Quelle philosophie pour les fous ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Lilpowow le Mer 7 Aoû - 21:07

Rappel du premier message :

Les livres font le culte de l'intelligence et de la normalité, mais qui à part les artistes que ce soit au cinéma ou dans la peinture fait le culte des fous ? Les grecs avaient des dieux fou comme dionysos et nous quelles références en dehors de la normalité intelligente avons nous ? Le culte de la folie est nécessaire pour affronter l'adversité de cette civilisation schyzophrène...
Lilpowow
Lilpowow
Mimas

Rat
Messages : 549
Date d'inscription : 05/06/2018

Localisation : rennes
Emploi/loisirs : artiste

http://l-ere-du-verseau-commence-en-2100.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Melon et bottes de cuir le Ven 9 Aoû - 8:29

Mélanie5 a écrit:La folie c'est quand le cerveau humain "déraille" en quelque sorte, quand il arrive a un stade où il ne sait plus maîtriser ses pulsions et là les conséquences peuvent être lourdes.

C'est quand même oublier de dire que ce stade aigu n'est point irréversible. Un long travail s'ensuit pour ces personnes, mais un labeur, qui à long terme, porte des fruits.

Melon et bottes de cuir
Pluton

Messages : 1979
Date d'inscription : 16/05/2019


Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Professeur X le Ven 9 Aoû - 9:28

@Cogitop a écrit:
@Professeur X a écrit:Hum , il faut une certaine intelligence pour faire de la folie sa normalité ,  love .

Ne faut-il pas une certaine folie pour faire de son intelligence, la normalité exclusive ?

Love

Uganda knuckles

Hum , je n'ai hélas pas assez d’intelligence dans ce domaine pour juger de ma folie , mais l'intellect n'a certes pas l'exclusivité de l'intelligence , le corps et le cœur n'en sont certes pas dépourvus , et chacun de ces aspects qui forment notre individualité ont leur propre forme de folie , mais n'est pas fou qui veut , et on pourrait écrire de même de l'intelligence , love .

Professeur X
Titan

Messages : 3188
Date d'inscription : 12/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Sod le Ven 9 Aoû - 10:15

"Gérard de Nerval, de son vrai nom Gérard Labrunie, n’a pas trente-trois ans lorsqu’il connaît, le 23 février 1841, une première crise de folie. Le 9 novembre, il écrit à Mme Alexandre Dumas :

« Il [Dumas] vous dira que j’ai recouvré ce que l’on est convenu d’appeler raison, mais n’en croyez rien. Je suis toujours et j’ai toujours été le même et je m’étonne seulement que l’on m’ait trouvé changé pendant quelques jours du printemps dernier. L’illusion, le paradoxe, la présomption sont toutes choses ennemies du bon sens, dont je n’ai jamais manqué. Au fond, j’ai fait un rêve très amusant, et je le regrette ; j’en suis même à me demander s’il n’était pas plus vrai que ce qui me semble seul explicable et naturel aujourd’hui. Mais comme il y a ici des médecins et des commissaires qui veillent à ce qu’on n’étende pas le champ de la poésie aux dépens de la voie publique, on ne m’a laissé sortir et vaguer définitivement parmi les gens raisonnables que lorsque je suis convenu bien formellement d’avoir été malade, ce qui coûtait beaucoup à mon amour-propre et même à ma véracité. Avoue ! avoue ! me criait-on, comme on faisait jadis aux sorciers et aux hérétiques, et pour en finir, je suis convenu de me laisser classer dans une affection définie par les docteurs et appelée indifféremment théomanie OU démonomanie dans le Dictionnaire médical."


https://fr.wikisource.org/wiki/Aur%C3%A9lia/Texte_entier

J'adore le "OU"

Quelle philosophie pour les fous ?
Peut être celle qui étudie non pas la folie en général, car ça n'existe pas, mais la sienne propre et celle des autres aussi. Comment "les fous" qui ont laissé des traces dans la culture ont-ils vécu avec la leur ?

Dans ma façon de voir les choses, avec n'importe quel désordre / souffrance, je pense qu' il faut d'abord tomber dedans soi même puis en sortir-guérir avant de pouvoir élaborer des solutions qui peuvent servir aux autres, alors je pense que des bonnes pistes de recherche possible pour la schizophrénie ce serait :

1 - Comment fermer les perceptions du bas astral qui s'emparent des schizos pour les manipuler comme des marionnettes ?

Ou :

2 - comment voir autre chose que des horreurs qui les terrifient ?


Car un de mes potes schizo a vu aussi un jour une boule de Lumière qui lui parlait et tout allait très bien merci. Il n'a pas été hospitalisé pour ça, ni n'a souffert car le message de la boule était très excellent. Le problème n'est pas de voir des choses, mais dans quel état ça met le voyant de voir ce qu'il voit ?

Garde-t-il le silence sur son expérience ou se met-il a hurler dans les rues des choses que personne ne comprend, et peut être même pas lui ?

Sinon pour ce qui est du mal être existentiel de la simple marginalité, ça je crois que ça n'a rien a voir avec la "folie", beaucoup de gens le subisse et c'est juste le prix a payer pour une différence ...
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par skambah le Ven 9 Aoû - 16:59

La perception la folie des autres ne sera jamais comprise puisque tous les esprits sont ceints par l'os qui est un admirable isolant.

skambah
Encelade

Chèvre
Messages : 761
Date d'inscription : 21/10/2018

Localisation : la rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Invité le Ven 9 Aoû - 18:14

@Cogitop a écrit:Les plus fous ne sont ils pas ceux qui ont réussi à se persuader de ne pas l’être ?

Shocked

"Tout est dans tout", mais il y a des cas où ce n'est pas perceptible au premier coup d'oeil ...

vers 3:14

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Azaël le Ven 9 Aoû - 18:46

Saroumane le blanc était en fait Saroumane le "multicolore" car sa robe était irisée de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel ce qui la rendait blanche de loin.
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1670
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Mélanie le Sam 10 Aoû - 9:44

La folie arrive aussi quand les conditions de bases de l'espèce ne sont pas respectées, je pense.
Par exemple, quand il y a eu des cas de vaches folles, c'est arrivé parce que l'on donnait de la viande aux vaches..
Chez les humains ça doit être un peu pareil, quand on commence à manger des aliments ultra transformés et que l'on ne sait pas ce qu'il y a dedans, qu'il y a des mélanges de colorants, conservateurs, etc, faut pas s'étonner après de l'état de l'humanité.
Il ne me semble pas que la folie existait au début de l'histoire de l'humanité non??
Mélanie
Mélanie
Protée

Serpent
Messages : 589
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Sod le Sam 10 Aoû - 12:19

Quelle philosophie pour les fous je n'en sais rien.
Mais une chose est certaine : l'extrême finesse de la limite entre mystique et folie est un thème bien connu, y compris des mystiques crédibles, c'est a dire bien lucides sur la différence entre les deux :

"Ensuite, on relata l'expérience d'un jeune adorateur de Ramana Maharshi. Ce jeune homme était cultivé et, vivant dans de bonnes conditions, avait une bonne santé et un esprit paisible.
Un jour, alors qu'il était en train de méditer chez lui face a un portrait de Ramana Maharshi, celui ci s'anima soudain comme s'il était en vie, ce qui jeta le jeune homme dans une grande  frayeur. Il appela sa mère, celle ci accourut avec d'autres membres de la famille, et tous restèrent perplexes devant son état de terreur. Conscient de leur présence, il était en même temps dominé par une force mystérieuse à laquelle il essayait de résister. Pendant un court moment il tomba dans un état d'inconscience. Quand il revint a lui il fut saisit de nouveau d'épouvante. Sa famille, inquiète, essaya de le secourir par des médicaments.
Lorsqu'il arriva plus tard à Tiruvannamalai, il pressentit une expérience identique. Mais la présence de Ramana Maharshi prévenait son déclenchement. Lorsqu'il s'éloignait du hall, il ressentait aussitôt la présence de cette force mystérieuse, presque irrésistible, qui l'épouvantait.

Ramana Maharshi commenta ce récit : « Est ce vraiment ainsi que cela s'est passé ? Personne ne m'en avait parlé jusqu'à présent »

Une personne demanda s'il ne s'agissait pas de la descente de l'Energie divine (Shaktipata).

-  « Oui, c'est cela. L'homme fou s'agrippe à ses impulsions mentales qui génèrent le karma (samskara), alors qu'un sage (jnani)  ne le fait pas. C'est la seule différence entre les deux. Le moment de la Réalisation (jnana) est une sorte de folie. »

-  « Mais on dit que la descente de l'Energie divine (shaktipata) survient quand mérites et démérites karmiques sont en équilibre (karmasamya) »

-  « Oui. La purification, l'équilibre mérites/démérites, et la descente de l'Energie divine ont le même sens. Quand on apprend a un Homme qui suit le cours de ses impulsions mentales (Samskara) qu'il est le Soi, cet enseignement affecte son mental et son imagination devient délirante. Il se sent impuissant devant le flot de sa force. Ses expériences ne correspondent qu'a l'idée qu'il se fait de l'état "Je suis le Soi", qu'elle que soit la conception qu'il en a. Seule la descente de l'Energie divine confère l'expérience véritable et authentique. »

L'enseignement de Ramana Maharshi
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Cornalin le Sam 10 Aoû - 12:27

@Sod a écrit:Quelle philosophie pour les fous je n'en sais rien.
Mais une chose est certaine : l'extrême finesse de la limite entre mystique et folie est un thème bien connu, y compris des mystiques crédibles, c'est a dire bien lucides sur la différence entre les deux :

"Ensuite, on relata l'expérience d'un jeune adorateur de Ramana Maharshi. Ce jeune homme était cultivé et, vivant dans de bonnes conditions, avait une bonne santé et un esprit paisible.
Un jour, alors qu'il était en train de méditer chez lui face a un portrait de Ramana Maharshi, celui ci s'anima soudain comme s'il était en vie, ce qui jeta le jeune homme dans une grande  frayeur. Il appela sa mère, celle ci accourut avec d'autres membres de la famille, et tous restèrent perplexes devant son état de terreur. Conscient de leur présence, il était en même temps dominé par une force mystérieuse à laquelle il essayait de résister. Pendant un court moment il tomba dans un état d'inconscience. Quand il revint a lui il fut saisit de nouveau d'épouvante. Sa famille, inquiète, essaya de le secourir par des médicaments.
Lorsqu'il arriva plus tard à Tiruvannamalai, il pressentit une expérience identique. Mais la présence de Ramana Maharshi prévenait son déclenchement. Lorsqu'il s'éloignait du hall, il ressentait aussitôt la présence de cette force mystérieuse, presque irrésistible, qui l'épouvantait.

Ramana Maharshi commenta ce récit : « Est ce vraiment ainsi que cela s'est passé ? Personne ne m'en avait parlé jusqu'à présent »

Une personne demanda s'il ne s'agissait pas de la descente de l'Energie divine (Shaktipata).

-  « Oui, c'est cela. L'homme fou s'agrippe à ses impulsions mentales qui génèrent le karma (samskara), alors qu'un sage (jnani)  ne le fait pas. C'est la seule différence entre les deux. Le moment de la Réalisation (jnana) est une sorte de folie. »

-  « Mais on dit que la descente de l'Energie divine (shaktipata) survient quand mérites et démérites karmiques sont en équilibre (karmasamya) »

-  « Oui. La purification, l'équilibre mérites/démérites, et la descente de l'Energie divine ont le même sens. Quand on apprend a un Homme qui suit le cours de ses impulsions mentales (Samskara) qu'il est le Soi, cet enseignement affecte son mental et son imagination devient délirante. Il se sent impuissant devant le flot de sa force. Ses expériences ne correspondent qu'a l'idée qu'il se fait de l'état "Je suis le Soi", qu'elle que soit la conception qu'il en a. Seule la descente de l'Energie divine confère l'expérience véritable et authentique. »

L'enseignement de Ramana Maharshi

Very Happy Content que tu cites ce passage...
Cornalin
Cornalin
Téthys

Cheval
Messages : 994
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par skambah le Sam 10 Aoû - 19:27

La folie ne s'explique pas et puis d'ailleurs celui qui devient fou ne le sait pas.

skambah
Encelade

Chèvre
Messages : 761
Date d'inscription : 21/10/2018

Localisation : la rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Sod le Dim 11 Aoû - 6:47

"J'ai fait trois bonnes actions depuis mes débuts : j'ai épargné Boulton à votre demande, j'ai pardonné à Gaddy, et maintenant je vais tuer Scott"

Louis Riel (1844- 1885)
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Professeur X le Dim 11 Aoû - 10:45

Hum , les maladies mentales existent bien au même titre que les affections physiologiques , et parfois elles sont liées , l'opinion selon laquelle les " fous " , puisque c'est là le terme emprunté pour parler de ce sujet , seraient des mystiques qui auraient raté en quelque sorte leur éveil , ne m'étonne pas sur un site dédié à la spiritualité , prétexter de la folie pour faire valoir sa spiritualité ou son éveil y est monnaie courante , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3188
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Melon et bottes de cuir le Dim 11 Aoû - 11:23

A ce propos, je pense qu'il est important d'écarter toutes causes physiopathologiques avant de se lancer dans l'ésotérisme (expériences des choses cachées). Notons toutefois, qu'il est tout à fait possible d'être malade et mystique. Les deux ne sont pas incompatibles.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1979
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Professeur X le Dim 11 Aoû - 11:29

Hum , on "fête" les 50 ans de la mort de Charles Manson , un bel exemple pour étayer ton avis , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3188
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Melon et bottes de cuir le Dim 11 Aoû - 11:34

Bon, évidemment, si l'on se découvre malade, il est de notre devoir de se soigner.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1979
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Mélanie le Dim 11 Aoû - 16:04

Le pouvoir rend fou, tout comme ceux qui veulent se l'approprier, ceux qui cherchent à prendre les richesses des autres ou le pouvoir des autres.

D'une part c'est comme quelqu'un qui trouve un trésor, il vaut mieux ne pas le crier sur tous les toits au risque de se faire voler assez rapidement.

Le malade doit se soigner pour ne pas répandre sa folie ou sa maladie autour de lui.

Rester aligné, centré, lucide, se connaître soi même, se respecter les uns les autres.
Le fou est celui qui n'a pas de limite non?
Mélanie
Mélanie
Protée

Serpent
Messages : 589
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Melon et bottes de cuir le Dim 11 Aoû - 17:12

Mélanie5 a écrit:
Le fou est celui qui n'a pas de limite non?

Je suis très peu délimité, et pourtant je ne suis pas fou.

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Images11
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1979
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par tangolinos le Dim 11 Aoû - 18:57

@Melon et bottes de cuir a écrit:
Mélanie5 a écrit:
Le fou est celui qui n'a pas de limite non?

Je suis très peu délimité, et pourtant je ne suis pas fou.

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Images11

Méfie-toi de tes présomptions... le FOU est celui qui ignore qu'il est FOU.

La santé psychique est de savoir qu'on est fou tout comme tous les humains.

Le seul pas fou qu'il puisse y avoir en France est le ''français-moyen'', or ce français n' existe pas... ce n' est qu'un concept théorique...
En effet il serait impossible que cet individu puisse avoir exactement en même temps:
1/ l' âge moyen des français,
2/ la taille... le poids... le QI etc.
3/ et qu'il puisse voter en totale conformité avec les pourcentages des résultas du vote.

Vois-tu, je me souviens de ma mère qui me disait que tous les fous n' étaient pas enfermés.
Même que j' aurais parfois tendance à penser que l' enferment d'autres ne peut se produire que par des fous.

Tiens pour finir, je dirais qu'on est tous en prison, et que tant qu'on croit pouvoir faire le tour des barreaux, on se croit libre.
tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Melon et bottes de cuir le Dim 11 Aoû - 20:43

La prison, je connais. La folie commence lorsque le sujet n'existe quasiment pas, voire plus du tout.

Il existe une saine folie d'une part, et une folie dégénérescente d'autre part.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1979
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Mélanie le Dim 11 Aoû - 21:38

J'avais vu une vidéo de sadhguru (personnage assez mystique) dans laquelle il expliquait qu'il fallait tout de même un petit grain de folie à mettre dans sa vie.

Et que c'est ce léger grain de folie qui nous permet de ne pas nous prendre trop au sérieux et de nous lancer dans la vie.

Faudrait que je retrouve la vidéo en question, c'était intéressant ce qu'il disait.
Mélanie
Mélanie
Protée

Serpent
Messages : 589
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Mélanie le Dim 11 Aoû - 21:42

@Melon et bottes de cuir a écrit:
Mélanie5 a écrit:
Le fou est celui qui n'a pas de limite non?

Je suis très peu délimité, et pourtant je ne suis pas fou.

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Images11

Je ne parlais pas de limite au sens de se mettre des barrières, loin de là.
Tu as raison, la liberté est importante et l'on ne doit pas être limité.

Je trouve pas le bon mot en fait, je ne sais pas si on peut dire un cadre, ou une notion de bien et mal, d'acceptable et de déraisonnable, pour rester stable et sain d'esprit. Avoir ce jugement de que notre santé psychique a besoin pour rester en bon état.
Mélanie
Mélanie
Protée

Serpent
Messages : 589
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Professeur X le Dim 11 Aoû - 21:57

Hum , la folie c'est ne plus se révolter , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3188
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Cogitop le Dim 11 Aoû - 22:25

@tangolinos a écrit:
@Melon et bottes de cuir a écrit:
Mélanie5 a écrit:
Le fou est celui qui n'a pas de limite non?

Je suis très peu délimité, et pourtant je ne suis pas fou.

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Images11

Méfie-toi de tes présomptions... le FOU est celui qui ignore qu'il est FOU.

La santé psychique est de savoir qu'on est fou tout comme tous les humains.

Le seul pas fou qu'il puisse y avoir en France est le ''français-moyen'', or ce français n' existe pas... ce n' est qu'un concept théorique...
En effet il serait impossible que cet individu puisse avoir exactement en même temps:
1/ l' âge moyen des français,
2/ la taille... le poids... le QI etc.
3/ et qu'il puisse voter en totale conformité avec les pourcentages des résultas du vote.

Vois-tu, je me souviens de ma mère qui me disait que tous les fous n' étaient pas enfermés.
Même que j' aurais parfois tendance à penser que l' enferment d'autres ne peut se produire que par des fous.

Tiens pour finir, je dirais qu'on est tous en prison, et que tant qu'on croit pouvoir faire le tour des barreaux, on se croit libre.

L’équilibre psychique est très relatif.

C’est la résultante de multiples facteurs, notamment génétiques, familiaux, éducationnels, culturels, religieux, environnementaux.
Et des expériences et des vécus personnels.

Ainsi, dans certains contextes, toute personne même bien équilibrée, peut être amenée à péter les plombs et perdre ses repères.

Et voir se déséquilibrer tout son système de valeurs.

Et avoir les pires difficultés à rétablir l’équilibre.

Surtout si on lui confirme qu’elle est totalement déséquilibrée...

drunken

Cogitop
Cogitop
Téthys

Chien
Messages : 1032
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Fol le Fou le Lun 12 Aoû - 1:31

Un exemple pratique pour voir votre niveau de folie : Regardez intensément une photo sans ciller; si au bout d'un temps et avant les larmes vous y voyez une succession de visages différents, vous êtes fous.


Fol, de passage...
Fol le Fou
Fol le Fou
Téthys

Chien
Messages : 992
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard Sélénite
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Sod le Lun 12 Aoû - 17:21

" Platon distingue alors entre trois « folies » ou délires inspirés par les dieux : le délire prophétique, le délire purificateur et le délire poétique. Il ne dit rien pour le moment de la quatrième forme, qui fait pourtant l’objet principal de son discours : le délire amoureux, qui ne sera évoqué, pour compléter cette classification, qu’en 249 d. [ dans Phèdre] En outre, reprenant cette division des délires inspirés, Socrate en 265 b attribuera à chacun un patronage divin : Apollon inspire le délire prophétique, Dionysos le délire divinatoire, les Muses le délire poétique, enfin Aphrodite et Eros le délire amoureux. "

http://www.jdarriulat.net/Auteurs/Platon/Phedre/Phedre2.html
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Quelle philosophie pour les fous ? - Page 2 Empty Re: Quelle philosophie pour les fous ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum