Accueillir sans être déteint...

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Accueillir sans être déteint...

Message par Hridaye le Jeu 1 Aoû - 14:10

Rappel du premier message :

Question un peu bizarre mais vos réponses y feront sens sans doute.

Une fois en totalité accepté le fait qu'on ne peut absolument pas changer une autre personne, et même que ce n'est pas souhaitable
une fois même ce souhait complètement disparu de nos préoccupations,
une fois acceuilli l'autre dans ses façons d'être, dans ce qu'il est...
Comment :
gérer la dissonance qui se produit et met mal à l'aise lorsque la façon d'être du vis à vis chercher à s'imposer à nous.
Comment rester serein, ne pas se braquer,
mais pour autant, sans se laisser envahir et entacher par un comportement qu'on ne souhaite soi-même adopter ?

Quels conseils très pratiques pourriez-vous suggérer ?

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas


Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Hridaye le Ven 2 Aoû - 11:55

En tout cas, merci à tous car même si je n'ai pas répondu personnellement à chacun, vous avez tous trouvé exactement ce qui clochait, mis le doigt exactement sur ce qui était à pointer, mais sans que cela me choque ou me blesse ou me fasse partir en live (ce qui m'arrive souvent en ce moment) c'est fou quand même, sur un forum où on ne se connait pas, je trouve plus de vraie compréhension et d'aide précieuse que dans ma vie de tous les jours, avec des gens qui me connaissent pourtant depuis des années.

Au début quand j'ai posté ce fil, je me suis demandé pourquoi je faisais ça, comme c'était une impulsion j'ai laissé en place, mais je sais maintenant pourquoi j'ai posé cette question...

Hridaye
Pluton

Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Melon et bottes de cuir le Ven 2 Aoû - 12:03

Toute la magie de la relation humaine !

Melon et bottes de cuir
Pluton

Messages : 1979
Date d'inscription : 16/05/2019


Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par lan'N'noir le Ven 2 Aoû - 13:06

@Hridaye a écrit:En tout cas, merci à tous car même si je n'ai pas répondu personnellement à chacun, vous avez tous trouvé exactement ce qui clochait, mis le doigt exactement sur ce qui était à pointer, mais sans que cela me choque ou me blesse ou me fasse partir en live (ce qui m'arrive souvent en ce moment) c'est fou quand même, sur un forum où on ne se connait pas, je trouve plus de vraie compréhension et d'aide précieuse que dans ma vie de tous les jours, avec des gens qui me connaissent pourtant depuis des années.
M'est avis que tu dois surtout cette satisfaction à toi-même. Il y a 3 ans tu n'aurais pas pu consentir à reconnaître 10% de ce que tu as reconnu dans cette seule page tant le surmoi et son agent d'exécution l'idéaliste étaient écrasants de domination en toi. Tu fais bien de ne pas les lâcher de l'oeil ces deux là !

Par ailleurs, comment en vouloir à nos proches de ne pas nous comprendre et être de bon conseils?
C'est toujours dans les relations intimes que sont lovés les affects qui brouillent la lucidité et avec lesquels chacun est occupé à se débattre.

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Professeur X le Ven 2 Aoû - 14:58

@Hridaye a écrit:Question un peu bizarre mais vos réponses y feront sens sans doute.

Une fois en totalité accepté le fait qu'on ne peut absolument pas changer une autre personne, et même que ce n'est pas souhaitable
une fois même ce souhait complètement disparu de nos préoccupations,
une fois acceuilli l'autre dans ses façons d'être, dans ce qu'il est...
Comment :
gérer la dissonance qui se produit et met mal à l'aise lorsque la façon d'être du vis à vis chercher à s'imposer à nous.
Comment rester serein, ne pas se braquer,
mais pour autant, sans se laisser envahir et entacher par un comportement qu'on ne souhaite soi-même adopter ?

Quels conseils très pratiques pourriez-vous suggérer ?

Hum , si tu as vraiment accueilli l'autre dans ses façons d'être , dans ce qu'il est , comme tu l'écris , je ne vois pas où se trouve la difficulté relationnelle , et même si sa façon d'être cherche parfois à s'imposer à toi , pourquoi ne pas y mettre de limites , de clairement les exprimer mêmes si tu débordes de ta sérénité , si cet être t'aime en retour il a aussi besoin de comprendre ses limites dans cette relation , et il n'y a que toi qui puisse lui indiquer .

Je pense que tu as assez de caractère pour ne pas te laisser envahir , ,ni adopter un comportement que tu ne souhaites pas , restes donc toi-mêmes , sans avoir peur d'indiquer clairement les limites que tu ne souhaites pas dépasser , les différences dans lesquelles tu te reconnais , même si parfois tu le fais sans trop de diplomatie , tu pourras par la suite t’excuser sur la forme en lui expliquant le fond , la communication résout toutes les difficultés dans une relation , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3188
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Hridaye le Ven 2 Aoû - 15:47

La communication résout effectivement tout... quand elle est possible. Je veux dire quand les points de vue des uns et des autres sont entendus.
Mais j'ai qq personnes parmi mes proches avec lesquelles elle est très ardue si ce n'est, même parfois impossible sous peine de débordement émotionnel violent, et contrairement aux apparences, si, je me laisse souvent envahir et imposer des choses que je ne souhaite pas, jusqu'à en arriver à taper les poings sur la table et prendre des décisions radicales (ce que je voudrais éviter justement si c'est possible)...

Quand à adopter un comportement que je ne souhaite pas cela m'arrive 8 fois sur 10 car il y a des résonances intérieures et je suis un peu dans la position de l'alcoolo prêt à faire abstinence mais qui se verrait proposer de l'alcool à longueur de journée.

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par lan'N'noir le Ven 2 Aoû - 16:33

C'est tragique de se condamner aux affres de l'emportement émotionnel pour pouvoir exprimer qui l'on est dans l'instant. Tu le sens bien, là, le poids du surmoi qui bouche la sortie jusqu'à ce que la pression fasse tout péter ?

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Melon et bottes de cuir le Ven 2 Aoû - 16:37

Essaie de mettre des limites tout en restant calme. On peut dire les choses sans s'énerver, j'en suis certain. Maintenant, si tu es une personne plutôt impulsive, c'est plus difficile, mais non impossible.
Je me rappelle du soir où j'ai sorti mes colts sur la table... Razz C'est une blague, hein !
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1979
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Hridaye le Ven 2 Aoû - 17:00

@lan'N'noir a écrit:C'est tragique de se condamner aux affres de l'emportement émotionnel pour pouvoir exprimer qui l'on est dans l'instant. Tu le sens bien, là, le poids du surmoi qui bouche la sortie jusqu'à ce que la pression fasse tout péter ?
Euh je ne parlais pas de moi concernant l'emportement émotionnel, je parlais d'une personne dans mon entourage qui n'arrive pas à gérer ses émotions dès qu'on commence à aborder les problématiques sérieuses.
Me concernant, j'ai plutôt tendance à encaisser, encaisser, encaisser, jusqu'au jour où je n'encaisse plus.

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par lan'N'noir le Ven 2 Aoû - 17:11

C'est on ne peut plus ce que je décris dans le post cité!
Encaisser c'est engranger, saisir et ne point exprimer jusqu'à ce que boum!

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Hridaye le Ven 2 Aoû - 17:14

@Melon et bottes de cuir a écrit:
Essaie de mettre des limites tout en restant calme. On peut dire les choses sans s'énerver, j'en suis certain. Maintenant, si tu es une personne plutôt impulsive, c'est plus difficile, mais non impossible.
Je me rappelle du soir où j'ai sorti mes colts sur la table... Razz C'est une blague, hein !
Je ne suis pas impulsive, Mel, je suis cynique et quand j'ai trop longtemps supporté une situation qui me saoulait, je me désinvestis complètement et je laisse les choses pourrir sur pieds sans plus faire aucun effort, et sans avoir aucun scrupule, parce que dans ma tête c'est déjà mort.
Cela conduit inévitablement à une fin définitive avec plus aucune possibilités de reprise, ce que je voudrais éviter aujourd'hui parce que c'est sur la pente raide et ça en prend le chemin...

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Hridaye le Ven 2 Aoû - 17:16

@lan'N'noir a écrit:C'est on ne peut plus ce que je décris dans le post cité!
Encaisser c'est engranger,  saisir et ne point exprimer jusqu'à ce que boum!
Y a pas de boom, justement, y a jamais de boom. Ca s'étiole c'est tout ou disons plutôt que le boom est intérieur et ça vole en éclat Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Icon_lol

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par lan'N'noir le Ven 2 Aoû - 17:32

@Hridaye a écrit:La communication ... je me laisse souvent envahir et imposer des choses que je ne souhaite pas, jusqu'à en arriver à taper les poings sur la table et prendre des décisions radicales (ce que je voudrais éviter justement si c'est possible)...
Je ne peux commenter que ce que je lis.
Et ce qui est entre parenthèses nécessité de sérieusement comprendre le mécanisme à l'oeuvre, enfin de mon point de vue.
Bon, j'm'attends pas à ce que ton surmoi me remercie de lui botter le cul.

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Hridaye le Ven 2 Aoû - 17:47

Ok taper les poings sur la table c'est une expression, une façon de dire, qu'à un moment donné basta, terminus tout le monde descend. Alors oui c'est sûrement violent dans la façon d'envoyer au diable d'une seul revers de manche tout ce qui était plus ou moins tacitement accepté jusqu'alors, mais j'appelle pas ça "emportement émotionnel".
Ceci dit ça n'a pas d'importance la forme que ça prend car au final ça revient au même. Sauf que c'est pas tous les 4 matins, ça peut se produire au bout de 5, 6 ans. Mais quand ça se produit, y a plus de réparation possible. C'est pas un orage de montagne et après revient le beau temps. Et en fait, c'est dégradé à un point qu'il n'y a même plus de relation possible, il n'y a plus d'amour, il n'y a plus de confiance, il n'y a même plus d'estime. Et c'est cela que je trouve dommage.

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par lan'N'noir le Ven 2 Aoû - 18:22

Et moi donc!
Aussi vaillants que soient tes efforts pour figer ta personnalité dans ce fonctionnement et ainsi faire le terreau de ton dictateur intérieur, rien ne reste en l'état et tu nous donnes parfois à lire que la rébellion gronde en toi et cherche les appuis qui lui permettront de déboulonner le tyran. 100% avec toi dans cette recherche.

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Kaosmos le Dim 4 Aoû - 11:39

@lan'N'noir
Je repense à ce que tu dis à propos du surmoi, si j'ai bien compris pour toi le surmoi c'est le juge intérieur qui se base sur un idéal moral, spirituel, je suppose que ça dépend de chacun. Et d'après toi ce qui pose problème c'est que le surmoi force le moi à expérimenter ce qui, pour ce dernier, s'apparente à un fardeau en vue d'atteindre un idéal, ce mécanisme favoriserait les blocages énergétiques. Sommes nous d'accord si je dis qu'à l'inverse le moi décomplexé et en quête de non-souffrance qu'il associe mécaniquement au plaisir, est également pris au piège de l'insasiabilité et de l'insatisfaction permanante, générant frustration et donc aussi des blocages énergétiques. Le moi et le surmoi sont les deux facettes d'une même pièce, je doute que céder à l'un libère de l'autre et permette l'ouverture à un espace de non-idendification. Puisque in fine il est question de celà. Que proposes tu?
Kaosmos
Kaosmos
Épiméthée

Serpent
Messages : 192
Date d'inscription : 28/07/2018

Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Hridaye le Dim 4 Aoû - 11:46

Pertinent questionnement. Ca m'intéresse aussi tiens Smile

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Azaël le Dim 4 Aoû - 12:01

le "ça", le "moi" et le "surmoi" sont des concepts psychanalytiques théorisés par Freud.
Ils permettent d'identifier différents pôles dans la personnalité d'un être humain.
Ces concepts sont pertinents dans certaines situations, moins d'en d'autres.
La psychologie ayant évolué depuis Freud, ces concepts ont eux aussi évolués et ont été complétés par d'autres.
En psychologie transactionnelle on parlerait plus volontiers de "moi-enfant", "moi-adulte" et de "moi-parent".
La psychologie transactionnelle a aussi hérité du concept de "triangle dramatique" qui pourrait se révéler pertinent dans ce cas là.
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1672
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Kaosmos le Dim 4 Aoû - 12:16

@Azaël a écrit:le "ça", le "moi" et le "surmoi" sont des concepts psychanalytiques théorisés par Freud.
Ils permettent d'identifier différents pôles dans la personnalité d'un être humain.
Ces concepts sont pertinents dans certaines situations, moins d'en d'autres.
La psychologie ayant évolué depuis Freud, ces concepts ont eux aussi évolués et ont été complétés par d'autres.
En psychologie transactionnelle on parlerait plus volontiers de "moi-enfant", "moi-adulte" et de "moi-parent".
La psychologie transactionnelle a aussi hérité du concept de "triangle dramatique" qui pourrait se révéler pertinent dans ce cas là.
Merci Azael j'ai regardé une vidéo sur la psychologie transactionnelle, ça me parle bien. Du coup dans mon intervention précédente je confond le moi avec le ça\enfant.
(Edit: Ou disons que j'aurais dû nuancer en intégrant le ça à mon raisonnement ) Le surmoi étant le parent et le moi serait l'adulte, qui selon la psychologie transactionelle serait l'État du moi à atteindre puisqu'il est en adéquation avec le présent. Peut être une piste..
Kaosmos
Kaosmos
Épiméthée

Serpent
Messages : 192
Date d'inscription : 28/07/2018

Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Professeur X le Dim 4 Aoû - 13:41

@Hridaye a écrit:La communication résout effectivement tout... quand elle est possible. Je veux dire quand les points de vue des uns et des autres sont entendus.
Mais j'ai qq personnes parmi mes proches avec lesquelles elle est très ardue si ce n'est, même parfois impossible sous peine de débordement émotionnel violent, et contrairement aux apparences, si, je me laisse souvent envahir et imposer des choses que je ne souhaite pas, jusqu'à en arriver à taper les poings sur la table et prendre des décisions radicales (ce que je voudrais éviter justement si c'est possible)...

Quand à adopter un comportement que je ne souhaite pas cela m'arrive 8 fois sur 10 car il y a des résonances intérieures et je suis un peu dans la position de l'alcoolo prêt à faire abstinence mais qui se verrait proposer de l'alcool à longueur de journée.

Hum , t as l'air de te connaître et de connaître tes mécanismes psychologiques , pourquoi veux tu en changer , et est-ce que c'est même possible , la connaissance de soi est en soi un changement , quel aspect de ta personnalité trouve que ce que tu voit de toi ne lui convient pas ou n'est pas normal , que tu devrais être comme ceci plutôt que comme cela , notre structure psychologique s'est édifiée en fonction de notre être particulier et de ses expériences .

Peux tu simplement te formuler à toi même ce qui pour toi nuit à ton existence dans ton rapport à l'autre , tout ce qui touche notre mécanique émotionnelle est presque impossible à changer , et même ces changements pourraient induire des effets dans d'autres aspects de ce complexe édifice psychologique qui nous compose dans lesquels nous ne nous reconnaîtrions plus  

.Comme conseils pratiques donc , continues à t'observer , car il me semble qu'il y a encore des détails qui t'échappent dans ce qui constitue ton essence et tes personnalités , observes et que cette observation débouche sur une connaissance plus fine de toi-même , une acceptation basée sur la façon dont s'imbriquent certains aspects que tu considères négatif , aimes toi comme tu es , découvres comment se répondent et s'ordonnent les aspects positifs , négatifs et conciliateurs qui composent ton individualité , love .


Dernière édition par Professeur X le Dim 4 Aoû - 14:55, édité 2 fois
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3188
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Hridaye le Dim 4 Aoû - 14:41

@Azaël a écrit:le "ça", le "moi" et le "surmoi" sont des concepts psychanalytiques théorisés par Freud.
Ils permettent d'identifier différents pôles dans la personnalité d'un être humain.
Ces concepts sont pertinents dans certaines situations, moins d'en d'autres.
La psychologie ayant évolué depuis Freud, ces concepts ont eux aussi évolués et ont été complétés par d'autres.
Oui mais chacun met derrière ces concepts sa propre conception donc savoir à quoi l'autre fait référence exactement c'est pas mal aussi

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Hridaye le Dim 4 Aoû - 14:49

@Professeur X a écrit:

Peux tu simplement te formuler à toi même ce qui pour toi nuit à ton existence dans ton rapport à l'autre , tout ce qui touche notre mécanique émotionnel est presque impossible à changer , et même ces changements pourraient induire des effets dans d'autre aspects de ce complexe édifice qui nous compose dans lesquels nous ne nous reconnaîtrions plus  
Je sais parfaitement ce qui nuit à mon existence mais l'auto observation montre aussi ses limites.
Ca suffit pas à installer un lit de sérénité. Parfois oui et parfois non.
Parfois j'ai envie de tout envoyer au diable. De m'isoler quelque part, dans le silence total, pour faire le point, me retrouver, mais je en peux pas, je n'en ai pas la possibilité actuellement du moins, pour des raisons que je n'évoquerai pas, mais du coup je sature grave par moment.

Hridaye
Pluton

Chèvre
Messages : 1868
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Professeur X le Dim 4 Aoû - 15:00



Paroles:
Si on t'organise une vie bien dirigée
Où tu t'oublieras vite
Si on te fait danser sur une musique sans âme
Comme un amour qu'on quitte
Si tu réalises que la vie n'est pas là
Que le matin tu te lèves sans savoir où tu vas
Résiste
Prouve que tu existes
Cherche ton bonheur partout, va
Refuse ce monde égoïste
Yeah, yeah, yeah, résiste
Suis ton cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens
Bats-toi, signe et persiste
Yeah, yeah, yeah, résiste
Tant de libertés pour si peu de bonheur
Est-ce que ça vaut la peine?
Si on veut t'amener à renier tes erreurs
C'est pas pour ça qu'on t'aime, non
Si tu réalises que l'amour n'est pas là
Que le soir tu te couches
Sans aucun rêve en toi
Résiste
Prouve que tu existes
Cherche ton bonheur partout, va
Refuse ce monde égoïste
Yeah, yeah, yeah, résiste
Suis ton cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens
Bats-toi, signe et persiste
Yeah, yeah, yeah, résiste
pour le début du monde
(Danse) pour tous ceux qui ont peur
(Danse) pour les milliers de cœurs
Qui ont droit au bonheur
Résiste
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3188
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par lan'N'noir le Dim 4 Aoû - 15:23

@Kaosmos a écrit:@lan'N'noir
Je repense à ce que tu dis à propos du surmoi, si j'ai bien compris pour toi le surmoi c'est le juge intérieur qui se base sur un idéal moral, spirituel, je suppose que ça dépend de chacun. Et d'après toi ce qui pose problème c'est que le surmoi force le moi à expérimenter ce qui, pour ce dernier, s'apparente à un fardeau en vue d'atteindre un idéal, ce mécanisme favoriserait les blocages énergétiques. Sommes nous d'accord si je dis qu'à l'inverse le moi décomplexé et en quête de non-souffrance qu'il associe mécaniquement au plaisir, est également pris au piège de l'insasiabilité et de l'insatisfaction permanante, générant frustration et donc aussi des blocages énergétiques. Le moi et le surmoi sont les deux facettes d'une même pièce, je doute que céder à l'un libère de l'autre et permette l'ouverture à un espace de non-idendification. Puisque in fine il est question de celà. Que proposes tu?
Dans ma conception le surmoi est assimilé à ce que dans la voie que je pratique, l'Adhyatma Yoga, on appelle le mental et que je pourrais définir au plus schématique par 2 aspects à savoir le refus de ce qui est déjà là et son recouvrement par ce qui devrait être.
Le moi, quant à lui, c'est simplement la créature que nous sommes, telle qu'elle apparaît avec ses préférences et ses aversions et ce dont elle se révèle porteuse et est à exprimer. Le moi fonctionne tout à fait normalement quand, en plus de se référer à son contenu propre il conditionne son action aux contraintes présentes de son environnement relationnel et non aux contraintes introjectées des situations passées qui sont chargées d'un poids moral et émotionnel ( surmoi).
Le moi " décomplexé" suivant tes mots, est défini par son absence de connaissance du bien et du mal. Il est ce qu'il est. Et pour agir pertinemment il a besoin de règles. Et c'est là qu'avec le dictat du surmoi ça déconne car la règle du surmoi est une généralité qui ne prend en compte ni la spécificité du moi présent ni celle de la situation présente.
Il s'impose donc comme un paravent entre l'aspect créateur et l'aspect créature de l'être que nous sommes et n'avons nullement à atteindre.
En fait, la règle du jeu est évolutive et s'adapte d'instant en instant., comme toute chose. C'est pourquoi elle requiert la conscience présente du moi. Et pour être conscient dans la présence, le moi doit être unifié et non divisé par le biais du surmoi.

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Kaosmos le Dim 4 Aoû - 15:55

@lan'N'noir a écrit:
@Kaosmos a écrit:@lan'N'noir
Je repense à ce que tu dis à propos du surmoi, si j'ai bien compris pour toi le surmoi c'est le juge intérieur qui se base sur un idéal moral, spirituel, je suppose que ça dépend de chacun. Et d'après toi ce qui pose problème c'est que le surmoi force le moi à expérimenter ce qui, pour ce dernier, s'apparente à un fardeau en vue d'atteindre un idéal, ce mécanisme favoriserait les blocages énergétiques. Sommes nous d'accord si je dis qu'à l'inverse le moi décomplexé et en quête de non-souffrance qu'il associe mécaniquement au plaisir, est également pris au piège de l'insasiabilité et de l'insatisfaction permanante, générant frustration et donc aussi des blocages énergétiques. Le moi et le surmoi sont les deux facettes d'une même pièce, je doute que céder à l'un libère de l'autre et permette l'ouverture à un espace de non-idendification. Puisque in fine il est question de celà. Que proposes tu?
Dans ma conception le surmoi est assimilé à ce que dans la voie que je pratique, l'Adhyatma Yoga, on appelle le mental et que je pourrais définir au plus schématique par 2 aspects à savoir le refus de ce qui est déjà là et son recouvrement par ce qui devrait être.
Le moi, quant à lui, c'est simplement la créature que nous sommes, telle qu'elle apparaît avec ses préférences et ses aversions et ce dont elle se révèle porteuse et est à exprimer. Le moi fonctionne tout à fait normalement quand, en plus de se référer à son contenu propre il conditionne son action aux contraintes présentes de son environnement relationnel et non aux contraintes introjectées des situations passées qui sont chargées d'un poids moral et émotionnel ( surmoi).
Le moi " décomplexé" suivant tes mots, est défini par son absence de connaissance du bien et du mal. Il est ce qu'il est. Et pour agir pertinemment il a besoin de règles. Et c'est là qu'avec le dictat du surmoi ça déconne car la règle du surmoi est une généralité qui ne prend en compte ni la spécificité du moi présent ni celle de la situation présente.
Il s'impose donc comme un paravent entre l'aspect créateur et l'aspect créature de l'être que nous sommes et n'avons nullement à atteindre.
En fait, la règle du jeu est évolutive et s'adapte d'instant en instant., comme toute chose. C'est pourquoi elle requiert la conscience présente du moi. Et pour être conscient dans la présence, le moi doit être unifié et non divisé par le biais du surmoi.

Je comprends, il me semble difficile de faire la part entre ce qui appartient au surmoi et ce qui appartient au moi. Tu dis "le moi avec ses préférences et aversions", donc le moi assume une part d'insatisfaction, de refus de ce qui est pour tendre vers ce qui devrait être (ses préférences). Le surmoi peut être fait du refus de .. Refuser.. C'est ce que tu as déjà évoqué me semble t'il, il pourrait aussi être source de l'injonction " accepter de ne pas accepter" bref dans tout les cas il se présente comme une solution rigide comme tu dis, mais il ne semble pas si différents du moi dans son fonctionnement, il a ses préférences idéologiques et morales. Je crois que si le moi laisse une part de gestion au surmoi c'est aussi qu'il se sent limité dans son fonctionnement, il est fondamentalement malheureux, je ne dis pas que c'est la solution, mais que c'est une orientation logique, on peut prendre le cas d'un toxico qui se retranche derrière la rigidité d'une discipline religieuse, l'inverse est possible et suit finalement la même logique, trouver une solution au malheur. La présence me semble transcender le moi et le surmoi puisqu'on part du principe qu'elle existe en tout instant et qu'elle est de nature immuable, c'est à dire affranchie du joug des émotions et des objets d'attractions ou répulsions qui les génèrent et auxquels le moi est identifié. Il me semble que nous ne pourrions rester présent si nous choisissions le moi comme boussole, après tout la vie n'est pas conçu pour le satisfaire en toute circonstance. Mon subjectif avis, mais je reste ouvert à tes propos, peut être que je ne cerne pas tout à fait l'enseignement que tu partage.
Kaosmos
Kaosmos
Épiméthée

Serpent
Messages : 192
Date d'inscription : 28/07/2018

Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par JPP le Dim 4 Aoû - 16:09

@Hridaye a écrit:Question un peu bizarre mais vos réponses y feront sens sans doute.

Une fois en totalité accepté le fait qu'on ne peut absolument pas changer une autre personne, et même que ce n'est pas souhaitable
une fois même ce souhait complètement disparu de nos préoccupations,
une fois acceuilli l'autre dans ses façons d'être, dans ce qu'il est...
Comment :
gérer la dissonance qui se produit et met mal à l'aise lorsque la façon d'être du vis à vis chercher à s'imposer à nous.
Comment rester serein, ne pas se braquer,
mais pour autant, sans se laisser envahir et entacher par un comportement qu'on ne souhaite soi-même adopter ?

Quels conseils très pratiques pourriez-vous suggérer ?
S'il y a "gérer la dissonance qui se produit et met mal à l'aise lorsque la façon d'être du vis à vis chercher à s'imposer à nous.
Comment rester serein, ne pas se braquer,
mais pour autant, sans se laisser envahir et entacher par un comportement qu'on ne souhaite soi-même adopter"
C'est qu'il n'y a pas: "Une fois en totalité accepté le fait qu'on ne peut absolument pas changer une autre personne, et même que ce n'est pas souhaitable
une fois même ce souhait complètement disparu de nos préoccupations,
une fois acceuilli l'autre dans ses façons d'être, dans ce qu'il est..."

Accueillir, c'est accueillir pleinement ce qui est, il n'y a alors pas de traces de négativité en nous.
S'il y en a, c'est que ce n'est pas de l'accueil, il faut alors le voir en face, et accueillir ses propres réactions intérieures, son malaise.
A partir de là, on doit s'accueillir soi-même dans ses réactions et ne pas chercher à coller à un schéma pré-établi. S'il y a accueil, il y a paix, et s'il y a paix, il n'y a pas de comportements excessifs (sauf si ce comportement excessif est la seule solution, et alors il vient de nos profondeurs et non de nos réactions).
S'il n'y a pas paix, il faut accueillir le trouble, c'est ce que je suis ici et maintenant, point! Accueillir, c'est diriger son attention sur tous les symptômes de ce troubles, toutes les sensations physiques en premier lieu, et observer sans jugement ni attente ces sensations, les émotions, mes pensées qui me traversent. Le reste vient du "moi" qui souhaite coller à des attentes intériorisées.
Bon je ne trouve pas le message très clair et ne vois pas bien à quel type de situation ça peut correspondre, mais ce dont je parle, c'est ce que je fais, et je le fais dans toutes les situations (ou presque)
L'acceptation n'est pas mentale, elle vient des tripes.
L'acceptation mentale ou intellectuelle ne changera rien à nos réactions et projections. L'acceptation réelle est charnelle. S'ouvre alors un "espace d'accueil" impersonnel qui ne peut être "déteint".

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 185
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Azaël le Dim 4 Aoû - 16:21

Peut-être que l'idéal serait de ne pas se laisser entraîner dans des interactions "émotionnelles".
Il faudrait rester (et ramener l'autre personne lorsqu'elle "dérape") sur un plan très pragmatique en mettant en place des accords de coexistence.
Pour cela il faut travailler sa communication non violente et la mettre à profit pour négocier des compromis qui permettent à tout le monde de se sentir entendu et satisfait, au moins en partie.
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1672
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par lan'N'noir le Dim 4 Aoû - 16:32

Oui. Bon le fondement du moi est son aspect limité dans l'instant donc relationnel, là où le surmoi n'est qu'une simple représentation bornée qui refuse la relation en se projetant partout.
Le moi ne refuse pas ce qui est déjà là mais ses limites présentes lui permettent de refuser que ce qui est perdure dans le temps et donc de mobiliser son temps et son énergie pour essayer de modifier ses circonstances présentes, en fonction de sa propre coloration et de ce que permet la situation, qui elles sont indiscutables puisque déjà là.
Le surmoi c'est le déni de ce qui est là et la projection de ce qui devrait être à sa place, c'est à dire d'une situation de son cru qui ne correspond pas à la réalité présente. Et c'est sur cette base fausse, le refus du déjà là, qu'il tente d'imposer l'action qui n'est alors qu'une réaction pour le moi alors divisé dans une sorte de conflit de loyauté qui le met sous surtension.
Résumons. Le moi c'est le oui à ce qui est,  quand bien même ce qui est serait-il constitué d'un refus que ce qui est perdure dans le temps sans agir .
Le surmoi c'est le non à ce qui est déjà là. Ce déni n'ouvrant aucun espace d'accomplissement à la situation, créant seulement des problèmes en cascades.

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Accueillir sans être déteint...  - Page 2 Empty Re: Accueillir sans être déteint...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum