Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Mar 19 Fév - 22:13

Rappel du premier message :

Sujet sur la vraisemblabilité du RC et de l'implication humaine dans celui ci

Quelques chiffres :
Spoiler:


L'augmentation du CO² à partir de 1900 et plus significativement après 1950 :

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 5f9fb17081_105808_taux-dioxyde-carbone-02

Ici on remarque que le taux de CO² suit des cycles et que l'on est actuellement dans un pique (on remarque la parfaite corrélation entre CO² et courbe de T°) :
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Temperatures_%C3%A2ge_glaciaire

Les variations de l'activité solaire adossées à la température :
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Soleil-climat_fig1_activite-solaire-temperature-surface-Terre-150ans_2

Le climat change... Et alors ? Tenl#76 : https://www.youtube.com/watch?v=erA7VpC4jls


Dernière édition par Kolam le Jeu 22 Aoû - 21:50, édité 4 fois (Raison : Scission du topic)
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas


Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Totem le Ven 26 Juil - 17:58

@Hakaan a écrit:
@Totem a écrit:

Pourrais tu donner ton opinion sur celui-ci STP.?
Je te le remet loin de Gervais que tu honni comme tous les réchauffistes dignes de ce nom pour être sûre que tu le verras :

https://www.refletsdelaphysique.fr/articles/refdp/pdf/2017/04/refdp2017-55p6.pdf

J'ai lu les 3/4 du document mais je vois pas ou tu veux en venir, ça explique très bien les hypothèses sur l'évolution du climat de la planète depuis ses débuts, et sa conclusion vaut le détour :

Le feu d’artifice anthropique

Aujourd’hui, l’Homme fait parcourir au dioxyde de carbone le chemin inverse de celui du Tertiaire, que nous avons décrit plus haut, et cela non pas en 50 millions d’années, mais en deux siècles, en réinjectant massivement du CO2 dans l’atmosphère (fig. Cool. Or, comme nous l’avons vu dans le paragraphe précédent, ce feu d’artifice démarre dans un monde froid où, fait rare dans l’histoire géologique de la Terre, des calottes de glace existent à la surface du globe. Dans ces conditions, le problème de la stabilité des calottes antarctique et groenlandaise se pose. Peuvent-elles physiquement (radiativement) résister aux changements climatiques ? Ce problème est d’autant plus préoccupant qu’une remontée du niveau marin de quelques mètres suffirait à poser d’énormes problèmes sur une planète où vivent 7 milliards d’hommes, dont une forte proportion sur les côtes. Bien sûr, il y a une hystérésis liée au changement d’albédo des surfaces enneigées qui conduit au fait que le taux de CO2 pour sortir de la glaciation sera plus élevé que celui qui a permis d’y entrer. Néanmoins, nous avons maintenant dépassé les 400 ppm (fig. 8c) et cette valeur est suffisante pour déstabiliser, à terme, le Groenland qui représente environ 6 m de niveau marin et l’Antarctique de l’Ouest qui en représente 3 à 5 m. Il faut remonter très loin dans le temps pour savoir quand le taux de CO2 atmosphérique a atteint 400 ppm.
En effet, grâce aux bulles piégées dans les carottes de glace de l’Antarctique, on a la certitude que depuis près d’un million d’années le taux de CO2 n’a évolué que dans une petite fenêtre de 180 à 280 ppm (fig. 7). Au-delà de ce million d’années, d’autres indicateurs de la teneur en CO2 de l’atmosphère permettent de reconstruire des valeurs équivalentes à celles d’aujourd’hui pour la période du Pliocène moyen, entre il y a 3,3 et 3,0 millions d’années. Quel était alors le climat ? Il était plus chaud d’environ 2°C que l’actuel, mais le niveau marin lui, était d’environ 10 mètres plus élevé ; en effet, la calotte du Groenland était très réduite et celle de l’Antarctique de l’Ouest également. Dans l’augmentation du niveau des mers, la contribution des calottes glaciaires va devenir le premier acteur devant la dilatation thermique et l’apport des glaciers continentaux.
Le dernier rapport du GIEC montre que d’ici la fin du 21e siècle la remontée du niveau marin, simulée par les modèles, peut augmenter de 30 à 90 cm ; mais il existe beaucoup d’incertitudes dans ces calculs, nous ne sommes donc pas à l’abri de surprises. ❚

OUi et alors..... Ton avis là dessus par rapport au dit "réchauffement climatique" qui serait problématique pour l'humanité peux tu le donner et dire ce que tu en as compris.?

Totem
Uranus

Messages : 4526
Date d'inscription : 11/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Ven 26 Juil - 18:52

Ce qu'ils en disent c'est ce que ce serait catastrophique pour 1 le fait que le niveau des eaux va monter fortement, 2 qu'on a jamais connu un tel niveau de CO2 durant la quasi totalité des 4 milliards d'années d'existence de la planète, 3 que la planète n'a jamais connu un réchauffement aussi brutal, 4 que ce réchauffement ne s'est jamais produit de façon brusque alors que les glaces n'étaient pas encore fondues


Hakaan
Admin

Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018


Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Totem le Ven 26 Juil - 19:18

@Hakaan a écrit:Ce qu'ils en disent c'est ce que ce serait catastrophique pour 1 le fait que le niveau des eaux va monter fortement, 2 qu'on a jamais connu un tel niveau de CO2 durant la quasi totalité des 4 milliards d'années d'existence de la planète, 3 que la planète n'a jamais connu un réchauffement aussi brutal, 4 que ce réchauffement ne s'est jamais produit de façon brusque alors que les glaces n'étaient pas encore fondues


Le niveau d'eau autrefois était très haut et ça n'a pas empêcher le monde de tourner.
Tu évites en mettant l'accent sur cela que les hommes se sont installés sur des zones inondables (voir ce qui en est des Pays Bas, la Hollande). La mer autrefois arrivait jusqu'à Paris, c'est simple il suffit de voir les falaises de craies lorsqu'on arrive là bas pour s'en persuader.

Là ville où j'habite était sous l'eau autrefois..... Très loin à l'intérieur des terres on trouves des coquillages et des fossiles et cela à même les falaises qu'elles étaient en dessous du niveau de la mer.
Mon Père à connu la gare de notre ville qui était au bord de l'eau (des  gens régulièrement tombait dedans de nuit en sortant de a gare d'après ses récits) et aujourd'hui à la place de l'eau il y a des immeubles, des routes  et un grand parc.....il a connu les années de remblais avant les constructions.
Aujourd'hui beaucoup de constructions ont lieu au bord du littoral sans se soucier de conséquences futures, déjà quand il y a des grandes marées c'est l'inondation bien souvent. Chez moi une année l'eau de la est entrée jusqu'au centre ville dans les magasins et habitations détruisant tout le front de mer, il fallut plusieurs années pour réparer cela.
Bref ce que je lis de l'article que c'est à cause de ces constructions que la montée des eaux est un problème de la même façon est un problème qu'une ville soit construite au pied d'un volcan. Les hommes savent bien cela mais font fi de ce que la nature peut leur infliger...


Bon d'ici là tout ce que tu cites n'est que prévision et que nous serons pas là pour voir ça et que les hommes s'adapteront comme l'ont fait toutes les générations d'êtres humains, la faune et la flore avant sur cette planète et s'ils ne s'adaptent pas ils feront comme les dinosaures, ils disparaitrons et je ne vois donc pas où est le problème à part la propension de l'être humain de se prendre pour le maitre de la planète et de vouloir qu'elle se plie à ses désirs.
Maintenant je le redis, le réchauffement climatique n'est que de la propagande pour mieux mettre les humains sous cloche quoiqu'ils y sont déjà, donc on va dire.....un peu plus......et celui qui a envie d'y adhérer c'est son problème mais c'est sans moi et tous ceux qui sont de cet avis....d'autant que je ne vois comment l'homme pourrait agir sur le climat quoi que certains parlent du projet Haarp dans ce sens....qui sait si ce n'est pas opérationnel à l'heure actuelle, cela pourrait expliquer bien des choses, mais bon je vois déjà le mot "conspirationnisme" venir s'inviter dans le débat comme à chaque fois qu'il y a contradiction de la doxa.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4526
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Ven 26 Juil - 19:59

Mais le problème c'est pas d'accepter les changements de la planète, le problème c'est de prendre conscience qu'on en est responsable et que ceux qu'on engendre sont à la fois plus rapides que jamais et d'une envergure inédite
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Totem le Ven 26 Juil - 20:07

MARCEL LEROUX :Le réchauffement climatique est un mythe !
https://vdrpatrice.pagesperso-orange.fr/leroux0.pdf
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4526
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Totem le Ven 26 Juil - 20:09

@Hakaan a écrit:Mais le problème c'est pas d'accepter les changements de la planète, le problème c'est de prendre conscience qu'on en est responsable et que ceux qu'on engendre sont à la fois plus rapides que jamais et d'une envergure inédite

Prendre conscience de ce que tu crois de la part de ceux qui nous gouverne changerait quoi au destin du peuple d'en bas.?
Je vois qu'on a surtout bien réussi a inculquer une peur irraisonné a une bonne partie de la population qui devrait surtout prendre conscience qu'on l'enfume et rien de moins..
Qui est donc responsable du capitalisme a outrance et la pollution généré par les grandes multinationales qui dont devenues riches comme pas possible pendant qu'une bonne partie du monde n'a pas le minimum pour vivre.?
Aussi en employant le "On" c'est déplacer le problème sur le peuple en bas de l'échelle et tout ce qu'il pourrait faire c'est de consommer moins (du moins les pays riches) voire arrêter de consommer mais dans ce cas tout sera fait par l'élite qui ne veut pas disparaitre pour l'obliger à le faire.....Bref le vrai problème c'est celui là et pas cette histoire crée par cette élite pour garder la main mise sur le plus grand nombre...
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4526
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Cogitop le Sam 27 Juil - 4:19

Décembre 1999

Il y a bientôt 20 ans,une terrible tempête s’abattait et dévastait l’europe avec des vents de + de 250km/h !

https://www.ladepeche.fr/amp/article/2009/01/24/529756-en-decembre-1999-deux-jours-de-tempete-devastent-la-france.html

Certains ont incriminé des essais de guerre météorologique !
Le projet HAARP ?
Le mental n’a pas besoin de beaucoup pour fantasmer.

La nature a des raisons que la raison ignore.
Pauvres humains et leur culpabilité.

La Raison est ailleurs.

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 2266821770
Cogitop
Cogitop
Dioné

Chien
Messages : 1072
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Azaël le Sam 27 Juil - 14:19

Le CO² est un gaz à effet de serre.
Il y a de plus en plus de CO² dans l'atmosphère et cela est lié à l'activité humaine.
Cela entraîne des modifications substantielles du climat.
Cela me paraît limpide.
Azaël
Azaël
Makemake

Rat
Messages : 1753
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Totem le Sam 27 Juil - 15:50

[mention]Et si on disait la vérité à propos du CO2 : il n’est nullement pollueur, bien au contraire.
Par Christian Gérondeau.
[/mention] a écrit:

On pourrait croire, s’agissant d’un domaine qui entraîne pour la collectivité nationale des dépenses qui se chiffrent par dizaines de milliards d’euros chaque année et obèrent lourdement son développement, que la France aurait cherché à se forger sa propre opinion sur le dossier du changement climatique.

Il n’en est rien.

Sans les soumettre à aucune analyse critique, et en ne donnant la parole qu’aux tenants des thèses officielles, notre pays n’a écouté que les affirmations émanant des Nations-Unies et de leurs prolongements.

Le CO2, mauvais pour la planète ? :

Celles-ci nous assurent depuis 30 ans qu’il est prouvé que les émissions de CO2 imputables aux activités humaines bouleversent le climat, et qu’il serait possible de réduire massivement celles-ci.

Notre pays a suivi le syllogisme qui a cours et qui repose sur trois étapes :

   Les émissions globales de CO2 conduisent la planète et l’humanité à une catastrophe sans précédent.
   Cette perspective est insupportable.
   Les moyens de réduire les émissions planétaires de CO2 existent donc nécessairement.

Le raisonnement a toutes les apparences de la logique, mais il est en réalité un sophisme qui mène depuis un quart de siècle l’opinion mondiale et beaucoup de dirigeants sur une voie sans issue.

Car il n’existe aucun moyen de réduire les émissions globales de CO2.

Telle est la conclusion sans appel de l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE). Compte tenu des projets des pays en développement, 80 % de l’énergie utilisée sur la planète continuera à provenir des hydrocarbures au milieu du présent siècle. Les mêmes rapports de l’AIE montrent que, pour réduire les émissions globales de CO2, il faudrait que les pays pauvres deviennent encore plus pauvres, ce qu’ils refusent évidemment et serait de surcroît moralement inadmissible.

Telle a aussi été la conclusion de la Fondation Nicolas Hulot elle-même à la veille de la Conférence de Paris de 2015 (COP 21), qui a constaté avec effarement que, loin d’être divisées par deux d’ici 2050 comme le demandait le GIEC, les émissions mondiales allaient continuer à augmenter au cours des décennies à venir (Réf. : Fondation Nicolas Hulot : Thermomètre des engagements, 29 octobre 2015).

Émissions de CO2 :  l’avenir entre les mains des pays en voie de développement :

C’est que l’avenir en ce domaine n’est plus entre les mains des pays développés. L’Union européenne émet chaque année 3 milliards de tonnes de CO2 sur un total mondial de 34, et c’est là marginal en regard des 3000 milliards présentes dans l’atmosphère.

Même si l’Union européenne supprimait entièrement ses émissions, ce qui est impossible, il n’en résulterait aucun impact significatif sur la masse présente au-dessus du globe à la fin du siècle.

Depuis la Conférence de Paris, les pays en voie de développement qui sont désormais très majoritaires au sein des émissions planétaires, ont certes lancé de grands programmes d’énergies renouvelables.

Mais ils continuent imperturbablement à construire par ailleurs des centrales électriques à charbon ou à gaz par centaines, marché dont l’industrie française s’est retirée à tort, et à développer leurs industries et leurs parcs de véhicules terrestres, maritimes ou aériens qui ne peuvent se passer d’hydrocarbures. Ils veulent en effet avant tout sortir leur population de la pauvreté et bien souvent de la mort elle-même, et ils ont besoin pour cela d’énergie fiable et permanente.

La question se pose alors de savoir pourquoi ces faits incontestables et incontestés ne sont jamais pris en compte par la quasi-totalité des institutions internationales et nationales qui traitent du climat.

Climat VS énergie :

La réponse tient en large part à la spécialisation qui caractérise notre époque. Le dossier est uniquement abordé sous l’angle du climat et non de l’énergie. Ce sont des spécialistes du climat qui y agissent, et qui ignorent ou veulent ignorer le fait que leurs demandes de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont irréalistes, comme le montre chaque année l’échec de toutes les COP depuis un quart de siècle.

C’est la raison pour laquelle les climatologues français et étrangers les plus connus refusent de répondre lorsqu’on leur demande si leurs recommandations de réduction des émissions mondiales de CO2 sont possibles. Ils arguent qu’ils ne sont pas spécialistes de l’énergie et que ce n’est pas leur problème…

Telle est aussi la raison pour laquelle, après avoir consulté plus de 1000 experts du secteur énergétique, le GIEC a honteusement travesti leurs conclusions pour affirmer (sic) « que  80 % de l’énergie nécessaire à l’humanité pourraient être fournis par les énergies renouvelables au milieu du siècle », alors que l’Agence Internationale de l’Énergie estime ce pourcentage à 5 % au mieux !


3 vérités sur le CO2 :

La prise en compte de la réalité, c’est-à-dire de l’impossibilité d’agir significativement sur l’évolution de la masse de CO2 qui sera présente dans l’atmosphère d’ici la fin du siècle conduit à jeter un regard neuf sur le dossier du climat en posant un certain nombre de questions.

1° Puisque l’accroissement de la concentration de CO2 dans l’atmosphère est inéluctable, allons nous véritablement à la catastrophe ?

Il est heureusement permis d’en douter très fortement. Cette teneur est particulièrement faible à l’échelle des temps. Pour parler chiffres, elle se situe actuellement à 400 parties par million soit 0,04 % ou si l’on préfère une molécule sur 2 500 ! Elle était quatre fois plus forte à l’ère jurassique où la vie prospérait grâce à une végétation luxuriante, et même 15 fois plus forte à l’ère cambrienne. Certes l’élévation actuelle de la température terrestre depuis 150 ans existe. Mais elle n’excède pas un degré par siècle, sans rapport avec les prévisions apocalyptiques du GIEC.

2° L’accroissement en cours de la teneur en CO2 est-il vraiment négatif ? N’est-il pas lié à des phénomènes bénéfiques pour l’humanité ?

Pour les pays en développement, la corrélation entre l’accroissement des émissions de CO2 et la sortie de la pauvreté est évidente et prouvée par les publications de la Banque Mondiale.

Par ailleurs, l’augmentation en cours de la teneur en CO2 de l’atmosphère accroît fortement les rendements agricoles du fait de la photosynthèse.

Plus de CO2, c’est moins de pauvreté, moins de morts, et moins de famine sur la planète.


3° S’agissant plus particulièrement des pays développés, la prise de conscience qu’il est impossible d’agir significativement au niveau mondial sur le CO2 atmosphérique ne leur permettrait-elle pas des économies ?

À nouveau la réponse est positive. Le Grenelle de l’environnement avait chiffré pour la France à 2 % du PIB les dépenses non justifiées par ailleurs à consentir pour agir sur le climat. Les dépenses correspondantes s’élèvent à plus encore aujourd’hui.

Dans le seul domaine de l’électricité, les subventions déguisées aux énergies renouvelables représentent 7 Md€ par an et il est choquant de constater que de telles politiques ne sont mises en œuvre que parce que la vérité est cachée à la population.

Lorsqu’on dit aux Français la vérité, c’est-à-dire que leur facture d’électricité va s’accroître au moins de 40 % du fait des énergies renouvelables, 68 % déclarent qu’il faut arrêter leur développement (sondage IFOP).

Angela Merckel a aussi été trompée, et le surcoût y est de 23 Md€ par an pour les consommateurs allemands d’électricité, sans aucun effet positif de surcroît sur les émissions de CO2.

Au niveau mondial, il est étonnant de constater enfin que les investissements dans les énergies renouvelables intermittentes excèdent désormais ceux de l’industrie automobile.

Pour en revenir à notre seul pays, l’abandon de la fiction qu’il lui serait possible d’agir sur le CO2 mondial permettrait des économies massives. La politique actuelle est très grave pour notre industrie. Et les paysages sont défigurés, au seul profit des promoteurs.

Bien entendu, il faut agir pour l’environnement. Mais à bon escient, et pas en gaspillant sans effet l’argent public ou privé.

L’alarmisme qui règne au sujet du climat apparaît en définitive être une psychose collective dûment organisée mais infondée, analogue à celles auxquelles se heurtèrent en leur temps, Galilée, Newton, Darwin, Pasteur, Wegener et bien d’autres lorsqu’ils se dressèrent contre des idées unanimement reçues que les siècles suivants ont tournées en dérision et fait tomber dans l’oubli.


https://www.contrepoints.org/2018/01/22/307925-changement-climatique-on-disait-verite
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4526
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Sam 27 Juil - 16:42

Je comprend pas pourquoi le mec dit que la France se table sur les états unis alors que les US sont actuellement gouverné par un climato-sceptique enfin même plus que sceptique,
et c'est factuellement faux, il y a de nombreuses commissions d'enquête sur le sujet avec des consultants, il suffit d'aller sur la chaine YT de Jancovici pour en voir en intégralité

Le seul point ou je trouve qu'il est un peu sensé c'est quand il dit que sortir du CO2 va être très très compliqué, mais ça personne ne l'ignore, surtout avec des écolos qui veulent à fois sortir du nucléaire et du CO2, alors que le nucléaire est la seule alternative viable au carboné

Ensuite il nous ramène à l'époque du Cambrien et Jurassique ou il y avait bien plus de CO2,
je suis bien content de savoir qu'à l'époque ou les dinosaures venaient à peine d’apparaître, donc des reptiles sans régulation thermique, il y avait plus de CO2, et que donc c'est pas grave,
c'est un peu comme nous expliquer qu'il y a plein de vers de terre sous terre, donc qu'on pourrait très bien aller vivre dans des trous sous terre,
par ailleurs à cette époque il y avait une végétation phénoménale par rapport à aujourd'hui, donc le CO2 pouvait être recyclé, ce sont des contextes totalement différents

Pour les pays en développement, la corrélation entre l’accroissement des émissions de CO2 et la sortie de la pauvreté est évidente et prouvée par les publications de la Banque Mondiale.
Non mais ça c'est complètement stupide comme conclusion, évidemment que les pays qui s'enrichissent et s'industrialisent émettent plus de CO2 ! c'est pas parce qu'ils émettent du CO2 qu'ils deviennent riches


Par ailleurs, l’augmentation en cours de la teneur en CO2 de l’atmosphère accroît fortement les rendements agricoles du fait de la photosynthèse.
ouais mais non, avec les sécheresses cumulées et les phénomènes extrêmes les récoltes sont perdues, on en a assez posté d'exemples sur ce sujet même, faudrait qu'il aille expliquer ça à un paysan, je pense qu'il finirait avec un entonnoir sur la tête, les pertes aux US et ici même ont fait l'actualité y'a encore pas longtemps

Dans le seul domaine de l’électricité, les subventions déguisées aux énergies renouvelables représentent 7 Md€ par an et il est choquant de constater que de telles politiques ne sont mises en œuvre que parce que la vérité est cachée à la population.

Lorsqu’on dit aux Français la vérité, c’est-à-dire que leur facture d’électricité va s’accroître au moins de 40 % du fait des énergies renouvelables, 68 % déclarent qu’il faut arrêter leur développement (sondage IFOP).

Angela Merckel a aussi été trompée, et le surcoût y est de 23 Md€ par an pour les consommateurs allemands d’électricité, sans aucun effet positif de surcroît sur les émissions de CO2.
Ce sont des technologies et techniques toutes récentes, les états et entreprises font des erreurs, et changer de modèle c'est toujours coûteux

Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par vertgandazert le Sam 27 Juil - 17:05

@Azaël a écrit:Le CO² est un gaz à effet de serre.
Il y a de plus en plus de CO² dans l'atmosphère et cela est lié à l'activité humaine.
Cela entraîne des modifications substantielles du climat.
Cela me paraît limpide.
Non Azaêl, ce n'est pas si limpide que cela pour plusieurs raisons objectives:

Je ne veux pas me mêler de ce faux débat, véritable tribune idéologique, mais je vous conseille de regarder sur le site de l'école normale supérieure de Lyon, les courbes des teneurs en CO2 et celle des températures en corrélation avec les trois dernières glaciations.
Forcément ce site défend la thèse officielle du giec, pourtant ses courbes montrent que les teneurs en CO2  sont bien corrélées aux températures, mais elles ne les précèdent pas elles les suivent, ce qui n'est pas du tout la même chose.
C'est ce cher Jouzel qui les a interprétées à l'envers, ce qui ne m'étonne pas de sa part....
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Jeu 1 Aoû - 18:21

Histoire de continuer la tribune idéologique conformiste en tant que bon membre de la propagande du GIEC :


https://www.lemonde.fr/international/article/2019/08/01/incendies-en-siberie-poutine-envoie-l-armee-trump-propose-son-aide_5495489_3210.html
Anomalie de T° en Sibérie de plus de 10°, et un feu de foret gigantesque, l'équivalent de la Belgique à déjà disparu, ça se passe actuellement

Petite photo du satellite idéologique :
Spoiler:
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Incendie-articque-siberie-espace-earthobservatorynasa

photo du personnel de la propagande sur place :
Spoiler:
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 7798133504_des-incendies-ravagent-la-siberie


Les feux sont courants en Sibérie mais pas de cette ampleur celui là bat le record de 2018 qui était déjà gigantesque

Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par cl777 le Jeu 1 Aoû - 18:52

C'est un moyen de limiter le "réchauffement" climatique puisque la fumée générée va se comporter comme celle des volcans et donc nous faire gagner quelques degrés à la baisse..

http://theconversation.com/changement-climatique-quel-est-le-role-des-eruptions-volcaniques-91681

cl777
Hypérion

Buffle
Messages : 425
Date d'inscription : 22/07/2018

Localisation : champagne sur seine

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Cogitop le Sam 3 Aoû - 8:53

http://www.leparisien.fr/environnement/le-groenland-a-perdu-11-milliards-de-tonnes-de-glace-en-une-journee-02-08-2019-8128026.php

Neutral
Cogitop
Cogitop
Dioné

Chien
Messages : 1072
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par vertgandazert le Sam 3 Aoû - 10:24

@Cogitop, je suis content d'apprendre que selon la météorologiste de votre lien, le Groenland signifie le continent blanc.
Que voulez vous je suis un vieux non conformiste et j'en étais resté:" au pays vert" nom sous lequel il était connu au moyen âge, pour rappel:
"L’Optimum Médiéval a été plus chaud que les années que nous connaissons actuellement. L’Histoire apporte des faits. L’an mil fut très chaud et les mémoires semblent l’oublier. Et pourtant si nous appelons le Groenland c’est qu’il fut la Terre Verte selon Eric le Rouge."
Evidemment tous les historiens du climat, qui doivent être aussi ringards que moi, savent cela, sauf les climatologues du GIEC, qui eux semblent l'ignorer...
Mais dis moi qui et surtout pourquoi l'on te paie et je te dirai ce que tu diras...
Sinon, en fait l'homme a commencé à modifier le climat, quand il a découvert le feu et qu'il s'est mis aux grillades...
S'il était resté  cueilleur et picoreur de graines, notre terre Gaïa n'aurait pas pris une ride et nous serions encore au paradis...
Quel gâchis, nous allons être puni, merci le GIEC de nous avertir avec compétence et lucidité.
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Sam 3 Aoû - 11:39

Voici le ridicule réchauffement médiéval comparé à aujourd'hui :

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Hemisph%C3%A8re-nord-temperature-2000-ans
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par vertgandazert le Sam 3 Aoû - 12:17

Au concours du plus ridicule, le GIEC s'est montré bien souvent imbattable, mais bon, chacun restera évidemment sur ses croyances, juste pour rappel:

"

Il faisait plus chaud au Moyen Age qu'aujourd'hui | Terra Projects


https://www.laterredufutur.com/.../il-faisait-plus-chaud-au-moyen-age-quaujourdhui/


[list="margin-right: 0px; margin-left: 0px; padding-right: 0px; padding-left: 0px; border: 0px;"]
[*]
[/list]

26 sept. 2007 - L'Optimum Médiéval a été plus chaud que les années que nous ... Et pourtant si nous appelons le Groenland c'est qu'il fut la Terre Verte selon Eric le Rouge. ... Ces températures élevées de la fin du XXie siècle, aux échelles ... globales plus élevées au Moyen Age que maintenant sont fondées sur un ...
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Sam 3 Aoû - 13:11

Oui alors là va falloir m'expliquer pourquoi le mec se contredit tout seul en expliquant que la comparaison optimum médiéval/aujourd'hui est biaisée :

Les assertions de températures moyennes globales plus élevées au Moyen Age que maintenant sont fondées sur un certain nombre de prémisses fausses qui  confondent les indicateurs de sécheresse/précipitation avec ceux de température, ne font pas la différence entre des variations globales et régionales de température, et utilisent tout le 20ie siecle pour définir les conditions ‘modernes’, ce qui empêche de différencier les conditions relativement fraiches du début du 20ie et celles anormalement chaudes de la fin du 20ie. Ces erreurs sont dignes d’erreurs scolaires grossières de la part du GIEC.


Sinon j'ai trouvé une bonne explication ici http://climat-evolution.eklablog.com/de-l-utilisation-des-temperatures-du-groenland-a86578247 :

Spoiler:

de l'utilisation des températures du Groenland
Par meteor31 dans paléoclimats le 4 Août 2012 à 20:49
 
(voir EDIT du 05 août en fin d'article)
 
 
Les sceptiques, en plus de nier le réchauffement actuel et/ou de nier son origine, ont pour fâcheuse habitude de rabaisser son amplitude au regard d' hypothétiques réchauffements du passé.
On connaît tous le fameux Optimum Médiéval, sensé avoir fait reverdir le Groenland, et avoir permis sa colonisation par Eric le Rouge sans oublier le vin en Angleterre, voire en Ecosse etc.
Fameux optimum dont l'amplitude bien supérieure au réchauffement actuel a été "mise en évidence" par le célèbre Beck, falsificateur sceptique (pléonasme?) de son état.
 
Tout est bon pour servir de pâture au peuple sceptique de base qui refuse, par idéologie conservatrice, l'idée même d'un réchauffement anthropique global, car, comme pour ce triste sire d'Inhofe:
 
"Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l'été et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront point." …"Dieu est toujours là-haut. Je suis scandalisé par l'arrogance des gens qui pensent que nous, êtres humains, serions capables de changer ce qu'Il fait avec le climat."
 
source: Passeur de sciences
 
 
Venons en au Groenland.
 
Ceux qui s'intéressent aux "arguments" sceptiques, connaissent celui qui évoque la variabilité de la température de surface du Groenland mise en exergue par les températures de GISP2 (45000ans de données).
Ces températures sont déduites du déficit en O18 des échantillons de glace prélevés par carottage dans l'inlandsis au "summit" du Groenland.
 
Alors on vous montre ce genre de courbe ci dessous (je résume car on vous le distille savamment en plusieurs étapes censées vous impressionner de façon faussement pédagogique) :
 
 
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 M8XaQjKuvU88QdQWY6W1ADx5pU4
 
 
Comme vous le voyez le réchauffement actuel est dérisoire par rapport aux différentes pointes de chaleur précédentes.
Ciel!
Beck le falsificateur aurait-il finalement raison?
 
 
Bon, aller, on va "débunker" tout çà.
 
1- "before present"
 
Oui le dernier point de la courbe ci dessus, la fin du "réchauffement moderne", c'est en fait en 1854.
Car en paléo, puisque, le présent change à chaque seconde, le présent, c'est le 1er janvier 1950, par convention.
Comme le premier point de la base de Alley est 0.0951 ky BP, c'est un échantillon qui correspond à 1854.
Mais pour les sceptiques, c'est çà le réchauffement moderne.
 
 
2- La base de données Alley 2000.
 
Bon, c'est tout de même un peu gênant qu'il n'y ait pas les incertitudes.
En général, çà se donne, dans une vraie publication.
 
Si on regarde la figure 3 de Jouzel 94, même si on prend la courbe du bas LGM, pour un même δ 18O, l'incertitude sur la température est de +-5°C.
 
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 WeBcsFdJM8JI5MlSlKQRtshfcLc
 
On peut certes admettre que statistiquement l'incertitude se réduit, soit, mais tout de même, utiliser des mesures aussi imprécises pour gloser sur un optimum médiéval d'amplitude 2°C, il faut le faire.
 
Alors en fait ce n'est pas tant la mesure isotopique elle-même qui est en cause, mais, entre autres, la composition changeante des différentes sources de vapeur d'eau qui va précipiter au-dessus du "summit".
Il y a bien sûr d'autres sources d'incertitudes et il faut être très prudent pour utiliser ce genre de courbe bruitée, mais les sceptiques, n'y connaissant strictement rien, s'en balancent éperdument.
Mais allez, soyons bon prince, utilisons tout de même cette belle courbe de GISP2.
 
 
3- la variation de l'insolation.
 
Eh oui, comme vous le savez tous, l'insolation baisse régulièrement sur le Groenland (et dans l'Arctique en général) depuis le milieu de l'Holocène.
 
Il suffit donc de tracer la régression linéaire de la courbe plus haut sur 8000 ans pour s'apercevoir que, la température baisse d'environ 0.2°C/millénaire (+- quelque chose étant donné l'incertitude vue plus haut).
 
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 MunSpqU8o3wYX_nJvr3Ctus4BXI
Si on veut comparer à ce qui se passe maintenant, à insolation équivalente donc,il faut donc détrender la courbe, ce qui donne:
 
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 B4zJKzjqzhLT6gHbpV5uXyG1tRc
 
Bon çà n'a pas tout à fait la même allure, non?
 
Mais enfin le réchauffement moderne n'est pas encore terrible.
 
 
4- la vraie période moderne
 
Ah ces données de BEST, elles sont géniales.
Bon, elles ont aussi une incertitude mais comme l'incertitude on s'en fiche puisqu'on utilise tel quel Alley 2000, allons-y.
 
Voici tout d'abord la courbe de BEST pour le Groenland.
 
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Bke3UY89q_74WDUmqJ6pTwpeYmU
 
 
Je sais pas comment ils ont fait pour les valeurs anciennes mais admettons.
 
On va rabouter les deux courbes, en standardisant à partir de leurs données communes, ce qui n'est pas évident étant donné, répétons le, les incertitudes.
 
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 OHh8nQFPDELur1jV86W_7J8A4xg
 
Ah c'est déjà mieux, mais c'est nettement moins bien pour un sceptique, je le reconnais.
 
La courbe rouge est la moyenne glissante sur 10 ans de la série BEST, mais Alley doit être plus lissée.
C'est de plus la moyenne du Groenland alors qu'Alley c'est pour le "summit" uniquement ce qui fait que la variabilité peut être plus importante pour ce point mais ce n'est pas évident sur de longues périodes.
 
Il n'empêche que le vrai réchauffement moderne du Groenland semble tout fait significatif par rapport aux différents "réchauffements" de Alley.
 
 
 
causes des variations de température
 
Evidemment, si on n'a pas l'amplitude exacte des variations ce n'est pas facile d'en donner les causes, sans compter l'erreur sur le temps.
On peut seulement supposer que le Groenland est particulièrement sensible aux oscillations océaniques de l'Atlantique nord, mais les variations passées ne semblent pas être de même période (60 à 80 ans) que l'AMO mais plutôt de l'ordre de plusieurs siècles, voire du millénaire.
Le phénomène suspecté de "sea-saw" entre Antarctique et Arctique aurait une période de 2000 ans et pourrait peut-être détecté dans la série de Alley?
 
D'autres candidats comme les volcans, l'activité solaire, peuvent influencer et il y a peut-être conjonction de plusieurs effets.
Pour le réchauffement actuel, on ne peut évidemment pas oblitérer le rôle anthropique, de par les GES évidemment mais aussi de par les aérosols carbonés qui ont pu avoir une grosse influence au début du 20ème siècle.
 
 
Phénomène de fonte actuel
 
Lorsqu'on a une augmentation de la température moyenne et une augmentation encore plus forte des températures les plus élevées, il est assez évident, ou de bon sens, que les phénomènes de fonte généralisée comme on les a vus récemment, deviennent de plus en plus fréquents.
Et dans les deux derniers millénaires, il est possible, oui, qu'ils soient exceptionnels.
 
 
EDIT du 05 août 2012 à 14H40
 
 
On lira avec intérêt cette étude de Kobashi 2011 qui reconstruit les températures de surface de la neige au "summit" du Groenland.
 
Elle est basée sur les isotopes de l'Argon et de l'azote, piégés dans les bulles d'air de la glace.
 
On est donc cette fois indépendant des sources et la méthode devrait être plus précise.
L'incertitude annoncée est de l'ordre de +-0.5°C.
 
Là aussi il y a "raboutage" avec les températures mesurées T2m près du summit.
 
Le problème étant que le T2m est plus chaud que la Ts de la neige (inversion de très basse couche)
 
Les températures actuelles sont abaissées de 1.75°C par comparaison entre les parties communes.
 
c'est peut-être là, d'ailleurs, que le bât blesse.
 
Quoiqu'il en soit, voici les résultats "bruts" tels que figurés sur la fig 1 de l'étude.
 
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Kuglo9PcqUhnaBrLLYB-PCtBnIE
 
Comme on peut le constater, la hausse moderne de la température du Groenland est très relative par rapport à beaucoup de hausses passées.
 
La température de 2010 devient comparable à ces plus fortes hausses et il faut se rappeler que le Groenland bénéficiait d'une insolation plus forte que l'actuelle dans le passé.
 
Les différentes méthodes isotopiques donnent des résultats quelquefois  très contradictoires, voir par exemple le fort réchauffement vers 700 de Kobashi et le refroidissement correspondant chez Alley.
 
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 UeXKVMQPx4ktHae5V327OB_5G9U
 

Ce dernier point ainsi que les méthodes de raboutage de données T2m et de température de neige, la représentativité de la température du summit avec la moyenne du Groenland, etc., doivent amener à considérer, comme d'habitude, ces résultats avec prudence.
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Melon et bottes de cuir le Sam 3 Aoû - 21:43

@vertgandazert a écrit:
"

Il faisait plus chaud au Moyen Age qu'aujourd'hui | Terra Projects


Cet argument n'est pas valable. C'est comme si nous disions que les températures caniculaires de l'été en cours seraient forcément reliées au réchauffement climatique. A bon entendeur !
Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 2_439
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Eris

Rat
Messages : 2039
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par vertgandazert le Sam 3 Aoû - 22:39

Cet argument est tout a fait valable , il invalide l'hypothèse unique et partisane du  GIEC,qui consiste à imputer les changements du climat, à des causes uniquement anthropique.
L'histoire passée du climat, démontre justement que le climat se modifie sans que les activités humaines en soit la cause.
Je suis d'accord avec votre seconde remarque, mais je constate aussi que ce que vous dénoncez comme une imposture, c'est ce que font la plupart justement des suiveurs  de la pensée politiquement correcte du GIEC.
Ce qui pour moi est plutôt une raison de douter de leur objectivité et de leur compétence.
Personnellement je constate surtout, les changements brutaux et rapides de températures, je ne les explique pas, pour le reste, je ne sais pas, mais j'ai des doutes importants concernant le GIEC...
vertgandazert
vertgandazert
Miranda

Buffle
Messages : 717
Date d'inscription : 13/05/2018

Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : vivre pour comprendre et aimer
Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Azaël le Sam 3 Aoû - 22:40

Même si le réchauffement climatique actuel n'a pas que des causes anthropiques, cela ne devrait pas empêcher l'Homme d'assumer ses responsabilités non ?
Azaël
Azaël
Makemake

Rat
Messages : 1753
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Sam 3 Aoû - 22:57

Le Groenland est sur une très forte inclinaison par rapport au soleil, du coup son climat change beaucoup suivant les paramètres de l'axe de rotation de la Terre,
le Groenland est de moins en moins exposé au soleil, donc non seulement ça en fait une référence biaisée mais en plus si on élimine cette effet (qui est hyper régulier donc facile à identifier dans les données statistiques) on se retrouve avec un courbe qui monte, 
et même pour ceux qui diraient que ça fait beaucoup de bidouillages mathématiques pour se donner raison faut voir la tronche de la pente actuelle, elle est vraiment sous cocaine par rapport aux cycles naturelles

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 2000_Year_Temperature_Comparison_fr

Mais bon après oui on peut dire que les donnes sont fausses, que le GIEC fait de la propagande, que les canicules, sécheresses, déchaînement climatiques des 3 dernières années sont dans une normale, que les gens qui perdent leurs champs, moules, vignes, voient des insectes jamais vu arriver, etc sont juste en face de quelque chose de normal, etc
Mais bon c'est un peu comme voir une vache dans un couloir, et se dire que personne ne l'a mise là, c'est possible, mais assez peu probable
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Melon et bottes de cuir le Dim 4 Aoû - 7:27

@vertgandazert a écrit:Cet argument est tout a fait valable , il invalide l'hypothèse unique et partisane du  GIEC,qui consiste à imputer les changements du climat, à des causes uniquement anthropique.
L'histoire passée du climat, démontre justement que le climat se modifie sans que les activités humaines en soit la cause.
Je suis d'accord avec votre seconde remarque, mais je constate aussi que ce que vous dénoncez comme une imposture, c'est ce que font la plupart justement des suiveurs  de la pensée politiquement correcte du GIEC.
Ce qui pour moi est plutôt une raison de douter de leur objectivité et de leur compétence.
Personnellement je constate surtout, les changements brutaux et rapides de températures, je ne les explique pas, pour le reste, je ne sais pas, mais j'ai des doutes importants concernant le GIEC...

Ne seriez-vous pas dans l'erreur en vous focalisant uniquement sur le GIEC, si toutefois c'est le cas ? Il existe bien d'autres sources. Maintenant, il est vrai qu'il faudrait étudier l'évolution du climat sur les cinq mille ans à venir. Pour moi, nous manquons de recul pour pouvoir trancher d'un côté comme de l'autre.

P.S Je vous fais observer que l'Homo sapins, et ce depuis son arrivée sur Terre, n'a fait qu'abîmer, détruire, tuer tout ce qu'il rencontrait, entre deux accalmies. Aurions-nous changer depuis ? Il me semble que vous suivions la même direction que nos ancêtres, hélas !
Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Eris

Rat
Messages : 2039
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Melon et bottes de cuir le Dim 4 Aoû - 7:30

@Azaël a écrit:Même si le réchauffement climatique actuel n'a pas que des causes anthropiques, cela ne devrait pas empêcher l'Homme d'assumer ses responsabilités non ?

Quelles responsabilités listerais-tu ?

Melon et bottes de cuir
Melon et bottes de cuir
Eris

Rat
Messages : 2039
Date d'inscription : 16/05/2019

Localisation : Alpes suisses
Emploi/loisirs : La boxe, la lecture,
Humeur : Fluctuante, douce, cynique et mélancolique

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Azaël le Dim 4 Aoû - 8:07

Concernant le climat :

Déforestation
Production de gaz à effet de serre
Destruction des grands massifs coralliens

Azaël
Azaël
Makemake

Rat
Messages : 1753
Date d'inscription : 31/03/2019

Localisation : Devant son écran

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Totem le Dim 4 Aoû - 11:49

Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4526
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Hakaan le Dim 4 Aoû - 13:24

Surtout que le GIEC ne fait qu'un travail de synthèse relu et commenté par des 10 aines de milliers de chercheurs et spécialistes en tout genres, c'est pas le GIEC qui décide du consensus, derrière il y a 195 pays contributeurs
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo - Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1) - Page 39 Empty Re: Réchauffement climatique grosse mite ou raelité ? (1)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum