L'éveil

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty L'éveil

Message par tangolinos le Ven 2 Aoû - 19:47

Rappel du premier message :

Il m' est parfois arrivé d' avoir eu la sensation d' avoir été éveillé.
Or je me rends compte que mon soi-disant éveil n' a pas soigné toutes mes souffrances.
Disons que jadis mes souffrances étaient celles que contenaient mon sentiment d' être quelque chose indépendante de toutes choses, et que maintenant ma souffrance est celle de l' humanité.
Disons que mon discours préliminaire n' est qu'une introduction pour ce sujet.

Que pensez-vous de cette notion d' éveil ?
Il me semble que toutes les doctrines ne parlent que ça...

Merci à tous pour ce partage.
tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas


L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par JPP le Dim 4 Aoû - 15:27

L'homme ordinaire dort.
L'homme ordinaire parfois sent qu'il manque une dimension à sa vie.
Systématiquement il va les chercher à l'extérieur: réussite personnelle, professionnelle, sentimentale, familiale, financière etc.... mais tout cela concerne le "moi" et non le "Soi" qui est à l'origine de ce sentiment de manque.
Par chance, certains vont orienter leurs recherches dans la bonne direction, mais pour cela ils savent qu'une aide leur est nécessaire. C'est déjà un premier pas sur le chemin de l'Eveil.
S'il a de la chance, il va tomber sur une école authentique, ce qui est rare.
Puis dans cet école si ces efforts sont correctement accompagnés ce qui est très rare, il va d'abord prendre conscience qu'il est littéralement endormi, vivant sa vie dans un état semi-hypnotique. C'est un premier degré d'éveil. Prendre conscience par petites touches d'abord puis de plus en plus fortement de sa totale inconscience, tout en menant parallèlement des efforts pour sortir de cet état d'hypnose. C'est excessivement difficile d'y parvenir, et quand il y parvient, c'est pour une seconde ou deux puis il retombe dans le sommeil sans même s'en rendre compte.
Mais si il poursuit ses efforts (ce qui est rarissime), ces moments d'Eveil seront de plus en plus fréquents et pourront durer petit à petit de plus en plus longtemps. Il prendra encore plus conscience de son sommeil habituel par l'opposition flagrante de sensation et de sentiment lorsqu'il est "éveillé" et lorsqu'il est endormi.
Il devra également travailler sur toutes les parties obscures de lui-même, jusqu'au noyau fondamental de son "identification" qu'il devra affronter faute de ne pouvoir franchir le premier palier.
Au fur et à mesure des (nombreuses) années, s'il poursuit ses efforts et s'il plonge à la recherche de ses failles les plus profondes, comme des couches d'un oignon jusqu'à LA faille fondamentale sur laquelle tout son "moi" est construit, il trouvera son "visage originel", sa "nature essentielle" et après 15, 20 ou 25 ans, cette "nature essentielle" deviendra le centre de gravité de sa vie, le "moi" sera toujours là mais remis à la périphérie, alors que la conscience de cette personne sera majoritairement au centre de son être. Sa vie sera totalement transformée, sa relation à lui-même et aux autres, au monde. Il ne "cherchera" plus, il sait qu'il a trouvé et qu'il doit maintenant approfondir ce déplacement du centre de gravité de sa conscience, et se méfier des pièges qui ne cesseront de le guetter pour le ramener à la périphérie de lui-même. Mais un palier de non-retour est franchi et il ne peut redevenir pleinement endormi Là, je crois qu'on peut commencer à parler d'"eveil".
Ensuite, le chemin consiste à approfondir de plus en plus jusqu'à ce qu'on pourrait appeler "Libération", mais là on entre sur un terrain rarement arpenté, et cela ne dépend pas seulement de nous, de nos efforts, mais de la Grâce, et c'est probablement inaccessible, de toute façon cet individu à ce stade ne cherche pas de "libération" postérieure, future, mais un plus grand degré d'éveil ici et maintenant, replongeant régulièrement dans un demi-sommeil, et devant exercer sa vigilance à chaque fois qu'il s'en rend compte.

On est loin des témoignages récurrents d'"éveil facile", sans effort, juste parce qu'on a adhéré à une nouvelle croyance sur le monde et sur nous mêmes. Parfois un choc très violent peut déclencher ce processus, mais là encore cela ne nous appartient pas, et retrouver son centre sans développer sa conscience n'est pas forcément le but. Les corps subtils doivent être nourris si on veut une transformation sur tous les plans de l'être et non seulement sur le pôle intellectuel.
Parfois certains vivent des expériences d'eveil (satori) et se croient éveillés mais vivant dans le souvenir de cette expérience, toujours en plein sommeil.

JPP
Épiméthée

Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019


Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par Professeur X le Dim 4 Aoû - 15:30

@Cogitop a écrit:Si on trouvait définitivement l’éveil, on perdrait alors notre pulsion d’éveil.

S’il n’y avait pas la souffrance, on ne reconnaîtrait pas la non souffrance.

La pleine conscience permet de le réaliser en chaque instant.

I love you

Hum , on a certes des expérience de ce qu'est l'éveil dans cette vie , on peut m^me trouver des technique qui nous réveillent dans l'instant présent , mais la sommeil ne disparaît jamais , c'est je le rappel un état de notre conscience , le sommeil coexiste donc avec l'éveil , qui s'y superpose en quelque sorte , mais l'état de sommeil ou de " rêve éveillé " est mécanique alors que tout les états d'éveils sont volontaires , c'est à dire qu'ils nécessitent notre volonté d'être éveillé dans l'instant présent .

Trouver l'éveil est donné à tout le monde , le garder chaque instant durant toute sa vie est une autre chose , rien est acquit dans ce domaine , la conscience nous l'avons déjà , mais le rapport de l'être que nous sommes avec cette conscience n'ont pas changé depuis l'aube de l'humanité , voilà pourquoi les voies et les écoles existent , la " pleine conscience " est pour moi un fantasme , personne n'est conscient à chaque instant , love .


Dernière édition par Professeur X le Dim 4 Aoû - 16:28, édité 1 fois

Professeur X
Callisto

Messages : 3147
Date d'inscription : 12/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par JPP le Dim 4 Aoû - 15:51

l'éveil coexiste donc avec l'éveil qui s'y superpose en quelque sorte
scratch
Avec l'éveil ou avec le sommeil?


Dernière édition par JPP le Dim 4 Aoû - 15:57, édité 1 fois

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par lan'N'noir le Dim 4 Aoû - 15:53

Aucun instant à venir ne sera conscient si tout de suite n'est pas conscient.

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par JPP le Dim 4 Aoû - 15:54

tout les états d'éveils sont volontaires , c'est à dire qu'ils nécessitent notre volonté d'être éveillé dans l'instant présent
Oui et non. Tous les efforts faits dans ce sens de l'éveil vont progressivement amener des états d'éveils spontanés (quelques secondes ou plus), qui émergent spontanément, sans aucun effort. Mais effectivement ils sont le fruit des efforts volontaires, répétés et réguliers, et disparaissent si on cesse ces efforts. un peu comme à vélo, après quelques bons coups de pédale, on peut rouler un petit peu en roue libre, mais pas longtemps car en ce qui concerne notre éveil, à savoir s'extirper de notre sommeil, on est plutôt sur une côte continuelle, les descentes n’existent pas vraiment! L'éveil - Page 2 Icon_lol

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par JPP le Dim 4 Aoû - 15:58

@lan'N'noir a écrit:Aucun instant à venir ne sera conscient si tout de suite n'est pas conscient.
Evidemment. Etait-ce une réponse à ma perplexité? Je pense qu'il a voulu mettre eveil et sommeil, c'est pourquoi je voulais m'en assurer.

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par Professeur X le Dim 4 Aoû - 16:31

@JPP a écrit:
l'éveil coexiste donc avec l'éveil qui s'y superpose en quelque sorte
scratch
Avec l'éveil ou avec le sommeil?

Hum , il fallait bien sur lire , " le sommeil coexiste avec l'éveil ... " , ta vivacité d'esprit l'aura corrigé , et j'ai fais de même , love .
Professeur X
Professeur X
Callisto

Chien
Messages : 3147
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par JPP le Dim 4 Aoû - 16:36

Oui mais finalement je ne suis pas d'accord.
L'éveil ne coexiste pas dans l'instant avec le sommeil, s'y superposer, il coexiste dans le temps et les deux se succèdent. C'est pourquoi je dirai effectivement et sans erreur que "l'éveil coexiste avec l'éveil". Vous auriez pu l'écrire volontairement ainsi, mais effectivement le reste de votre message ne collait pas avec.
L'eveil nous faire sortir du sommeil, et le sommeil nous fait quitter l'éveil. On ne peut être à la fois endrmi et éveillé dans l'instant, même s'il y a des degrés d'éveil (et de sommeil).
Je pense que c'est ce que vous avez voulu exprimer sur le fond.

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par Totem le Dim 4 Aoû - 16:45

@JPP a écrit:L'homme ordinaire dort.
L'homme ordinaire parfois sent qu'il manque une dimension à sa vie.
Systématiquement il va les chercher à l'extérieur: réussite personnelle, professionnelle, sentimentale, familiale, financière etc.... mais tout cela concerne le "moi" et non le "Soi" qui est à l'origine de ce sentiment de manque.
Par chance, certains vont orienter leurs recherches dans la bonne direction, mais pour cela ils savent qu'une aide leur est nécessaire. C'est déjà un premier pas sur le chemin de l'Eveil.
S'il a de la chance, il va tomber sur une école authentique, ce qui est rare.
Puis dans cet école si ces efforts sont correctement accompagnés ce qui est très rare, il va d'abord prendre conscience qu'il est littéralement endormi, vivant sa vie dans un état semi-hypnotique. C'est un premier degré d'éveil. Prendre conscience par petites touches d'abord puis de plus en plus fortement de sa totale inconscience, tout en menant parallèlement des efforts pour sortir de cet état d'hypnose. C'est excessivement difficile d'y parvenir, et quand il y parvient, c'est pour une seconde ou deux puis il retombe dans le sommeil sans même s'en rendre compte.
Mais si il poursuit ses efforts (ce qui est rarissime), ces moments d'Eveil seront de plus en plus fréquents et pourront durer petit à petit de plus en plus longtemps. Il prendra encore plus conscience de son sommeil habituel par l'opposition flagrante de sensation et de sentiment lorsqu'il est "éveillé" et lorsqu'il est endormi.
Il devra également travailler sur toutes les parties obscures de lui-même, jusqu'au noyau fondamental de son "identification" qu'il devra affronter faute de ne pouvoir franchir le premier palier.
Au fur et à mesure des (nombreuses) années, s'il poursuit ses efforts et s'il plonge à la recherche de ses failles les plus profondes, comme des couches d'un oignon jusqu'à LA faille fondamentale sur laquelle tout son "moi" est construit, il trouvera son "visage originel", sa "nature essentielle" et après 15, 20 ou 25 ans, cette "nature essentielle" deviendra le centre de gravité de sa vie, le "moi" sera toujours là mais remis à la périphérie, alors que la conscience de cette personne sera majoritairement au centre de son être. Sa vie sera totalement transformée, sa relation à lui-même et aux autres, au monde. Il ne "cherchera" plus, il sait qu'il a trouvé et qu'il doit maintenant approfondir ce déplacement du centre de gravité de sa conscience, et se méfier des pièges qui ne cesseront de le guetter pour le ramener à la périphérie de lui-même. Mais un palier de non-retour est franchi et il ne peut redevenir pleinement endormi Là, je crois qu'on peut commencer à parler d'"eveil".
Ensuite, le chemin consiste à approfondir de plus en plus jusqu'à ce qu'on pourrait appeler "Libération", mais là on entre sur un terrain rarement arpenté, et cela ne dépend pas seulement de nous, de nos efforts, mais de la Grâce
, et c'est probablement inaccessible, de toute façon cet individu à ce stade ne cherche pas de "libération" postérieure, future, mais un plus grand degré d'éveil ici et maintenant, replongeant régulièrement dans un demi-sommeil, et devant exercer sa vigilance à chaque fois qu'il s'en rend compte.

On est loin des témoignages récurrents d'"éveil facile", sans effort, juste parce qu'on a adhéré à une nouvelle croyance sur le monde et sur nous mêmes. Parfois un choc très violent peut déclencher ce processus, mais là encore cela ne nous appartient pas, et retrouver son centre sans développer sa conscience n'est pas forcément le but. Les corps subtils doivent être nourris si on veut une transformation sur tous les plans de l'être et non seulement sur le pôle intellectuel.
Parfois certains vivent des expériences d'eveil (satori) et se croient éveillés mais vivant dans le souvenir de cette expérience, toujours en plein sommeil.

Très bien exprimé.. L'éveil - Page 2 1027381557
Je soulignerais juste que rien n'est inaccessible.... Wink
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4392
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par Professeur X le Dim 4 Aoû - 17:39

@JPP a écrit:Oui mais finalement je ne suis pas d'accord.
L'éveil ne coexiste pas dans l'instant avec le sommeil, s'y superposer, il coexiste dans le temps et les deux se succèdent. C'est pourquoi je dirai effectivement et sans erreur que "l'éveil coexiste avec l'éveil". Vous auriez pu l'écrire volontairement ainsi, mais effectivement le reste de votre message ne collait pas avec.
L'eveil nous faire sortir du sommeil, et le sommeil nous fait quitter l'éveil. On ne peut être à la fois endrmi et éveillé dans l'instant, même s'il y a des degrés d'éveil (et de sommeil).
Je pense que c'est ce que vous avez voulu exprimer sur le fond.

Hum , l'état de rêve éveillé existe bien , une fois que nous sommes sortis de notre lit l'imagination mécanique , les pensées et émotions quelles induisent toutes aussi mécaniques continuent , nos tensions involontaires et mouvement incontrôlés aussi , et cet état de rêve éveillé est d'un moindre sommeil que quand nous sommes dans notre lit , on peut être conscient et observer cette mécanicité et ce sommeil qui touche toutes nos fonctions , notre conscience personnelle , cet état d'attention volontaire se superpose bien à cette mécanicté , aux conditionnement et à ce sommeil qu'on observe .

Pour une grande part nous ne sommes que l'observateur de notre mécanicité , tout ce que savent faire nos fonctions elles l'ont apprit , ça pense , ça conduit une voiture , ça aime , et nous pouvons dans une certaine mesure en être conscient , mais cette conscience de soi n'arrête pas la mécanicité de nos fonctions , l'éveil n'est pas un état on\off , qui supprime l'inconscient , parfois notre être est conscient à travers notre intellect , mais notre corps et nos émotions sont dans le sommeil , pour moi les choses ne sont pas aussi simplistes que cette dualité sommeil- éveil , love .
Professeur X
Professeur X
Callisto

Chien
Messages : 3147
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par JPP le Dim 4 Aoû - 17:45

Ça n'arrête pas forcément la mecanicite effectivement mais voir cette mécanicité c'est ne plus être identifié. C'est déjà un état d'éveil. Mais je vous rejoins bien que le mot simpliste ne soit pas approprié, il y a des degrés. Quand on est mort on est mort. Quand on est vivant on est vivant. Il y a des choses pour lesquelles il n'y a pas vraiment de demi-mesure. mais lorsque l'on n'est réellement est pleinement conscient, Le comportement ne sont plus aussi mécanique. En tout cas c'est un des effets secondaires sur le long terme. Nous habitons notre action notre mouvement notre émotion notre sensation, et déjà elle n'est plus dès lors tout à fait mécanique.  il ne s'agit pas D'être totalement non mécanique, mais d'être là, ici, présent, au cœur même de cette mécanicité.
Probablement est-ce ce que vous appelez être l'observateur de notre mécanique.

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par Professeur X le Dim 4 Aoû - 18:05

Hum , que veut dire être pleinement conscient ? , que doit remplir en nous cette conscience pour en être plein ? , love .
Professeur X
Professeur X
Callisto

Chien
Messages : 3147
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par tangolinos le Dim 4 Aoû - 19:01

@JPP a écrit:Ça n'arrête pas forcément la mecanicite effectivement mais voir cette mécanicité c'est ne plus être identifié. C'est déjà un état d'éveil. Mais je vous rejoins bien que le mot simpliste ne soit pas approprié, il y a des degrés. Quand on est mort on est mort. Quand on est vivant on est vivant. Il y a des choses pour lesquelles il n'y a pas vraiment de demi-mesure. mais lorsque l'on n'est réellement est pleinement conscient, Le comportement ne sont plus aussi mécanique. En tout cas c'est un des effets secondaires sur le long terme. Nous habitons notre action notre mouvement notre émotion notre sensation, et déjà elle n'est plus dès lors tout à fait mécanique.  il ne s'agit pas D'être totalement non mécanique, mais d'être là, ici, présent, au cœur même de cette mécanicité.
Probablement est-ce ce que vous appelez être l'observateur de notre mécanique.

@tous
je me régale à lire vos divers commentaires qui me rassurent tant qu' à mon insouciance d' avoir pondu ce sujet.

N' ayant pas trop de temps pour disséquer vos diverses interventions , j' ai choisi aléatoirement cette citation de JPP pour manifesterer certaines choses...

JPP dit= ''Quand on est mort on est mort.''
Je dirais que rien n' interdit de penser que le mort soit encore vivant... même qu'il est possible de penser que le mort dira que la mort n' est qu'un concept qui n' appartient qu' aux vivants.

JPP dit= '' Quand on est vivant on est vivant.''
Je dirais que rien n' interdit de penser qu' on soit déjà mort... aussi l' idée d' être vivant pourrait bien n' être qu' un rêve...
Pour soutenir cette idée d' être dejà mort, l' ''éveil'' en est un superbe exemple... ''tu ne pourras ressusciter qu' une fois mort !''
tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par Cogitop le Dim 4 Aoû - 19:38

En lisant JPP, j’ai l’impression de retrouver les écrits de Salem Michael :

«  S’éveiller, une question de vie ou de mort »

sunny
Cogitop
Cogitop
Téthys

Chien
Messages : 1018
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par tangolinos le Dim 4 Aoû - 20:33

@Professeur X a écrit:
@Cogitop a écrit:Si on trouvait définitivement l’éveil, on perdrait alors notre pulsion d’éveil.

S’il n’y avait pas la souffrance, on ne reconnaîtrait pas la non souffrance.

La pleine conscience permet de le réaliser en chaque instant.

I love you

Hum , on a certes des expérience de ce qu'est l'éveil dans cette vie , on peut m^me trouver des technique qui nous réveillent dans l'instant présent , mais la sommeil ne disparaît jamais , c'est je le rappel un état de notre conscience , le sommeil coexiste donc avec l'éveil , qui s'y superpose en quelque sorte , mais l'état de sommeil ou de " rêve éveillé " est mécanique alors que tout les états d'éveils sont volontaires , c'est à dire qu'ils nécessitent notre volonté d'être éveillé dans l'instant présent .

Trouver l'éveil est donné à tout le monde , le garder chaque instant durant toute sa vie est une autre chose , rien est acquit dans ce domaine , la conscience nous l'avons déjà , mais le rapport de l'être que nous sommes avec cette conscience n'ont pas changé depuis l'aube de l'humanité , voilà pourquoi les voies et les écoles existent , la " pleine conscience " est pour moi un fantasme , personne n'est conscient à chaque instant , love .

J' aime beaucoup ta façon d' évoquer que l' éveil est une chose périssable, et qu' il s'agit de rester vigilant pour le maintenir... Autrement dit, cette vigilance est le fruit de notre libre-arbitre...

Tiens feignant comme je suis, ça me donne envie d' aller dormir...
Bonne nuit à tous !... et bon éveil pour demain ! Very Happy
tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty eveil

Message par JenSuis le Dim 4 Aoû - 22:11

Au sujet de l'éveil, il y a un message humoristique qui dit; " dépêche toi de bien profiter de tes défauts et manquement car lorsque tu seras éveillé, ils n'auront plus d’intérêt,  d'importance pour toi "

Il me semble que nous sommes toujours au paradis, nous y sommes endormis, entrain de rêver que nous sommes en enfer.

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 13
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Eveil

Message par JenSuis le Dim 4 Aoû - 22:16

@JPP a écrit:L'homme ordinaire dort.
L'homme ordinaire parfois sent qu'il manque une dimension à sa vie.
Systématiquement il va les chercher à l'extérieur: réussite personnelle, professionnelle, sentimentale, familiale, financière etc.... mais tout cela concerne le "moi" et non le "Soi" qui est à l'origine de ce sentiment de manque.
Par chance, certains vont orienter leurs recherches dans la bonne direction, mais pour cela ils savent qu'une aide leur est nécessaire. C'est déjà un premier pas sur le chemin de l'Eveil.
S'il a de la chance, il va tomber sur une école authentique, ce qui est rare.
Puis dans cet école si ces efforts sont correctement accompagnés ce qui est très rare, il va d'abord prendre conscience qu'il est littéralement endormi, vivant sa vie dans un état semi-hypnotique. C'est un premier degré d'éveil. Prendre conscience par petites touches d'abord puis de plus en plus fortement de sa totale inconscience, tout en menant parallèlement des efforts pour sortir de cet état d'hypnose. C'est excessivement difficile d'y parvenir, et quand il y parvient, c'est pour une seconde ou deux puis il retombe dans le sommeil sans même s'en rendre compte.
Mais si il poursuit ses efforts (ce qui est rarissime), ces moments d'Eveil seront de plus en plus fréquents et pourront durer petit à petit de plus en plus longtemps. Il prendra encore plus conscience de son sommeil habituel par l'opposition flagrante de sensation et de sentiment lorsqu'il est "éveillé" et lorsqu'il est endormi.
Il devra également travailler sur toutes les parties obscures de lui-même, jusqu'au noyau fondamental de son "identification" qu'il devra affronter faute de ne pouvoir franchir le premier palier.
Au fur et à mesure des (nombreuses) années, s'il poursuit ses efforts et s'il plonge à la recherche de ses failles les plus profondes, comme des couches d'un oignon jusqu'à LA faille fondamentale sur laquelle tout son "moi" est construit, il trouvera son "visage originel", sa "nature essentielle" et après 15, 20 ou 25 ans, cette "nature essentielle" deviendra le centre de gravité de sa vie, le "moi" sera toujours là mais remis à la périphérie, alors que la conscience de cette personne sera majoritairement au centre de son être. Sa vie sera totalement transformée, sa relation à lui-même et aux autres, au monde. Il ne "cherchera" plus, il sait qu'il a trouvé et qu'il doit maintenant approfondir ce déplacement du centre de gravité de sa conscience, et se méfier des pièges qui ne cesseront de le guetter pour le ramener à la périphérie de lui-même. Mais un palier de non-retour est franchi et il ne peut redevenir pleinement endormi Là, je crois qu'on peut commencer à parler d'"eveil".
Ensuite, le chemin consiste à approfondir de plus en plus jusqu'à ce qu'on pourrait appeler "Libération", mais là on entre sur un terrain rarement arpenté, et cela ne dépend pas seulement de nous, de nos efforts, mais de la Grâce, et c'est probablement inaccessible, de toute façon cet individu à ce stade ne cherche pas de "libération" postérieure, future, mais un plus grand degré d'éveil ici et maintenant, replongeant régulièrement dans un demi-sommeil, et devant exercer sa vigilance à chaque fois qu'il s'en rend compte.

On est loin des témoignages récurrents d'"éveil facile", sans effort, juste parce qu'on a adhéré à une nouvelle croyance sur le monde et sur nous mêmes. Parfois un choc très violent peut déclencher ce processus, mais là encore cela ne nous appartient pas, et retrouver son centre sans développer sa conscience n'est pas forcément le but. Les corps subtils doivent être nourris si on veut une transformation sur tous les plans de l'être et non seulement sur le pôle intellectuel.
Parfois certains vivent des expériences d'eveil (satori) et se croient éveillés mais vivant dans le souvenir de cette expérience, toujours en plein sommeil.

J'ai l'impression de lire du Gurdjieff ?

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 13
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par Totem le Dim 4 Aoû - 23:21

@JenSuis a écrit:Au sujet de l'éveil, il y a un message humoristique qui dit; " dépêche toi de bien profiter de tes défauts et manquement car lorsque tu seras éveillé, ils n'auront plus d’intérêt,  d'importance pour toi "

Il me semble que nous sommes toujours au paradis, nous y sommes endormis, entrain de rêver que nous sommes en enfer.

J'adore ce message humoriste car très réaliste.... Wink
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4392
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par JPP le Dim 4 Aoû - 23:44

@tangolinos a écrit:
@JPP a écrit:Ça n'arrête pas forcément la mecanicite effectivement mais voir cette mécanicité c'est ne plus être identifié. C'est déjà un état d'éveil. Mais je vous rejoins bien que le mot simpliste ne soit pas approprié, il y a des degrés. Quand on est mort on est mort. Quand on est vivant on est vivant. Il y a des choses pour lesquelles il n'y a pas vraiment de demi-mesure. mais lorsque l'on n'est réellement est pleinement conscient, Le comportement ne sont plus aussi mécanique. En tout cas c'est un des effets secondaires sur le long terme. Nous habitons notre action notre mouvement notre émotion notre sensation, et déjà elle n'est plus dès lors tout à fait mécanique.  il ne s'agit pas D'être totalement non mécanique, mais d'être là, ici, présent, au cœur même de cette mécanicité.
Probablement est-ce ce que vous appelez être l'observateur de notre mécanique.

@tous
je me régale à lire vos divers commentaires qui me rassurent tant qu' à mon insouciance d' avoir pondu ce sujet.

N' ayant pas trop de temps pour disséquer vos diverses interventions , j' ai choisi aléatoirement cette citation de JPP pour manifesterer certaines choses...

JPP dit= ''Quand on est mort on est mort.''
Je dirais que rien n' interdit de penser que le mort soit encore vivant... même qu'il est possible de penser que le mort dira que la mort n' est qu'un concept qui n' appartient qu' aux vivants.

JPP dit= '' Quand on est vivant on est vivant.''
Je dirais que rien n' interdit de penser qu' on soit déjà mort... aussi l' idée d' être vivant pourrait bien n' être qu' un rêve...
Pour soutenir cette idée d' être dejà mort, l' ''éveil'' en est un superbe exemple... ''tu ne pourras ressusciter qu' une fois mort !''

Non le mort est mort et ne reviendra jamais tel qu'il était. Le reste n'est que suppositions, et ne concerne que son esprit, peut-être, mais le corps est parti et va pourrir, puis se transformer. L'instant passé est mort et ne reviendra jamais tel qu'il était. Le jour d'aujourd'hui sera mort demain, et ne reviendra jamais tel quel. Accepter la loi du changement est difficile, elle implique l'impermanence de tout ceux qu'on aime, de tout ce qu'on aime, des instants de bonheur et de joie. C'est terrible en fait pour l'esprit qui résiste. Accepter inconditionnellement cette loi en ayant pleinement conscience de toutes ses implications est l'un des pas les plus difficiles.

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par JPP le Dim 4 Aoû - 23:45

@JenSuis a écrit:Au sujet de l'éveil, il y a un message humoristique qui dit; " dépêche toi de bien profiter de tes défauts et manquement car lorsque tu seras éveillé, ils n'auront plus d’intérêt,  d'importance pour toi "
Tellement vrai!

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par JPP le Dim 4 Aoû - 23:47

@Professeur X a écrit:Hum , que veut dire être pleinement conscient ? , que doit remplir en nous cette conscience pour en être plein ? , love .
Conscient de tout son être, et pas seulement avec son intellect.....

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par JPP le Dim 4 Aoû - 23:49

@JenSuis a écrit:
J'ai l'impression de lire du Gurdjieff ?

Je me trouve pour ma part plus proche de Salim Michael comme l'a très bien souligné Cogitop, bien que partiellement, ces mots sont le fruit de mon vécu, et effectivement je retrouve des similitudes avec ce que d'autres en disent. Je n'ai que survolé les écrits de Salim Michael (notamment "La voie de la vigilance intérieure") mais j'y retrouve le fond de ce que je vis. Chez Gurdjieff aussi mais de manière beaucoup plus alambiquée.

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty l'éveil

Message par JenSuis le Lun 5 Aoû - 17:39

@JPP a écrit:
@JenSuis a écrit:
J'ai l'impression de lire du Gurdjieff ?

Je me trouve pour ma part plus proche de Salim Michael comme l'a très bien souligné Cogitop, bien que partiellement, ces mots sont le fruit de mon vécu, et effectivement je retrouve des similitudes avec ce que d'autres en disent. Je n'ai que survolé les écrits de Salim Michael (notamment "La voie de la vigilance intérieure") mais j'y retrouve le fond de ce que je vis. Chez Gurdjieff aussi mais de manière beaucoup plus alambiquée.

Je n'ai jamais entendu parler de cet auteur et enseignant nommé Salim Michael.

Il est vrai que le texte en question m'a fait penser à Gurdjieff car je l'ai lu pendant plusieurs années durant mes années d'endormissement qui parfois resurgit, mais étant conscient de ce fait, la noyade devient plutôt de courte durée.
Vivre consciemment n'est pas forcément une garantie contre l'imprévu des réactions du corps.
La vie est si surprenante parfois, n'est-ce pas ? :-)

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 13
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par JPP le Lun 5 Aoû - 17:42

Vivre consciemment n'est pas forcément une garantie contre l'imprévu des réactions du corps.
La vie est si surprenante parfois, n'est-ce pas ? :-)
Que veux-tu dire par là?

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par tangolinos le Lun 5 Aoû - 18:30

@JPP a écrit:
@tangolinos a écrit:
@JPP a écrit:Ça n'arrête pas forcément la mecanicite effectivement mais voir cette mécanicité c'est ne plus être identifié. C'est déjà un état d'éveil. Mais je vous rejoins bien que le mot simpliste ne soit pas approprié, il y a des degrés. Quand on est mort on est mort. Quand on est vivant on est vivant. Il y a des choses pour lesquelles il n'y a pas vraiment de demi-mesure. mais lorsque l'on n'est réellement est pleinement conscient, Le comportement ne sont plus aussi mécanique. En tout cas c'est un des effets secondaires sur le long terme. Nous habitons notre action notre mouvement notre émotion notre sensation, et déjà elle n'est plus dès lors tout à fait mécanique.  il ne s'agit pas D'être totalement non mécanique, mais d'être là, ici, présent, au cœur même de cette mécanicité.
Probablement est-ce ce que vous appelez être l'observateur de notre mécanique.

@tous
je me régale à lire vos divers commentaires qui me rassurent tant qu' à mon insouciance d' avoir pondu ce sujet.

N' ayant pas trop de temps pour disséquer vos diverses interventions , j' ai choisi aléatoirement cette citation de JPP pour manifesterer certaines choses...

JPP dit= ''Quand on est mort on est mort.''
Je dirais que rien n' interdit de penser que le mort soit encore vivant... même qu'il est possible de penser que le mort dira que la mort n' est qu'un concept qui n' appartient qu' aux vivants.

JPP dit= '' Quand on est vivant on est vivant.''
Je dirais que rien n' interdit de penser qu' on soit déjà mort... aussi l' idée d' être vivant pourrait bien n' être qu' un rêve...
Pour soutenir cette idée d' être dejà mort, l' ''éveil'' en est un superbe exemple... ''tu ne pourras ressusciter qu' une fois mort !''

Non le mort est mort et ne reviendra jamais tel qu'il était. Le reste n'est que suppositions, et ne concerne que son esprit, peut-être, mais le corps est parti et va pourrir, puis se transformer. L'instant passé est mort et ne reviendra jamais tel qu'il était. Le jour d'aujourd'hui sera mort demain, et ne reviendra jamais tel quel. Accepter la loi du changement est difficile, elle implique l'impermanence de tout ceux qu'on aime, de tout ce qu'on aime, des instants de bonheur et de joie. C'est terrible en fait pour l'esprit qui résiste. Accepter inconditionnellement cette loi en ayant pleinement conscience de toutes ses implications est l'un des pas les plus difficiles.

à écouter ton discours, les juges s' interdiraient de condamner un coupable...
puisque selon tes dires à chaque instant on meure... comment donc les juges pourraient condamner quelqu'un qui n' est plus là ?... Very Happy
Vois-tu la prison a été inventée dans l'espoir que le coupable puisse méditer et ressortir de la prison tout comme s' il ressuscitait sans ne plus penser à faire du mal.

à propos du corps qui vieillit et finira par pourrir, je suis bien conscient que c' est un véhicule tout comme mes diverses automobiles qui ont péri... d' ailleurs je ressens bien qu'il n' a plus l' efficacité de sa jeunesse...
à contrario mon esprit est toujours aussi jeune que jadis... pour preuve je me régale encore à dire des conneries...
Sauf qu' avec ce vieillissement du corps et la permanence de l' esprit, se forge une délectable conscience.
''Vaut mieux être un con qui le sait, qu'un con qui s' ignore.''
tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par Lio le Lun 5 Aoû - 18:42

Je crois pertinemment que l'éveil ne se discute pas, il ne se trouve pas dans les paroles ni aucun acte. J'ai cru longtemps que l'attrait pour le silence était une forme de compréhension de ce qui constitue cet éveil, aujourd'hui je comprends pourquoi beaucoup s'éloignent des forums car l'éveil est un " sans forme ", seul le questionnement sincère et donc sans aucun interlocuteur semble pouvoir y mener, de Soi seul avec Soi .
Lio
Lio
Vesta

Singe
Messages : 868
Date d'inscription : 30/12/2018

Localisation : Au gré des vents

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par JenSuis le Lun 5 Aoû - 19:05

@JPP a écrit:
Vivre consciemment n'est pas forcément une garantie contre l'imprévu des réactions du corps.
La vie est si surprenante parfois, n'est-ce pas ? :-)
Que veux-tu dire par là?

Cela m'a l'air pourtant évident, non ?

Personne ne peut être étonné volontairement, donc pourquoi voudrais-tu être immunisé contre les réactions du corps ou perceptions si tu préfères.

Lorsque tu es vis consciemment, tu contemples ces réactions sans t'y noyer dans le temps.
Personne ne sait ce que sera sa prochaine pensée, donc comment savoir comment le corps réagira à une ou telle perceptions.

Si l'on pouvait tout contrôler, la vie perdrait son piment; non ?

JenSuis
Mithra

Chien
Messages : 13
Date d'inscription : 04/08/2019

Localisation : montauban

Revenir en haut Aller en bas

L'éveil - Page 2 Empty Re: L'éveil

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum