La prison des jugements de valeur.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty La prison des jugements de valeur.

Message par Sod le Jeu 20 Juin - 7:21

Rappel du premier message :

« A dire vrai, les enseignements initiatiques nous démontrent, nous prouvent – par l’étude et la connaissance de nous-mêmes – que nous sommes prisonniers de la comparaison et de l’opposition entre ce que nous aimons et ce que nous n’aimons pas. C’est une affirmation qui se retrouve dans toutes les doctrines traditionnelles sans exceptions. »

Arnaud Desjardins
Les chemins de la sagesse


« Dès lors que l'homme prend conscience des objets qui l'entourent, il les considère par rapport à lui-même ; et il a raison, car toute sa destinée dépend de l'impression favorable ou défavorable qu'ils font sur lui, de l'attrait qu'il trouve à ces objets, ou de la répulsion que ceux-ci lui inspirent, de l'utilité qu'ils peuvent avoir pour lui ou du dommage qu'ils peuvent lui causer. Cette manière toute naturelle de considérer les choses et de les estimer paraît être aussi facile qu'elle est nécessaire, et, pourtant, elle expose l'homme à mille erreurs qui, souvent, le remplissent de confusion et d'amertume. »

Goethe cité par Steiner dans le premier chapitre de Théosophie
Sod
Sod
Eris

Serpent
Messages : 2162
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas


La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Azaël le Dim 23 Juin - 23:27

Donc certains pensent ne pas juger en étant seulement victime de leur ignorance... ça se tient.

Azaël
Titania

Messages : 1629
Date d'inscription : 31/03/2019


Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Kzar le Lun 24 Juin - 6:47

Ce n'est pas qu'ils pensent ne pas juger du fait du prisme de l'ignorance mais que justement ils se sentent fondés à le faire en tant que détenteurs du savoir adéquat pour cela.

Kzar
Mithra

Messages : 45
Date d'inscription : 23/06/2019


Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Cogitop le Lun 24 Juin - 8:05

La quête de la sagesse est une philosophie perpétuelle.

Elle nous fait prendre conscience du doute méthodique.

« Je doute donc je suis »

study
Cogitop
Cogitop
Téthys

Chien
Messages : 1018
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Professeur X le Lun 24 Juin - 10:44

@genzai a écrit:
@Professeur X a écrit:
@genzai a écrit:
@Professeur X a écrit:
@genzai a écrit:La liberté réside dans le renoncement à chercher à satisfaire nos désirs qui nous rendent momentanément heureux car ils sont insatiables et à abandonner sa crainte du manque.

Hum , bel exemple de " jugement de valeur " , love .

Il semblerait que ce soit toi qui fasse un jugement de valeur de ma pensée.   Smile

Hum , il me semble que tu juges que la liberté réside dans le renoncement à chercher à satisfaire nos désirs ,  que ceux ci nous rendent momentanément heureux par leur insatiabilité , que cette liberté réside aussi dans l'abandons de la crainte du manque , n'exposes tu pas ici tes propres valeurs existentielles , et à moins que ce soit la panacée philosophique n'est-ce pas là exprimée une opinion subjective qu'on pourrait interpréter comme un" jugement de valeur " , love .

Soit, je te l'accorde. Je pense que la liberté réside dans le fait de délester le mental du surnuméraire et c'est certainement un jugement de valeur que de choisir cette philosophie de vie mais je ne connais pas de spiritualité qui dit l'inverse, à savoir que la liberté c'est accéder à tous ses désirs, c'est combler les insatisfactions et les manques et que c'est laisser le mental tout diriger en fonction de nos peurs et de nos désirs.

Vois-tu aussi un jugement de valeur dans ce qu'exprime par exemple Arnaud Desjardins lorsqu'il dit que "nous sommes prisonniers de la comparaison et de l’opposition entre ce que nous aimons et ce que nous n’aimons pas. ".
Si non, en quoi cela diffère-t-il pour toi ?
Toute pensée n'est-elle pas un jugement de valeur ?

Hum , mais le simple fait de dire oui ou non n'est il pas un jugement puisque cela nous ouvre à des choix différents qui conditionnent autant nos émotions que nos actes , nous nous identifions à "nos" pensées qui pour la plupart du temps n'ont rien de nouveau , je suis celui qui pense cela , il y a bien un juge même si on en est pas conscient , nos valeurs spirituelles que l'on fonde sur une prétendue connaissance sont des jugements de valeur que l'on défend , plus on argue de cette connaissance plus on juge ce qui ne correspond pas à nos valeurs plus on encense ce qui leurs correspond , love .
Professeur X
Professeur X
Callisto

Chien
Messages : 3147
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par genzai le Lun 24 Juin - 11:26

@Professeur X a écrit:
@genzai a écrit:
@Professeur X a écrit:
@genzai a écrit:
@Professeur X a écrit:
@genzai a écrit:La liberté réside dans le renoncement à chercher à satisfaire nos désirs qui nous rendent momentanément heureux car ils sont insatiables et à abandonner sa crainte du manque.

Hum , bel exemple de " jugement de valeur " , love .

Il semblerait que ce soit toi qui fasse un jugement de valeur de ma pensée.   Smile

Hum , il me semble que tu juges que la liberté réside dans le renoncement à chercher à satisfaire nos désirs ,  que ceux ci nous rendent momentanément heureux par leur insatiabilité , que cette liberté réside aussi dans l'abandons de la crainte du manque , n'exposes tu pas ici tes propres valeurs existentielles , et à moins que ce soit la panacée philosophique n'est-ce pas là exprimée une opinion subjective qu'on pourrait interpréter comme un" jugement de valeur " , love .

Soit, je te l'accorde. Je pense que la liberté réside dans le fait de délester le mental du surnuméraire et c'est certainement un jugement de valeur que de choisir cette philosophie de vie mais je ne connais pas de spiritualité qui dit l'inverse, à savoir que la liberté c'est accéder à tous ses désirs, c'est combler les insatisfactions et les manques et que c'est laisser le mental tout diriger en fonction de nos peurs et de nos désirs.

Vois-tu aussi un jugement de valeur dans ce qu'exprime par exemple Arnaud Desjardins lorsqu'il dit que "nous sommes prisonniers de la comparaison et de l’opposition entre ce que nous aimons et ce que nous n’aimons pas. ".
Si non, en quoi cela diffère-t-il pour toi ?
Toute pensée n'est-elle pas un jugement de valeur ?

Hum , mais le simple fait de dire oui ou non n'est il pas un jugement puisque cela nous ouvre à des choix différents qui conditionnent autant nos émotions que nos actes , nous nous identifions à "nos" pensées qui pour la plupart du temps n'ont rien de nouveau , je suis celui qui pense cela , il y a bien un juge même si on en est pas conscient , nos valeurs spirituelles que l'on fonde sur une prétendue connaissance sont des jugements de valeur que l'on défend , plus on argue de cette connaissance plus on juge ce qui ne correspond pas à nos valeurs plus on encense ce qui leurs correspond , love .  

Oui, il y a bien un jugement de valeurs, je suis d'accord, mais ce qui est paradoxal, c'est que cette philosophie chemine vers le dépouillement de l'égo et donc des jugements de valeur.
On ne peut pas empêcher le mental de penser, mais on peut limiter l'action du mental égotique qui dirige tout, mais pour se faire, il faut peut-être voir l'utilisation consciente des travers de l'égo comme moyen pour reprendre le contrôle sur le mental et les faire disparaitre.
genzai
genzai
Phoebe

Cheval
Messages : 337
Date d'inscription : 06/04/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Professeur X le Lun 24 Juin - 12:13

Hum , une certaine philosophie chemine vers " le dépouillement de l'ego " , mais même si la personnalité s’efface l'être l'individu demeure , le " mental égotique " existe tant qu'on est identifié à la personnalité et aux " moi "  qui induisent cette pensée , pour l'être que nous sommes la pensée n'est qu'un aspect de son essence , la personnalité les " moi" sont des processus normaux à la pensée si cet être n'y est pas identifié , il s'agit selon moi  , et je reprend la une pensée à laquelle mon esprit adhère , que d'un état de  conscience dans lequel nous considérons nos jugements de valeurs sans se juger soi-même , ni juger par quel processus ils interviennent , ou en rejeter la responsabilité sur " l'ego " , mais atteindre un état dans lequel on prend conscience de soi et qui nous différencie de ces processus qui amènent l'expression de ces jugements de valeurs , love .
Professeur X
Professeur X
Callisto

Chien
Messages : 3147
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Fol le Fou le Lun 24 Juin - 12:32

Super, Prof..!

Tu as réinventé une nouvelle formulation pour le "C'est pas moi, c'est l'autre"... Very Happy


Folichon
Fol le Fou
Fol le Fou
Téthys

Chien
Messages : 970
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard Sélénite
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Professeur X le Lun 24 Juin - 14:51

Hum , ça n'a rien à voir avec le contexte des idées que je développe dans mon texte , mais faut jamais se priver d'une bonne tirade , surtout que Mimy semble un peu nous bouder ces temps ci, love .
Professeur X
Professeur X
Callisto

Chien
Messages : 3147
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Mélanie le Lun 24 Juin - 21:29

Je déteste les gens qui jugent sans savoir, sans connaître, sans essayer de comprendre.
C'est tellement facile de juger plutôt que d'essayer d'aide, seul les esprits peu évolués s'adonne à cette activité.

Seul celui qui a une compréhension entière du monde et de ses complexités peut se permettre de juger les gens, c'est à dire personne, car personne n'est dieu, enfin pas sur cette terre!

Mélanie
Mélanie
Mimas

Serpent
Messages : 550
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty La prison des jugements de valeur.

Message par porte le Lun 24 Juin - 23:01

Mélanie5 a écrit:Je déteste les gens qui jugent sans savoir, sans connaître, sans essayer de comprendre.
C'est tellement facile de juger plutôt que d'essayer d'aide, seul les esprits peu évolués s'adonne à cette activité.

Seul celui qui a une compréhension entière du monde et de ses complexités peut se permettre de juger les gens, c'est à dire personne, car personne n'est dieu, enfin pas sur cette terre!



*Tout à fait, celui ou celle qui a la compréhension du monde n'use pas de jugement, mais de compréhension conduisant à la bienveillance, la sagesse, la compassion, l'Amour.

Alors peut commencer le vrai service.

*Quant ce qui juge par défaut et ignorance, le pardon est de mise, car leur conscience est encore obscurcie d'illusions.
**Les détester ne fera du tord qu'à soi-même et ainsi de les rejeter au lieu que l'émanation de paix ne fasse son oeuvre et ne puisse dans cet état d'esprit se déployer en nous vers eux, tel une eau désaltérante, apaisante, bienfaisante pour les âmes assoiffées.

J'ai pu le constater, et c'est pourquoi je suggère cela.

Fraternellement I love you


Dernière édition par porte le Lun 24 Juin - 23:03, édité 1 fois (Raison : partage)
porte
porte
Rhéa

Serpent
Messages : 1410
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par JPP le Lun 24 Juin - 23:21

Mélanie5 a écrit:Je déteste les gens qui jugent sans savoir, sans connaître, sans essayer de comprendre.
C'est tellement facile de juger plutôt que d'essayer d'aide, seul les esprits peu évolués s'adonne à cette activité.

Seul celui qui a une compréhension entière du monde et de ses complexités peut se permettre de juger les gens, c'est à dire personne, car personne n'est dieu, enfin pas sur cette terre!

N'est ce pas un jugement ça?

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par genzai le Mar 25 Juin - 0:10

Mélanie5 a écrit:
Seul celui qui a une compréhension entière du monde et de ses complexités peut se permettre de juger les gens, c'est à dire personne, car personne n'est dieu, enfin pas sur cette terre!

Le problème n'est pas tant de savoir si quiconque est apte à juger que de constater que nous jugeons en permanence.
Si le discernement permet de différencier ce qui est important de ce qui ne l'est pas, les jugements de valeurs de l'ordre du j'aime / j'aime pas y auront-ils toujours leur place ?
genzai
genzai
Phoebe

Cheval
Messages : 337
Date d'inscription : 06/04/2019

Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Fol le Fou le Mar 25 Juin - 9:12

Bonjour.

C'est une réflexion très intelligente qui débouche sur un exercice de chaque jour pour qui peut nous permettre d'évoluer un peu.

A la base, nous sommes comme des chiens en moins évolués pour ressentir les autres. Mais certaines de nos affinités font que l'on les ressent avant de les juger. Le jugement ne survenant qu'ensuite.

Quand deux corps se rencontrent; leurs sphères d'influence se touchent et créent, suivant la positivité/négativité de certains éléments, un phénomène soudain d'attirance/répulsion.

En sachant que sur terre il y a 26 types de genre d'individus; on à tendance à ne rechercher inconsciemment que ce qui nous ressemble ou ce qui nous obsède.

Après ce premier contact, viendront les jugements en matière de ce qui nous intéresse, suivant nos affinités et notre éducation; mais aussi de nos préjugés de surface (fringues, beau-cul, salle gueule, etc.)

Pour travailler sur soi, il suffit de se mettre en attente neutre et de voir ensuite, ce qui se passe, tout en essayant de rester neutre.

Avec une certaine habitude, ce simple fait vous permettra de ressentir réellement les gens et de les voir comme ils sont; et, non pas comme vous les jugez d'être.

Exercice qui débouche sur d'autres choses; comme savoir si on vous ment, par exemple...

Affaire à suivre...


Fol
Fol le Fou
Fol le Fou
Téthys

Chien
Messages : 970
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard Sélénite
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Totem le Mar 25 Juin - 10:30

La prison des jugements de valeurs peut aussi venir du comment la société à façonné l'individu selon son groupe d'appartenance (pays, religion, politique, famille etc...). Par ailleurs dans son façonnage, la société utilise le mensonge pour une grande part marquant bien la différence entre les êtres, ce qui les maintien d'autant mieux dans cette prison. Pour sortir de ce schéma l'être devra s'intérioriser et se questionner sur "qui" il est réellement, ce qui l'amènera à un grand changement dans sa vie.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4392
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Professeur X le Mar 25 Juin - 10:50

Hum ,je répond ici à un post de Genzai je crois qui à disparu le temps que j'écrive , je le post quand même , même si les questions qu'il me posait ne sont plus lisibles , pour rappel , nous naissons avec une essence qui comporte plusieurs aspects ou " fonctions " : intellect , émotion , instinct et moteur , l'utilisation de ces fonctions nécessite l'acquisition d’éléments extérieurs par l'éducation et l'imitation auxquelles l'être que nous sommes s'identifie et qui forment différentes personnalités composées d'une multitudes de " moi" , les mots , les idées , les concepts , les sentiments à propos de toutes choses , nos goûts , notre façon de marcher , de nous tenir sur une chaise , sont autant de " moi" qui forment les différentes personnalités qui nous permettent d'utiliser les différentes fonctions de notre essence , l'être que nous sommes est identifié à chacun de ces " moi" qu'il prend pour lui-même , les " jugements de valeurs " sont des " moi je pense que " , une identification à des opinions acquises sur lesquelles on fonde notre subjective et éphémère sensation d'être .

Certes non le mental n'est pas notre ennemi , mais ce qu'il contient et que nous avons acquit , les mots  , les idées , les concepts , auxquels on s'identifie et qui forment notre personnalité intellectuelle , sont l'ornière dont on doit se sortir si l'on prétend s'éveiller .

Chercher à se comprendre c'est comprendre l'autre , non pas dans sa personnalité , mais dans son essence , sa structure êtrique qui est commune à tout être humain , love .
Professeur X
Professeur X
Callisto

Chien
Messages : 3147
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par JPP le Mar 25 Juin - 13:09

Ne sont-ce pas aussi des "stupidités gurdjieviennes"? Ça me rappelle étrangement le discours de mon oncle..... Exactement les mêmes termes.
Le mental vous semblez l'associer à l'intellect. Je pense qu'il faut distinguer le mental qui est une déviation voire une deviance de l'intellect qui est une fonction normale et très utile de l'homme. Mais l'intellect dévié devient le mental qui nous maintient dans sa prison.
Un peu comme un outil qui servirait à construire (intellect) mais que notre mauvaise compréhension et notre mauvais fonctionnement nous amènerait à utiliser pour blesser (le mental).
Personnellement je distingue les deux car je peux voir en moi un fonctionnement correct de l'intellect et un fonctionnement déviant qui trahit la réalité. Qui tente de la trahir. Et c'est là où une grande vigilance de l'âme intervient et permet de ne pas succomber dans le piège tendu et de voir par delà les projections du mental une réalité plus objective. Des faits sans les interprétations et les affects qui naissent de l'interprétation.

JPP
Épiméthée

Cochon
Messages : 178
Date d'inscription : 07/06/2019

Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Professeur X le Mar 25 Juin - 13:50

Hum , s'identifier à des concepts qu'ils viennent de Gurdjieff ou de Tartempion n’amène certes pas à " penser par soi-même " , love .
Professeur X
Professeur X
Callisto

Chien
Messages : 3147
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Azaël le Mar 25 Juin - 15:03

Ce sujet rejoint un peu celui de l'amour sans attente.

Petit cas pratique :
Tout à l'heure je passe à la caisse pour payer mes courses.
A la caisse d'à côté un enfant est assis dans le cadi à l'emplacement prévu, pendant qu'une femme met ses courses sur le tapis.
L'enfant est sévèrement défiguré.
Dans mon cœur je suis ému et je commence à prier intérieurement pour cet enfant car il doit "être bien malheureux"
Puis je me dis : mais qu'en sais-je ?
Peut-être que ce petit garçon n'est pas malheureux de son état. Pourquoi est-ce que je projette sur lui cela ?
Sans m'en rendre compte, j'avais évalué la situation à la lumière de mon propre ressenti mais au fond j'étais ignorant de la réalité de la situation.
Comment est-ce arrivé ?
Souffre-t-il de cette situation ?
Cette femme qui l'accompagne est-elle seulement sa maman ou une nourrice ?
etc?
Alors avant de lui souhaiter quoi que ce soit, il aurait été bon de me libérer ce ces "jugements qui m'emprisonnent"
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1629
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Kzar le Mar 25 Juin - 16:01

Et oui, le jugement de valeur est une projection du refus imposé par le surmoi, une tentative compulsive de dépenser énergétiquement la tension qu'il nous impose. Pour l'attente, c'est une autre stratégie, celle de recevoir une validation de l'extérieur, sous une forme ou une autre, pour éviter la tension d'un éventuel refus du surmoi, qui imposerait alors en réaction l'introjection ou la projection d'un jugement de valeur.
Dans tous les cas la réaction découle d'une division intérieure non conscientisée dont le surmoi est à l'origine.

Kzar
Mithra

Coq
Messages : 45
Date d'inscription : 23/06/2019

Localisation : ile d'oléron

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Azaël le Mar 25 Juin - 16:16

L'attente dont tu parles est essentiel aux "perceptifs" afin de ne pas troubler les messages reçus par leurs propres fonctionnements internes.
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1629
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Kzar le Mar 25 Juin - 16:44

Là je faisais référence à l'attente liée à l'amour conditionnel puisque tu semblait rapprocher les 2 sujets dans ton post précédent.
Je ne saisis pas ta réponse. Pourrais tu développer stp? Merci.

Kzar
Mithra

Coq
Messages : 45
Date d'inscription : 23/06/2019

Localisation : ile d'oléron

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Azaël le Mar 25 Juin - 16:49

Au temps pour moi.

A la relecture je m'en rends compte effectivement.

pour moi l'attitude de "l'attente" est celle de la disponibilité intérieure. La neutralité bienveillante comme disent les "psy".
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1629
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Kzar le Mar 25 Juin - 17:45

Ok, il est parfois complexe de s'entendre sur le contenu que chacun donne à un mot dans un contexte et fastidieux d'en préciser le sens systématiquement.
Disponibilité me parle effectivement bien mieux car dénuée de tension si non d'attention. Au plaisir.

Kzar
Mithra

Coq
Messages : 45
Date d'inscription : 23/06/2019

Localisation : ile d'oléron

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par porte le Mar 25 Juin - 18:56

@genzai a écrit:
Mélanie5 a écrit:
Seul celui qui a une compréhension entière du monde et de ses complexités peut se permettre de juger les gens, c'est à dire personne, car personne n'est dieu, enfin pas sur cette terre!

Le problème n'est pas tant de savoir si quiconque est apte à juger que de constater que nous jugeons en permanence.
Si le discernement permet de différencier ce qui est important de ce qui ne l'est pas, les jugements de valeurs de l'ordre du j'aime / j'aime pas y auront-ils toujours leur place ?


Lorsqu'il se trouve y avoir des inversions dans ce que tu proposes, la situation devient très délicate.

Je m'explique: Il se trouve parfois des entités qui étonnement aiment ne pas aimer, et inversement n'aiment pas aimer, ceci suite à certains types de traumatismes, de déceptions, de rancoeurs, d'esprit de revanche, de frustrations diverses, etc...

Nous ne jugeons pas en permanence. Par exemple, évaluer est une autre démarche basée sur un connaissance acquise par l'expérience qui permet de mieux aborder une situation, dans de bonnes conditions et l'esprit ouvert.

Le jugement peut vite devenir une condamnation, et qui dit condamnation punition, mise à l'écart, indifférence, rejet, harcèlement, intimidation, parfois aussi violence et cruauté, j'en passe et des meilleures.

Cette attitude rejoint ce que dans notre esprit l'on s'est construit et qui n'envisage pas d'autre fonctionnement que le sien. La fameuse tirade assez récurrente: "De toute façon je ne changerais pas". Boum! bom

Evidemment, sur le chemin spirituel, tout ceci se devra d'être défait.

Fraternellement I love you
porte
porte
Rhéa

Serpent
Messages : 1410
Date d'inscription : 14/05/2018

Localisation : Pays de la Loire
Humeur : paix aimante

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Melon et bottes de cuir le Mar 25 Juin - 19:20

@JPP a écrit:
Mélanie5 a écrit:Je déteste les gens qui jugent sans savoir, sans connaître, sans essayer de comprendre.
C'est tellement facile de juger plutôt que d'essayer d'aide, seul les esprits peu évolués s'adonne à cette activité.

Seul celui qui a une compréhension entière du monde et de ses complexités peut se permettre de juger les gens, c'est à dire personne, car personne n'est dieu, enfin pas sur cette terre!

N'est ce pas un jugement ça?


Bon, c'est plutôt maladroit, mais je n'y vois pas forcément de jugement. Lorsque Mélanie écrit : Les gens qui jugent sans savoir, sans connaître, sans essayer de comprendre, etc. C'est plutôt mature et de bon sens. Et il est effectivement vrai que nous jugeons quelquefois sans se pencher sur l'autre, sans savoir dans quel état se trouve la personne que nous jugeons. Comme chacun le sait, les apparences sont souvent trompeuses. Donc essayer de comprendre, de discerner, en d'autres termes, s'extraire de l'ignorance afin d'éviter des jugements déplacés.


Dernière édition par Melon et bottes de cuir le Mar 25 Juin - 19:25, édité 1 fois
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1915
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Melon et bottes de cuir le Mar 25 Juin - 19:24

@Fol le Fou a écrit:

A la base, nous sommes comme des chiens en moins évolués pour ressentir les autres. l

La prison des jugements de valeur. - Page 2 3313477628
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Pluton

Rat
Messages : 1915
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Mélanie le Mar 25 Juin - 21:23

Je disais cela parce que je trouve qu'il y a certaines personnes qui ne savent pas se mettre à la place des autres, et j'ai eu le cas il y a peu, cela m'a assez choqué de me prendre une réflexion par une personne qui dès le départ me "cherchait les poux" on va dire, je l'ai gentiment remise à sa place, mais une fois rentrée chez moi j'étais en larme de fatigue et d'énervement.

Après je comprendre que chaque individu à son chemin à faire, que l'on en est pas tous au même stade d'avancement, que certains en sont encore à rabaisser ou se valoriser, j'essaie de prendre de la distance par rapport à ça.
Mais quelque part, pour être empathie, je le sentais qu'il y avait un fond de mauvaises intentions et de haine dans ces jugements que j'ai eu.

Après chacun pense ce qu'il veut, quelque part je sais où je vais, les avis des autres ma passent de plus en plus au dessus de la tête, je les vois comme des façons de me détourner de mes objectifs.

J'apprends à restée centrée et focus sur mes objectifs La prison des jugements de valeur. - Page 2 1125781729
Mélanie
Mélanie
Mimas

Serpent
Messages : 550
Date d'inscription : 29/05/2019

Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

La prison des jugements de valeur. - Page 2 Empty Re: La prison des jugements de valeur.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum