyzk S. dans Science 2002. Des mesures radar montrent que la glace de l’Antarctique Ouest augmente au rythme de 26,8 gigatonnes par an.

« Climat et histoire atmosphérique sur 420.000 ans dans les forages de Vostok, Antarctique », Nature 1999 (article de Petit, Jouzel, Raynaud, Barkov, Barnola, Basile, Bender, Chappelaz, Davis, Delaygue, Delmotte, Kotlyakov, Legrand, Lipenkov, Lorius, Pepin, Ritz, Saltzman, Stievenard). Pendant les quatre dernières périodes interglaciaires, qui remontent à 420.000 ans, la Terre était plus chaud qu’elle ne l’est aujourd’hui.

« Contraintes du radiocarbone sur les avancées et les reculs de la couche de glace dans la mer de Wessell, Antarctique » peut-on lire dans Geology 1999 (article de Anderson, Andrews) La glace de l’Antarctique fond moins aujourd’hui qu’au cours de la dernière période interglaciaire.

« Interprétation de la variabilité récente des glaces flottantes », Geophysical Research Letters, 2004 (article de Curry, Martinson) Les glaces flottantes de l’Antarctique ont augmenté depuis 1979.

« Tendances dans la durée de la saison des glaces dans l’océan austral, 1979-1999 », Annals of Glaciology 2002 (article de Parkinson) La plus grande partie de l’Antarctique connaît une saison des glaces plus longue de 21 jours qu’elle ne l’était en 1979.

L’Antarctique est plus froid que l’Arctique pour deux raisons. La première est qu’une grande partie du continent se situe à plus de 3 km au-dessus du niveau de la mer, or la température diminue avec l’altitude. La seconde raison est que la région polaire arctique est recouverte par l’océan qui transmet sa chaleur relative à travers la banquise, permettant ainsi de maintenir des températures plus élevées qu’en Antarctique.

La couche de glace y est de 1,6 kilomètres en moyenne !!!

Et l’Antarcique bat sans cesse ses records en quantité de glace…

En 2013, par exemple, il battait un record et on pouvait lire :

« La superficie de la glace antarctique a atteint un maximum record de 19,44 millions de km² pour la première fois depuis le début des observations par satellite en 1979, a annoncé le Centre national américain de la neige et de la glace (NSIDC).

Le maximum record, d’un million de kilomètres carrés supérieur à la moyenne enregistrée de 1979 à 2000 (18,3 millions de km²), a été atteint le 26 septembre, à la fin de l’hiver antarctique. Il s’agit d’un deuxième record en six ans. Le record précédent (19,4 millions de km²) remonte à 2006.

L’Arctique a battu un record contraire en 2012. La surface de la banquise arctique a atteint un niveau historiquement bas (3,41 millions de km²) le 16 septembre dernier, pulvérisant le record précédent de septembre 2007 (4,17 millions de km²). La moyenne de 1979 à 2000 constitue 6,71 M km².

Sur 30 ans, la banquise antarctique, mesurée au mois de mars (proche du minimum et dernier mois connu) s’accroit donc au rythme moyen de 4,7% par décade. » Lire ici

Selon une étude de l’agence spatiale de 2015, le continent Antarctique a gagné plus de glace l’année précédente qu’il n’en a perdue dans les 25 dernières années !!!

En 2015, on pouvait lire aussi :

« On constate la reprise de l’extension des glaces de l’Arctique (plus de 1,6 millions de km² regagnés depuis 2012, année du minimum historique avec 2007) (3) tandis que la surface des banquises de l’Antarctique n’a jamais été aussi immense depuis le début des mesures des satellites en 1979, avec une extension record de plus de 20 millions de km². Constatons tout de même que l’Antarctique a aussi battu ses records de froid pendant l’hiver austral qui vient de s’écouler. » Lire ici

Ironisant sur le prétendu réchauffement Anthropique global, le climatologue Marcel Leroux expliquait :

« Comme l’écrit correctement M. Postel-Vinay, rédacteur de la revue La Recherche, « le gros de la calotte antarctique n’a pas fondu depuis sa formation, voici 60 millions d’années. » L’observation satellitale montre même qu’au cours de la période 1979-1999, qui est celle de la plus forte hausse supposée de la température, la surface de la banquise a globalement augmenté autour du continent antarctique. »

Andrei Kapitsa, géographe, spécialiste de l’Antarctique, membre de l’académie des Sciences de Russie répondait aux partisans du réchauffement global : « les théoriciens de Kyoto ont mis la charrue avant les bœufs. L’étude des carottes glaciaires démontre que c’est le réchauffement global qui est la cause de hauts niveaux de CO2 dans l’atmosphère et non le contraire. »

Robert Vivian, glaciologue, docteur en glaciologie : « Duncan Wingham, professeur de physique climatique à University College London et directeur du centre pour l’observation polaire et la modélisation, Ph.D. en physique a montré que, contrairement à l’idée reçue propagée par des organismes comme le GIEC, la banquise antarctique était en stable ou en expansion. D’après ses travaux de 2006, 72% de la banquise antarctique croit, au rythme de cinq millimètres par an. »

Nouveau record historique mondial de froid

Voir ici l’article en anglais dans Geophysical Research Letters]

Douze fois de suite en 35 ans, l’Antarctique a battu ses propres records de froid et ceux de la Terre

Précédents records

Où en est la glace du Pôle sud

Alors que la glace diminue au Pôle Nord, elle augmente au Pôle Sud

Tout l’hémisphère sud

Déjà en 2015

En 2009

Comment expliquer que l’Antarctique gèle un peu plus chaque année ?

Certains climatologues se font une raison en voyant le refroidissement du pôle sud :

Jérôme Weiss écrit ainsi : « Paradoxalement, l’accroissement (très relatif) des glaces de mer antarctique résulterait du réchauffement climatique. En effet, dans les zones polaires, un réchauffement peut renforcer les précipitations neigeuses qui participent au bilan positif de masse de la banquise en l’épaississant par le dessus. Ce mécanisme est souvent évoqué également pour les glaces continentales. »

Expliquer le refroidissement par le réchauffement, certains diraient que c’est dialectique ou bien c’est… une simple erreur !!!

L’Antarctique est un continent recouvert de glace à 98%. L’océan est recouvert d’une grande partie de sa surface par de la glace de mer saisonnière. Les rapports sur la glace antarctique omettent souvent de reconnaître la différence fondamentale entre la glace de mer et la glace de terre. La glace terrestre de l’Antarctique est la glace qui s’est accumulée au cours de milliers d’années sur la masse continentale de l’Antarctique en raison des chutes de neige. Cette glace terrestre est donc en réalité une eau de mer stockée qui s’est évaporée puis s’est précipitée sous forme de précipitation. La banquise antarctique est tout à fait différente car c’est la glace qui se forme dans l’eau salée en hiver et qui fond presque entièrement à nouveau en été.

Fait important, lorsque la glace continentale fond et se jette dans les océans, le niveau de la mer augmente globalement ; lorsque la glace de mer fond, le niveau de la mer ne change pas de façon mesurable, mais d’autres parties du système climatique sont affectées, comme l’augmentation de l’absorption de l’énergie solaire par les océans les plus sombres.

Pour résumer la situation avec les tendances des glaces antarctiques :

La glace terrestre antarctique diminue à un rythme accéléré

La banquise antarctique augmente malgré le réchauffement de l’océan Austral

La glace terrestre antarctique diminue

Mesurer les changements dans la masse de glace de l’Antarctique a été un processus difficile en raison de la taille et de la complexité de la calotte. Cependant, depuis les années 90, des satellites nous ont permis de mesurer ces changements. Il existe trois approches totalement différentes et toutes s’accordent dans leurs incertitudes de mesure. La plus récente estimation du changement de glace terrestre combinant les estimations de ces trois approches (Shepherd et autres, 2012) indique qu’entre 1992 et 2011, les inlandsis antarctiques ont perdu au total 1 350 giga-tonnes (Gt) ou 1 350 000 000 000 de tonnes dans les océans, à un taux moyen de 70 Gt par an (Gt / an). Comme une réduction de masse de 360 Gt / an représente une élévation moyenne annuelle du niveau de la mer de 1 mm au niveau mondial, ces estimations correspondent à une augmentation du niveau moyen global de la mer de 0,19 mm / an, ou 1,9 mm par décennie. Avec la perte de glace terrestre du Groenland, cela représente environ 30% de l’élévation moyenne du niveau de la mer observée au niveau mondial au cours de cette période.

L’examen de la répartition de ce changement dans le temps (Figure 1) montre que la calotte glaciaire dans son ensemble ne perdait ni ne gagnait de glace au début des années 90. Depuis lors, la perte de glace a commencé et l’on voit clairement qu’elle s’est accélérée au cours de cette période.

La mission satellitaire la mieux adaptée à la mesure du changement de la masse de la glace continentale est l’expérience de récupération par gravité et de climat (GRACE). Les satellites GRACE mesurent les modifications de la gravité terrestre et celles-ci peuvent être directement liées aux variations de masse surfacique telles que la calotte glaciaire antarctique. Les récentes estimations GRACE des changements de masse montrent la perte de masse spectaculaire en Antarctique occidental et le gain en masse en Antarctique oriental (King et autres, 2012).

La banquise antarctique connaît une croissance à long terme depuis le début des mesures par satellites en 1979. C’est une observation qui a souvent été citée comme une preuve contre le réchauffement climatique. Cependant, la question est rarement posée : pourquoi la banquise antarctique augmente-t-elle ? L’hypothèse implicite est qu’il doit y avoir un refroidissement autour de l’Antarctique. Ce n’est décidément pas le cas. En fait, l’océan Austral se réchauffe plus rapidement que le reste des océans du monde. À l’échelle mondiale, de 1955 à 1995, les océans se réchauffaient à 0,1 ° C par décennie. En revanche, l’océan Austral se réchauffe à 0,17 ° C par décennie. L’océan Austral ne se réchauffe pas seulement, il se réchauffe plus vite que la tendance mondiale

« La quantité de glace qui entoure l’Antarctique a atteint son plus haut niveau en près de 30 ans soit depuis que les satellites ont commencé à la surveiller. C’est tout simplement trop froid pour qui pleut en Antarctique et ça va rester comme cela pendant encore très longtemps. Ce qu’il faut retenir c’est que la glace qui entoure l’Antarctique va rester là pour de bon." (Patrick J. Michaels associé senior en études environmentales au CATO Institute et auteur de Meltdown : The Predictable Distortion of Global Warming by Scientists, Politicians, and the Media.

« Les gains de masse de l’inlandsis antarctique sont supérieurs aux pertes » écrit la Nasa en 2015
: lire ici

Une nouvelle étude de la NASA indique qu’une augmentation de l’accumulation de neige en Antarctique amorcée il y a 10 000 ans ajoute actuellement suffisamment de glace sur le continent pour compenser les pertes accrues dues à la fonte des glaciers.

La recherche remet en cause les conclusions d’autres études, notamment le rapport 2013 du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), selon lequel l’Antarctique perd globalement de la glace terrestre.

Selon la nouvelle analyse des données satellitaires, la calotte glaciaire antarctique a enregistré un gain net de 112 milliards de tonnes de glace par an de 1992 à 2001. Ce gain net est tombé à 82 milliards de tonnes de glace par an entre 2003 et 2008.

« Nous sommes pour l’essentiel en accord avec d’autres études montrant une augmentation des rejets de glace dans la péninsule Antarctique et dans la région de Thwaites et Pine Island dans l’Antarctique occidental », a déclaré Jay Zwally, glaciologue au Centre de vol spatial Goddard de la NASA à Greenbelt, Maryland, et auteur principal de l’étude, qui a été publiée le 30 octobre dans le Journal of Glaciology. "Notre principal désaccord concerne l’Antarctique de l’Est et l’intérieur de l’Antarctique de l’Ouest. Nous y constatons un gain de glace supérieur aux pertes dans les autres zones". Zwally a ajouté que son équipe "a mesuré les faibles changements d’altitude sur de vastes zones, ainsi que la changements importants observés sur des zones plus petites. "

Les scientifiques calculent la croissance ou la contraction de la couche de glace à partir des changements de hauteur de la surface mesurés par les altimètres satellites. Aux endroits où la quantité de nouvelles chutes de neige accumulées sur une couche de glace n’est pas égale à l’écoulement de la glace vers l’océan, la hauteur de la surface change et la masse de la couche de glace augmente ou diminue.

Mais il ne faudra peut-être que quelques décennies pour que la croissance de l’Antarctique s’inverse, selon Zwally. « Si les pertes de la péninsule antarctique et de certaines parties de l’Antarctique occidental continuent d’augmenter au même rythme qu’au cours des deux dernières décennies, ces pertes rattraperont le gain à long terme de l’Antarctique oriental dans 20 ou 30 ans. - Je ne pense pas qu’il y aura suffisamment de chute de neige pour compenser ces pertes. "

L’étude a analysé les variations de la hauteur de la couche de glace antarctique mesurées par les altimètres radar de deux satellites de télédétection de l’Agence spatiale européenne (ERS) de 1992 à 2001, et par l’altimètre laser de l’altitude glaciaire, terrestre et terrestre de la NA

« À la fin de la dernière période glaciaire, l’air s’est réchauffé et a transporté plus d’humidité sur le continent, doublant ainsi la quantité de neige déposée sur la calotte glaciaire », a déclaré Zwally.

Les chutes de neige supplémentaires qui ont commencé il y a 10 000 ans s’accumulent lentement sur la calotte glaciaire et se compactent en glace solide au cours des millénaires, ce qui a eu pour effet d’épaissir la glace dans l’Antarctique oriental et l’intérieur de l’Antarctique occidental de 1,7 pouce (0,7 pouce) en moyenne par an. Ce petit épaississement, qui dure depuis des milliers d’années et s’étend sur les vastes étendues de ces secteurs de l’Antarctique, correspond à un très important gain de glace - suffisamment pour compenser les pertes dues aux glaciers à fort débit dans d’autres parties du continent et réduire la mer mondiale. élévation de niv

« La bonne nouvelle est que l’Antarctique ne contribue pas actuellement à l’élévation du niveau de la mer, mais perd 0,23 millimètre par an », a déclaré Zwally. « Mais c’est aussi une mauvaise nouvelle. Si les 0,27 millimètres par an d’élévation du niveau de la mer attribués à l’Antarctique dans le rapport du GIEC ne proviennent pas vraiment de l’Antarctique, il doit y avoir une autre contribution à l’élévation du niveau de la mer qui ne soit pas prise en compte. "

"La nouvelle étude souligne les difficultés rencontrées pour mesurer les faibles variations de la hauteur de la glace en Antarctique oriental", a déclaré Ben Smith, un glaciologue de l’Université de Washington à Seattle, qui n’a pas participé à l’étude de Zwally.

"Effectuer l’altimétrie avec précision pour de très grandes zones est extrêmement difficile, et certaines mesures de l’accumulation de neige doivent être effectuées indépendamment pour comprendre ce qui se passe dans ces endroits", a déclaré Smith.

Pour aider à mesurer avec précision les changements en Antarctique, la NASA élabore le successeur de la mission ICESat, ICESat-2, dont le lancement est prévu en 2018. « ICESat-2 mesurera les changements de la couche de glace dans l’épaisseur d’un crayon n ° 2. », A déclaré Tom Neumann, glaciologue à Goddard et chercheur adjoint du projet ICESat-2.
Sources

Science et Vie : la banquise antarctique s’étend de plus en plus

La NASA annonce que l’Antarctique gagne plus de glace qu’elle n’en perd

Pour la Science : La péninsule Antarctique ne se réchauffe plus.


L’Antarctique fond exclusivement là où il y a des volcans et par en dessous et pas à cause du réchauffement global et par dessus.
.

L’Arctique fond mais pas l’Antarctique.

Je sais bien que tout ce que l'on peut dire, ne sert à rien, je veux juste dire pour terminer, que si" l'écologie publicitaire" arrive au pouvoir, ce sera la pire époque pour l'humanité mais aussi pour la planète tout court, je ne vous le souhaite pas.
Au revoir.


54 Messages de forum
3 juin 08:08, par K.
Oui ! C’est une véritable campagne de mensonges médiatiques sur l’Antarctique :

voir ici
Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
3 juin 08:39
Voir aussi ici :

cliquer là

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
3 juin 14:50
En réalité , les glaces de mer de l’Antarctique au 3 juin 2019 ont une superficie inférieure d’ 1.5 millions de km2 par rapport à la moyenne 2001-2010.
http://nsidc.org/arcticseaicenews/c...

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
3 juin 14:55, par Robert Paris
En réalité, les spécialistes sont en désaccord total entre eux sur les appréciations de la glace de l’Antarctique !!!

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
3 juin 15:05, par Robert Paris
Voir par exemple cet article de 2019 de Science News :

Pourquoi l’Antarctique et l’Arctique sont des pôles opposés.

Les régions polaires nord et sud de la Terre réagissent très différemment au changement climatique.

La banquise a en fait un peu augmenté depuis 1980.

Why Antarctica and the Arctic are polar opposites.

The Earth’s north and south polar regions are responding quite differently to climate change.

The sea ice here actually has increased a bit since 1980.

Lire ici

L’article n’est pas le fait d’un sceptique du réchauffement climatique ce qui indique qu’il ne tire pas les résultats de son côté. Donc la glace augmente en Antarctique et le froid au

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
4 juin 07:48
Lancer dans le grand public la question : "que se passerait-il si la glace de l’Antarctique fondait" est aussi ridicule que de demander au grand public : "que se passerait-il si la gravitation s’inversait" ou encore « que se passerait-il si hommes et femmes s’inversaient » !!! La question est drôle mais sans grand intérêt…

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
2 août 19:41, par Baussan
Voilà bien un comportement non scientifique de refuser d’examiner une éventualité sous le prétexte fallacieux qu’elle est impossible.
Cela me rappelle la déclaration du mouvement 5 étoiles italien qui annonçait il y a 2 ans que l’effondrement du pont Morandi était impossible.
On a vu la suite ...

GB

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
5 juin 07:53, par A. Mantoux
Comment se fait-il que des média et même des scientifiques diffusent des thèses aussi diamétralement opposées ?

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
5 juin 07:54, par Robert Paris
Tout d’abord, il convient de remarquer que la dernière diffusion des média français n’est pas directement issue des scientifiques. Ces derniers n’ont pas prédit que l’Antarctique avait une quelconque probabilité de fondre complètement alors que la glace y repose essentiellement non sur l’eau mais sur un continent. Ensuite, il faut savoir que les études de la glace peuvent être réalisées de diverses manières et que les études différentes peuvent mener aussi à des analyses diverses. D’autre part, il y a une grande différence entre l’étude d’une zone particulière de l’Antarctique qui est située sous un grand volcan et le reste de l’Antarctique. Du coup, les études qui globalisent la température peuvent prétendre parfois que la température monte ou que la glace fond en se fondant uniquement sur cette zone particulière ou en la moyennisant avec d’autres zones sans tenir des phénomènes physique réellement à l’oeuvre. Mais ils ne font que décrire un phénomène local et non une évolution de l’Antarctique liée à une hausse globale des températures. Certaines études retirent aussi un effet des forts vents, ce qui augmente la température analysée par rapport à celle mesurée ! Ces divergences ne sont pas si étonnantes que cela. Elles ne le sont que pour ceux qui prennent la science comme une étude purement objective et ne dépendant pas des a priori de base. Pour les partisans du réchauffement global, celui-ci n’est même plus un objet d’étude mais un fondement scientifique de base, un a priori non discutable et donc qui n’a pas besoin d’être vérifié ni mesuré. Pour eux, il y a non seulement un a priori du réchauffement mais du réchauffement fondé sur la hausse du CO² et sur l’effet de l’activité humaine : c’est ce que l’on appelle le « réchauffement anthropique » et ils estiment qu’il ne doit pas même être discuté mais seulement diffusé dans le grand public sans aucun droit à la critique !!! Du coup, l’Antarctique, s’il se refroidit, n’a le droit de le faire que comme effet du réchauffement global et c’est tout… Le premier a priori des partisans du réchauffement anthropique est que le climat est décrit essentiellement par un seul paramètre physique appelé « température moyenne », or nous contestons que ce paramètre existe, comme valeur déterminante, dans la dynamique réelle du climat !!!! Nous n’avons même aucune idée pour réellement calculer un tel paramètre, ne sachant pas où effectuer les mesures donnant la base au calcul d’une telle moyenne, que ce soit au niveau du sol ou de l’atmosphère. Aucune étude scientifique du climat n’a jamais considéré la température globale comme paramètre de base déterminant. Les paramètres réels sont l’ensoleillement, les mouvements terrestres dans l’espace paramétrés par trois mesures d’angle de rotation de la Terre qui déterminent l’angle d’arrivée des rayons et l’apport énergétique par unité de surface, le différentiel équateur-pôle, les vents, la pression, la température locale, les nuages, les courants marins, la pluie, la neige, le plancton, le volcanisme, etc. L’effet de serre est un des effets mais il a une influence très faible et non déterminante comme le présupposent les partisans du réchauffement anthropique global. Les gaz « à effet de serre » (gaz carbonique, vapeur d’eau et méthane) sont liés à la température mais plus comme effet de l’augmentation et de la diminution de celle-ci que le contraire… Le CO² n’est nullement le plus important des gaz à effet de serre et ce gaz n’est nullement nuisible à la vie et à la planète, ni à l’homme. « Haro sur le CO² ! » est un leitmotiv actuel qui ne découle pas d’études scientifiques mais de choix politiques et sociaux des classes possédantes, notamment de la volonté de présenter la crise du capitalisme comme une crise climatique qui justifierait des sacrifices des peuples pour « sauver la planète »… La raison réelle des sacrifices imposés aux populations n’est pas le climat mais l’effondrement des investissements productifs qui amène le capitalisme à son terme, que les classes possédantes le veuillent ou pas. La Science n’est pas indépendante des intérêts des classes possédantes : la polémique sur le climat en est une nouvelle démonstration.

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
29 août 15:43, par Bourquin
Vous faites quand même pas mal de contorsions sémantique pour essayer desesperement de vous en sortir : ce qui tout de même est ennuyeux dans votre raisonnement c ’est que dans le même temps que la température augmente en moyenne, elle augmente aussi presque partout. et oh surprise la concentration du CO 2 dans l’ atmosphère qui est quand même un gaz a effet de serre à presque doublé depuis le début de l’ ère industrielle .. idem pour le méthane .. cela même en étant très malhonnête vous ne pouvez pas le nier.. donc que l’ effet de serre a augmenté depuis 150 ans ( c ’est un phénomène physique !!) vous ne pouvez pas le nier. vous pouvez toujours pensez que c’est un phénomène indépendant, que l’ augmentation de l’ effet de serre est une simple coïncidence avec la hausse de la température mais je crois quand même que de canicule en canicule , d ’ouragan en ouragan, comme les opposant à Galilée, vous finirez par rendre les armes aussi bien qu’ils ont fini par reconnaitre que la terre tourne autour du soleil et non l inverse .

quand à l’ affirmation que le discours sur le risque climatique est un moyen de protéger le capitalisme .. là votre idéologie (si je comprend bien vous pensez tous ce qui va mal sur la terre c ’est la faute du capitalisme, puisque le socialisme soviétique à disparu après avoir apporté les réussites que l’on sais -) prend le pas sur le simple bon sens : vous avez remarqué monsieur que les géant du pétrole du pétrole et du gaz soutiennent - comme vous - les thèse climato septiques ? on est par ailleurs ravis d ’apprendre que Trump, lui, ne se laisse pas aveugler par le capitalisme . il me semble même que TRUMP est un ardent défenseur du socialisme non ? en tout cas comme vous il pense que l’ effet de serre est une foutaise.. vous êtes en bonne compagnie

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
30 août 06:39, par Robert Paris
Même sans me contorsionner, comme vois dites, je remarque que la température mondiale ne suit absolument pas la hausse pharamineuse du CO² produit par l’homme donc quoi ?!!! Est-ce que cela ne montre pas que l’effet de serre a ses limites ?!!!

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
30 août 06:47, par Robert Paris
Vous dites : « de canicule en canicule , d ’ouragan en ouragan, comme les opposant à Galilée, vous finirez par rendre les armes aussi bien qu’ils ont fini par reconnaitre que la terre tourne autour du soleil et non l inverse . »

Cela signifie que les canicules et les ouragans, c’est l’effet de serre !!!

Cela veut dire que, de manière pas du tout scientifique, vous confondez les effets de pointe météorologiques avec des changements climatiques à une tout autre échelle !!!

Lire ici sur cette question

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
30 août 06:52, par Robert Paris
Vous dites :
« TRUMP est un ardent défenseur du socialisme non ? en tout cas comme vous il pense que l’ effet de serre est une foutaise.. vous êtes en bonne compagnie »

Mais vous oubliez que les fondateurs de votre thèses ne sont pas des climatologues fameux ni très à gauche : Reagan et Thatcher !!!

Le GIEC fut créé en 1988 à la demande du G7 (G20 aujourd’hui) sous la pression de Ronald Reagan et Margaret Thatcher.

Dans les années 1970 Thatcher, premier ministre, était en difficulté à cause des mineurs britanniques qui menaient de fortes grèves générant coupures d’électricité. Elle n’avait pas confiance dans les compagnies pétrolières ; sa préférence était l’énergie nucléaire.

Très opportuniste, Margaret Thatcher s’empare de cette pensée nouvelle pour faire la promotion de l’énergie nucléaire. La France déjà très engagée dans le nucléaire, sous la présidence de François Mitterrand, avec Jacques Delors président de la Commission européenne et représentant la France lors des grands sommets internationaux, appuie cette ligne politique. Le cinq fois fasciste Mitterrand, faussement social-démocrate, n’tait pas très socialiste lui non plus !!!

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
30 août 06:53, par Robert Paris
Sans dire que le capitalisme est responsable de tous les maux de la Terre, vous reconnaitrez que ce système a montré qu’il a du plomb dans l’aile et il est logique que les gouvernants cherchent la parade, non ?

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
30 août 06:55, par Robert
D’ailleurs c’est plutôt votre thèse qui dit que quelque chose est responsable de tous les maux de la terre : ce serait le CO² !!!

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
5 juin 07:55, par A. Mantoux
Est-ce que votre point de vue n’apporte pas de l’eau au moulin de Trump ?

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
5 juin 07:56, par Robert Paris
Certains accusent effectivement les climato-sceptiques (ceux qui sont taxés de cette « maladie », ou de « crime » de non assistance à planète en danger, ne croient pas au réchauffement anthropique global) et son du coup accusés d’être antiscientifiques et même d’être dirigés par Trump ! Mais il faut bien dire que la thèse du réchauffement n’a pas été lancée par des climatologues mais par Thatcher et Reagan ! Donc nous balancer Trump ne résout en rien le problème scientifique.

Comme on le voit, il ne suffit pas de mesurer la température moyenne au dessus de l’Antarctique ni l’épaisseur et la surface ou la densité de la glace (mesures d’ailleurs assez compliquées à mesurer et moyenniser sur tout le continent car il y a des situations différentes suivant les régions du continent austral) !!!!

Répondre à ce message

Le Pôle sud (Antarctique) bat des records… de froid !!!
7 juin 08:08
Le réchauffisme est devenu la religion des classes dirigeantes : lire ici pour s’en convaincre

vertgandazert
Miranda

Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Hakaan le Mar 24 Sep - 13:26

Me semble que l'Antarctic a connu une brêve période de refroidissement à cause des paramètres de Milankovitch, en gros la planète s'incline et donc il passe de plus en plus dans l'ombre, 
toujours est il que si on fait l'addition des 2 poles on est largement déficitaire en glace, et je crois que la période de grâce est finie pour le pole Sud
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4629
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Hakaan le Mar 24 Sep - 13:38

The Antarctic Ice Sheet is an important indicator of climate change and driver of sea-level rise. Here we combine satellite observations of its changing volume, flow and gravitational attraction with modelling of its surface mass balance to show that it lost 2,720 ± 1,390 billion tonnes of ice between 1992 and 2017, which corresponds to an increase in mean sea level of 7.6 ± 3.9 millimetres (errors are one standard deviation). Over this period, ocean-driven melting has caused rates of ice loss from West Antarctica to increase from 53 ± 29 billion to 159 ± 26 billion tonnes per year; ice-shelf collapse has increased the rate of ice loss from the Antarctic Peninsula from 7 ± 13 billion to 33 ± 16 billion tonnes per year. We find large variations in and among model estimates of surface mass balance and glacial isostatic adjustment for East Antarctica, with its average rate of mass gain over the period 1992–2017 (5 ± 46 billion tonnes per year) being the least certain.

2720 +/- 1390 de marge d'erreur milliards de tonnes de glace perdue entre 1992 et 2017
Qui se traduisent par un accroissement du niveau de la mer de 7.6mm
Durant cette période : la perte annuelle de glace est passée de 53 à 159 milliards de tonnes
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4629
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par ness le Mar 24 Sep - 14:20

j'ai entendu aux infos que le président français aurait dit dans l'avion, en parlant des manifs écologistes et du problème du réchaffement climatique:
"qu'ils aillent ramasser les mégos!!"

heureusement qu'il a pas rajouté:".. avec les ginettes" Smile  ça c'est pour l'écolo ceptique @vert Razz  (c'est gentil le prend pas mal) santa
ness
ness
Téthys

Dragon
Messages : 1009
Date d'inscription : 01/03/2019

Localisation : façe a la mer!
Emploi/loisirs : bricoler des caillou
Humeur : vague a bonde..

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Hakaan le Mar 24 Sep - 14:40

Qu'il aille déjà ramasser son train de vie,
je trouverais un président crédible et légitime le jour ou j'en verrais un faire quelque chose, mais comme ça n'arrivera jamais..
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4629
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par ness le Mar 24 Sep - 14:58

en espagne, ils ont déja commencé un peu en instaurant un tribunal écologique dans lequel il est possible d'aller déposer plainte contre une multinationale polluante en argumentant et en montant un dossier béton: il y a déja eu des condamnations mais bon..ça ne sert pas a grand chose..ils payent le droit de continuer a polluer.

L'Espagne est en début dans le tableau que tu as posté plus haut, et que j'ai trouvé trés interessant; c'est souvent que tout est emporté par les eaux d'une part (iles des baléares et cote est) que le centre se désertifie par manque d'eau et chaleur extreme, ( responsable de la perte de culture qui vise a alimenter toute l'Europe), et que les canaries et autres forets brulent une grande partie de l'été, sans que les bomberos puissent arriver a fixer les feux tant ils sont intenses (des milliers d'hectares )
d'autres part, l'Espagne acceuille tous les jours des migrants venant d'autres pays par la méditéranée, solidaire de la misere humaine qui arrive en masse sur les plages( meme parfois au milieu des touristes)

donc je pense que c'est vraiment les pays qui se rendent le plus compte d'un changement autour d'eux, qui se reveillent en premier..il n'y a pas besoin de lire des textes immenses pour comprendre et ressentir le changement, mais d'etre seulement a l'écoute de la nature, de voir les récoltes s'amenuiser, les insectes, les oiseaux, les poissons se rarifier, la mer avancer ou se déchainer.
etre juste vivant dans son bio top:
un ressenti que confirme les rapports du GIEC.(que je n'ai pas lu mais que je connais des gens qui sont allé a la conférence et qui vraiment, disent qu'il serait urgent d'un changement)
ness
ness
Téthys

Dragon
Messages : 1009
Date d'inscription : 01/03/2019

Localisation : façe a la mer!
Emploi/loisirs : bricoler des caillou
Humeur : vague a bonde..

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Hakaan le Mar 24 Sep - 18:34

Oui je connais un peu le cas de l'Espagne qui en plus a des problèmes à cause du sel qui remonte par capillarité car plus assez de pluies pour le drainer, les orangerais foutent le camp un peu plus chaque année
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4629
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Mélanie le Mar 24 Sep - 20:03

@vertgandazert : je suis aussi contre l'écologie matérialiste. Bien que l'on est obligé de faire avec car le matérialisme domine notre culture donc l'arrivée de l'écologie dans les meurs se fait aussi dans la société matérialiste.
Mais si l'on ne voit que les mauvais côté ...
Je ne suis pas non plus les mouvements religion écologie bien que l'état de la planète me tient à coeur, mais cela c'est personnel.

Oui je suis d'accord que clamer l'apocalypse aux gens pour leur faire peur, c'est une forme de manipulation, ça quand les gens ont peur, ils ont tendance à se fier à n'importe qui.

Quand on parle d'apocalypse, je le vois plus dans le sens que la situation est très critique et que l'on va droit vers l'augmentation des catastrophes naturelles, je me base sur des infos que j'ai, je connais d'autres personnes tournées vers l'écologie, et mon intuition me le dit aussi.
Il ne faut pas se bercer de douce illusions en se disant que la situation va aller et que l'on va continuer tranquillement notre vie dsl.
Mélanie
Mélanie
Protée

Serpent
Messages : 591
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Melon et bottes de cuir le Mar 24 Sep - 20:11

Je pense que la peur est justifiée. Ceux qui pensent qu'elle est instrumentalisée sont dans l'erreur. En outre, je ne vois pas très bien la corrélation entre la religion et l'écologie.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1979
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Mélanie le Mer 25 Sep - 18:52

@Melon et bottes de cuir a écrit:
Je pense que la peur est justifiée. Ceux qui pensent qu'elle est instrumentalisée sont dans l'erreur. En outre, je ne vois pas très bien la corrélation entre la religion et l'écologie.

J'avoue que ça peut faire peur, mais je crois avoir moins peur de la nature que du genre humain.
On est en plein dans une transition et la nécessité de revenir à des choses simples, à une vie plus respectueuse de la nature, pour vivre mieux et respirer un air plus sain.

Le lien avec la religion.. il n'y en a pas réellement, enfin si mais pas avec l'église et compagnie puisque eux ne s'intéressent pas aux problèmes environnementaux. Mais certaines religions revendiques aussi la protection de la nature, comme ceux travaillant avec l'énergétique, car l'aromathérapie ou la médecine chinoise par exemple sont des médecines "naturelles".
Est ce une religion pour autant? Il me semble pas, il n'y a pas de pratiques religieuses ni de monuments religieux?!
Mélanie
Mélanie
Protée

Serpent
Messages : 591
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Melon et bottes de cuir le Mer 25 Sep - 19:49

Salutation Mélanie,

C'est comme pour tout, tant que nous ne sommes pas touchés directement par le dérèglement climatique, nous ne ressentons pas la peur qui cogne pourtant pas loin de chez nous. Nous faisons encore partie des pays favorisés, contrairement à certains qui en souffrent déjà... (écosystèmes, flore, faune, humain, etc.)

Quant aux religions, dont le bouddhisme (philosophie), celles-ci sont préoccupées par ce dérèglement. De toutes les manières, il serait plus judicieux de corréler astrophysique et écologie à mes yeux puisque les religions et courants religieux s'occupent davantage des questions métaphysiques.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1979
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Mélanie le Mer 25 Sep - 20:36

@Melon et bottes de cuir a écrit:
Salutation Mélanie,

C'est comme pour tout, tant que nous ne sommes pas touchés directement par le dérèglement climatique, nous ne ressentons pas la peur qui cogne pourtant pas loin de chez nous. Nous faisons encore partie des pays favorisés, contrairement à certains qui en souffrent déjà... (écosystèmes, flore, faune, humain, etc.)

Quant aux religions, dont le bouddhisme (philosophie), celles-ci sont préoccupées par ce dérèglement. De toutes les manières, il serait plus judicieux de corréler astrophysique et écologie à mes yeux puisque les religions et courants religieux s'occupent davantage des questions métaphysiques.

Bonsoir Melon et bottes de cuir

Je tends à penser que si les hommes ont autant dégradé leur environnement, c'est parce qu'ils rejetaient sur la nature leurs problèmes psychiques.
On est encore assez épargnés chez nous, bien que l'on subit aussi les inondations dans certains endroits de la France, et la canicule, la pollution, etc.
La situation est plus que fragile, la vie est fragile de toute manière, c'est un écosystème.
Les crises ont toujours fait parties de ce monde, autrefois on a eu les désastres des guerres, aujourd'hui le danger c'est le désastre de la pollution de la planète.

Je me demande si l'harmonie et la paix s'installeront un jour ici.

Mélanie
Mélanie
Protée

Serpent
Messages : 591
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Melon et bottes de cuir le Ven 27 Sep - 10:31

Je pense que dans un premier temps, les humains craignaient la Nature, et par conséquence, ils ont cherché par tous les moyens à la dominer. L'Homo sapiens est arrivé à ses fins étant donné que ce dernier est le plus grand prédateur terrestre. Dans un deuxième temps, après l'avoir dominée, il se sert d'elle sans penser ou en ignorant volontairement les conséquences. Comment un être doué à ce point d'intelligence peut-il se comporter de la sorte ?

Nous sommes épargnés pour le moment, or tôt ou tard nous devrons faire face à ce dérèglement en nous y adaptant. La Terre va certainement gagner quelques degrés de plus, les migrations augmenter, la pollution s'amplifier.

Certes la vie est fragile et précieuse, et rare à priori. C'est aussi cette rareté qui lui donne de la valeur.

Je ne crois pas que l'on puisse compter sur l'harmonie et la paix ici-bas, car il existe de trop nombreux paramètres, certains convergents et d'autres divergents. Même la paix intérieure est à remettre en question étant donné l'état du monde dans le lequel nous vivons présentement, à moins de fermer les yeux. Tu parlais de guerres et de leur désastre... Je pense que l'humanité est entrée en guerre avec elle-même.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1979
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Hakaan le Ven 27 Sep - 13:38

C'est pas compliqué de savoir ce qu'il s'est passé

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Evolution_population_mondiale

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Consommation-energetique-mondiale_940x705
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4629
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Mélanie le Ven 27 Sep - 19:35

@Melon et bottes de cuir
"On" est allés trop loin dans la maîtrise de la nature avec la surconsommation, la trop grande population, et dans la maîtrise de la science humaine, quand on voit les chercheurs qui commencent à étudier et essayer de créer des modifications génétiques au début sur des animaux pour ensuite le faire sur des humains.. .
Il ne faut pas se prendre essayer de jouer avec les lois de la vie juste pour faire des nouvelles découvertes.

Le sens même de la vie, on l'a perdu en cours de route depuis longtemps il me semble.
Oui l'humanité est en guerre contre elle même, je suis d'accord, c'est comme une lutte entre deux camps qui défendent des valeurs opposées.

@Hakaan le question est de savoir quel gouvernement serait en mesure d'un point de vue morale de dire "on limite la population et donc le nombre d'enfants"?
Il vaut mieux vivre en moins grand nombre mais dans de bonnes conditions, que nombreux dans la pollution, ou tassés dans des tours ou souffrant de la famine.
Puis d'un point de vue ressources, rien que en Juillet de chaque année on atteint la capacité annuelle de la planète de régénérer ses ressources. Il y a un problème.
Mélanie
Mélanie
Protée

Serpent
Messages : 591
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Hakaan le Ven 27 Sep - 20:24

En occident le problème ne se pose plus on est à un taux de fécondité de 1,5 environ donc la population diminue, le problème ce sont les pays sous développés comme l'Afrique sub saharienne ou il est à 5 (donc la population fait + que doubler à chaque générations)

Une espèce est instinctivement programmée pour faire moins d'enfants quand elle est dans un environnement favorable, ça permet de les éduquer mieux et plus longtemps, mais il faut une génération pour que le processus s'enclenche

Dans les pays ultra modernes comme la corée du sud il est carrément descendu à 1,2
C'est aussi ce qui crée le problème actuel du système des retraites, car il y a de moins en moins d'actifs pour payer les retraites du boom de l'après guerre

Enfin la je digresse mais c'est pour donner un aperçu global de tout ces problèmes qui s’entremêlent qu'on vit actuellement
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4629
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Mélanie le Ven 27 Sep - 21:03

Le problème en Afrique est que les femmes n'ont pas de moyens de contraception pour au moins maîtriser le nombre d'enfants qu'elles veulent avoir.

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Do_JXAGXkAAv8sw?format=jpg&name=small

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/10/09/01016-20181009ARTFIG00332-faire-moins-d-enfants-pour-sauver-la-planete-itineraire-d-une-these-vivace.php

Les chinois ont posé des limites mais cela reste assez peu accepté comme idée et c'est normal, d'un point de vue éthique d'instaurer des lois sur le fait de donner naissance.

Faut-il attendre qu'une catastrophe environnementale rappelle à l'homme qu'il épuise la planète...pour qu'ensuite les mentalités évoluent.
Je ne suis pas si sûre que l'espèce soit programmée pour faire moins d'enfants dans un environnement favorable, car le genre humain aime bien avoir ses descendants et voir "ses" gènes perdurer d'une génération à l'autre, ce qui est normal mais pose problème.
Mélanie
Mélanie
Protée

Serpent
Messages : 591
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par labeillou le Ven 27 Sep - 21:14

alors toi aka c'est ton obsession les courbes démographique. ^^ Mad

ce que tu nies c'est le rapport entre pib et consommation des ressources planétaire.
Même avec 10 gosses un indou consomme moins qu'un parisien monoparental.
et j'exagère même pas c'est ce qui est terrible...
Le problème c'est l'accaparement des ressources planétaires par des gens qui vampirisent le reste du monde et refusent de revoir à la baisse leurs exigences pour mettre fin à ces pratiques.
Chaque pays devrait consommer ce qu'il a sur son sol en local et pas d'avantage. c'est ce que demandent les gens des peuples autochtones par exemple comme ceux qui vivent en amazonie.
labeillou
labeillou
Hypérion

Coq
Messages : 451
Date d'inscription : 13/01/2019

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Hakaan le Ven 27 Sep - 22:27

La courbe dont je fais état retrace la période post industrielle donc c'est bien l'accroissement démographique occidental et donc énergivore, effectivement un Africain qui mange des galettes de terre consomme moins d'énergie j'en suis bien conscience, mais le truc c'est qu'ils se développent aussi c'est qu'une question de temps pour que le rapport entre démographie et consommation d'énergie se fasse, d'autant que la Chine se développe a toute vitesse, donc il est probable que l'industrie se délocalise peu à peu en Afrique ce qui va booster leur développement et ça va être explosif
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4629
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par labeillou le Sam 28 Sep - 10:41

je crois que tu te goures. cela fait des décennies que l'occident essaie de refourguer son consumérisme aux autres pays et or le portable et qq fringues ça ne fonctionne pas. par ce que ce n'est pas la même culture matérialiste, pas les même priorités le même mode de pensées et heureusement pour la planète ! L'exemple il est en regardant justement chez toutes ces cultures qui vivent autrement. Very Happy
labeillou
labeillou
Hypérion

Coq
Messages : 451
Date d'inscription : 13/01/2019

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par labeillou le Sam 28 Sep - 10:43

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 9k=

Very Happy Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Icon_lol et hop adieu objets inutiles Wink
labeillou
labeillou
Hypérion

Coq
Messages : 451
Date d'inscription : 13/01/2019

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par labeillou le Sam 28 Sep - 10:57

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/09/28/incendie-a-rouen-une-fumee-bio-ca-n-existe-pas-s-inquietent-les-agriculteurs-de-la-region_6013405_3244.html?utm_campaign=Lehuit&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1Co6wYPgVB_XrbDw4Y0Lx12vtQ10-sm7P_yZHvdnf6SQx_hFslXx-tlIA

lorsqu'il y a un brasier pareil ça monte en tres haute altitude. on va en retrouver de partout sur la planète cette suie. la terre est petit en faites. je me souviens des bretons qui avaient sentie l'odeur d'un incendie je ne sais plus ou et bien d'autre connexion qui semblent pourtant improbable. Et qui sont in-mesurable malgrè toute cette techno
labeillou
labeillou
Hypérion

Coq
Messages : 451
Date d'inscription : 13/01/2019

Localisation : Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Mélanie le Sam 28 Sep - 11:26

Je pense aussi que des Pays comme la Chine ou ceux d'Afrique ne suivront jamais le modèle des occidentaux ou des américains, vu leur histoire, les formes d'esclavage que les pays développés leur ont fait subir, les pillages, etc.

Ils sont restés proches de la terre et une grande majorité de leur population vie encore dans la misère pendant que nous pauvres occidentaux nous nous plaignons des prix des produits que l'on achète et qui sont produits chez eux des fois par des enfants..
Bon le commerce équitable a essayé de redresser la barre et d'instaurer des normes et des conditions de travail plus humaines mais c'est encore bien peu.

https://histoireetsociete.wordpress.com/2018/11/20/quelques-realites-sur-les-conditions-de-travail-en-chine-par-danielle-bleitrach-3/

Un extrait:
"L’arrogance occidentale qui ignore ce qu’est le sous développement et qui veut surtout ne jamais se rappeler comment sa propre société a pillé le monde, a été capable d’inscrire dans les jardins chinois des pancartes « interdites aux chiens et aux Chinois », a détruit une des merveilles du monde, le palais d’été, a imposé la guerre de l’opium, forcé une génération à être des morts vivants, les ortures japonaises qui ont effrayé même les nazis, se permettent alors que leurs propres capitalistes continuent àç sévir, alors qu’eux mêmes bénéficient de produits venus de Chine"
Mélanie
Mélanie
Protée

Serpent
Messages : 591
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Hakaan le Sam 28 Sep - 14:04

Heu t'es sur qu'on parle de la même Chine Mélanie ? tu parles bien de ce truc immense contrôlé par le parti communiste qui flique ses citoyens avec des IA, en passe de devenir la 1ère puissance mondiale, qui développe une armée gigantesque, est pionnière dans les manipulations génétiques sur l'humain, veut rallier Taïwan et HK par la force, s'urbanise et de se développe à une vitesse phénoménale au point qu'on y trouve même des villes entières complètement vides, qui connait un accroissement des inégalités record, qui est entrain d'étendre son empire en Afrique, qui se bat commercialement avec les US qui tentent de les freiner à coup de taxes parce qu'ils voient qu'ils sont entrain de devenir aussi gros qu'eux, etc ?

@labeillou a écrit:je crois que tu te goures. cela fait des décennies que l'occident essaie de refourguer son consumérisme aux autres pays et or le portable et qq fringues ça ne fonctionne pas. par ce que ce n'est pas la même culture matérialiste, pas les même priorités le même mode de pensées et heureusement pour la planète ! L'exemple il est en regardant justement chez toutes ces cultures qui vivent autrement. Very Happy  

Oui alors ça faudrait vraiment me montrer ou sont les Africains sub sahariens qui sont supers contents d'être sous développés, dans la famine et la pénurie d'eau potable, l'absence de soins, etc
De ce que j'en sais si l'Afrique se développe si lentement c'est surtout à cause des gouvernements corrompus jusqu'à l'os qui s'en mettent plein les poches avant d'aller mettre leur argent ailleurs, des guerres civils et ethniques qui sont légions, du taux d’analphabétisme qui frise toujours les 60% voir 90% dans certaines regions, etc mais c'est surement pas parce qu'ils crachent sur le développement,
en parlant du téléphone portable il connait un développement phénoménal en Afrique, 650 millions de cartes SIM pour 1 mrds d'hbts..
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4629
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par JPP le Sam 28 Sep - 14:42



Le climato-sceptisisme a été créé à coups de millions par les industriels (du pétrole essentiellement).

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 185
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Mélanie le Sam 28 Sep - 18:56

C'est vrai qu'il y a des théories disant que la Chine va être la première puissance mondiale et qu'ils suivent la même croissance qu'on a connu en Europe à la fin du XXème siècle, c'est possible.
Mais je n'y crois pas trop, on commence déjà à bouder le Made in China chez nous, pour revenir au Made in France, les Ricains sont en train de fermer leurs frontières.
Je pense que les Chinois cherchent à devenir les 1er mais dans les faits j'y crois pas que ça puisse leur arriver et j'espère pas que ce sera le cas.
Mélanie
Mélanie
Protée

Serpent
Messages : 591
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2) - Page 9 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (2)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum