Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Ven 5 Avr - 7:04

Rappel du premier message :

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Invoc

Invocation.
Lord Frederick Leighton 1889


Like a Star @ heaven


« La nature est bonne seulement quand elle ne fait pas aux autres quoi que ce soit qui n'est pas bon pour soi-même. »

Dadistan-i-Dinik 94:5 (environ 700 av. J.-C.)

« Ne fais pas à ton voisin ce que tu prendrais mal de lui »

Pittacos de Mytilène  (640 - 568 av. J.-C)

« Évite de faire ce que tu blâmerais les autres de faire »

Thalès de Millet (624 - 546 av. J.-C.)

« Le sage n'a pas d'intérêt propre mais prend les intérêts de son peuple comme les siens. Il est bon avec le bon ; il est également bon avec le méchant, car la vertu est bonne. Il est croyant avec le croyant ; il est aussi croyant avec l'incroyant, car la vertu est croyante. »

Dao de jing - Chapitre 49 (environ 600 av. J.-C.)

« Ne blesse pas les autres de manière que tu trouverais toi-même blessante. »

Udana-Varga 5:18 (environ 500 av. J.-C.)

« Ce que tu ne souhaites pas pour toi, ne l'étends pas aux autres. »

Confucius  (environ 551 - 479 av. J.-C.)

« Tu ne te vengeras pas, ou tu ne porteras aucun grief contre les enfants de ton peuple, tu aimeras ton prochain comme toi-même : Je suis l'Eternel. »

Torah, Lévitique 19 - 18. (538 av. J.-C.)

« Regarde le gain de ton voisin comme ton propre gain, et la perte de ton voisin comme ta propre perte »

Lao Tseu (6ème siècle avant J-C) - Traité de l'exalté sur la réponse et la rétribution (T'ai Shang Kan Ying P'ien)

« Ceci est la somme du devoir ; ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'ils te fassent. »

Mahabharata 5 - 15;17 (environ 500 av. J.-C.)

« Ce que tu ne voudrais pas que l'on te fît, ne l'inflige pas à autrui. C'est là toute la Torah, le reste n'est que commentaire. Maintenant, va et étudie. »

Hillel Hazaken ( 110 av JC - 10 après JC) Talmud de Babylone, traité Shabbat 31a,

« Toutes les choses donc que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-les-leur, vous aussi, de même ; car c’est là la loi et les prophètes. »

Evangile canonique selon Matthieu 7 - 12 (entre 70 et 90 ap JC)

« Aucun d'entre vous ne croit vraiment tant qu'il n'aime pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même. »

Mahomet (570 - 632 ap JC) - Hadîth 13 de al-Nawawi


Source : La règle d'or

Cette règle d'or du "ne fais pas a autrui et fais pour lui ..." n'est pas le sujet de ce topic.
C'est seulement le plus bel exemple de Sophia Pérennis ou Sagesse éternelle que j'ai trouvé, c'est a dire quand tout le monde - ou a peu près - dit la même chose, même s'il y a des variantes dans les façons de le dire. Car dans les citations au dessus, il n'y a peut être pas toutes les Traditions, mais toutes les principales : Zoroastrisme, Hindouisme, Bouddhisme, Philosophie Grecque, Judaïsme, Christianisme, Islam.

Et c'est ça le sujet de ce topic : quand plusieurs sources différentes disent la même chose.

Donc bienvenu dans ce topic à tous les autres exemples qui rentreraient dans cette catégorie, et bien évidemment a toutes les discussions ou autres infos autour de ça.

Car si j'ai mis dans le titre "débutant(e)s accepté(e)s" c'est parce que la quête - et donc la découverte - d'un tronc commun entre des Traditions différentes est très récente à l'échelle de l'histoire de l'humanité. Hormis quelques néoplatoniciens du début de notre ère qui ont été vite oubliés, et qui, ne connaissant pas les sagesses de l'orient ne pouvaient pas les inclure dans leur recherches, c'est a partir de la bien nommée Renaissance qu'en occident des gens se sont mis a chercher plus massivement ce qu'il pourrait y avoir dans ce tronc commun. Puis au 19ème siècle, avec le regain d'intérêt pour l'ésotérisme, et surtout la vraie découverte des enseignements d'orient, qui allaient désormais pouvoir y être inclus, c'est là seulement que la recherche de cette Sophia Perennis a vraiment commencée.

Et bien évidemment il y a des avis divergents sur ce que c'est. Smile
Alors si depuis plus d'un siècle il y a quand même quelques experts en la matière qui ont fait de belles trouvailles, vu l'énormité du sujet, je pense qu'eux aussi sont des débutant(e)s, des sortes de pionniers pour essayer de trouver ce qu'il y aurait dans le tronc commun, pour trouver des versets qui disent pareil dans des Traditions différentes.

Car si la question est réglée avec cette règle d'or - qui est peut être la première pierre dans l'axe du tronc commun - je crois que tout reste a faire pour trouver ce qu'il y aurait d'autre dans le tronc.
Du moins pour moi...
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas


Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Mimy le Dim 28 Avr - 11:05

De mon point de vue  (qui vaut ce qui vaut ) le concept du bien et du mal, c'est vraiment humain.

Le paradis,  enfers, les anges et les démons,  sont des symboles de notre dualité.

Que , une guerre s'éterniser entre "Dieu et le demon" où même que l' un est le prisonnier de l'autre,  c'est vraiment réducteur.

En fin, il faut tempérer l'humain par des croyances. Sinon, l'humain à quand même la capacité de créer son propre infers, et s'y complaire..

Mimy
Protée

Messages : 638
Date d'inscription : 17/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par domi-Krist-All le Dim 28 Avr - 20:53

@Mimy a écrit:Je peux oui..mais pas sur qu'il vienne.

Par contre pour le coup de main,  tu peux le lire dans les livres sapientieux de la bible..La Sagesse du Salomon..

Voui, c'est le roi Salomon..

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Roi-da10

« Le commencement de la sagesse est donc un vrai désir de s'instruire ; et le soin de s'instruire, c'est l'amour. »

« La sagesse, c’est un souffle qui est venu de Dieu, une émanation de sa gloire et de sa toute puissance ; c’est pourquoi rien de souillé ne peut la pénétré »

« Dieu aime ceux qui cohabitent avec sa Sagesse »

Domi Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 2112798134

domi-Krist-All
Amalthée

Messages : 250
Date d'inscription : 21/12/2018


https://kristall.pagesperso-orange.fr/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Lun 29 Avr - 8:58

« En vérité, le temps vient où une Somme de la Philosophia Perennis  devra être écrite, fondée impartialement sur toutes les sources orthodoxes, quelles qu'elles soient. »

Ananda Coomaraswamy - 1943
Hindouisme et bouddhisme.


Qu'il n'y ait pas de malentendu : sauf si le boulot a été fait, ou bien avancé depuis 1943, tout reste a faire pour trouver les versets qui disent pareils dans des traditions différentes. Ce qui est déjà là n'est qu'une rumeur, la possibilité de quelque chose. Au cinquième siècle avant Jésus, Héraclite nous disait que ce sont "ceux qui ont entendu le Logos" qui tombent d'accord.
Admettons.
Mais qui l'a entendu ce Logos ?
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Mar 30 Avr - 8:40

« Vous n'avez jamais entendu sa voix, vous n'avez point vu sa face, et sa parole ne demeure point en vous, parce que vous ne croyez pas à celui qu'il a envoyé »

Jean 5 - 37


« Il existe cependant un substrat permanent, invariable, qui transcende le chatoiement des phénomènes : c'est le brahman (l'Absolu, le Principe de toutes choses), dont la manifestation première est une vibration sonore ; non pas seulement un son inarticulé (ce serait le brahman lui-même, l'Absolu non manifesté), mais une Parole (semblable au Logos des Grecs ou au Verbe de la Bible), un discours éternel. Au commencement de chaque cycle cosmique, des individus privilégiés, les rishis (ṛṣi) ont la révélation de cette Parole ; ils entendent ce discours et le transcrivent en langage accessible aux êtres supérieurs, hommes et dieux : c'est la Shruti (dont le sens premier est « audition », puis « Révélation ») ou, comme on la nomme aussi, le Véda (mot qui signifie d'abord la « Science », le « savoir-par-excellence »). Ainsi le terme « shruti » en arrive-t-il à désigner l'ensemble des Écritures révélées sur lesquelles se fonde l'idéologie brahmanique. C'est là du moins la position des écoles les plus orthodoxes, à commencer par le Védânta, dont tous les docteurs, et notamment le plus grand de tous, le Shankara (VIIIe s.), professent que le seul objet de l'investigation « philosophique » est l'interprétation de la Shruti en termes qui soient accessibles aux hommes d'aujourd'hui. »

Jean Varenne -  ŚRUTI
Encyclopédie universalis.


Ok : sur le fait qu'il y aurait "quelque part" une parole divine, l'Egypte, l'Inde, le Judaïsme et les Grecs seraient déjà d'accord, et peut être sont-ils d'accord aussi sur le fait que ce soit possible de l'entendre.
Mais qui l'a entendue ?
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Azaël le Mar 30 Avr - 9:04

Peut-être en avons nous tous entendu quelque chose, ne serais-ce que par un écho lointain ?
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1670
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par domi-Krist-All le Mar 30 Avr - 22:10

@Sod a écrit:« Vous n'avez jamais entendu sa voix, vous n'avez point vu sa face, et sa parole ne demeure point en vous, parce que vous ne croyez pas à celui qu'il a envoyé »

Domi  Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 2112798134
domi-Krist-All
domi-Krist-All
Amalthée

Coq
Messages : 250
Date d'inscription : 21/12/2018

Localisation : saint Père

https://kristall.pagesperso-orange.fr/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Jeu 2 Mai - 7:15

« Selon les apologistes chrétiens, Aristobule d’Alexandrie (2ème siècle avant notre ère) s’est efforcé de montrer l’accord entre les écrits mosaïques et ceux de nombreux personnages Grecs, tel Pythagore, Socrate, Platon, Hésiode, Homère, Orphée »

Aude Busine - 2005
Paroles d'Apollon: pratiques et traditions oraculaires dans l'Antiquité

Qu'il y ait des points d'accord entre les inspirés de la Grèce antique, c'est une première chose.
Mais qu'il y ait des concordances entre ce corpus des Grecs et les livres de Moïse, ça c'est autre chose et ce sont les premières traces de la Sophia.
J'adore me promener chez les inconnus : Après Numénius d'Apamée, voici Aristobule de Panéas, dit d'Alexandrie, voyons voir ce qu'il raconte :

« Il me paraît donc évident que Pythagore, Socrate et Platon, qui ont porté un regard investigateur sur toutes ces choses, lorsqu'ils disent qu'ils ont entendu la voix de Dieu, n'ont fait que marcher sur ses traces, [de Moïse] en contemplant l'ordre de l'univers, créé par Dieu d'une manière si admirable et conservé par lui indéfiniment. Orphée, dans ses poèmes, et notamment dans celui qui porte le titre d'ἱερὸς λόγος (discours sacré), déclare que toutes les choses, après avoir été créées par Dieu, sont gouvernées par sa puissance, attendu qu'il est au-dessus de tout. Voici de quelle manière il s'exprime :

« Je vais élever la voix pour ceux qui ont le droit de m'entendre : Fermez les portes profanes en fuyant devant les lois des hommes justes, la loi ayant été donnée par Dieu même pour conduire tous les humains. Pour vous, ô Musée, fils de la lune qui répand la lumière, écoutez-moi : je vous dirai la vérité. Evitez que les opinions que vous aviez conçues auparavant dans votre sein ne vous privent d'une félicité durable. En portant vos regards sur la parole divine, contemplez-la longtemps, en dirigeant vers cet objet toute la substance intelligente de votre âme : entrez donc dans cette bonne voie et considérez le fabricateur de l'univers, seul immortel. Une ancienne tradition nous le fait connaître, il est un, ne tenant son essence que de lui-même, tandis que tout le reste en dépend. C’est lui qui circule dans tous les êtres.»

Eusèbe de Césarée (265 - 339 de notre ère) citant Aristobule.
Préparation Evangélique Livre XIII – Chapitre 12

On s'en serait douté : "Lorsqu'ils disent qu'ils ont entendu la voix de dieu " ... " Il est un" ... "Lui qui circule en tous les êtres"..."Une ancienne tradition nous le fait connaitre"


Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Professeur X le Ven 3 Mai - 14:26

Hum , aucune sagesse ne saurait être éternelle et convenir à toutes les époques , la sagesse tout comme la connaissance objective du monde évolue , ce qui était nécessaire à l'édification des premières civilisations ne saurait avoir cours dans les suivantes , à cela  l'allégorie de la caverne nous rappelle que le temps fait que que ce que nous connaissions n'a plus court , les principes moraux fondamentaux édictés par Moïse sont bien révisés plus tard par Jésus , on parle de nouveau testament , ce qui semblait sage à un age n'est il pas caduc à un autre ? ; love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3188
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Dim 5 Mai - 7:04

@Professeur X a écrit:Hum, aucune sagesse ne saurait être éternelle et convenir à toutes les époques,love.

Je suis d'accord avec ça, mais ta remarque me pousse à préciser deux choses.
Car selon ce qu'on entend par "éternelle", le petit nom de la Sophia peut être effectivement très mal choisi, et donner lieu a des malentendus.

1 - Sur le court terme de notre Histoire connue - au sens des historiens, c'est a dire depuis 4 ou 5.000 ans qu'on a des textes, car avant l'invention de l'écriture, arbitrairement on dit que c'est la préhistoire - force est de constater que les Védas, les égyptiens, les Grecs ou bien Moïse, disent parfois la même chose, ou des choses qui se ressemblent beaucoup, des concordances. Ce constat relève de l'histoire de la littérature, et bien évidemment qu'il n'y a rien d'éternel dans ce qui disent ces concordances, "éternel" au sens de "durer toujours, a toute époque, depuis toujours et pour toujours", c'est le premier point ou je suis d'accord.

2 - Une fois qu'on a trouvé des versets concordants, (ou a vrai dire avec n'importe quel verset) il est bien évident aussi que ça ne convient pas a tout le monde. Car jeu de mots mis a part, "les époques" dont tu me parle ne sauraient accorder crédit a des enseignements ou s'en moquer. Mais j'avais bien compris - et c'est là dessus que je suis d'accord une deuxième fois - que ces "époques" dont tu parles seraient plutôt des stades évolutifs de la conscience humaine.

@Professeur X a écrit:Hum, la sagesse tout comme la connaissance objective du monde évolue , ce qui était nécessaire à l'édification des premières civilisations ne saurait avoir cours dans les suivantes ,love.

Il est vrai qu'un bébé  a besoin de six biberons de lait par jour et qu'un adulte qui ne mangerait que ça tomberait malade, et c'est pareil avec les enseignements.

Et c'est précisément sur cette évolution que je fait un pari : depuis 2.000 ans ou un peu plus, c'est a dire il y a 5 secondes a l'échelle de la véritable histoire de l'humanité, il y a une rumeur extrêmement discrète, un petit bruit au loin presque inaudible. Il a commencé son murmure quelques siècles avant JC, le murmure a duré quelques siècles, puis je crois qu'il a disparu pour se faire entendre de nouveau a partir de la bien nommée Renaissance, du moins chez ceux a qui ça convenait, car il est vrai que ça dépend des "époques".
Est-ce qu'un jour il y aura une "époque" ou ce petit bruit - qui est le chant de notre amie la Sophia - sera entendu de beaucoup de gens car ce sera une symphonie ?
Réponses dans les prochaines incarnations, il n'y a rien qui urge et je peux me tromper sur mon pari.
Sauf qu'on ne saurait jouer une symphonie sans musicien, sans instrument et sans partition.

@Professeur X a écrit:Hum, à cela  l'allégorie de la caverne nous rappelle que le temps fait que que ce que nous connaissions n'a plus court , les principes moraux fondamentaux édictés par Moïse sont bien révisés plus tard par Jésus , on parle de nouveau testament , ce qui semblait sage à un age n'est il pas caduc à un autre ?,love.

J'ai plutôt vu dans l'évangile que ce que révise Jésus c'est l'usage que le clergé fait des Ecritures et pas les Ecritures, et ça dans plusieurs endroits, notamment dans le moins judaïque des évangiles, celui de Jean :

"Ne pensez pas que moi je vous accuserai devant le Père; celui qui vous accuse, c'est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu'il a écrit de moi. Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles ? "

Jean 5 - 45

Très bonne question ... Que je poserais bien a notre ami Eole  Very Happy  ...
Et ce que je pourrais avoir a dire de "parce qu'il a écrit de moi" aurait sa place dans le topic de Moïse mais j'ai la flemme et pour ce matin ça m'ennuie.

Par contre, comme la recherche de versets concordants dans des traditions différentes relève de l'histoire de la littérature, c'est notre relation aux écrits qu'on pourrait questionner :

" Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. "

Matthieu 5 - 17

Je n'ai rien a ajouter a ça : on ne sort pas du labyrinthe des Ecritures en les rejetant mais en les accomplissant, quand bien même on ne les connait pas.

Mais je voulais terminer sur un para-doxe, ce qui peut vouloir dire "a coté de la doxa" ou "pour se protéger de la doxa", comme avec le para-tonnerre :
Il n'y a pas que des points communs entre les traditions, il y a aussi des différences.
Et ces différences qu'il y a entre elles fait partie de ce qu'elles ont en commun, car toutes ont des différences entre elles.
Tu vois ce que je veux dire ?
Lacan disait que l'inconscient est structuré comme un langage.
Je crois bien que c'est vrai, et nous sommes tous les marionnettes du langage de notre inconscient, c'est a dire du langage de l'Au-delà. Sauf que le scénario de nos vies dépend de la main qui fait bouger la marionnette. Wink
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par domi-Krist-All le Dim 5 Mai - 11:05

Bonjour

@Sod a écrit:parce qu'il a écrit de moi.

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 2112798134


@Sod a écrit:Tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé.

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 2112798134
domi-Krist-All
domi-Krist-All
Amalthée

Coq
Messages : 250
Date d'inscription : 21/12/2018

Localisation : saint Père

https://kristall.pagesperso-orange.fr/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Lun 6 Mai - 6:17

«Nous avons à fixer notre attention sur les belles conceptions des modernes qui veulent aussi créer une philosophie. Ils ont pour système de combiner en un seul corps, et les doctrines théologiques des anciens, et celles que Platon imagina longtemps après, et qu'il appuya sur des raisonnements plausibles, au sujet d'une intelligence créatrice de l'univers, des substances incorporelles, d'une puissance spirituelle et raisonnable »

Eusèbe de Césarée (263 - 339 de notre ère)
Préparation Evangélique III - 6


Effectivement, il y a eut une mode a cette époque.
Pour l'instant ceux que j'ai trouvé ce sont Numénius d'Apamée ou cet Aristobule de Panéas, deux illustres inconnues aux noms fleurit, qui "combinaient".
Les modernes de l'époque d'Eusèbe, au tournant de l'ère chrétienne, un peu avant et un peu après Jésus Christ voulaient "Créer une philosophie en combinant en un seul corps" tout ce qu'ils trouvaient. Eusèbe en parle parfois, mais souvent pour les dénigrer, comme les pères de l'Eglise parlaient des gnostiques, pour dire que ce sont des vilains. Mais du coup il y a de l'information sur eux qui nous parvient, car sinon l'immense majorité de leurs livres a disparue. Par exemple d'Aristobule on a plus que deux ou trois morceaux - je crois - alors que :

« D'après Antipater, Aristobule, qui vécut sous le règne de Ptolémée-Philadelphe, et dont parle l'historien des Machabées, composa beaucoup de Traités où il démontre que la philosophie péripatéticienne s'est inspirée de la loi de Moïse et des autres prophètes.»

Clément d'Alexandrie (150 - 215 de notre ère)
Stromates Livre V - 15


Un autre de ces illustres inconnus dont on n'a plus les livres c'est Artapan.
On n'a plus que deux ou trois citations. Artapan était un autre de ces concordiste qui parle de Moïse en termes très singuliers, il l'appelle d'ailleurs Moyson :

« Cette Merris étant stérile, elle adopta un enfant nommé Moyson; les Grecs l'ont appelé Musée, qui devint maître d'Orphée : étant donc parvenu à la virilité, Moyson transmit aux hommes beaucoup d'inventions utiles, telles que les vaisseaux, les grues destinées à soulever et à placer des pierres, les armes dont les Égyptiens l'ont usage, les instruments d'hydraulique, les machines de guerre et la philosophie.»

(...)

« Ces institutions firent chérir Moyson par la multitude, et les prêtres lui ayant attribué des honneurs pareils à ceux qu'on décerne à la divinité, le nommèrent Hermès, à cause de Ἑρρηνία (l'interprétation des lettres sacrées). »


Eusèbe de Césarée citant Artapan
Préparation Evangélique Livre IX - 27


Et bien évidemment, comme cet Hermès est le nom Grec de Thot, le dieu égyptien qui créé par la parole ... on retombe encore sur cet histoire de Logos / Noùs / Verbe
Voilà pourquoi Jésus, qui était lui même le Logos selon certains, disait de Moïse :

"Parce qu'il a écrit de moi"
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Azaël le Lun 6 Mai - 7:59

Tout comme il existe des lois physiques universelles régissant le mouvement des astres, les transferts d'énergie etc. Il y a fort à parier qu'il existe une vérité universelle concernant les êtres humains. Une vérité qui ne dépendrait pas du temps ou du lieu. Seul son expression serait peut-être légèrement différente.
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1670
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Mar 7 Mai - 5:37

Baptiste a écrit:Il y a fort à parier qu'il existe une vérité universelle concernant les êtres humains.

Pour l'instant depuis quelques siècles, les terriens ont un début de science exacte sur le monde extérieur, parce que c'est plus facile de commencer par du facile. Mais il y a des gens qui disent que ce serait possible d'avoir une science exacte sur le monde intérieur. Sauf que la formation pour devenir un scientifique de cette science-là bonjour.

Baptiste a écrit:Une vérité qui ne dépendrait pas du temps ou du lieu. Seul son expression serait peut-être légèrement différente.

La remarque de prof était pertinente : si "éternelle" veut dire "qui dure toujours" je ne crois pas qu'il y ait ce genre de Sophia, quand bien même une forme d'enseignement serait en vogue pour cent millions d'années ... qui ne sont que quelques minutes.
Par contre si "éternelle" veut dire "hors espace temps" ET se manifestant dans l'espace temps sous toutes sortes de formes, ça y est, c'est elle.
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Azaël le Mar 7 Mai - 10:45

Certains diraient en dehors du monde manifesté oui...
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1670
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Ven 10 Mai - 5:34

« Le dieu qui commande à la parole, Hermès, fut considéré jadis avec raison comme commun à tous les prêtres; celui qui préside à la vraie science des dieux est un et identique en tous : c’est à lui que nos ancêtres dédiaient toutes les trouvailles de leur sagesse, en donnant le nom d'Hermès à leurs propres écrits.»

Jamblique (245 – 325 de notre ère)
Le Livre des Mystères d’Egypte I - 1


C'est la première phrase de ce livre.
Ensuite, progressivement, il se remplit d'un charabia très réussit, avant de redevenir plus clair, un peu comme les écrits des alchimistes : de temps en temps il y a une perle au milieu d'un fatras de mots complètement surréaliste.

" Hermès, fut considéré jadis avec raison ... "

Je ne sais pas si c'est moi qui n'ait pas de bol dans mes recherches, ou si j'ai la berlue, ou bien s'il y a eut une autodafé réussie elle aussi, ou bien si c'est seulement le temps qui a fait son travail de destruction normale - histoire de faire de la place dans les bibliothèques -  mais dans ces quelques siècles d'avant et d'après le passage de jésus sur terre, je trouve des gens qui parlent de quelque chose ... que je ne trouve pas vraiment, ou peu, des tout petits morceaux.
Ils disent qu'il y a, ou qu'il y aurait eut un consensus entre certains.
Par exemple entre "ceux qui ont entendu le Logos" pour Héraclite, ou bien entre ceux que Jamblique appelle des "les prêtres", qui n'ont certainement rien à voir avec le sens qu'a prit le mot "prêtre" aujourd'hui. Car ceux dont parle Jamblique auraient un dieu commun qui selon lui "préside à la vraie science des dieux".
Or ce n'est pas avec les fragments qui nous restent de Numénius, d'Aristobule ou d'Artapan, qu'on va aller bien loin. Du moins je ne vois pas ou serait cette science des dieux là dedans.

Mais bon, en ouvrant le topic j'avais dit que je commencerait par faire l'état des lieux de ce qu'il y a déjà sur cette Sophia, histoire de ne pas réinventer l'eau tiède pour le cas ou elle serait déjà quelque part. Or pour l'instant je crois qu'on a seulement l'eau froide, et encore elle est dans la cour, dehors, voir même il va falloir creuser, voir même appeler le sourcier pour qu'il vienne avec sa baguette, car creuser ou ?
Neutral
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Sam 18 Mai - 7:46

III

Pour l'esquisse d'un troisième point de consensus

Une vingtaine de versets trouvés dans les Traditions de l’Antiquité,
plus quelques commentaires de sages et une notion bouddhiste
disant qu’il y aurait une Pensée / Parole en majuscule à ne pas confondre avec la notre.


Like a Star @ heaven


« … non moi, mais le Logos… »

Héraclite – 5ème siècle avant notre ère.
Extrait du fragment N°50



« Le dieu qui commande à la parole, Hermès, fut considéré jadis avec raison comme commun à tous les prêtres; celui qui préside à la vraie science des dieux est un et identique en tous. »

Jamblique -  3ème / 4ème siècle de notre ère
Le Livre des Mystères d’Egypte I - 1



« Ceux du sud, du nord, de l’ouest, de l’est t’adorent, toi le primordial venu a l’existence, proférant le Verbe sur la terre inondée, silencieuse, toi l’Unique qui existait dans le ciel avant que ne soient créés la terre et les montagnes, berger, Seigneur unique, qui a façonné tout ce qui existe, qui a créé par ta langue l’Ennéade, qui a fait respirer ce qui était dans les eaux, (lorsque) tu en surgis sur la terre émergée du lac d’Horus »

Hymne a Rê  (Egypte 12ème ou 13ème siècle avant notre ère.)
Livre pour sortir au jour – Chapitre XV
Traduction Guy Rachet d’après le papyrus d’Ani



« … Grâce à moi [la Parole] mange la nourriture celui qui discerne, celui qui respire, qui entend la chose dite. Sans le comprendre, ils résident en moi. C’est moi qui spontanément annonce ce qui plaît aux Dieux et aux humains. Quiconque j’aime, je fais de lui un puissant ; j’en fais un porteur de Formules, un Voyant, un sage. … C’est moi encore qui souffle comme le vent, m’emparant de toutes les existences. Au-delà du ciel, au-delà de la terre ici-bas, telle en grandeur je suis devenue. »

Rig Véda 10.125
Hindouisme 12ème siècle AVJC



« Je suis Thot, celui qui consigne Maat pour l’Ennéade et tout ce qui sort de ma bouche se réalise, comme ce qui sort de la bouche de Rê »

Incantation égyptienne – 4ème siècle avant notre ère
Youri Volokhine – 2004 : Le dieu Thot et la parole



« Début des formules pour opérer les transformations.
Pour faire une transformation en hirondelle.
Dire par l’Osiris Ani justifié : je suis une hirondelle, l’hirondelle est cette Hedjedjet, la fille du dieu Soleil (Rê) »

Livre pour sortir au jour – Chapitre 86
Traduction Guy Rachet



« Les dieux disent « Une Lumière sera » et c’est une Lumière »

Genèse 1 – 3
Traduction Chouraqui + orthographe littérale du mot « Elohim »



« Un lépreux vint à lui; et, se jetant à genoux, il lui dit d'un ton suppliant : Si tu le veux, tu peux me rendre pur. Jésus, ému de compassion, étendit la main, le toucha, et dit : « Je le veux, sois pur ». Aussitôt la lèpre le quitta, et il fut purifié »

Evangile selon Marc 1 - 40


« Le Brahman est Parole »

Aitareya Brâhmana (VI.21,1)


« Du ciel, il t'a fait entendre sa voix pour t'instruire; et, sur la terre, il t'a fait voir son grand feu, et tu as entendu ses paroles du milieu du feu. »

Moïse
Deutéronome 4 - 36



« Qu’ils s’avancent les Angiras, prêtres du Mot, il s’avance le cri du ciel, elles s’avancent les vaches nourricières qui répandent leurs eaux, et que soient attelées les deux pierres du pressoir – la forme du pèlerinage sacrificiel » (Rig Véda) Les Angiras avec le Mot divin, le cri du Ciel qui est la voix de SWAR, le ciel lumineux, et de ses éclairs jaillissant du Mot avec l’éclat du tonnerre, les eaux divines ou sept rivières que cet éclair céleste d’Indra, le maitre de SWAR, fait s’écouler, et avec le débordement des eaux divines le pressurage du Soma qui donne l’immortalité : tout cela constitue la forme (Peshah) de l’adhvara yajna »

Sri Aurobindo.
Le secret du Véda – début 20ème siècle.



« Mais je vous appelle mes amis, parce que, tout ce que j’ai entendu de mon père, je vous l’ai fait connaître. »

Jean 15 - 15


«Zeus, après avoir entendu les prophéties de son père, prit dans ses mains la force et l’illustre déité et il avala le phallus [du Ciel], duquel jaillit en premier l’éther. »

Théogonie orphique
Oreste Salamone  - 2016
Le papyrus de Derveni, de la formation du cosmos à la genèse des mots



« Ainsi, il prononce un discours sacré du premier propos jusqu’au dernier, comme on peut clairement le voir dans le vers aisément compréhensible dans lequel il ordonne de « fermer les portes » des « oreilles », et il [Orphée] dit qu’il ne légifère pas pour la multitude, mais qu’il enseigne seulement à ceux qui sont purs d’ouïe, selon [lacune dans le papyrus...] et dans le vers suivant [...lacune dans le papyrus] »

Papyrus Derveni - Colonne VII


«  Il est ainsi reconnu qu’« enseigner » consiste à « dire » et, par conséquent, qu’« enseigner » ne se différencie pas de « dire », comme le « dire » ne se différencie pas du « parler ».  Ainsi « parler », « dire » et « enseigner » ont le même sens. De cette façon, rien n’empêche que l’expression : « connaisseuse de tous les oracles » et « celle qui enseigne tout » aient la même signification. »

Papyrus Derveni - Colonne X


« La parole parfaite est la prise de conscience de la supériorité des Dharma sur le langage. »

Bhavaviveka, disciple de Nagarjuna
Cité dans le Dictionnaire de la sagesse orientale
Article Noble Sentier octuple



« Dharma : Concept central du bouddhisme, utilisé dans des acceptions diverses :

1 - Loi Cosmique, le « Grand ordre » auquel notre monde est soumis et dont le principal aspect est la loi de renaissance déterminée par le karma.
2 - Doctrine du Bouddha, qui le premier prit conscience de cette  « Loi » et la formula. Cette doctrine exprime la vérité universelle. Prit dans ce sens, le Dharma existait déjà avant la naissance du Bouddha historique qui n’en était lui-même qu’une manifestation. C’est dans ce Dharma que le bouddhiste cherche refuge.
3 - Ensemble de règles éthique. ( Shila, Vinaya Pitaka)
4 - Manifestation de la réalité, chose, phénomène en général.
5 – Pensées, contenus psychiques, idées, reflets des phénomènes dans l’esprit.
6 - Terme désignant les « facteurs existentiels » qui pour le Hinayana sont les pierres angulaires de la personnalité »

Dictionnaire de la Sagesse orientale  - 1986
Edition Robert Laffont



« L'existence parfaite est la prise de conscience que les Dharma sont sans commencement ni fin. »

Bhavaviveka, disciple de Nagarjuna
Cité dans le Dictionnaire de la sagesse orientale
Article Noble Sentier octuple



« Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront pas »

Issa le fils de Marie.
Matthieu 24 - 35



« Le dharma est la souveraineté de la souveraineté. C’est pourquoi il n’est rien de supérieur au dharma. »

Brihad-Aranyaka Upanishad -  I, 4, 14


« Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Yâ Sîn.
Par le Coran plein de sagesse. Tu (Muḥammad) es certes du nombre des messagers,  sur un chemin droit. C’est une révélation de la part du Tout Puissant, du Très Miséricordieux, pour que tu avertisses un peuple dont les ancêtres n’ont pas été avertis : ils sont donc insouciants. En effet, la Parole contre la plupart d’entre eux s’est réalisée: ils ne croiront donc pas. »

Sourate 36 – 1 ; 7


« C’est de là aussi que tu chercheras le Seigneur de l’Etre indicible, ton dieu, et que tu le trouveras si tu le cherche de tout ton cœur et de tout ton être. Au sein de ta détresse, toutes ces paroles t’arriveront. Et dans l’après des Noms de la Lumière [hébreu YOM] tu reviendras au seigneur de l’Etre indicible, ton dieu, et là tu entendras sa voix. Oui le seigneur de l’Etre indicible, ton dieu, est un El de miséricorde. Il ne t’abandonnera pas, ne te détruira pas. Et il n’oubliera pas le pacte qu’il a juré avec tes pères. »

Moïse
Deutéronome 4 – 29
Traduction personnelle par un mix de la Louis Segond et de la Chouraqui + étymologie.



« Elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. »

Jean 10 - 16


« Ceux qui ont entendus non moi, mais le Logos sont d’accord que la sagesse c’est : Un est tout »

Héraclite - Fragment N°50 en entier.


« C'est ce que les anciens sages ont sans doute voulu indiquer d'une manière symbolique dans les mystères et les initiations, en y représentant Hermès l'ancien [dieu de la Parole] avec l'organe de la génération toujours prêt à agir, pour marquer que c'est la raison intelligible [Logos / Noùs / Verbe ?] qui engendre les choses sensibles. »

Plotin 3ème Ennéade Livre 6ème § 19
De l’impassibilité des choses incorporelles.



«Mental Cosmique » (cittamatra) est un terme difficile. Il signifie mental absolu, à distinguer d'un mental empirique pouvant être l'objet d'une étude psychologique. Commençant par une majuscule, il s'applique à la réalité ultime sur laquelle s'appuie l'univers entier des objets individuels pour en tirer sa valeur. Réaliser cette vérité, tel est l'objectif de la vie bouddhiste. L'expression « ce que l'on voit du Mental Cosmique », désigne ce monde visible, y compris ce que l'on appelle communément le mental. » (...)« Ce Mental Absolu est également appelé, dans le Lankavatâra, le Dharma de Solitude (vivikta-dharma) parce qu'il existe par lui-même.»

Daisetz Teitaro Suzuki
Introduction au Lankavatâra Sutra



« C'est ainsi que Platon dit également dans le Politique, qu'il n'y a qu'un seul législateur; et dans ses Lois, que les principes de la musique ne seront  jamais compris que par une seule intelligence ; enseignant de la sorte qu'il n'y a qu'un seul Verbe et qu'un seul Dieu. »

Clément d’Alexandrie – 2ème siècle de notre ère
Stromates Livre I – 29

Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Mimy le Dim 19 Mai - 8:39

Hello Sod. Le noir sur maron intracite,  n'est pas lisible. Rolling Eyes Very Happy Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 1307482653
Mimy
Mimy
Protée

Serpent
Messages : 638
Date d'inscription : 17/05/2018

Localisation : Ici et maintenant
Humeur : Vivante

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Dim 19 Mai - 14:22

Je pense que ça doit venir de ton smart phone, moi j'ai du gris en fond, le noir dessus se voit et en noir c'est seulement les sources des citations. je t'envoi un Mp avec tout le texte en jaune
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Mimy le Dim 19 Mai - 15:00

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 2300279605 Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 1388378083
Mimy
Mimy
Protée

Serpent
Messages : 638
Date d'inscription : 17/05/2018

Localisation : Ici et maintenant
Humeur : Vivante

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Sam 22 Juin - 6:38

IV

Sur l'existence des choses secrètes


O


« Je veux au pays faire connaitre celui qui a tout vu, celui qui a connu les mers, qui a su toutes choses, qui a scruté ensemble tous les mystères, Gilgamesh, le sage universel qui a connu toutes choses. Il a vu les choses secrètes et rapporté ce qui était caché, il nous a transmis un savoir plus vieux que le Déluge »

Premiers versets de l'Epopée de Guilgamesh
Version Akkadienne - 18ème siècle avant notre ère grand minimum voir beaucoup plus ancien.


Au commencement de la littérature connue il y a ceci.
Quelqu’un voudrait nous faire connaitre celui qui a tout vu et notamment les choses secrètes bien sur.
Mais plus précisément on devrait dire : au commencement de la littérature il y avait ceci. Sauf que l’Homme Blanc ne l’a découvert qu’au milieu du 19ème siècle. Peu de temps avant il avait aussi trouvé en Egypte un des plus anciens texte connus : le Livre pour sortir au jour, très bien nommée "Livre égyptien des morts", et aussi les textes gnostiques à peu près en même temps.
Il s'est donc passé quelque chose dans le macrocosme des terriens vers ce 19ème siècle : l’ésotérisme cessait d’être plus ou moins secret et devenait à la mode en occident.

Selon wikipédia, le pitch de l’Epopée de Gilgamesh ce serait en gros :

« … un récit sur la condition humaine et ses limites, la vie, la mort, l'amitié, et plus largement un récit d'apprentissage sur l'éveil de son héros à la sagesse. »

Ce sera parfait.
Etant donné que tout est toujours dans le commencement, personne ne s'étonnera de trouver ces histoires de choses secrètes un peu partout.
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Fol le Fou le Sam 22 Juin - 12:24

Je m'insère dans ce topique qui ne m'intéresse pas, juste pour une petite précision de lecture : Quand le père de... est cité, il ne s'agit jamais de son géniteur, mais de son maitre.

Maintenant relisez, vous verrez plus loin.


Fol
Fol le Fou
Fol le Fou
Téthys

Chien
Messages : 992
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Clochard Sélénite
Humeur : Prêt à l'amour

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Dim 23 Juin - 6:25

« Vous êtes tous, dit le prêtre°, jeunes d'intelligence; vous ne possédez aucune vieille tradition ni aucune science vénérable par son antiquité. En voici la raison. Le genre humain a subi et subira plusieurs destructions, les plus grandes par le feu et l'eau, et les moindres par mille autres causes. Par exemple, ce qu’on raconte aussi chez vous de Phaéton, fils du Soleil, qui, ayant un jour attelé le char de son père et ne pouvant le maintenir dans la voie paternelle, embrasa tout ce qui était sur la terre et périt lui-même frappé de la foudre, a, il est vrai, l’apparence d’une fable ; mais la vérité qui s’y recèle, c’est que les corps qui circulent dans le ciel autour de la terre dévient de leur course et qu’une grande conflagration qui se produit à de grands intervalles détruit ce qui est sur la surface de la terre. »

Platon Timée -  22 c


@Fol le Fou a écrit: Quand le père de... est cité, il ne s'agit jamais de son géniteur, mais de son maitre.

Merci pour ce sens du mot "père", Folo, c'est un très bon exemple du sujet que je voulais aborder, même si je ne te rejoint pas complètement sur ce sens que tu donne. Car en cas de fils du Soleil celui-ci est aussi le géniteur en plus d'être le maitre.

Tu viens donc de nous démontrer qu'il serait tout à fait possible de ne pas s'intéresser à un topic et avoir cependant des choses très pertinentes a dire sur son sujet. Wink

C'est clair que quand on a cessé de s'identifier à son corps et qu'on voit l'expression "père de / fils de"  -  expression très présente dans la littérature ancienne  -  le texte est métamorphosé. Tout comme quand on a cessé de mentir, ou plus généralement cessé de s'enthousiasmer pour la première idée qui passe et nous fait des sensations fortes, ou bien encore que notre considération inconsciente pour la mort est elle aussi complètement changée : dans tous ces cas le sens du texte est métamorphosé aussi.

° D'après ce passage du Timée qui nous rapporte les propos d'un prêtre Egyptien de la ville de Saïs, ou il y avait les Mystères d'Osiris, il y aurait un rapport entre trois choses :

1 - La perte des anciennes traditions.
2 - Les histoires de fils du Soleil.
3 - Les épisodes cataclysmique de différents degrés et de "milles autres causes".

Tout ça étant articulé autour d'un "mais" qui me semble décisif :

"l’apparence d’une fable ; mais la vérité qui s’y recèle"

Et d'après Pierre Riffard, si j'ai bien compris son bouquin intitulé L'ésotérisme, ces choses secrètes, ces vérités cachées ou réservées, se trouvent absolument partout, dans tous les enseignements et les pratiques de toutes les civilisations, d'une manière ou d'une autre et souvent de plusieurs.
Quant a savoir pourquoi, je n'ai toujours pas compris.
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Azaël le Dim 23 Juin - 6:34

C'est étrange, quand je lis ce que tu écrits Sod, il me semble que tu as déjà trouvé ce que tu cherchais...
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1670
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Dim 23 Juin - 8:16

Je trouve ta question un peu bizarre ... Ou alors je n'ai pas compris ?
Oui j'ai déjà trouvé ... au moins sur ces histoires de tous les noms de l'Un-dit-cible, même si je trouve que la liste de versets pourrait être améliorée en trouvant des trucs plus flagrants. Puis sur l' Esprit de dieu-Souffle-Sacré-Logos-Noùs-Verbe-Dharma. Si on rajoute la trouvaille de Pierre Riffard que je suis en train d'éplucher en ce moment, et la règle d'or du message d'origine, ça fait 4 concordances pour le moment.
D'ou le fait que je me dit que je n'ai peut être pas compris ta question ?
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Azaël le Dim 23 Juin - 13:25

Ce n'était pas vraiment une question.
Effectivement, tu n'as peut être pas fait de liste exhaustive mais tu sais lire et reconnaître ce qui se cache sous plusieurs formes dans les différentes traditions.
Ce qui fait que quelque soit la tradition que tu lises tu en saisira le sens.
Azaël
Azaël
Titania

Rat
Messages : 1670
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Totem le Lun 24 Juin - 0:15

@Sod a écrit:« Vous êtes tous, dit le prêtre°, jeunes d'intelligence; vous ne possédez aucune vieille tradition ni aucune science vénérable par son antiquité. En voici la raison. Le genre humain a subi et subira plusieurs destructions, les plus grandes par le feu et l'eau, et les moindres par mille autres causes. Par exemple, ce qu’on raconte aussi chez vous de Phaéton, fils du Soleil, qui, ayant un jour attelé le char de son père et ne pouvant le maintenir dans la voie paternelle, embrasa tout ce qui était sur la terre et périt lui-même frappé de la foudre, a, il est vrai, l’apparence d’une fable ; mais la vérité qui s’y recèle, c’est que les corps qui circulent dans le ciel autour de la terre dévient de leur course et qu’une grande conflagration qui se produit à de grands intervalles détruit ce qui est sur la surface de la terre. »

Platon Timée -  22 c


Lil kaitesi, kabbaliste :

Spoiler:
La Chute, accident cosmique et explosion du microcosme.


La forme sublime de la Merkavah suscite inévitablement des réminiscences dans les cœurs aspirant à l’absolu. De quoi nourrir nos  rêves de liberté et éveiller notre intelligence supérieure.
Au-delà du mystère de la Merkavah, il en existe un autre plus secret encore : celui de la chute des âmes dans la matière. Les églises ont utilisé ce thème gnostique pour générer de la culpabilité chez leurs fidèles, mais la vérité est plus simple et elle aurait plutôt tendance à incriminer ces églises qui, depuis des millénaires, nous mentent sous prétexte de nous protéger.

Vaisseaux échoués, amnésie du conducteur.
La merkavah est un système vital complexe, multidimentionnel, une unité composée de plusieurs parties formant un univers en réduction. A l’origine, nous possédions trois noyaux tournant harmonieusement l’un autour de l’autre, dans un rythme ternaire : un atome correspondant à l’âme, un atome correspondant l’Esprit et le troisième issu du rayonnement des précédents : la puissance générée  par leur unité. Il s’agit d’une vision ésotérique de la Sainte Trinité : la mère-Ame, le père-Esprit et l’enfant –Dieu qu’ils engendrent. Ou encore, une interprétation du mythe platonicien de l’harmonie des sphères qui possèdent en leur sein les deux polarités (androgynie). De cette harmonie jaillit un troisième être à part entière. C’est l’autofécondation divine. Les  troubadours, eux préféraient utiliser l’image de la dame, du chevalier et de leur demeure princière, les Hindous parleraient du dieu et de la déesse dans leur cité volante. Autant d’images et de traditions pour exprimer une réalité transcendante et immuable.
Il s’agit toujours de l’histoire d’un amour dont le rayonnement engendre un nouvel être  l’enfant-dieu, vivant consciemment au cœur de sa demeure volante. Ce royaume céleste était un système parfait, parsemé d’étoiles, de foyers de puissance, de roues énergétiques, de fluides cosmiques irriguant l’ensemble, de capteurs d’informations divines….Ces milliers d’yeux étaient orientés vers l’extérieur, en contact avec le grand univers, dans un échange et une offrande perpétuels. Nos vaisseaux vivaient en expansion constante, voguant sur la mer divine, s’élevant dans le service désintéressé aux dieux. Imaginez la puissance d’un tel véhicule, contenant la force de l’univers entier.

Le détournement des pouvoirs divins.
Pour des raisons égocentriques mystérieuses, le conducteur du Char voulut détourner les puissances qui lui avaient été confiées, pour servir ses intérêts personnels. En orientant les rayonnements divins extrêmement puissants vers son centre, l’énergie de l’univers se concentra un instant en lui, répandant un feu incontrôlable dans la Merkavah, ce qui la coupa de toute communication avec ledit univers. Pour le préserver de la combustion, un des atomes fut expulsé, celui de l’esprit, laissant l’âme souffrante et le dieu commotionné, l’enfant rebelle à la dérive, dans un véhicule endommagé. Dans la mythologie chrétienne, cette crise est appelée « la rébellion de Lucifer ». C’est la première chute, la rupture avec l’ordre éternel.
Voilà le grand mystère.
Dans l’ordre divin, il n’y a pas de progression à travers la densité, mais notre passage dans la dimension dense provient d’une perte de conscience liée à l’accident originel que l’on pourrait comparer à une explosion atomique de puissance cosmique. Au moment de cette explosion, le royaume intérieur s’écroula et l’âme chuta dans les corps de matière. Le système de la Merkavah fut désorganisé, et son dieu, le conducteur du char divin, connut la mort pour la première fois : piégé dans les limites de l’espace et du temps, il vit que le jour et la nuit s’alternaient dans une frénésie incessante. La laideur succédait inévitablement à la beauté, la mort attendait chaque créature vivante. Ce qui n’était absolument pas le cas dans les dimensions divines en perpétuelle exaltation ! Le Monde de la lutte des opposés était né.
Quelles furent les conséquences pour la Merkavah ? Ses multiples foyers de lumière se fermèrent, ses ailes cessèrent de battre et le vaisseau sombra dans la léthargie. Eteint et échoué, il se mit à errer dans le chaos, sans passé, sans but. En lui, commencèrent à renaître des personnalités qui, au terme d’une vie humaine, connaissaient la mort. C’est ainsi que se mit à tourner la roue des réincarnations.
La vie donne une chance à chaque personne incarnée de réactiver sa Merkavah, mais bien peu saisissent la divine occasion, et ils voient leur existence filer et s’anéantir. L’évolution du système solaire est une base de réparation pour les véhicules divins accidentés. Le vaisseau de chacun n’attend qu’une chose : que notre personnalité prenne conscience de ce drame et désire ardemment retrouver la liberté de la vie divine. Pour cela, il faut se mettre entièrement au service de l’âme (sans confondre avec la personnalité, là est tout le travail de discernement) et retrouver le noyau perdu pour reformer la  triple unité originelle. Mais comment ?
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Sod le Dim 30 Juin - 7:16

« Depuis la nuit des temps, la Tradition Primordiale est passée d’une civilisation à l’autre en changeant de forme, sans que son essence n’en soit altérée. »

C’est exactement ça : Formes différentes et fond commun, ou plus généralement : du pareil et du différent dans des versets qui s’éclairent l’un par l’autre du fait de les mettre cote à cote, qui se donnent mutuellement du relief du fait qu’ils aient certaines choses en commun mais aussi de la différence. Je trouve ça excellent pour ne pas s’attacher une forme d'expression, mais comprendre par soi-même le fond commun à plusieurs.

«  Lorsque survint le début de l’Âge Noir, il y a cinq mille ans, de grands initiés ont pressenti que la Tradition ne pourrait plus être transmise librement car l’Humanité allait sombrer dans le matérialisme et une impiété généralisée. »

Si c’était la première phrase d’un roman je crois que je l’aurais dévoré.
Style clair, sujet profond, un certain don pour raconter.
Sauf que je ne crois pas qu'il y ait écrit « roman » sur la couverture et que l’auteur présente ça comme un récit historique. Alors du coup j’aurais envie de lui demander : comment avez-vous sut ce qu’on pressenti les initiés d’il y a 5.000 ans ? Lisez-vous dans l’akasha ? Comme je n’ai pas lut le livre en entier mais seulement quelques pages trouvés sur internet, il dit peut être ailleurs comment il aurait eut accès à ces informations historiques.
Ou alors il précise avant de commencer que tout le récit est une hypothèse de travail ?
Ou alors quelque chose m'échappe ?

«  Il fut alors décidé, au sein du Conseil Supérieur, de cacher la révélation sous une forme simple et condensée, afin qu’elle continue de rayonner en secret et qu’elle demeure intelligible à ceux qui la désirent. »

Roman ou pas roman, cette décision du « Conseil Supérieur » c’est ce que Pierre Riffard, dans son bouquin intitulé L’Esotérisme, appelle la discipline de l’arcane, qui selon lui est le premier invariant de l’ésotérisme :

« On retrouve la formulation écrite de la discipline de l’arcane dans toutes les cultures, toutes les langues et tous les ésotérismes. La formulation de la discipline de l’arcane se décompose ainsi :

Il faut cacher le mystère, d’une part en écartant le profane d’autres part en cryptant le message, ce qui réservera le secret a un petit nombre, de cela il faut prêter serment, et par là s’engager à encourir des châtiments en cas de violation.»


Cette citation est tirée du chapitre XIII page 247 même si c’est le thème principal de tout le livre. Pierre Riffard étant philosophe de profession, il cite à toutes les pages les textes de la tradition et donne les références. Ce qui permet au lecteur d’avoir accès aux sources, afin de voir s’il tomberait d’accord avec lui, si oui d’accord sur quoi, et sur quel autre point le lecteur pourrait avoir des nuances à faire, ou bien se faire un autre avis. C’est une démarche qui me convient mieux que celle d’un roman ou il n’y a pas écrit « roman » sur la couverture. Car elle s'adresse a ma compréhension plutôt qu'a ma croyance, comme le font les romans qui nous prennent par le sentiment. Alors du coup, j’ai fait la récolte des versets que cite Pierre Riffard et j’en ai dix sept pages sur ce sujet des choses secrètes... Shocked  Je me serait contenté de moins  Very Happy  et je ne sais pas par ou commencer avec ce matériau de base qui dit beaucoup de choses différentes sur toutes sortes de choses secrètes. Car ce sujet des choses secrètes contiendrait lui-même plusieurs concordances.

Pour ceux qui préfèrent les romans, les trois extraits que j’ai cités plus haut en ce vert pâle et grisonnant proviennent de là :

Lil Kaitesi
Merkavah : le véhicule de l’âme
https://www.crom.be/fr/documents/la-qabbalah-du-phenix/


Comme dans tout bon roman j’ai déjà trouvé deux choses de vraies dans ce que j’ai put en lire : d'abord ce phénomène troublant du tronc commun qui traverse des enseignement différents - ce qu'on appelle Tradition -  et ensuite ce que Pierre Riffard appelle le premier invariant commun  à tous les ésotérismes : la discipline de l'arcane.
Pour le reste du contenu de ce roman je ne sais pas ce qu'il pourrait y avoir de vrai, ce qui n'a pas grande importance.
Mais avoir trouvé ce genre d'ouvrage m'aura au moins apprit qu'il y a deux usages bien distinct de la Tradition : celui qui cite et donne ses sources, et celui qui affirme des choses sur la tradition sans la citer.
Le Socrate de Platon étant souvent dans la seconde, car c'est souvent qu'il utilise ce genre de formule :"Les Anciens disaient que ... Une ancienne tradition dit que etc ..."
Ce qui était compréhensible pour son époque : étant donné la place de l'enseignement oral dans les petites cités de l'antiquité, Platon fut aussi un de ceux qui a mit par écrit tout ça. Mais une chose adapté a un contexte peut devenir problématique dans un autre. Par exemple un bébé  a besoin de six biberon de lait par jour  - ou de sa "mère l'Eglise" - un adulte qui ne mangerait que ça tomberait malade.
Alors peut être que "la tradition dit que ceci cela à propos de la merkabah"
Si des gens ont des listes de verset pour jouer le jeu auquel je m'amuse dans ce topic je suis preneur, et une liste ça commence avec un, car j'ai bien dit : débutante accèptée.
Sod
Sod
Triton

Serpent
Messages : 2181
Date d'inscription : 31/08/2018

Localisation : inconnue

Revenir en haut Aller en bas

Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s - Page 3 Empty Re: Cherche Sophia Perennis, débutant(e)s accepté(e)s

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum