La nécessité d'un gourou

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty La nécessité d'un gourou

Message par gondalfe le Sam 9 Fév - 21:37

De nombreuses personnes reconnues dans le domaine spirituel insistent sur la nécessité d'un gourou.
Ce sujet me fit pas mal reflechir.
Apres pas simple dans une société occidentale ou l'on court sans arret pour des tas de raisons pas forcement voulues et que l'on ne peut pas trop faire autrement et moins simple je suppose d'en trouver un à Vitry sur seine qu'a Delhi.


Pour en revenir au sujet quel est votre avis sur la necessité d'un gourou?
Pour beaucoup de personnes on ne peut pas faire grand chose sans gourou.


Dernière édition par Kolam le Lun 11 Fév - 7:32, édité 2 fois (Raison : Absence de majuscule dans le titre)

gondalfe
Mithra

Cochon
Messages : 46
Date d'inscription : 02/06/2018

Localisation : ici (mais jamais vraiment la pour etre honnete)

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Invité le Sam 9 Fév - 22:06

Qui était le gourou du premier gourou ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Hakaan le Sam 9 Fév - 23:39

Salut, est ce que tes 2 sujets ne gagneraient pas à être fusionnés ? parce que ce sont 2 aspects de la même question
Hakaan
Hakaan
Admin

Rat
Messages : 4748
Date d'inscription : 07/05/2018

Localisation : N-E
Humeur : pessimisme de la lucidité, optimisme de la volonté

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Invité le Dim 10 Fév - 2:57

Suppression de ma blague HS type "flamby"... Smile


Dernière édition par Arpège le Dim 10 Fév - 11:28, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par gondalfe le Dim 10 Fév - 9:50

@Hakaan a écrit:Salut, est ce que tes 2 sujets ne gagneraient pas à être fusionnés ? parce que ce sont 2 aspects de la même question

Oui Hakaan,ça me dérange pas trop,j'ai hésité à les fusionner.
C'est comme j'avai peur en fusionnant  2 questions qui sont bien distinctes qu'elles soient mélangées et d'avoir donc des reponses vagues qui passent un peu à coté de la question de base.
Peur également qu'une des 2 questions passe à la trappe du coups.

gondalfe
Mithra

Cochon
Messages : 46
Date d'inscription : 02/06/2018

Localisation : ici (mais jamais vraiment la pour etre honnete)

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Lio le Dim 10 Fév - 13:56

Aspirant a écrit:Qui était le gourou du premier gourou ?

Il faut savoir qu'aux premier instants des Hommes (et des Femmes...) il n'y avait pas encore cette immaturité émotionnelle dans laquelle est pris de nombreux aspirant, au désir de trouver un mentor qui les mineraient vers des dimensions encore insoupçonnées de la spiritualité. Aujourd'hui comment veux-tu, @gondalfe , dans l'état émotionnel ambiant, qu'au moindre bruit de pétard mouillé, tout le monde sursaute, à bout de nerf, éreinté et essouflé... Comment voulez vous qu'un gourou endosse d'abord la charge de parent ??
Lio
Lio
Vesta

Singe
Messages : 920
Date d'inscription : 30/12/2018

Localisation : Au gré des vents

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Ptah le Dim 10 Fév - 21:31

Aspirant a écrit:Qui était le gourou du premier gourou ?

Aspirant,

Pour ta question, je dirais qu'il y a 2 sortes de maitres : le grand eveillé de naissance, l'avatar, qui n'a jamais de maitre, il est réalisé de suite, sans produire aucune ascèse, car c'est son rôle. (exemple : Jesus, Kabir, Ramana Maharshi, Ma Anandamayi...)

Et il y a les éveillés qui ont atteint le but en suivant ces Incarnations, avec une ascèse, et qui deviennent ensuite des guides pour les autres (exemples : krishnamurti, les saints chretiens, la plupart des lamas tibétains, etc).

Ainsi, le premier maitre était une Incarnation éveillée de naissance, et non un éveillé ayant suivi une ascèse et un guide.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Invité le Dim 10 Fév - 23:29

Ça revient un peu au sujet sur la voie. Si on veut suivre une voie, en tout cas c'est le cas pour la quatrième fois, il faut effectivement soit 1 maitre, soit une école avec une personne qui a suffisamment parcouru lui-même le chemin, sans forcément être un Maître, pour pouvoir préparer d'autres personnes à le faire. Les maîtres ne courent pas les rues. Les écoles authentique ça peut être plus accessible mais rarissimes et noyées dans la masse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Totem le Dim 10 Fév - 23:52

@Ptah a écrit:
Aspirant a écrit:Qui était le gourou du premier gourou ?

Aspirant,

Pour ta question, je dirais qu'il y a 2 sortes de maitres : le grand eveillé de naissance, l'avatar, qui n'a jamais de maitre, il est réalisé de suite, sans produire aucune ascèse, car c'est son rôle. (exemple : Jesus, Kabir, Ramana Maharshi, Ma Anandamayi...)

Et il y a les éveillés qui ont atteint le but en suivant ces Incarnations, avec une ascèse, et qui deviennent ensuite des guides pour les autres (exemples : krishnamurti, les saints chretiens, la plupart des lamas tibétains, etc).

Ainsi, le premier maitre était une Incarnation éveillée de naissance, et non un éveillé ayant suivi une ascèse et un guide.

Et QUI a décidé de ces appellations sinon des êtres humains en mal de classification.
Les Saint Chrétiens, comme tous ceux que tu as énuméré n'auraient jamais voulu qu'on les mettent dans des cases avec ces classifications avec des ordres de grandeur qui font partie du monde de la dualité.

Saptrem disait et je plussoies :
Le mental, c’est le plus saisissant démonstrateur par l’absurde de la nécessité d’être. Tout ce qui prétend s’écroule et meurt. Quand nous serons, nous n’aurons plus besoin de mourir; la mort, c’est le dernier artifice pour nous obliger à être dans notre corps comme dans notre âme. Alors nous saurons peut-être ce qu’est l’être. Car la «Matière» soi-disant, n’est pas sans l’Esprit, et l’«Esprit» soi-disant, n’est pas sans la Matière. La jonction des deux, c’est l’être. Il n’y a que le corps qui peut comprendre, dira Mère. Tant que nous n’aurons pas réalisé l’Esprit dans la Matière – ou peut-être l’Esprit de la Matière, ou peut-être la Matière divine – nous ne comprendrons ni l’Esprit ni la Matière – ni Dieu ni la Nature ni le diable ni rien. Ni même nous-mêmes. La Matière est la clef de la connaissance totale – peut-être faudrait-il dire: de la connaissance du Total.

La Science et la Religion nous ont rendus infirmes de nos propres moyens et de notre propre secret en nous renvoyant au ciel ou à la Mécanique utilitaire.
Oui, il y avait Socrate.
Ils ont assassiné Socrate.


Dernière édition par Totem le Lun 11 Fév - 11:04, édité 1 fois
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4526
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Invité le Lun 11 Fév - 6:48

Siddhartha Gautama

"La plupart des bouddhistes le considèrent comme un être humain devenu Bouddha par lui-même."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Invité le Lun 11 Fév - 7:15

Aspirant a écrit:Siddhartha Gautama

"La plupart des bouddhistes le considèrent comme un être humain devenu Bouddha par lui-même."

Oui, en effet, mais un être humain qui a expérimenté et découvert la Voie de l'Octuple sentier et l'a enseigné pendant 40 ans.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Cogitop le Lun 11 Fév - 8:03

Le gourou nous montre la différence entre la voie sectaire, bloquante, et la voie de la transformation, de l’adaptation.
La voie du bouddha
La voie du papillon
La voie du moine errant
La voie de chacun
study
Cogitop
Cogitop
Dioné

Chien
Messages : 1072
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Ptah le Lun 11 Fév - 10:26

Aspirant,

Cotoies le milieu bouddhiste, et tu verras que le Bouddha est considéré comme ayant reçu la Grâce d'un maitre par la plupart des vrais bouddhistes et des lamas. 
Et de toute façon, ce n'est pas un avatar, i.e. une incarnation divine, mais quelqu'un qui a fait une ascèse pour atteindre le but, ce qui est bien différent.


Totem,

Ce que tu affirmes n'est pas exact non plus, je t'ai déjà dit que Satprem, Krishnamurti (Jiddu ou UG), et cie sont des éveillés de seconde main, ce ne sont pas du tout des avatars du calibre de Ramana Maharshi, de Ramakrishna, de Kabir, ou de Ma Anandamayi.

Ce que j'ai dis, qu'il y a 2 sortes d'Eveillés, ceux étant réalisés à la naissance, et ceux s'éveillant dans la vie, n'est pas du tout de moi, ni "des gens", ce sont les explications des Avatars cités et c'est aussi dans les Ecritures, qui expliquent que les incarnations nées éveillées ont une Shakti beaucoup plus forte que les éveillés ayant pratiqué une ascèse, car ils ont un rôle d'éveilleurs massifs auprès des hommes. 
Par exemple, Swami Muktananda l'explique très bien dans ses oeuvres, et Ma Anandamayi aussi, qui a dit textuellement aussi qu'elle ne s'était jamais incarnée dans la dimension matérielle par le passé.
 Donc, quand tu dis que "ca vient des gens", c'est faux, c'est ce que tu dis qui vient "des gens" et surtout du new age.
Et tu le sais très bien puisque tu t'entêtes à ne lire et citer que Satprem, les 2 K, etc, à la place des Avatars cités, pour ne pas avoir à remettre en question certaines choses, notamment les critères de Réalisation du Soi, pour pouvoir garder de la confusion et dire que le premier venu est éveillé, ce qui est évidemment faux.
L'eveil accompli a des critères bien précis et il n'y a que le new age qui baigne dans l'imprécision, personne d'autre. Lire Shankaracharya est éloquent à ce sujet.
Mais bon, tu vas garder Satprem, encore et toujours, comme ref, bref....
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Ptah le Lun 11 Fév - 11:20


Gondalfe,

Même en Inde, Tibet, Chine, Népal, ou ailleurs, il faut savoir où aller pour trouver un guide authentique.
Autant dire que les vrais maitres, ca ne se bouscule pas au portillon.
c'est très faisable de rencontrer un guide malgré tout, si on a de la motivation, car ce sont des destinations relativement bon marché par opposition aux lieux touristiques hors de prix.
Disons qu'il y a des opportunités, des facons de voyager, qui réduisent les couts. Et puis, il arrive que des éveillés viennent en France, Tich Nath Han, par exemple, et certains lamas tibétains.

Ensuite, sur ta question, je vais parler clairement :
Sur la nécessité du Guide, à mon avis, cela ne prête pas tellement à débat, parce que j'ai remarqué qu'il y a d'un côté, ceux ayant fait la démarche pratique d'en rencontrer, de voir ce qui émane d'un Saint et ce que ça apporte, qui savent de quoi ils parlent, et d'un autre côté, tu as tous ceux qui ignorent totalement ce dont ils parlent et qui pensent malgré tout savoir ce qu'est un maitre, ou pensent être assez avancés pour se passer de maitre, ou pensent être des solitaires, ou pensent être éveillés juste pour avoir obtenu un état témoin ou pour avoir éveillé un peu d'énergie de base qu'ils prennent naïvement pour la Grace Divine.
Et quand tu regardes les soit-disant "solitaires", en fait, ils n'avancent pas tous seuls, ils te gardent grosso modo les mêmes défauts de 16 ans jusqu'à la mort. C'est donc une facon de faire qui pour moi ne vaut rien. Un vrai solitaire avance, il ne stagne pas, et s'il stagne, c'est que c'est un faux solitaire et qu'il a besoin d'une voie et/ou d'un maitre pour avancer. C'est la logique même.
Ainsi, si tu me demandes mon avis, je te dirais juste de ne pas écouter les absurdités courantes du new age à ce sujet, ni les résistances égotiques anti-guides qui ne poussent qu'à l'inertie et à la paresse, sans aucune ascèse. Et va voir par toi-même en pratique ce qu'il en est, sans préjugés, et tu te rendras compte par toi-même de la valeur des choses.
Il va sans dire que, le cas échéant, il faut chercher un vrai guide, et ne pas se contenter de payer les conférenciers du new age, ni les fameux américains qui se disent éveillés alors que ce sont des fake.
Et bannir tous les plaisantins qui font des livres ou des videos YT en racontant qu'ils ont éveillé Kundalini et cie, c'est du n'importe quoi.
Le new age, ses films mièvres, ses bouquins et conférences, ses rapprochements superficiels avec la science, ses prétentions d'être éveillés, c'est direct poubelle,  si on veut du sérieux, si on veut avancer.

Une première bonne approche possible est de choisir notre spiritualité, Bouddhisme, Hindouisme, Taoisme, etc, et ensuite de cotoyer le milieu choisi, en allant dans les centres, y méditer, chanter, faire du yoga, etc, avec les frères et soeurs de cheminement. 
Ainsi, on verra, lors de discussions avec les compagnons de route, qu'il sera beaucoup plus facile de savoir où rencontrer un Eveillé réel, les noms des personnes sérieuses, voyager en groupe et reduire ainsi les couts des voyages, etc.


Encore un point central :
Le vrai maitre, contrairement à ce que raconte l'Occident et le new age, (totalement immatures sur la question), est le maitre qui transmet en silence une Bénédiction et un amour inconditionnel immense, qui sont une transmission d'énergie Divine pour aider à méditer et à purifier l'ego. Ce n'est donc pas du tout un bavard dirigiste qui donne des ordres, mais l'inverse de ca.


Je termine sur l'observation d'Hakaan et de toi-même, qui pensez que ce sujet fait doublon avec celui sur le choix d'une voie.
Je suis d'accord qu'en réalité c'est le même sujet, mais beaucoup de gens ne le verront pas ainsi, et, voulant éviter le vrai travail sur soi et donc les maitres, voudront juste choisir un bouddhisme ou un hindouisme, mais sans maitre, en arguant que ces philo religieuses ont été érigées de toute facon par une multitude de maitres décédés il y a des lustres. Ce qui n'est pas faux, mais il n'empêche quand même qu'approcher toutes ces spiritualités sans suivre de guide, c'est faire 10% du chemin, il faut le savoir.

Je n'ai rien d'autre à ajouter.
Là, tu as tous les éléments pour discerner où sont les réelles potentialités d'action : compter sur la vie courante (et tu verras que ca ne donnera rien, car rien ne donne rien) et prendre un chemin actif, qui apporte l'accès à la transcendance.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Totem le Lun 11 Fév - 11:36

@Ptah a écrit:
Ce que tu affirmes n'est pas exact non plus, je t'ai déjà dit que Satprem, Krishnamurti (Jiddu ou UG), et cie sont des éveillés de seconde main, ce ne sont pas du tout des avatars du calibre de Ramana Maharshi, de Ramakrishna, de Kabir, ou de Ma Anandamayi.

Ce que j'ai dis, qu'il y a 2 sortes d'Eveillés, ceux étant réalisés à la naissance, et ceux s'éveillant dans la vie, n'est pas du tout de moi, ni "des gens", ce sont les explications des Avatars cités et c'est aussi dans les Ecritures, qui expliquent que les incarnations nées éveillées ont une Shakti beaucoup plus forte que les éveillés ayant pratiqué une ascèse, car ils ont un rôle d'éveilleurs massifs auprès des hommes. 
Par exemple, Swami Muktananda l'explique très bien dans ses oeuvres, et Ma Anandamayi aussi, qui a dit textuellement aussi qu'elle ne s'était jamais incarnée dans la dimension matérielle par le passé.

POur moi tout cela n'a aucune importance, c'est pas ça qui va éveiller l'humanité....

Donc, quand tu dis que "ca vient des gens", c'est faux, c'est ce que tu dis qui vient "des gens" et surtout du new age.
Et tu le sais très bien puisque tu t'entêtes à ne lire et citer que Satprem, les 2 K, etc, à la place des Avatars cités, pour ne pas avoir à remettre en question certaines choses, notamment les critères de Réalisation du Soi, pour pouvoir garder de la confusion et dire que le premier venu est éveillé, ce qui est évidemment faux.

Là encore tu ne répètes que ce qu'on entend de la bouche de tous ceux qui parlent de maîtres et qui vont en Inde
Tu ne sais pas ce que j'ai lu et tu te permets de dire que je ne lis que les mêmes maitres, hors si ça peut te rassurer j'ai ratissé large et je ne vais pas les énumérer, ce n'est pas le sujet mais voilà ceux qui m'ont donnés les  réponses dont j'avais besoin sont ceux que je cites le plus souvent.
Que sais tu réellement de Saptrem, as tu simplement lu ses carnets tout comme ceux de J. Khishnamurti ou ce dont parle UG Khrisnamurti, Aurobindo et consorts??
Si tu les avais seulement lu et expérimenté ce dont ils parlent tu n'aurais pas le même discours. Au lieu de cela tu nous ressors les mêmes noms pour justifier leur supériorité. Ce n'est pas comme ça que ça marche malheureusement. Enfin j'espère tu touchera un jour ce qu'ils ont touché pour revoir ta copie.

L'eveil accompli a des critères bien précis et il n'y a que le new age qui baigne dans l'imprécision, personne d'autre. Lire Shankaracharya est éloquent à ce sujet.
Mais bon, tu vas garder Satprem, encore et toujours, comme ref, bref....

Comme d'hab. Il faut toujours que tu nous ressortes le "New âge" comme si tu avais trempé dedans.....comme si tu avais vécu auprès des Khrisnamurti et autres que tu mets dans cette case sans savoir ce qu'ils ont  réellement vécu dans leur corps.... C'est bien là un erreur des spiritualistes qui énumères les critères de l'éveil comme s'il s'agissait d'un concours de beauté.
Pour tout dire l'éveil n'est qu'un mot qui ne dit pas ce qu'est réellement la chose en soit, c'est pour ça qu'il y a autant de battage autour et de critères que l'on découvre comme inutiles, voire bloquants quand la barrière a été sautée.

Oui je vais garder Saptrem pour milles raisons que tu n'est pas encore en mesure de comprendre mais ça viendra un jour ou jamais.....
S'enferrer dans des considérations qui consiste à mettre dans des cases ceux qui viennent nous montrer le chemin est une perte de temps faramineuse et comme si c'était ça qui comptait plutôt que d'arpenter la voie, quoi que je pense qu'il y n'y a  rien à arpenter......c'est cela qui est à découvrir une fois que la vidange de tout ce qui a été appris aura été faite. Le doudou faudra bien le lâcher un jour ou l'autre pour éviter de passer à côté de l'essentiel  ou essence/ciel.... Smile


Dernière édition par Totem le Lun 11 Fév - 12:06, édité 1 fois
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4526
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Invité le Lun 11 Fév - 11:57

Bon courage :

Les signes, marques et qualités du corps et de la parole d'un bouddha

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Totem le Lun 11 Fév - 12:00

« Je vous le dit : il n’y a pas de Bouddha, il n’y a pas de loi ; pas de pratiques à cultiver, pas de fruits à éprouver.
Que voulez-vous donc tant chercher auprès d’autrui ? Aveugles qui vous mettez une tête sur la tête ! Qu’est ce qui vous manque ? »  -  

Lin-ji.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4526
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Ptah le Lun 11 Fév - 12:06

@Totem a écrit:
Pour moi tout cela n'a aucune importance, c'est pas ça qui va éveillée l'humanité....

C'est surtout que tu n'as aucun argument valable à opposer au dit paragraphe.
Et ce que tu racontes éveilleras encore moins les gens et les enfoncera, qui plus est.

@Totem a écrit:
Là encore tu ne répètes que ce qu'on entend de la bouche de tous ceux qui parlent de maîtres et qui vont en Inde
Que sais tu réellement de Saptrem, as tu simplement lu ses carnets tout comme ceux de J. Khishnamurti. ou ce ont parle UG Khrisnamurti, Aurobindo et consorts??
Si tu les avais seulement lu et expérimenté ce dont ils parlent tu n'aurais pas le même discours. Au lieu de cela tu nous ressors les mêmes noms pour justifier leur supériorité. Ce n'est pas comme ça que ça marche malheureusement. Enfin j'espère tu touches un jour ce qu'ils ont touché pour revoir ta copie.

Non, c'est plutôt toi qui ne fait que répéter les absurdités du new age, n'a jamais mis les pieds ni en Chine, ni en Inde, ni au Tibet, ni au Népal, n'a jamais rencontré un seul maitre de ta vie et parle sans savoir.
J'ai lu les 2 K, Aurobindo, Satprem (l'eveil de la conscience) bien avant toi et bien plus que toi, et je répète que Satprem et les 2 K ne disent que des âneries à ce sujet.
Puisses-tu atteindre l'état de Ramana Maharshi et revoir ta copie new ageuse.
Car oui, il y a une différence considérable entre un Avatar et un disciple qui s'éveille, c'est dans les textes sacrés et dans les explications des Incarnations, et c'est surement pas un new age bidon qui pourra dire le contraire.

@Totem a écrit:
Comme d'hab. Il faut toujours que tu nous ressortes le "New âge" comme si tu avais trempé dedans.....comme si tu avais vécu auprès des Khrisnamurti et autres que tu mets dans cette case sans savoir ce qu'ils ont  réellement vécu dans leur corps.... C'est bien là un erreur des spiritualistes qui énumères les critères de l'éveil comme s'il s'agissait d'un concours de beauté.
Pour tout dire l'éveil n'est qu'un mot qui ne dit pas ce qu'est réellement la chose en soit, c'est pour ça qu'il y a autant de battage autour et de critères que l'on découvre comme inutiles, voire bloquants quand la barrière a été sautée.
Oui je vais garder Saptrem pour milles raisons que tu n'est pas encore en mesure de comprendre mais ça viendra un jour ou jamais.....
S'enferrer dans des considérations qui consiste à mettre dans des cases ceux qui viennent nous montrer le chemin est une perte de temps faramineuse comme si c'était ça qui comptait plutôt que d'arpenter la voie, quoi que je pense qu'il y n'y a  rien à arpenter......c'est cela qui est à découvrir une fois que la vidange de tout ce qui a été appris aura été faite. Le doudou faudra bien le lâcher un jour ou l'autre.... Smile

Je parle du new age, parce que tu baignes dedans. Si tu parlais sérieusement, je ne le mentionnerais pas.
Le seul doudou infantile est celui de se croire éveillé quand on ne l'est pas du tout, c'est cette illusion ô combien égotique qu'il faudra lâcher, pour pouvoir avancer.
Il n'y a pas d'autre doudou que celui là.

Les 2 K, c'est Ramana qui les a disqualifiés, ce n'est pas moi, mais tu éviteras soigneusement de faire référence à lui et à d'autres avatars, parce que ca dérangerait ta petite posture personnelle erronée.
Quant à l'Eveil, Nirvana et cie, ce sont des mots qui viennent d'extrême orient, dont le détail est expliqué par des vrais maitres, ce n'est pas à toi d'invalider ces mots, ni de les réduire, surtout pour répéter mécaniquement ce que tu as lu chez UG Krishnamurti.
On sait tous que les mots ne sont que les mots, mais ils font référence quand meme à une réalité.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Invité le Lun 11 Fév - 12:07

Cette question fait toujours couler beaucoup d'encre.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Ptah le Lun 11 Fév - 12:17

Aspirant,

Ton lien ne remet rien en question.


Totem,

Tu mélanges tout. Inouï...
Lin Ji, c'est de la non-dualité, donc au niveau Divin, c'est normal de dire qu'il n'y a ni maitre, ni disciple, ni soleil, ni terre, ni corps physique, ni rien, puisque "tout est 1"  , pour l'être réalisé.

MAIS, à notre niveau, il y a bel et bien Soleil, Terre, corps physique, éveillé, et non-éveillé. Pour nous, ces choses permettent notre vie et de pouvoir avancer.

Bref, je ne vais pas encore faire un cours de philo ici, hein... 
Bonne journée.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Invité le Lun 11 Fév - 12:23

@Ptah a écrit:Aspirant,

Ton lien ne remet rien en question.


Totem,

Tu mélanges tout. Inouï...
Lin Ji, c'est de la non-dualité, donc au niveau Divin, c'est normal de dire qu'il n'y a ni maitre, ni disciple, ni soleil, ni terre, ni corps physique, ni rien, puisque "tout est 1"  , pour l'être réalisé.

MAIS, à notre niveau, il y a bel et bien Soleil, Terre, corps physique, éveillé, et non-éveillé. Pour nous, ces choses permettent notre vie et de pouvoir avancer.

Bref, je ne vais pas encore faire un cours de philo ici, hein... 
Bonne journée.

Effectivement, on prend ici et là des phrases qui ne sont pas de notre niveau d'être habituel, on y adhère intellectuellement, et même certains s'en font les enseignants sur youtube ou lors de stages! Et on s'y conforte.
Ce qui est vrai dans l'absolu ne l'est pas sur le relatif où nous vivons. Les œillères sont le pire des obstacles sur la voie, surtout les œillères que l'ont met pour ne pas se voir soi-même tel qu'on est. Rien que là il y a fort à faire pour toute une vie.....au moins.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Jimmy2500 le Lun 11 Fév - 12:27

@gondalfe a écrit:De nombreuses personnes reconnues dans le domaine spirituel insistent sur la nécessité d'un gourou.
Ce sujet me fit pas mal reflechir.
Apres pas simple dans une société occidentale ou l'on court sans arret pour des tas de raisons pas forcement voulues et que l'on ne peut pas trop faire autrement et moins simple je suppose d'en trouver un à Vitry sur seine qu'a Delhi.


Pour en revenir au sujet quel est votre avis sur la necessité d'un gourou?
Pour beaucoup de personnes on ne peut pas faire grand chose sans gourou.

Oui, c'est nécessaire, bon j'ai répondu à la question Very Happy

Pourquoi , eh bien parce que si l'on ne suit pas une voie spirituelle, un Maître, ou un guide, on suit notre propre égo. Et cela semble particulièrement vrai lorsque l'on est un tant soit peu avancé sur le chemin, c'est-à-dire si on a une longue pratique derrière soi.
Évidemment, d'une certaine façon, on préfèrerait qu'il n'y aie pas de Maître, car cela permettrait de rester confortablement installé dans nos limites (limites qui peuvent prendre toutes les apparences d'une libération spirituelle).
Donc, lorsqu'il y a un Maître, il est celui qui viendra nous en faire sortir, quitte à nous bousculer un peu.

Pour ce qui est des enseignements spirituels, on peut tout dire et son contraire; et tout a été dit (et son contraire). Ceci tout simplement parce que les enseignements spirituels ne sont pas là pour définir une réalité (qui de toutes façons ne peut pas être définie) mais pour nous aider à intégrer cette réalité dans notre vie, dans le quotidien.

Les enseignements sont un peu comme les points situés sur le pourtour d'un cercle, ils servent à nous aider à en connaître le centre (qui n'est rien d'autre que notre "Être"). Ainsi, selon que l'on se place d'un côté ou de l'autre, les enseignements peuvent sembler contradictoires.
Un peu comme on si on suit un chemin, selon le lieu où on se trouve, celui qui nous guide peut très bien nous dire "tourne à droite" ou "tourne à gauche", mais ce qui est dit même si cela correspond à la nécessité du lieu et du moment, cela peut très bien être totalement inadapté en d'autres circonstances.

Ce qui peut nous permettre, à nous, de savoir si nous sommes attachés à un concept particulier, que nous sommes enfermés, c'est qu'alors nous avons (ressentons) le besoin de défendre notre point de vue. Si on ressent ce besoin, c'est que l'on est est attaché à notre "église" notre "clocher", notre territoire intérieur.
Ça, chacun peut le voir pour lui-même, et uniquement pour lui-même et par lui même.

Après, quand on parle de Maître, on fait allusion aussi à la famille spirituelle. Si on "en a" un (ou une), la question ne se pose pas. Mais il est intéressant de voir que cela n'enferme pas, que c'est un peu comme "la famille" ou "le père" que l'on a dans ce monde. Il amène conseil et protection mais ne se substitue pas au libre arbitre de chacun. Un peu comme dans la relation "parents-enfants", à un certain stade il y a enseignement, à un autre (lorsque l'enfant est adulte), le père reste le père, mais il ne reste plus qu'une relation d'amour.
Si on en a pas (ou si on croit qu'il en est ainsi), je suppose que ça viendra quand ce sera nécessaire.

Jimmy2500
Prométhée

Rat
Messages : 105
Date d'inscription : 08/11/2018

Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Invité le Lun 11 Fév - 12:32

@Ptah a écrit:Aspirant,

Ton lien ne remet rien en question.

...

Moi j'y vois beaucoup de remise en question au contraire.
Je te souhaite d'arriver à tes objectifs bien évidemment mais les signes listés dans ce lien sont des signes reconnus par une large communauté de bouddhistes et donc il est bon de s'y référer pour se rendre compte qu'on ne trouve pas un "éveillé" à tous les coins de rue loin de là.
Je serais curieux de savoir combien de "maître" et "d'éveillés" portent ses marques...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Professeur X le Lun 11 Fév - 12:38

Hum , la nécessité dans ce domaine autour duquel nous débattons ici ne touche pas tout le monde , si on en ressent le besoin pourquoi ne pas en faire l'expérience , bien que le nom de " gourou" puisse être péjoratif , on pourrait y entendre qu'il faut suivre l'homme plutôt que son enseignement , parce-que en terme d'enseignement les gourous sont parfois un peu légers , c'est même souvent la soupe populaire spirituelle , ça peux donc rassurer la présence d'un être envers qui on est identifié , un exemple à suivre , une paternité spirituelle , une pensée à boire , de toute façon on ne saurait donner de nourriture solide à qui ne la digère pas , love .
Professeur X
Professeur X
Titan

Chien
Messages : 3324
Date d'inscription : 12/05/2018

Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Ptah le Lun 11 Fév - 12:49

Aspirant a écrit:
@Ptah a écrit:Aspirant,

Ton lien ne remet rien en question.

...

Moi j'y vois beaucoup de remise en question au contraire.
Je te souhaite d'arriver à tes objectifs bien évidemment mais les signes listés dans ce lien sont des signes reconnus par une large communauté de bouddhistes et donc il est bon de s'y référer pour se rendre compte qu'on ne trouve pas un "éveillé" à tous les coins de rue loin de là.
Je serais curieux de savoir combien de "maître" et "d'éveillés" portent ses marques...

On est bien d'accord.
Je ne vois aucune remise en question de ce qui a été dit.

Si tu lis mon post à Gondalfe, j'ai bien commencé par dire qu'un éveillé véritable était très rare, et qu'il fallait invalider tout le new age, tous les gens qui se prétendent éveillés, tous les ecrivains et youtubeurs qui prétendent avoir eveillé Kundalini, tous les américains qui paradent avec des conférences bidons à 150 euros de l'heure, et j'ai même taxé des citations de Satprem et d'UG Krishnzmurti, de bidons.

On peut difficilement faire plus sévère.

Quant à Bouddha, il s'est éveillé suite à une ascèse.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

La nécessité d'un gourou Empty Re: La nécessité d'un gourou

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum