La prétention de savoir sans connaître...

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty La prétention de savoir sans connaître...

Message par Lio le Dim 21 Juil - 20:00

Rappel du premier message :

... I love you  Bonjour à tous,


Je souhaite ouvrir ce sujet pour débattre d'un thème important pour moi en vous livrant mon point de vue sur la prétention à savoir ce que nous ne connaissons pas.


Chacun est libre de croire ou de nourrir sa foi en une vie après la mort telle qu'il est possible qu'elle se produise mais sommes nous vraiment aptes à le savoir sans jamais l'avoir connue ?

Il en va de même des nombreux sujets qui composent sur le thème de la spiritualité, nombreuses sont les personnes à donner leur point de vue tout en ignorant que c'est bien leur propre point de vue et non une réalité objective.

Se rendre compte que l'on ne sait rien en vérité, c'est un premier pas de fait vers l'ouverture à tout ce que l'Autre à a nous offrir au travers de nos échanges  Smile  C'est comme cela que je perçois les choses .



Merci à tous  La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 1679551000
Lio
Lio
Vesta

Singe
Messages : 885
Date d'inscription : 30/12/2018

Localisation : Au gré des vents

Revenir en haut Aller en bas


La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Kaosmos le Mer 24 Juil - 21:06

@Totem a écrit:
@Kaosmos a écrit:Il y a une différence entre "prétendre savoir" et être prétentieux.

Prétentieux est l'adjectif découlant du verbe prétendre il me semble, mais bon il a la connotation de jugement moralisateur peut être même de quelqu'un qui peut être aussi prétentieux.....une question de miroir qui renvoi sa propre image plus souvent que rare... Razz .

Sinon dire de quelqu'un qu'il est prétentieux est une opinion voir un jugement subjectif.
A partir de quel centre juge t-on d'ailleurs la prétention de son vis à vis.? C'est la question qu'il faudrait se poser.

Il me semble légitime pour le sachant de prétendre savoir, exprimer et transmettre ce savoir. S'il garde dans son expression la mesure de ses propres limites et le respect des contradicteurs, nous ne pouvons juger qu'il soit prétentieux, bien qu'il puisse l'être. D'après moi le prétentieux répond par sa prétention à une blessure intérieure, c'est un masque que nous portons pour paraitre à la hauteur de notre idéal et ainsi se prendre pour ce que nous ne sommes pas dans l'espoir de plaire, d'être désiré et plus fondamentalement d'être aimé.

Kaosmos
Épiméthée

Messages : 192
Date d'inscription : 28/07/2018


Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Totem le Mer 24 Juil - 22:03

@Kaosmos a écrit:
@Totem a écrit:
@Kaosmos a écrit:Il y a une différence entre "prétendre savoir" et être prétentieux.

Prétentieux est l'adjectif découlant du verbe prétendre il me semble, mais bon il a la connotation de jugement moralisateur peut être même de quelqu'un qui peut être aussi prétentieux.....une question de miroir qui renvoi sa propre image plus souvent que rare... Razz .

Sinon dire de quelqu'un qu'il est prétentieux est une opinion voir un jugement subjectif.
A partir de quel centre juge t-on d'ailleurs la prétention de son vis à vis.? C'est la question qu'il faudrait se poser.

Il me semble légitime pour le sachant de prétendre savoir, exprimer et transmettre ce savoir. S'il garde dans son expression la mesure de ses propres limites et le respect des contradicteurs, nous ne pouvons juger qu'il soit prétentieux, bien qu'il puisse l'être. D'après moi le prétentieux répond par sa prétention à une blessure intérieure, c'est un masque que nous portons pour paraitre à la hauteur de  notre idéal et ainsi se prendre pour ce que nous ne sommes pas dans l'espoir de plaire, d'être désiré et plus fondamentalement d'être aimé.

Sauf que ça reste un jugement subjectif, personne n'est dans la peau de son vis à vis pour savoir ce qui le motive à l'intérieur mais le problème vient du fait que bien souvent le jugement vient d'une croyance, voire une prétention de pouvoir lire ce qu'il y a dans l'esprit de l'autre suivant son comportement ou des critères bien à soi..... Enfin c'est ma façon de voir les choses...


Un proverbe amérindien dit : “Ne juge aucun homme avant d'avoir marché avec ses mocassins durant deux lunes.”

Totem
Uranus

Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par tangolinos le Mer 24 Juil - 22:11

@Fol le Fou a écrit:
Disons que je serais plus intéressé par une méthode pour annihiler la c*nnerie. Si tu as, ce serait sympa de la partager. Car, comme tu le sais, elle n'épargne personne.
ça fait vingt ans que je recherche un chirurgien pour me faire amputer.
ma façon de dire est que je voudrais bien me faire amputer de 20 ans, mais ce que je crains c' est que ma connerie redevienne ce qu' elle était il y a 20 ans... Very Happy
Tiens puisque 20 années se sont passées, je serais preneur pour un chirurgien qui m' amputerait de 40 ans, et si tu en trouvais un, demande lui bien qu'il m' ampute aussi de ma connerie résiduelle Very Happy
tangolinos
tangolinos
Encelade

Dragon
Messages : 761
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : landes
Humeur : aléatoire

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Kaosmos le Mer 24 Juil - 22:26

@Totem a écrit:
@Kaosmos a écrit:
@Totem a écrit:
@Kaosmos a écrit:Il y a une différence entre "prétendre savoir" et être prétentieux.

Prétentieux est l'adjectif découlant du verbe prétendre il me semble, mais bon il a la connotation de jugement moralisateur peut être même de quelqu'un qui peut être aussi prétentieux.....une question de miroir qui renvoi sa propre image plus souvent que rare... Razz .

Sinon dire de quelqu'un qu'il est prétentieux est une opinion voir un jugement subjectif.
A partir de quel centre juge t-on d'ailleurs la prétention de son vis à vis.? C'est la question qu'il faudrait se poser.

Il me semble légitime pour le sachant de prétendre savoir, exprimer et transmettre ce savoir. S'il garde dans son expression la mesure de ses propres limites et le respect des contradicteurs, nous ne pouvons juger qu'il soit prétentieux, bien qu'il puisse l'être. D'après moi le prétentieux répond par sa prétention à une blessure intérieure, c'est un masque que nous portons pour paraitre à la hauteur de  notre idéal et ainsi se prendre pour ce que nous ne sommes pas dans l'espoir de plaire, d'être désiré et plus fondamentalement d'être aimé.

Sauf que ça reste un jugement subjectif, personne n'est dans la peau de son vis à vis pour savoir ce qui le motive à l'intérieur mais le problème vient du fait que bien souvent le jugement vient d'une croyance, voire une prétention de pouvoir lire ce qu'il y a dans l'esprit de l'autre suivant son comportement ou des critères bien à soi..... Enfin c'est ma façon de voir les choses...


Un proverbe amérindien dit : “Ne juge aucun homme avant d'avoir marché avec ses mocassins durant deux lunes.”

Oui je suis d'accord avec toi, tout jugement est de toute façon difficile à établir, bien que je ne pense pas que ce soit impossible lorsque nous sommes centrés, mais comme tu dis nous avons tendances à voir les autres à travers le prisme de nos conditionnements et projeter sur eux nos propres défauts.
Beau proverbe Smile
Kaosmos
Kaosmos
Épiméthée

Serpent
Messages : 192
Date d'inscription : 28/07/2018

Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Totem le Mer 24 Juil - 23:32

@Kaosmos a écrit:
@Totem a écrit:
@Kaosmos a écrit:
@Totem a écrit:
@Kaosmos a écrit:Il y a une différence entre "prétendre savoir" et être prétentieux.

Prétentieux est l'adjectif découlant du verbe prétendre il me semble, mais bon il a la connotation de jugement moralisateur peut être même de quelqu'un qui peut être aussi prétentieux.....une question de miroir qui renvoi sa propre image plus souvent que rare... Razz .

Sinon dire de quelqu'un qu'il est prétentieux est une opinion voir un jugement subjectif.
A partir de quel centre juge t-on d'ailleurs la prétention de son vis à vis.? C'est la question qu'il faudrait se poser.

Il me semble légitime pour le sachant de prétendre savoir, exprimer et transmettre ce savoir. S'il garde dans son expression la mesure de ses propres limites et le respect des contradicteurs, nous ne pouvons juger qu'il soit prétentieux, bien qu'il puisse l'être. D'après moi le prétentieux répond par sa prétention à une blessure intérieure, c'est un masque que nous portons pour paraitre à la hauteur de  notre idéal et ainsi se prendre pour ce que nous ne sommes pas dans l'espoir de plaire, d'être désiré et plus fondamentalement d'être aimé.

Sauf que ça reste un jugement subjectif, personne n'est dans la peau de son vis à vis pour savoir ce qui le motive à l'intérieur mais le problème vient du fait que bien souvent le jugement vient d'une croyance, voire une prétention de pouvoir lire ce qu'il y a dans l'esprit de l'autre suivant son comportement ou des critères bien à soi..... Enfin c'est ma façon de voir les choses...


Un proverbe amérindien dit : “Ne juge aucun homme avant d'avoir marché avec ses mocassins durant deux lunes.”

Oui je suis d'accord avec toi, tout jugement est de toute façon difficile à établir, bien que je ne pense pas que ce soit impossible lorsque nous sommes centrés, mais comme tu dis nous avons tendances à voir les autres à travers le prisme de nos conditionnements et projeter sur eux nos propres défauts.
Beau proverbe Smile

C'est tout à fait cela, je l'ai vu chez moi-même un jour et depuis je fais en sorte de corriger cela et ce n'est pas si évident que l'on pense.
Le dicton : "chassez le naturel il revient au galop" est plus souvent que rare. Razz
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Kaosmos le Jeu 25 Juil - 9:49

@Totem a écrit:
ce n'est pas si évident que l'on pense.
Non c'est clair.
Kaosmos
Kaosmos
Épiméthée

Serpent
Messages : 192
Date d'inscription : 28/07/2018

Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Invité le Jeu 25 Juil - 11:54

@Lio a écrit:
Je souhaite ouvrir ce sujet pour débattre d'un thème important pour moi en vous livrant mon point de vue sur la prétention à savoir ce que nous ne connaissons pas.
(...)
Il en va de même des nombreux sujets qui composent sur le thème de la spiritualité, nombreuses sont les personnes à donner leur point de vue tout en ignorant que c'est bien leur propre point de vue et non une réalité objective.

Sans savoir ce que vous appelez "réalité objective", dans un espace virtuel qu'est un forum, chacun peut aussi interpréter vos mots "prétention", "savoir", "connaître" sur le plan qu'il l'entend.
Remarquez que vous "livrez votre point de vue", tout en semblant reprocher aux autres de "donner leur point de vue" que vous opposez là, à votre idée d'une "réalité objective". Mais peut-être n'ai-je pas compris ce que vous vouliez exprimer par votre vision de votre point de vue et votre vision du point de vue des autres.

Le thème "sujet-objet" a été abordé par les philosophes, les psychanalystes ou les religions ... mais pour ce qui est du "point de vue", chacun a sa vision de ce qu'il perçoit, et ce qui compte dans ce que l'on émet, c'est de ne pas mentir, comme par exemple prétendre posséder quelque chose que l'on n'a pas, ou prétendre ne pas posséder quelque chose que l'on a.  
Nos écrits, en quelque sorte nous représentent, et c'est à travers ces écrits que les autres se font une représentation de nous. En gros, il s'agit d'être un témoin digne de confiance, même si ce témoin peut se tromper en toute bonne foi.

C'est pourquoi, le fil que vous avez initié, serait susceptible de mettre en relief:

-  une fausse ignorance, représentée par une sorte de naïveté de ceux qui croient ce que les autres leur racontent, parce que le mensonge ne leur traverse pas l'esprit, et que leur sincérité, qu'ils se trompent ou non, expriment ce qu'ils représentent, quant à leur "prétention" (au sens de tendre avant) vers la vérité, qui ne peut que les y faire tendre.
Ces "naïfs" pourront toujours être accusés par des menteurs ou des pervers diligents aux inversions, de s'être laisser illusionner ou d'avoir eu des préjugés, mais personne ne pourra leur enlever d'avoir la conscience tranquille.

- et une vraie ignorance, de ceux qui n'expriment pas ce qu'ils représentent parce que le mensonge leur traverse l'esprit, et qui en croyant tromper les autres, n'ont pas cette "prétention" vers la vérité, parce que l'image qu'ils veulent donner aux autres est plus importante que la sincérité, ou pour tout un tas d'autres "raisons" d'aussi "bon gout" telles que l'orgueil,  la jalousie, l'avidité, la méchanceté, le sadisme... on peut abréger la liste par ce que d'autres ont nommé "la connerie".

Et à propos des juges, je crois qu'ils ne peuvent pas être démis de leur fonctions, ils ne peuvent qu'être mutés... en principe dans des lieux où il vaut mieux qu'ils se tiennent à carreaux vis à vis des pouvoirs temporels, ce qui pourrait laisser soupçonner que ce ne sont pas les moins vereux qui soient forcément les mieux lotis.
Quant au juge des juges, sur un autre plan, probable qu'il ait quelques parentés avec les témoins dignes de confiance et leur fausse ignorance susceptible de devenir un vrai savoir. Allez savoir !
Le philosophe qui a reconnu ne rien savoir, "tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien", avait dû bien gamberger... avant cette reconnaissance... tout comme celui qui nous a transmis: "celui qui sait ne parle pas, celui qui parle ne sait pas".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Fol le Fou le Jeu 25 Juil - 12:03

Bonjour.

Pour avoir un "point de vue"; tout dépend sur les épaules de qui on se juche.


Fol
Fol le Fou
Fol le Fou
Téthys

Chien
Messages : 992
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard Sélénite
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Professeur X le Jeu 25 Juil - 15:35

Hum , le savoir est une simple information parvenant à un seul aspect de notre essence , notre intellect , notre corps ou nos émotions , la connaissance est une expérience qui comprend tout les aspects de notre être , pour exemple je sais plein de choses sur les états unis et je nourris certaines émotions subjectives à propos de ce savoir , mais je n'y suis jamais allé , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3188
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Sod le Dim 28 Juil - 9:58

"Dieu est l'ennemi des entendements personnels et fiers ; il leur tourne le dos, parce; qu'ils se tiennent pour sages et savants et qu'ils veulent lire dans le livre de Ses Secrets avec les lunettes de la raison."

Johan Georg Gichtel
Théosophia practica Chapitre 1


Pour un enfant, il est non seulement normal d'être dépendant de ses parents, mais c'est même grâce a ça qu'il va grandir.
Par contre, une fois passé un certain age cette dépendance peut devenir problématique.
A mon avis, c'est pareil avec la prétention de savoir : l'importance ou la gravité de cette prétention dépend de l'âge de l'âme qui en est la proie.
Non seulement ce n'est pas grave pour les enfants, c'est juste un effet secondaire indésirable du fait d'avoir des convictions, ça le rend simplement insupportable pour l'entourage qui n'a pas besoin des se faire prêcher quoi que ce soit.
Par contre Gichtel a l'air de dire que c'est a cause de ça que dieu pourrait nous tourner le dos ...
Ce qui est un problème pour ceux qui voudraient Le voir face a face ...
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par lan'N'noir le Dim 28 Juil - 11:52

Dieu n'est l'ennemi de rien et ne tourne le dos à personne. Encore eût il fallu qu'il en eût un pour pouvoir le faire. Dieu nous à crée à son image, chacun s'en branle et passe son temps et son énergie à Le créer à la sienne. Alors, qui tourne le dos à qui?

lan'N'noir
Amalthée

Dragon
Messages : 285
Date d'inscription : 01/07/2019

Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Fol le Fou le Dim 28 Juil - 11:57

L'humain aura beau faire : Quoi qu'il soit, qui il soit : Il aura toujours son cul de par derrière...

Proverbe moyenâgeux.
Fol le Fou
Fol le Fou
Téthys

Chien
Messages : 992
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard Sélénite
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Invité le Mar 30 Juil - 14:18

On peut effectivement découper l'allégorie de la Caverne selon le modèle du paradigme de la Ligne de Platon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Sod le Jeu 1 Aoû - 9:36

Je ne suis pas au courant de cette Ligne de Platon ... si tu pouvais expliquer mieux stp
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Invité le Jeu 1 Aoû - 11:12

@Sod a écrit:Je ne suis pas au courant de cette Ligne de Platon ... si tu pouvais expliquer mieux stp
https://fr.wikipedia.org/wiki/Analogie_de_la_ligne
http://www.eironeia.eu/lemonde/platon.html
« [509d] Prends donc une ligne coupée en deux segments inégaux, l'un représentant le genre visible, l'autre le genre intelligible, et coupe de nouveau chaque segment suivant la même proportion ; tu auras alors, en classant les divisions obtenues d'après leur degré relatif de clarté ou d'obscurité, dans le monde visible, un premier segment, [509e] celui des images - j'appelle images d'abord les ombres, [510] ensuite les reflets que l'on voit dans les eaux, ou à la surface des corps opaques, polis et brillants, et toutes les représentations semblables ; [...] Pose maintenant que le second segment correspond aux objets que ces images représentent, j'entends les animaux qui nous entourent, les plantes, et tous les ouvrages de l'art....» (Platon, La République, Livre VI)
La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Rep6.h1
C’est le rapport entre le monde visible, ou sensible, AC (Gamma) et le monde intelligible ou de la connaissance, CB. L’analogie est aussi celle de la lumière concrète du soleil et de la lumière abstraite, le monde des "Idées".
Le segment AD représente les images, l’imagination, monde des ombres (Eikasia) ; le segment DC, celui des objets sensibles, monde des croyances, convictions, foi (Pistis) ; le segment CE, celui des objets mathématiques, de la connaissance discursive (Dianoia) , monde de l’intelligence ; le segment EB, celui des idées abstraites, de la contemplation, de la connaissance intuitive (Noûs).
http://www.eironeia.eu/lemonde/platon.html
C’est un peu pourquoi aussi je pensais que le mot "prétention" du titre, a peut-être à voir dans ces rapports, quant à tendre vers cette "connaissance intuitive", qui correspondrait en quelque sorte à "savoir sans connaître" (ce qui n'empêche pas les dérives de cette "prétention", qui ont été citées dans le fil, mais n'en seraient que les ombres et reflets).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Sod le Ven 2 Aoû - 9:07

L'après tension de savoir sans connaitre c'est le relâchement de connaitre sans savoir ?
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Invité le Lun 12 Aoû - 12:20

@Lio a écrit:
il ne s'agit pas non plus d'être " ceci " ou " cela " mais bien de reconnaître l'ampleur de notre ignorance le plus simplement du monde en osant dire : " Je ne sais pas. ".

A contrario, quand on sait, on peut aussi oser le dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par domi-Krist-All le Lun 12 Aoû - 13:50

Legend a écrit:
La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Rep6.h1

Le monde de l’incréé (non manifesté)

Le monde créé (manifesté)

Sophia inférieur

Sophia supérieur  « Sophia lumineuse »

Domi La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 2112798134


Dernière édition par domi-Krist-All le Lun 12 Aoû - 16:56, édité 1 fois
domi-Krist-All
domi-Krist-All
Amalthée

Coq
Messages : 250
Date d'inscription : 21/12/2018

Localisation : saint Père

https://kristall.pagesperso-orange.fr/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par La lynxette aux pinceaux le Lun 12 Aoû - 15:27

Après avoir aussi lu les réponses, je trouve que nombre d'entre elles, si ce n'est pas toutes, sont pertinentes.
Et j'ajouterais que l'entière réponse à la question se trouve probablement en un ensemble de points de vue différents. Donc quelqu'un qui endosse la responsabilité de tout connaître ne voit pas ce que l'Autre est en mesure de lui apprendre, de lui apporter de nouveau.
Je pense, à dire comme ça, que ce mal est le fruit de l'individualisme lié à des aspects de la société moderne.
Je suis assez d'accord avec le fait qu'il ne faut pas ignorer un avis subjectif, car un ensemble de subjectivités forme une réponse objective.
Mais tout dépend toujours du sujet abordé.

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Sois-h10
La lynxette aux pinceaux
La lynxette aux pinceaux
Quetzálcoatl

Cochon
Messages : 67
Date d'inscription : 21/01/2019

Localisation : Perchée dans mon arbre!

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Envol le Lun 12 Aoû - 23:43

@Lio a écrit:... I love you  Bonjour à tous,


Je souhaite ouvrir ce sujet pour débattre d'un thème important pour moi en vous livrant mon point de vue sur la prétention à savoir ce que nous ne connaissons pas.


Chacun est libre de croire ou de nourrir sa foi en une vie après la mort telle qu'il est possible qu'elle se produise mais sommes nous vraiment aptes à le savoir sans jamais l'avoir connue ?

Il en va de même des nombreux sujets qui composent sur le thème de la spiritualité, nombreuses sont les personnes à donner leur point de vue tout en ignorant que c'est bien leur propre point de vue et non une réalité objective.

Se rendre compte que l'on ne sait rien en vérité, c'est un premier pas de fait vers l'ouverture à tout ce que l'Autre à a nous offrir au travers de nos échanges  Smile  C'est comme cela que je perçois les choses .



Merci à tous  La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 1679551000

Ilse Middendorf a dit: «L’ère du savoir touche à sa fin – l’ère de l’expérience a commencé. »

Je te donne cette citation parce que ça résume assez bien mon point de vue, il est impossible de connaître une réalité sans en faire l'expérience car l'expérience est l'ultime étape qui mène à une connaissance tout à fait objective. Alors tant que tu n'auras pris conscience de l'existence, bien réelle, de la partie immortelle de ton être (et n'est pas peur, ça ne va pas te tuer), tu n'auras jamais une connaissance vraiment objective de cette réalité et tout le reste ne seront que spéculations et théories.

Cette réalité ne se trouve pas ailleurs que dans le monde physique, ce n'est pas une connaissance intellectuelle. Tu peux déjà en faire l'expérience pas une pratique assidue de la méditation et de la respiration, en étant seulement à l'écoute de ta respiration. Ensuite en prenant conscience de ton corps, dans ses plus infimes manifestations, sans préjugé ni idée préconçue, en ouvrant totalement ton esprit, simplement être à l'écoute de ce qui est là, et qui a toujours été là. Et là tu comprendras peut-être...
Envol
Envol
Amalthée

Cochon
Messages : 237
Date d'inscription : 28/07/2019

Localisation : Montréal
Humeur : nostalgique

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Totem le Mar 13 Aoû - 1:29

@Envol a écrit:

Ilse Middendorf a dit: «L’ère du savoir touche à sa fin – l’ère de l’expérience a commencé. »

..

On peut associer les découvertes d'Isle Middendorf avec les expériences de Mirra Alfassa (La Mère)

« Il faut respirer. »

Dans les années 30, Ilse Middendorf qui s'était toujours intéressée à la respiration et avait une formation en gymnastique, leçon d'alimentation et massage des nerfs, commença à chercher des possibilités de mieux toucher le côté "intérieur" et "profond" de l'homme que cela n'était possible avec la gymnastique et massage. C'est ainsi qu'elle commença systématiquement à sonder sa respiration. Ce faisant, elle découvrit beaucoup de choses nouvelles sur lesquelles elle fit intensivement des recherches approfondies. Quand son chemin et celui de Cornelis Veening se croisèrent en 1938, elle vit en lui un homme qui confirmait ses expériences sur la respiration et qui fut à ses côtés pendant de longues années.

Au cours de ses recherches, elle découvrit qu'on parvenait mieux à percevoir son corps lorsqu'on était en mesure de « donner libre cours » à sa respiration, c'est-à-dire lorsqu'on ne la guidait pas intentionnellement ou lorsqu'elle se déroulait dans le subconscient. Elle définit ce fait de « donner libre cours » par la périphrase célèbre: « Je laisse mon souffle venir, je le laisse partir et j'attends jusqu'à ce qu'il revienne de lui-même. »C'est ainsi qu'Ilse Middendorf découvrit que le fait de «se recueillir », de « se   percevoir » et de « respirer » se conditionnent mutuellement et trouva ainsi la base du « Souffle perceptible ». Avec cette dénomination, elle illustre le fait que cette méthode repose exclusivement sur des expériences (et non sur des considérations mentales). Ilse Middendorf : «L'ère du savoir touche à sa fin - l'ère de l'expérience a commencé. »

Ladite « loi de la respiration » citée plus haut signifie qu'il existe un lien intrinsèque entre "respirer", "se recueillir" et "se percevoir", c'est-à-dire que chacun de ces trois éléments influence les deux autres. Quel que soit le point sur lequel je concentre mes efforts au début d'une manière d'exercice définie, les deux autres éléments seront plus forts et plus perceptibles. C'est ainsi que l'aptitude à respirer, aptitude à percevoir et aptitude à se recueillir s’améliorent. Le dévouement et la faculté d’attention soutiennent cette méthode de travail, mais se perfectionnent elles-mêmes par ce travail de la respiration. La respiration est ainsi le moyen par lequel nous pouvons développer toutes les aptitudes et qualités dont le corps a besoin pour pouvoir remplir la tâche dont il est question ici.

Mère souligne aussi l'importance des expériences: « Je sens distinctement que quelque chose me mène à la découverte de ce pouvoir - à ce savoir -, naturellement sur l'unique chemin possible: celui de l'expérience. »

Et le 25 juillet 1970 elle déclara :« Avant, quand j'avais des expériences (il y a longtemps, il y a des années), c'était le mental qui en profitait plus ou moins, puis qui le répandait, l'utilisait; maintenant, ce n'est différent : c'est directement le corps, c'est le corps qui a l'expérience, et c'est BEAUCOUP PLUS VRAI.


http://www.transformationetsouffle.com/chapitre-2-2-page19.htm
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Envol le Mar 13 Aoû - 1:38

Oui Totem, c'est exactement ça, nous sommes sur la même longueur d'onde. Je suis justement en train de lire une texte: Evolution de la nature Divine intrinsèque de l’homme Transformation du corps physique et Souffle Perceptible, ce sont des textes principalement tirés des écrits d'Aurobindo et de la Mère, et c'est là que j'ai trouvé cette citation de Middendorf.
Envol
Envol
Amalthée

Cochon
Messages : 237
Date d'inscription : 28/07/2019

Localisation : Montréal
Humeur : nostalgique

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Totem le Mar 13 Aoû - 1:49

@Envol a écrit:Oui Totem, c'est exactement ça, nous sommes sur la même longueur d'onde. Je suis justement en train de lire une texte: Evolution de la nature Divine intrinsèque de l’homme Transformation du corps physique et Souffle Perceptible, ce sont des textes principalement tirés des écrits d'Aurobindo et de la Mère, et c'est là que j'ai trouvé cette citation de Middendorf.

J'avais lu déjà ce texte il y a quelques années avec lequel je suis en phase et justement je l'ai relu la semaine dernière et aujourd'hui tu en parles...Effectivement nous sommes sur la même longueur d'onde. Wink
Le lien que j'ai mis est l'original que je préfère au niveau de la lecture. Il a été repris par le site "Elishéan" à un moment donné où il avait été enlevé du net puis récemment j'ai vu qu'il avait été remis.
(j'ai lu aussi des écrits de Mère, Aurobindo et Saprem)
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Envol le Mar 13 Aoû - 2:07

Totem, tu veux bien me donner le lien originale, si tu l'as encore stp.

Satprem OUI! Je découvre toujours de nouvelles choses en l'écoutant, un pure baume pour le coeur. Ses vidéos sont extraordinaires, il y en a plusieurs sur Youtube. sunny
Envol
Envol
Amalthée

Cochon
Messages : 237
Date d'inscription : 28/07/2019

Localisation : Montréal
Humeur : nostalgique

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Envol le Mar 13 Aoû - 2:22

@Professeur X a écrit:Hum , le savoir est une simple information parvenant à un seul aspect de notre essence , notre intellect , notre corps ou nos émotions , la connaissance est une expérience qui comprend tout les aspects de notre être , pour exemple je sais plein de choses sur les états unis et je nourris certaines émotions subjectives à propos de ce savoir , mais je n'y suis jamais allé ,  love .

Je suis bien d'accord. C'est en plein ça, là je te reconnais bien prof X. Toujours aussi philosophe. Smile

Si un jour tu vas aux Etats Unis, attends toi à bien autre chose que ce que tu sais. lol!
Envol
Envol
Amalthée

Cochon
Messages : 237
Date d'inscription : 28/07/2019

Localisation : Montréal
Humeur : nostalgique

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Totem le Mar 13 Aoû - 2:54

@Envol a écrit:Totem, tu veux bien me donner le lien originale, si tu l'as encore stp.

Satprem OUI! Je découvre toujours de nouvelles choses en l'écoutant, un pure baume pour le coeur. Ses vidéos sont extraordinaires, il y en a plusieurs sur Youtube. sunny

C'est celui que j'ai mis au bas du texte que j'ai mis plus haut.
Je te le remet ici : http://www.transformationetsouffle.com/auteur-page70.htm

Il y a aussi le livre "l'aventure de la conscience" de Sri Aurobindo écrit par Saptrem qui est très bien aussi
Voici le lien PDF : https://flammedalterite.files.wordpress.com/2014/06/laventure-de-la-conscience-pdf.pdf
Il y a d'autres PDF de Saptrem si tu es intéressée je les rechercherais.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Envol le Mar 13 Aoû - 3:21

Merci Totem! Je vais regarder ça dès que possible. La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 2450762705
Envol
Envol
Amalthée

Cochon
Messages : 237
Date d'inscription : 28/07/2019

Localisation : Montréal
Humeur : nostalgique

Revenir en haut Aller en bas

La prétention de savoir sans connaître... - Page 2 Empty Re: La prétention de savoir sans connaître...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum