Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Hakaan le Mer 24 Avr - 7:04

Rappel du premier message :

La spiritualité pullule de coachs, thérapeutes, formateurs, guides, etc en tout genre,
il n'est plus à démontrer que les effets d'adhésion et les discours de groupe ne sont pas des critères fiables, combien de disciples ont passé des années au près d'un maître persuadés d'avoir trouvé une personne extraordinaire avant de se réveiller d'un mirage,
le problème est que : dans le domaine spirituel tout est nébuleux, donc il est difficile de déterminer si quelqu'un est capable,
on pourrait imaginer qu'un critère serait les résultats, mais à t'on vraiment les moyens de les évaluer si on ne sait même pas lesquels sont sensés apparaître, ni comment, ni quand, ni pourquoi, ni ce qui bloque, etc ?
Certains psys ne font guerre plus que d'avoir une discussion avec le client qu'il pourrait avoir avec le 1er pilier de comptoir venu, pourtant les gens sont contents d'y aller et estiment même que ça les aides, mais est ce la qualité du psy ou juste le contexte qui les aide ?
Autre critère possible : évaluer le gourou lui même, car en principe s'il est capable, cela doit en 1er lieu se voir sur lui, mais là encore ce n'est pas si simple parce que n'importe qui entre 3 coussins et un jus d'orage pourrait paraître serein, il n'y a que dans l'adversité que l'on découvre les limites des gens,
et on a pas forcément le temps de perdre 5 ans avant de réaliser qu'il ne s'est rien passé


Dernière édition par Hakaan le Mer 24 Avr - 12:01, édité 1 fois
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4044
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De rape Lidl

Revenir en haut Aller en bas


Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Totem le Sam 11 Mai - 21:35

L'invité a écrit:Sans vouloir t'offenser Fol, personne n'est allé aussi loin que Gurdjieff quant à la synthèse de l'essentiel de l'initiation.

Tu as donc lu ou suivi l'enseignement de multiples maitres pour pouvoir asseoir cette affirmation.?


Et sa transmission en 2 chocs fondamentaux conformes à la loi d'octave et à la loi de 3. La totalité des enseignements s'arrêtent au premier choc et encore il y est incomplet. Certains enseignements (nei dang par exemple) vont aller travailler sur le dernier intervalle mais sans avoir préalablement comblé le 1er qui permet l'accumulation de substances particulières, substances qui feront défaut lors qu travail sur le 2 ème intervalle.

Tout ce dont parle Gurdieff est enseigné chez d'autres, le problème et que tu t'arrêtes qu'à une seule fenêtre, qui te sied certes mais les autres vont trouver aussi ce que tu décris chez Gurdieff ailleurs et expliqué autrement et pour ça il faut aller s'informer de ce qu'on écrit et enseigné les autres...
L'erreur serait de croire que Gurdieff a  tout dit, et a ce sujet. J.Khrisnamurti disait que la vérité est un pays sans chemin, UG. Khrisnamurti disait de son côté que le chemin qu'il foule inconnu de lui même personne ne voudrait le fouler car il y a trop d'épines et que les disciples pour beaucoup n'aiment pas les épines. Quand à Aurobindo, il disait qu'il n'était pas détenteur de toute la vérité et que chaque grand être qui vient sur terre à chaque époque apporte un bout de celle-ci.
Trop monter un maitre sur un piedestal est une erreur majeure pour qui veux arpenter la voix abrupte car chacun de ces êtres ont parcouru un chemin mais n'ont jamais dit être allés au bout de celui-ci, ils transmettent juste ce qu'ils ont découvert pendant leur passage sur terre.
Les maitres invisibles qui guidaient J. Khrisnamurti, lui ont dit que les corps humains n'étaient pas tout à fait prêt pour recevoir ce qu'il avait reçu niveau énergie tout comme d'autres de sa génération raison pour laquelle il souffrait beaucoup durant le processus  (ils ont tous beaucoup souffert d'ailleurs mais n'en ont pas trop parlé mais on peut le deviner en lisant leurs écrits) et que ce qu'il vivait à son époque permettait de préparer les corps des générations futures qui recevront plus facilement les énergies qui descendent de plus en plus sur terre...

Sri Nisargadatta Maharaj disait très justement :
"Très peu de personnes en ce monde peuvent raisonner normalement. Il existe une terrible tendance à accepter tout ce qui est dit, tout ce qui est lu, accepter sans remettre en question.

Seul celui qui est prêt à remettre en question, à penser par lui-même, trouvera la vérité ! Pour connaître les courants de la rivière, celui qui veut la vérité doit entrer dans l'eau. " -  


Totem on ne parle effectivement pas de la même chose la conscience de soi dans le sens où je l'entends ne peut advenir seule, mécaniquement. Elle ne peut advenir que par notre volonté et en sachant comment la diriger. 

Justement elle peut advenir seule tout d'un coup au cours de l'expérience de son retournement (annihilation de l'égo permettant au témoin d'émerger) et si tu l'avais vécu tu comprendrais tout de suite que la volonté est absente dans ce processus........ En fait tu parles de la personne qui fait un travail personnel sur lui-même pour arriver à ce résultat, mais qui fait ce travail sinon le "moi/je" pour "obtenir" quelque chose dont il ne sait rien.....

Tu appelles conscience divine ce que j'appelle Essence. Effectivement elle peut être touchée par d'autres moyens mais le rappel de soi va plus loin. Beaucoup plus loin. L'essence n'est pas la conscience de soi. Elle est notre Vraie Nature ou Visage Originel. Ce vers quoi pointent tous les enseignements. Mais la conscience de soi est une possibilité supplémentaire. On ne fait pas que retourner à la maison (parabole du fils prodigue) , revenir vers le 0 (zéro) mais on parcourt l'octave et après le 9 on passe au 10. 1 + 0
Autrement dit on utilise l'incarnation pour développer des corps subtils et aller plus loin que l'éveil à soi-même (le zéro). Dans la 10 il y a le zéro mais il y a plus que le zéro

Là encore tu parles de rappel de soi, qui ne concerne que les personnes qui font un travail sur eux-même et n'ont pas vécu d'un coup le retournement (sans être passé par cet exercice) dont je parles qui permet à la vraie nature d'émerger qu'on peut appeler témoin si on veut au début tout en sachant que c'est plus que cela.
Quand au développement des corps subtils c'est une autre étape au delà de l'éveil à soi-même et c'est de celle-là que J. Khrisnamurti parle dans ses carnets et bien plus encore....mais on ne peut pas parler de cela totalement car c'est de l'intime et de toutes façons ça ne pourrait être compris  tant que pas vécu....
On peut juste dire que la voie est dans la matière.... "dans le corps physique" en fait..

Quelques pistes dans les écrits des Védas :
Le feu de la Matière est le suprême feu de l’Esprit: «O Feu, dit le Véda, quand tu es bien porté par nous, tu deviens la suprême croissance et la suprême expansion de notre être… tu es une multitude de richesses répandue de tous côtés… tu es le fils du ciel par le corps de la terre.» (Rig-Véda, II.1.12, III.25.1)

C’est l’expérience centrale. «Ô Feu, dit le Véda, tu es le connaisseur de toutes choses nées… (I.59.7), tu es la plénitude qui nous portes au bout du chemin. (II.I.12) Cette splendeur de toi, Ô Feu, qui est dans le ciel et dans la terre et dans les plantes et dans les eaux… est un vivant océan de lumière qui voit avec une vision divine. (III.22.2) Il est le fils des eaux, le fils des forêts, le fils des choses stables et le fils des choses qui se meuvent; même dans la pierre il est là pour l’homme, il est là au milieu de sa maison – il est l’UN universel dans les créatures.» (I.70.2)

«Nos pères, par leur cri, ont enfoncé les places fortes et réfractaires (la forteresse subconsciente des panis ou voleurs de la Vérité), ils ont brisé le roc de la montagne (c’est-à-dire la carapace de la Matière)… trouvé cette Vérité, ce Soleil même qui demeure dans l’obscurité (1.71.2, III.39.5)… La montagne s’est fendue en deux, le ciel s’est accompli.» (V.45)


Osho Rajneesh disait quand à lui (chose que l'on  retrouve chez d'autres instructeurs).
“ Je suis le commencement d’une conscience religieuse totalement nouvelle ”, dit-il. “ Je vous en prie, ne me reliez pas au passé – il vaut mieux ne pas s’en souvenir. ” “ Mon message n’est pas une doctrine, ni une philosophie, dit-il. Mon message est une certaine alchimie, une science de la transformation ; ainsi, seuls ceux qui sont disposés à mourir à ce qu’ils sont, et à renaître en quelque chose de si nouveau qu’ils ne peuvent même pas l’imaginer pour le moment… seuls ces quelques individus courageux seront prêts à écouter, car cette écoute va être risquée.  

“ Par l’écoute, vous avez fait le premier pas vers la renaissance. Ce n’est donc pas juste une philosophie dont vous pouvez vous affubler pour parader. Ce n’est pas une doctrine grâce à laquelle vous pouvez trouver un réconfort aux questions qui vous tenaillent. Non, mon message n’a rien à voir avec la communication verbale. Il comporte bien plus de risques. Il n’est rien de moins que la mort et la renaissance.”   -  


D'autres voies ont aussi cet objectif il n'y a pas que la 4ème Voie. Taoisme alchimique, kabbale, theurgie etc. Mais paradoxalement toutes finissent in fine par insister sur une pratique plus importante que toutes les autres et qu'ils nomment parfois autrement mais qui ressemble étrangement au rappel de soi et qu'on reçoit au bout de 15 à 20 ans! Gurdjieff va directement à l'essentiel.

Là encore parler de recevoir quelque chose au bout de 15 ou 20 ans n'a pas de sens, c'est encore une façon de leurrer les humains et les maintenir dans leur prison, enfin je dis ça parce que sans rien avoir pratiqué c'est m'est tombé comme un cheveu sur la soupe du jour au lendemain mais je pense que l'état d'esprit où je me trouvais à l'époque a favorisé cela et j'ai constaté que la plupart des ouvertures même chez les maitres avaient eu lieu dans une certaine ouverture de leur esprit et d'un questionnement intense et non pendant une pratique quelconque......Je pourrais en citer un tas, il suffit de lire leur histoire de vie avant leurs enseignements pour le découvrir...
....
Gurdieff ne va pas plus à l'essentiel que les autres, il dit la même chose sous une autre forme et il ne dit pas tout, chose que j'ai pu constater. Personnellement j'ai le bouquin d'Oupensky et ne n'ai rien trouvé pour expliquer une partie de mon chemin et il n'y a que chez Aurobindo, Saptrem et la Mère et quelques autres que j'ai trouvé et là encore il faut aller les lire pour ça..... J'ai juste constaté qu'il est important de ne pas s'arrêter qu'à une seule fenêtre car c'est réducteur...

Totem
Neptune

Messages : 4080
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Invité le Sam 11 Mai - 21:53

Te rends tu compte du sentiment de supériorité qui émane de tous tes messages genre "moi j'ai tout vécu et pas vous" ou "moi j'ai tout compris et pas vous"?
Tu mélanges encore éveil du témoin ou de l'essence et conscience de soi au sens du rappel.
Pour parler  comme toi:
"pour faire la distinction il faudrait encore que tu l'aies expérimenté. 
As-tu reçu l'enseignement de Gurdjieff dans une école digne de ce nom pour savoir ce qu'on y trouve sinon comment peux tu affirmer qu'on le trouve ailleurs? Lire Ouspensky n'apporte pas grand chose. 
Moi j'affirme que ce qu'on trouve ailleurs dans ce que j'ai expérimenté ou lu ça n'a rien à voir. Mais encore faut-il comprendre l'enseignement de ce maître atypique."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Assam le Sam 11 Mai - 22:29

Quelqu'un pourrait-il aller chercher un arbitre ou un cuistot car déjà çà sent la choucroute ?

Malheureusement je peux pas intervenir car je sais pas ce qu'il raconte ce type Russe.. Mais çà doit être passionnant vu l’énergie dépensée pour le défendre ou l'attaquer ... Razz
Assam
Assam
Hypérion

Chèvre
Messages : 436
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Invité le Sam 11 Mai - 22:33

En fait il était caucasien ;-)
C'est surtout son enseignement que je valorise plus que la personne lui-même même si j'éprouve un profond respect pour lui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Assam le Sam 11 Mai - 22:43

Curieusement, bien que ma culture spi soit vaste et que j'ai approché nombres d'enseignements et d'enseignants, je ne me suis jamais intéressé à Gurdjieef ! Peut-être que comme totem, je n'ai rien perçu d’extraordinaire en lui et je suis pas le seul à le penser, mais bref, peu importe, s'il te fait du bien c'est l'essentiel.
Assam
Assam
Hypérion

Chèvre
Messages : 436
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Totem le Dim 12 Mai - 1:25

L'invité a écrit:Te rends tu compte du sentiment de supériorité qui émane de tous tes messages genre "moi j'ai tout vécu et pas vous" ou "moi j'ai tout compris et pas vous"?

Si tu vois un sentiment de supériorité c'est que tu te penses inférieur et ce qui se pense inférieur n'est pas la vraie nature. De plus il n'y a pas de supériorité ni d'infériorité sur le chemin spirituel, il y a le vécu et rien d'autre et si ce que je dis te froisse à ce point regarde à l'intérieur ce qui est froissé.....à mon humble avis ce n'est pas ta vraie nature car celle-ci ne veut qu'une chose c'est que celle de ses frères humains émerge le plus rapidement possible et non attendre des lustres comme ce qui est raconté pour maintenir l'humanité en sommeil....
Je vois simplement que tu voudrais comme bien d'autres que je sois comme tu voudrais que je sois, donc autrement que ce que suis, mais c'est impossible, je suis ce que je suis et rien d'autre, d'ailleurs peut être que ma place n'est pas ici sur ce forum où il faudrait que je mente ou que je m'invente une personnalité autre pour ne pas froisser les susceptibilités.....

Tu mélanges encore éveil du témoin ou de l'essence et conscience de soi au sens du rappel.

Oh que Non je ne mélange rien de tout cela mais je pense qu'il est inutile que je t'explique pourquoi,... déjà le jugement plus haut est bien loin d'un quelconque rappel de soi , de conscience de soi ou d'un témoin éveillé....Logiquement ce témoin aurait du corriger cela aussitôt l'apparition de l'erreur ou dérapage........d'ailleurs lorsqu'il a émergé il ne fait tant que c'est nécessaire...

Pour parler  comme toi:
"pour faire la distinction il faudrait encore que tu l'aies expérimenté. 

J'ai expérimenté tout ce dont tu parles et pas qu'un peu et je peux te dire que ce n'est pas une partie de plaisir....et je sais faire la distinction.... L'être ne peut émerger totalement sans que l'ego passe à la moulinette....je suppose que tu le sais.?


As-tu reçu l'enseignement de Gurdjieff dans une école digne de ce nom pour savoir ce qu'on y trouve sinon comment peux tu affirmer qu'on le trouve ailleurs? Lire Ouspensky n'apporte pas grand chose. 

Non je n'ai pas eu besoin de l'enseignement de Gurdieff de qui que ce soit.....c'est ça qui embête les personnes qui brandissent leur maitre et enseignement en avant pour mieux descendre celui qui avance sans cela. On n'est pas dans une course à celui qui va arriver le premier, on vient en incarnation pour libérer sa vraie nature et c'est quelque chose d'individuel et qu'on soit le premier ou le dernier ne change rien à l'affaire, ce travail doit avoir lieu tôt ou tard aussi au lieu de partir en guerre contre ceux qui avouent que cette nature est libérée que tu le veuilles on non c'est là et tu n'y peux rien...

Moi j'affirme que ce qu'on trouve ailleurs dans ce que j'ai expérimenté ou lu ça n'a rien à voir. Mais encore faut-il comprendre l'enseignement de ce maître atypique."

Je sais que tu ne vois que par ce maître atypique mais depuis combien d'années?
Qu'il te parle c'est un fait mais ce n'est pas pour autant qu'il est soit question de supériorité par rapport aux autres parce que ça ne marche pas comme ça et je suppose que ça doit être écrit quelque part dans cet enseignement......
Sinon tu parle ici aussi d'avoir expérimenté des choses mais quoi.? Tu peux en dire plus.?


Je te laisse avec cette Parole de Krishna dans la Bhagavad-Gîta qui est sûrement inférieur à Gurdieff :
"mieux vaut accomplir son propre dharma (devoir/voie) même s'il est médiocre que d'échouer à essayer de réaliser le dharma d'un autre même si celui-ci est plus noble".


Ca équivaut au : soyez votre propre lumière de J. Khrisnamurti un autre inférieur à Gurdieff...
Totem
Totem
Neptune

Chèvre
Messages : 4080
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Cogitop le Dim 12 Mai - 5:18

« Puissent tous les êtres atteindre l’éveil »

Quel que soit le maître / Avec ou sans maître.

I love you
Cogitop
Cogitop
Encelade

Chien
Messages : 774
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Sod le Dim 12 Mai - 8:21

Un bon critère pour moi c'est qu'il soit disponible H 24 et 7/7 sur simple appel gratuit.
Comme dieu.
Sod
Sod
Makemake

Serpent
Messages : 1725
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Invité le Dim 12 Mai - 11:48

Totem pour une Vraie Nature tu prends bizarrement tout comme une affaire personnelle......et tu pars en croisade.
J'arrête les frais ici. On va tourner en rond sinon......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Invité le Dim 12 Mai - 11:50

@Sod a écrit:Un bon critère pour moi c'est qu'il soit disponible H 24 et 7/7 sur simple appel gratuit.
Comme dieu.
Ça ce n'est pas un maître. C'est un esclave.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Totem le Dim 12 Mai - 11:58

L'invité a écrit:Totem pour une Vraie Nature tu prends pour comme une affaire personnelle......et tu pars en croisade.
J'arrête les frais ici. On va tourner en rond sinon.......


Tu devrais plutôt te demander si ce n'est pas toi (enfin une certaine nature) qui part en croisade avec Gurdieff sur le dos et en fait une affaire personnelle....Razz ...
A trop "mettre" son "maitre" attitré sur un piedestal est peut être le vrai problème pour retrouver sa souveraineté..

Une petite pour la route qui vaut bien un enseignement Gurdieffien. Wink

Distingue clairement qu'il y a deux conscience en toi. Celle de la dense matière de ta chair et celle de ton être essentiel qui a la faculté d'être attentif à cette chair. Voilà où se situe le centre de ton attention où tu dois installer ton vouloir ardent.

HermèsTrimégiste.


Totem
Totem
Neptune

Chèvre
Messages : 4080
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Professeur X le Dim 12 Mai - 17:05

Hum , tant qu'on est encore identifié à un enseignement ou à un " maître " on a pas trouvé ce chemin vers soi-même qu'ils sont sensés nous faire découvrir et que seuls nous pouvons emprunter , qu'importe la forme qu'a prit notre "'personnalité spirituelle" elle doit céder le pas à l'être , si tant est qu'il s'éveil grâce à elle , ce sont du moins mes réflexions subjectives à ce sujet , love .
Professeur X
Professeur X
Lune

Chien
Messages : 2703
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Invité le Lun 13 Mai - 10:38

Je ne mets pas Gurdjieff sur un piédestal. Mais c'est toi qui a réagi à ce que j'ai dit sur K. Faut pas inverser les choses. 
J'ai juste eu la chance de connaître le fond de son enseignement qui en réalité est accessible à bien peu de gens et je dis juste que ça n'a rien à voir avec les autres enseignements. De là tu instaures une notion de supériorité ou d'infériorité que je n'ai pas du tout évoquée. 

Prof tu as raison mais combien de personnes s'imaginent "éveillées" sans effort ou après une ou des expériences d'illumination. Ça ne suffit pas pour Etre. L'enseignement auprès d'un instructeur qualifié à cette particularité de ne pas permettre de dormir sur ses lauriers. Ceux qui préfèrent dormir et rêver qu'ils sont éveillés quittent prématurément l'école. Il y a un moment où l'on peut (et on doit) continuer seul mais avant ça équivaut à un avortement.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Invité le Lun 13 Mai - 10:44

@Totem a écrit:
Distingue clairement qu'il y a deux conscience en toi. Celle de la dense matière de ta chair et celle de ton être essentiel qui a la faculté d'être attentif à cette chair. Voilà où se situe le centre de ton attention où tu dois installer ton vouloir ardent. 
Ça me paraît bien simpliste pour venir de Hermes Trismegiste mais admettons. 
Ben rien que là l'enseignement de Gurdjieff va plus loin que cela. Et donne les moyens de le faire. Donner une directive vague est une chose mais donner une directive claire avec les moyens de la réaliser en est une autre.
Tout le monde peut parler de "vraie nature" "essence" "éveil" "rappel de soi" mais bien peu le vivent. Et encore moins nombreux sont ceux qui peuvent aider les autres à le réaliser par une claire compréhension de ce qu'il y a à faire,  pourquoi le faire et comment le faire. 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Invité le Lun 13 Mai - 10:59

@Professeur X a écrit:Hum , tant qu'on est encore identifié à un enseignement ou à un " maître " on a pas trouvé ce chemin vers soi-même qu'ils sont sensés nous faire découvrir et que seuls nous pouvons emprunter , qu'importe la forme qu'a prit notre "'personnalité spirituelle" elle doit céder le pas à l'être , si tant est qu'il s'éveil grâce à elle , ce sont du moins mes réflexions subjectives à ce sujet , love .
Les maîtres du chan ou ceux du mahachinachara (la Grande Voie Chinoise) après leur Éveil définitif restaient auprès de leur maître pour "polir leur éveil". (Source Daniel Odier). Ça fait peut-être un peu trop humble pour nous.....
Comme quoi on peut suivre une voie sans y être forcément "identifié" et on peut se détacher d'une voie qui ne nous a rien apporté de Réel en se croyant alors désidentifié de cette voie. Ce n'est pas si simple que ça.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Professeur X le Lun 13 Mai - 11:57

L-invité a écrit:Prof tu as raison mais combien de personnes s'imaginent "éveillées" sans effort ou après une ou des expériences d'illumination. Ça ne suffit pas pour Etre. L'enseignement auprès d'un instructeur qualifié à cette particularité de ne pas permettre de dormir sur ses lauriers. Ceux qui préfèrent dormir et rêver qu'ils sont éveillés quittent prématurément l'école. Il y a un moment où l'on peut (et on doit) continuer seul mais avant ça équivaut à un avortement.....

Hum , personnellement je ne fais pas partie de la brigade de répression des faux éveils , et toi même tu te dis sur la bonne voie , voir la seule , et tu te présentes comme un éveillé qui parle d'éveil , ce qui est monnaie courante sur ce genre de support dédié au sujet , une chose que l'on oublie c'est le "centre magnétique " ,  cette accumulation d'expériences en nous qui décide de notre " voie " durant notre "sommeil" et nous guide vers une " nourriture " adéquate à nos besoins , dans notre recherche vers notre propre éveil nous ne sommes jamais seuls .

Ce n'est pas que notre acharnement à nous éveiller qui importe mais notre rapport moral à cet éveil , cultiver les valeurs que nous pensons posséder et qui président à cet éveil , une conscience de soi réellement impartiale et sans concession pour les compulsions qui nous maintiennent dans notre sommeil , la " conscience " à toujours son influence propre dans notre éveil , ce que l'on nomme " "éveil " ne tient pas qu'à nous mêmes , ce que l'on cherche nous cherche aussi , Dieu sait très bien qui nous sommes , love .


Dernière édition par Professeur X le Lun 13 Mai - 12:15, édité 2 fois (Raison : correctures)
Professeur X
Professeur X
Lune

Chien
Messages : 2703
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par ness le Lun 13 Mai - 12:06

"Ce n'est pas que notre acharnement à nous éveiller qui importe mais notre rapport moral à cet éveil , cultiver les valeurs que nous pensons posséder et qui président à cet éveil , une conscience de soi réellement impartiale et sans concession pour les compulsions qui nous maintiennent dans notre sommeil , la " conscience " à toujours son influence propre dans notre éveil , ce que l'on nomme " "éveil " ne tient pas qu'à nous mêmes , ce que l'on cherche nous cherche aussi , love ."

waow!!magnifique! Smile
ness
ness
Encelade

Dragon
Messages : 751
Date d'inscription : 01/03/2019

Localisation : façe a la mer!
Emploi/loisirs : bricoler des caillou
Humeur : vague a bonde..

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Assam le Lun 13 Mai - 12:12

L'invité, tu aurais de meilleurs feedbacks sur le forum "Café-Eveil"..


Dernière édition par Assam le Lun 13 Mai - 14:36, édité 1 fois
Assam
Assam
Hypérion

Chèvre
Messages : 436
Date d'inscription : 28/10/2018

Localisation : No relevant

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Totem le Lun 13 Mai - 14:01

L'invité a écrit:Tout le monde peut parler de "vraie nature" "essence" "éveil" "rappel de soi" mais bien peu le vivent. Et encore moins nombreux sont ceux qui peuvent aider les autres à le réaliser par une claire compréhension de ce qu'il y a à faire,  pourquoi le faire et comment le faire. 

Le problème c'est ce genre d'affirmation basée sur quoi???? Des statistiques fait dans ce monde sur ce point....???

Sinon personne ne peut aider qui que ce soit, à part soi-même et le divin si on s'en remet à lui totalement et rien d'autre. No
Totem
Totem
Neptune

Chèvre
Messages : 4080
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Fol le Fou le Lun 13 Mai - 14:27

Bonjour.

L'Invité à dit :" Comme quoi on peut suivre une voie sans y être forcément "identifié" et on peut se détacher d'une voie qui ne nous a rien apporté de Réel en se croyant alors désidentifié de cette voie. Ce n'est pas si simple que ça....."

Euh... J'ai rarement lu autant de bêtises dans une seule phrase..!

La base est de se désidentifier de tout. Sinon on perd son temps.

Si une voie ne nous convient pas, on en change, c'est tout.

Nous vivons dans un monde d'illusion permanentes et tu t'étonnes que cela ne te rapporte rien de "réel" dans ton illusion...

Si tu t'identifie à la voie que tu espères; tu as tout faux; il faut la pratiquer sans s'impliquer par le regard des autres; pas plus que de soi-même.

En plus, il n'est défini que l'on peut y arriver dans cette vie; et, on peut parcourir les diverses voies, non pas en vain; mais dans une simple préparation qui affinera notre essence pour notre prochaine réincarnation, si je puis dire, en gros.

La voie n'est qu'un, sentier. Le Maitre à plus d'importance; mais peut nous faire échouer s'il est trop avancé par rapport à nous même.

Amicalement.

Fol
Fol le Fou
Fol le Fou
Miranda

Chien
Messages : 700
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Invité le Mar 14 Mai - 15:51

Vous surajoutez vos extrapolations sur ce que j'exprime qui ne me concernent aucunement. Si mes idées vous dérangent et que vous ne pouvez vous empêcher d'y projeter votre propre monde intérieur je peux vous laisser entre vous sans aucun problème. 
La où je dis "différent" vous ajoutez inférieur ou supérieur, plus éveillé ou moins éveillé.
Sans compter les immenses interprètations de Totem et prof qui dénaturent complètement mon propos. C'est votre propre problématique que vous exposez là et non la mienne. J'ai assez des miennes.......
Ce n'est pas comme cela que j'imagine les discussions en fait. Mais plutôt un échange respectueux des points de vue sans reprocher à l'autre de penser ce qu'il pense. Ou d'apposer des jugements. Je ne suis décidément pas fait pour ce type de support de discussion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Hakaan le Mar 14 Mai - 18:03

à la base c'était une question générale et là ça part en espèce de "débats" (si on peut appeler ça comme ça vu le ton) sur des points de détail d'un enseignement en particulier sur un vocabulaire à peine compréhensible pour celui qui l'a pas suivi, c'est plus vraiment le sujet
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4044
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : De rape Lidl

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Samarcande le Mer 15 Mai - 0:39

Invité a écrit:Vous surajoutez vos extrapolations sur ce que j'exprime qui ne me concernent aucunement. Si mes idées vous dérangent et que vous ne pouvez vous empêcher d'y projeter votre propre monde intérieur je peux vous laisser entre vous sans aucun problème. 
La où je dis "différent" vous ajoutez inférieur ou supérieur, plus éveillé ou moins éveillé.
Sans compter les immenses interprètations de Totem et prof qui dénaturent complètement mon propos. C'est votre propre problématique que vous exposez là et non la mienne. J'ai assez des miennes.......
Ce n'est pas comme cela que j'imagine les discussions en fait. Mais plutôt un échange respectueux des points de vue sans reprocher à l'autre de penser ce qu'il pense. Ou d'apposer des jugements. Je ne suis décidément pas fait pour ce type de support de discussion.
Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 1679551000 Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 1679551000 Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 1679551000


En fait ( et je ne dis pas que ça ne m'arrive jamais ...) nous ne savons pas lâcher , laisser dire l'autre , le laisser penser autrement ... On a du pain sur la planche les amis et en attendant on a perdu l'Invité .. quelqu'un de franchement intéressant , chouette , sympa ...
 No
Samarcande
Samarcande
Protée

Buffle
Messages : 626
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : En Joie

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Cogitop le Mer 15 Mai - 9:14

L’Invité se ré-invitera sûrement.
Ce ne sont pas quelques joutes un peu perfides qui lui feront quitter son chemin.

On a tous des chemins à suivre qui différent dans la fertilité de notre spiritualité.

Parfois, sur la route, l’odeur du compost est un peu forte à supporter, mais il n’en sera que meilleur.

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 1727473011


Parfois c’est une odeur de choucroute...

cheers
Cogitop
Cogitop
Encelade

Chien
Messages : 774
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Sod le Dim 16 Juin - 12:54

Azaël citant l'évangile a écrit:14 - Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres,
15 - car je vous ai donné un exemple afin que vous fassiez comme je vous ai fait.

Oui voilà c'est ça.
Comme a dit le dieu de Neale Donald Walsh :

"Le maitre n'est pas celui qui fait beaucoup de disciples mais celui qui fait beaucoup de maitres"

Autrement dit, si je persiste dans mon obstination, un jour je vais laver les pieds des gens. Mais pour l'instant les miens sont encore crades. J'ai pas fini de me faire laver les miens par le dieu dispo H24 7/7 sur simple appel gratuit.
Sod
Sod
Makemake

Serpent
Messages : 1725
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Kzar le Dim 23 Juin - 15:05

Un critère majeur d'un maitre authentique, de mon point de vue, tient en sa liberté. Celle-ci n'est pas perceptible par son rayonnement visible de sagesse mais par son absence totale de négation envers ce qui est là.

Kzar
Mithra

Coq
Messages : 45
Date d'inscription : 23/06/2019

Localisation : ile d'oléron

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Melon et bottes de cuir le Dim 23 Juin - 16:09

L'effacement.
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Téthys

Rat
Messages : 934
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : Le tir, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce et cynique

Revenir en haut Aller en bas

Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ? - Page 4 Empty Re: Quels sont les critères d'un bon gourou/maître/etc ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum