Sur quoi repose notre paix intérieure.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Kaosmos le Lun 4 Fév - 11:17

Qui d'entre nous a déjà remis en question cette agréable sensation intérieure que nous associons communément à la paix?
En découle les concepts d'ouverture, de sérénité, de confiance en soi, de sécurité intérieure, de noblesse d'esprit, toutes ces qualités que nous apprenons à reconnaitre et ressentir en nos cœurs et qui suscitent parfois une dévotion inconditionnelle, à juste titre, le bonheur tant attendu est là et nous ne voudrions en aucun cas nous en détourner.
C'est dans cet esprit de dévotion qu'il y a quelques années je me suis fais la promesse de ne jamais quitter cette paix, c'est aussi dans cet esprit que j'ai voulu explorer sa réalité au delà des ses éphémères constituantes.
Partant du postulat que le réel ne peux être conditionné par le temps car impérissable et immuable, alors il peut être vécu sans aucune condition sous-jacente au monde phénoménale.
Dans ce contexte, en honnête chercheur de vérité il m'a parut indispensable de remettre en question ce que je considérais être ma paix intérieure, était elle réelle? inconditionnelle? ou reposait elle sur une structure mentale dépendante de tenants et aboutissants particuliers?
Comment se remettre efficacement en question? A ce stade du cheminement la réponse fut naturelle, accepter les opportunités d'expériences qui se présentent à nous, accepter l'échange, accepter l'autre et surtout accepter le conflit inhérent à l’interaction des différences incarnés en chacun. C'est dans le conflit, la contradiction que nos structures mentales sont mises à l'épreuve, sont dissoutes et c'est par la contradiction que nous pouvons examiner ce sur quoi repose notre paix intérieure.
Difficile aujourd'hui de porter autant de certitudes qu'avant, et je dois dire que ça rend parfois la confiance en soi plus difficile, beaucoup de repères intellectuels, d’aprioris confortables ont été laissé de coté. Mais je me sens plus simple, plus humble, plus perdu aussi.
Ce témoignage est une invitation à examiner ce qui est vrai en nous et ce qui est illusoire, aussi je pose la question: ne pensez vous pas qu'un fanatique religieux prêt à mourir et à tuer pour ses croyances puisse avoir le cœur en paix, empli de confiance et de sécurité étant persuadé qu'il vit pour dieu et porte dieu en lui alors qu'il ne porte que la satisfaction de ses croyances suffisantes pour combler son cœur d'un semblant d'amour divin?
Kaosmos
Kaosmos
Épiméthée

Serpent
Messages : 192
Date d'inscription : 28/07/2018

Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Invité le Lun 4 Fév - 12:06

Comment quelqu’un prêt à tuer pour ses croyances pourrait il être en paix ? S’il est prêt à tuer c’est déjà qu’il y a quelque chose qu’il ne tolère pas. Un cœur intolérant n’est pas en paix. Un fanatique est dans l’extrême son cœur n’est pas en paix, il est exalté. L’exaltation fais perdre la raison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Ptah le Lun 4 Fév - 13:16

@Kaosmos a écrit:Qui d'entre nous a déjà remis en question cette agréable sensation intérieure que nous associons communément à la paix?

Quand j'ai abordé la spiritualité, il y a très longtemps, la paix, c'est la seule notion que je n'arrivais pas du tout à comprendre. Je pouvais imaginer et comprendre un peu tout le reste, mais la paix, je ne comprenais pas du tout ce que c'était, et dans mon cheminement, je demandais au divin de m'instruire là-dessus. Et puis, un jour, par la Grâce, je reçus quelques moments de ce qu'on appelle Paix, en mystique.
En fait, cela n'a pas grand chose à voir avec le mot paix, dans le sens "qui dépend de notre confiance en soi et de nos efforts de maturité tranquille".

Du coup, vient la véritable et nécessaire interrogation, que tu exposes dans ton post, qui est excellente, mais ne suffit pas. Et c'est pour ça que je ne comprenais toujours pas la paix.

@Kaosmos a écrit:
Difficile aujourd'hui de porter autant de certitudes qu'avant, et je dois dire que ça rend parfois la confiance en soi plus difficile, beaucoup de repères intellectuels, d’aprioris confortables ont été laissé de coté. Mais je me sens plus simple, plus humble, plus perdu aussi.

Moi non plus, je n'ai pas de certitudes dogmatiques et analytiques à ce sujet, et suis intellectuellement perdu sur ce point, tout simplement parce que j'ai expérimenté, un temps seulement (malheureusement), que la Paix ne dépend pas du tout que de ces choses, mais est en fait un état de béatitude et de bonheur très intense, qui survient par Grâce.
Une des caractéristiques de cette Paix, à mon avis, par exemple, est l'absence de pensées : habituellement, on doit faire un "effort" spirituel, du moins une démarche spirituelle, pour trouver le silence du mental, mais avec la Paix, c'est l'inverse : le silence mental assorti d'un bonheur intense est installé en nous et il est alors très difficile de penser, de sortir du silence intérieur.

Quant à la petite paix, qui dépend des postures choisies et du recul de soi, en état de témoin, en état de confiance en soi, etc, c'est une paix provisoire, analysable, ça va, ça vient, on peut la chercher, je n'ai rien à dire dessus, car c'est encore notre monde, chacun peut travailler dessus.

@Kaosmos a écrit:
Ce témoignage est une invitation à examiner ce qui est vrai en nous et ce qui est illusoire, aussi je pose la question: ne pensez vous pas qu'un fanatique religieux prêt à mourir et à tuer pour ses croyances puisse avoir le cœur en paix, empli de confiance et de sécurité étant persuadé qu'il vit pour dieu et porte dieu en lui?

Comme Lotus l'a indiqué, il est évident qu'un tueur, un fanatique, n'a ni la maitrise de ses émotions, ni celle de ses pensées, et de plus il est dans l'aveuglement et l'ignorance spirituelle, de sorte que tout étant en état de bouillonnement intérieur chez lui, ce qu'il éprouve n'est pas la Paix.
il peut avoir un courage téméraire, une insensibilité froide et aveugle devant la beauté d'un être, ce qui le conduit à éliminer ce pour quoi il n'a aucune compassion, mais je n'appelle pas ça la paix.
Un conditionnement puissant peut nous accorder une insensibilité face à des risques, et octroyer une témérité face à la mort, mais je vois cela comme un aveuglement, et non comme une paix. Ou alors, c'est une petite paix qui vient juste d'un conditionnement provisoire de l'âme, et non de l'âme elle-même...

Si je devais définir le mot Paix, aujourd'hui, je dirais : bonheur très intense, transcendant.
En fait, je comprends mieux les témoignages des mystiques quand ils parlent de paix : ça veut dire bonheur extatique, félicité intense. Pour se faire comprendre de nous, ils devraient plus utiliser ces mots, peut être, parce qu'avec le mot paix, on ne comprend pas bien, en fait. Je préfère quand ils disent "béatitude" et "bonheur", c'est plus parlant.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Invité le Lun 4 Fév - 13:52

Pour moi, la paix c’est le vide intérieur. Un silence et une profondeur insondable, un état inébranlable, de sorte que si par un ciel du plus bleu des bleu il tombait la foudre à nos pieds, nous n’en serions ni surpris ni effrayé

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Invité le Lun 4 Fév - 15:29

Pour moi cette paix dépend :
De la fin de la dualité en soi
De la non identification à ce que nous pensions être

Je décrirais cette paix plus comme un état d'équilibre absolu, que rien ne peut plus venir troubler, et non comme un état de béatitude extatique mais c'est mon propre ressenti.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Ptah le Lun 4 Fév - 15:34

Aspirant a écrit:
Je décrirais cette paix plus comme un état d'équilibre absolu, que rien ne peut plus venir troubler, et non comme un état de béatitude extatique mais c'est mon propre ressenti.

La béatitude est décrite par tous les grands mystiques et réalisés, que ce soit dans la chrétienté, le soufisme ou les spiritualités extrême orientales. C'est aussi dans les textes sacrés des réalisés anciens, par exemple, l'état de samadhi ultime est : "sat chit ananda" = être , conscience, béatitude.

Par béatitude, il ne faut pas entendre "émotion", n'est ce pas, il s'agit d'un état de conscience transcendant.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Totem le Lun 4 Fév - 15:51

@Ptah a écrit:Si je devais définir le mot Paix, aujourd'hui, je dirais : bonheur très intense, transcendant.
En fait, je comprends mieux les témoignages des mystiques quand ils parlent de paix : ça veut dire bonheur extatique, félicité intense. Pour se faire comprendre de nous, ils devraient plus utiliser ces mots, peut être, parce qu'avec le mot paix, on ne comprend pas bien, en fait. Je préfère quand ils disent "béatitude" et "bonheur", c'est plus parlant.

Lotus a écrit:Pour moi, la paix c’est le vide intérieur. Un silence et une profondeur insondable, un état inébranlable, de sorte que si par un ciel du plus bleu des bleu il tombait la foudre à nos pieds, nous n’en serions ni surpris ni effrayé

Ces deux visions sont justes de mon point de vue expérientiel. Par contre le vide intérieur n'est pas vide et c'est là que nous nous trouvons, alors il faut sonder ce vide et non rester à la périphérie.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Invité le Lun 4 Fév - 15:54

@Ptah a écrit:
Aspirant a écrit:
Je décrirais cette paix plus comme un état d'équilibre absolu, que rien ne peut plus venir troubler, et non comme un état de béatitude extatique mais c'est mon propre ressenti.

La béatitude est décrite par tous les grands mystiques et réalisés, que ce soit dans la chrétienté, le soufisme ou les spiritualités extrême orientales. C'est aussi dans les textes sacrés des réalisés anciens, par exemple, l'état de samadhi ultime est : "sat chit ananda" = être , conscience, béatitude.

Par béatitude, il ne faut pas entendre "émotion", n'est ce pas, il s'agit d'un état de conscience transcendant.

Probablement une différence de représentation derrière les mots.
L'état extatique étant proche de l'orgasme d'une certaine façon (propre à certain saints et saintes de la religion Catholique par exemple)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Totem le Lun 4 Fév - 16:06

L'orgasme sexuel est une contrefaçon l'orgasme béatifique et en est bien loin.
C'est un peu comme comparer un champignon comestible avec sa contrefaçon qui est mortelle.
L'homme passera plus souvent son temps à rechercher l'orgasme sexuel plus facilement accessible que l'orgasme béatifique qui n'est pas de son fait et qui n'a pas son pareil.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Invité le Lun 4 Fév - 16:11

@Totem a écrit:L'orgasme sexuel est une contrefaçon l'orgasme béatifique et en est bien loin.
C'est un peu comme comparer un champignon comestible avec sa contrefaçon qui est mortelle.
L'homme passera plus souvent son temps à rechercher l'orgasme sexuel plus facilement accessible que l'orgasme béatifique qui n'est pas de son fait et qui n'a pas son pareil.

Oui @Totem je n'ai pas mis les deux sur le même plan c'est d'ailleurs pour cela que j'ai dit "d'une certaine façon" même si je n'irais pas jusqu'à dire "contrefaçon"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Ptah le Lun 4 Fév - 16:20

Aspirant a écrit:
Probablement une différence de représentation derrière les mots.
L'état extatique étant proche de l'orgasme d'une certaine façon (propre à certain saints et saintes de la religion Catholique par exemple)

Alors, on ne parle pas de la même chose.
Pour moi, la béatitude, d'un mystique chrétien ou d'un ascète extrême oriental, est la même, et exclut la comparaison avec l'orgasme, qui n'est pas un événement transcendant, même si spirituel en partie, (mais pas transcendant).

Si un mystique a comparé la béatitude avec l'orgasme, c'est à mon avis qu'il n'avait pas fini son chemin. Tous les mystiques n'ont pas le même niveau de réalisation.

Ceci étant, je comprends ce que tu veux dire, mais l'orgasme, même s'il unit 2 personnes, il n'unit pas une personne avec tout le monde, c'est une fusion limitée avec un seul être, ce qui est extrêmement insuffisant, c'est de l'amour conditionnel, non transcendant.
Et la très grande majorité des gens, pour pas dire tous, qui ont des orgasmes ne sont même pas près à mourir et soufrir pour leur partenaire, il n'y a qu'à voir l'état du monde et l'état des relations homme-femme...
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Invité le Lun 4 Fév - 16:28

Un peu de culture :

Extase de Sainte Thérèse d'Avila

Et ce n'est pas le seul exemple, on en trouve aussi chez les hommes.

Le passage croustillant :

"
Les deux personnages principaux de la sculpture tirent leur origine d'un passage écrit par Thérèse d'Avila dans son autobiographie publiée sous le titre la Vie de sainte Thérèse de Jésus (1515-1582), une mystique cloîtrée, carmélite déchaussée, réformatrice et religieuse (1622). On y trouve décrites des visions divines, y compris celle où elle a vu un ange jeune et beau debout à côté d'elle.

« J'ai vu dans sa main une longue lance d'or, à la pointe de laquelle on aurait cru qu'il y avait un petit feu. Il m'a semblé qu'on la faisait entrer de temps en temps dans mon cœur et qu'elle me perçait jusqu'au fond des entrailles; quand il l'a retirée, il m'a semblé qu'elle les retirait aussi et me laissait toute en feu avec un grand amour de Dieu. La douleur était si grande qu'elle me faisait gémir; et pourtant la douceur de cette douleur excessive était telle, qu'il m'était impossible de vouloir en être débarrassée. L'âme n'est satisfaite en un tel moment que par Dieu et lui seul. La douleur n'est pas physique, mais spirituelle, même si le corps y a sa part. C'est une si douce caresse d'amour qui se fait alors entre l'âme et Dieu, que je prie Dieu dans Sa bonté de la faire éprouver à celui qui peut croire que je mens. »

La position du corps de sainte Thérèse et l'expression de son visage, ont conduit certains observateurs, tel Jacques Lacan, à les expliquer comme le signe d'un moment d'extase sexuelle « [...] pour Sainte Thérèse, enfin disons quand même le mot… et puis en plus vous avez qu'à aller regarder dans une certaine église à Rome la statue du Bernin pour comprendre tout de suite …enfin quoi : qu'elle jouit, ça fait pas de doute ! Et de quoi jouit-elle ? Il est clair que le témoignage essentiel de la mystique c'est justement de dire ça : qu'ils l'éprouvent mais qu'ils n'en savent rien. » Les spécialistes du baroque mettent cette théorie en doute. Ainsi Nicolas Mattei, dans sa conférence sur l'art Baroque, Sainte Thérèse d' Avila par Le Bernin en décembre 2009, déclare : « Elle jouit, Thérèse, disait Lacan ! Notre époque, excessivement marquée par Freud et la psychanalyse, une psychanalyse trop souvent démocratisée pour ne pas dire de bazar, ne peut voir ici qu’une extase tout ce qu’il y a de plus physique. Il s’agit cependant d’une extase mystique. »

"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Totem le Lun 4 Fév - 16:35

Aspirant a écrit:Un peu de culture :

Extase de Sainte Thérèse d'Avila

Et ce n'est pas le seul exemple, on en trouve aussi chez les hommes.

Le passage croustillant :

"
Les deux personnages principaux de la sculpture tirent leur origine d'un passage écrit par Thérèse d'Avila dans son autobiographie publiée sous le titre la Vie de sainte Thérèse de Jésus (1515-1582), une mystique cloîtrée, carmélite déchaussée, réformatrice et religieuse (1622). On y trouve décrites des visions divines, y compris celle où elle a vu un ange jeune et beau debout à côté d'elle.

« J'ai vu dans sa main une longue lance d'or, à la pointe de laquelle on aurait cru qu'il y avait un petit feu. Il m'a semblé qu'on la faisait entrer de temps en temps dans mon cœur et qu'elle me perçait jusqu'au fond des entrailles; quand il l'a retirée, il m'a semblé qu'elle les retirait aussi et me laissait toute en feu avec un grand amour de Dieu. La douleur était si grande qu'elle me faisait gémir; et pourtant la douceur de cette douleur excessive était telle, qu'il m'était impossible de vouloir en être débarrassée. L'âme n'est satisfaite en un tel moment que par Dieu et lui seul. La douleur n'est pas physique, mais spirituelle, même si le corps y a sa part. C'est une si douce caresse d'amour qui se fait alors entre l'âme et Dieu, que je prie Dieu dans Sa bonté de la faire éprouver à celui qui peut croire que je mens. »

Cela est réel...

La position du corps de sainte Thérèse et l'expression de son visage, ont conduit certains observateurs, tel Jacques Lacan, à les expliquer comme le signe d'un moment d'extase sexuelle « [...] pour Sainte Thérèse, enfin disons quand même le mot… et puis en plus vous avez qu'à aller regarder dans une certaine église à Rome la statue du Bernin pour comprendre tout de suite …enfin quoi : qu'elle jouit, ça fait pas de doute ! Et de quoi jouit-elle ? Il est clair que le témoignage essentiel de la mystique c'est justement de dire ça : qu'ils l'éprouvent mais qu'ils n'en savent rien. » Les spécialistes du baroque mettent cette théorie en doute. Ainsi Nicolas Mattei, dans sa conférence sur l'art Baroque, Sainte Thérèse d' Avila par Le Bernin en décembre 2009, déclare : « Elle jouit, Thérèse, disait Lacan ! Notre époque, excessivement marquée par Freud et la psychanalyse, une psychanalyse trop souvent démocratisée pour ne pas dire de bazar, ne peut voir ici qu’une extase tout ce qu’il y a de plus physique. Il s’agit cependant d’une extase mystique. »

Ici parler d'extase mystique est une bien faible appréciation car on emploie le mot "extase" utilisé pour l'humain qui vit l'orgasme et le mot "mystique" derrière le quel on met tout ce qui est incompréhensible à l'esprit. Bref c'est une image qui n'apporte rien à la compréhension de la chose qui doit être vécue être 'intégrée mais inexplicable en mots.

Je voudrais rajouter que beaucoup on essayé de comprendre les mots de St. Thérèse d'Avila pour expliquer ce qu'elle vivait mais très peu ne l'ont compris parce n'étant pas dans son corps. J'ai même vu une interprétation où il était dit que c'était un démon qui la transperçait....c'est dire.... On n'a pas à interpréter ces choses là car elles sont au delà du connu.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Ptah le Lun 4 Fév - 16:48

Aspirant a écrit:Un peu de culture :

Extase de Sainte Thérèse d'Avila

Et ce n'est pas le seul exemple, on en trouve aussi chez les hommes.

L'artiste qui a fait cette sculpure n'est pas Ste Therèse d'Avila.
Ainsi, l'artiste a son interprétation subjective de non-éveillé.


Aspirant a écrit:
Le passage croustillant :
"
Les deux personnages principaux de la sculpture tirent leur origine d'un passage écrit par Thérèse d'Avila dans son autobiographie publiée sous le titre la Vie de sainte Thérèse de Jésus (1515-1582), une mystique cloîtrée, carmélite déchaussée, réformatrice et religieuse (1622). On y trouve décrites des visions divines, y compris celle où elle a vu un ange jeune et beau debout à côté d'elle.

« J'ai vu dans sa main une longue lance d'or, à la pointe de laquelle on aurait cru qu'il y avait un petit feu. Il m'a semblé qu'on la faisait entrer de temps en temps dans mon cœur et qu'elle me perçait jusqu'au fond des entrailles; quand il l'a retirée, il m'a semblé qu'elle les retirait aussi et me laissait toute en feu avec un grand amour de Dieu. La douleur était si grande qu'elle me faisait gémir; et pourtant la douceur de cette douleur excessive était telle, qu'il m'était impossible de vouloir en être débarrassée. L'âme n'est satisfaite en un tel moment que par Dieu et lui seul. La douleur n'est pas physique, mais spirituelle, même si le corps y a sa part. C'est une si douce caresse d'amour qui se fait alors entre l'âme et Dieu, que je prie Dieu dans Sa bonté de la faire éprouver à celui qui peut croire que je mens. »

Bon, là, rien de spécial, on peut y voir des analogies avec du "croustillant", si on veut, tant il est vrai que, lors de visions spirituelles, l'esprit projette parfois ce pour quoi il a des faiblesses.

Quant à l'ange beau :
Un démon, dans l'astral, n'est pas beau, mais un ange l'est. ça ne mange pas de pain. représentation normale, si je puis dire.



Aspirant a écrit:
La position du corps de sainte Thérèse et l'expression de son visage, ont conduit certains observateurs, tel Jacques Lacan, à les expliquer comme le signe d'un moment d'extase sexuelle « [...] pour Sainte Thérèse, enfin disons quand même le mot… et puis en plus vous avez qu'à aller regarder dans une certaine église à Rome la statue du Bernin pour comprendre tout de suite …enfin quoi : qu'elle jouit, ça fait pas de doute ! Et de quoi jouit-elle ? Il est clair que le témoignage essentiel de la mystique c'est justement de dire ça : qu'ils l'éprouvent mais qu'ils n'en savent rien. » Les spécialistes du baroque mettent cette théorie en doute. Ainsi Nicolas Mattei, dans sa conférence sur l'art Baroque, Sainte Thérèse d' Avila par Le Bernin en décembre 2009, déclare : « Elle jouit, Thérèse, disait Lacan ! Notre époque, excessivement marquée par Freud et la psychanalyse, une psychanalyse trop souvent démocratisée pour ne pas dire de bazar, ne peut voir ici qu’une extase tout ce qu’il y a de plus physique. Il s’agit cependant d’une extase mystique. »
"

Là, c'est croustillant, sauf que ce croustillant ne vient pas d'un mystique, mais de Lacan, un psy non-éveillé, qui a tendance à relier tout au sexe, comme le font les mondains. (surtout dans sa spécialité).
De plus, même s'il a raison, l'oeuvre qu'il décrit vient d'un sculpteur mondain, pas d'un mystique, alors ce sculpteur a  projeté aussi sa propre mondanité dans l'oeuvre qu'il a créé, fût-elle sublime.

Mais merci, c'est intéressant, je connaissais l'oeuvre mais ne l'avais pas interprété de cette façon. PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Icon_lol
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Invité le Lun 4 Fév - 16:54

Ne t'attache pas qu'à l'oeuvre. Il y a aussi la description faite par Sainte Thérèse elle même et les mots qu'elle utilise.
Maintenant il y a quelque chose à comprendre (et même de nombreuses) derrière tout cela.
C'est pour ça que je l'ai qualifié de "croustillant".
L'église catholique, surtout à cette époque, à jeter l'anathème sur toutes les choses du sexe et on se rend compte que certains grands mystiques ont vécu ce genre d'expérience.
En fait l'énergie reçu dans ce moment de communion avec le divin est interprété par le corps de la seule manière qu'il connaisse pour une énergie aussi puissante : l'orgasme.
Il ne faut pas se formaliser pour cela et il n'y a aucun mal la dedans.

Beaucoup de saintes se disaient mariées à Jésus et cela allait très loin...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Totem le Lun 4 Fév - 16:57

Ste Thérèse d'Avila a écrit:« J'ai vu dans sa main une longue lance d'or, à la pointe de laquelle on aurait cru qu'il y avait un petit feu. Il m'a semblé qu'on la faisait entrer de temps en temps dans mon cœur et qu'elle me perçait jusqu'au fond des entrailles; quand il l'a retirée, il m'a semblé qu'elle les retirait aussi et me laissait toute en feu avec un grand amour de Dieu. La douleur était si grande qu'elle me faisait gémir; et pourtant la douceur de cette douleur excessive était telle, qu'il m'était impossible de vouloir en être débarrassée. L'âme n'est satisfaite en un tel moment que par Dieu et lui seul. La douleur n'est pas physique, mais spirituelle, même si le corps y a sa part. C'est une si douce caresse d'amour qui se fait alors entre l'âme et Dieu, que je prie Dieu dans Sa bonté de la faire éprouver à celui qui peut croire que je mens. »

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  1027381557
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Invité le Lun 4 Fév - 17:02

L’orgasme n’est absolument pas ce que je comprend des paroles de cette dame...
Ce n’etait pas de l’extase, c’était une douleur, et l’interprétation positive qu’elle en fait viens de sa connaissance des tenants et aboutissants de cette douleur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Totem le Lun 4 Fév - 17:06

Lotus a écrit:L’orgasme n’est absolument pas ce que je comprend des paroles de cette dame...
Ce n’etait pas de l’extase, c’était une douleur, et l’interprétation positive qu’elle en fait viens de sa connaissance des tenants et aboutissants de cette douleur

Tout à fait. Wink
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Cogitop le Lun 4 Fév - 17:10

A l’instant où j’écris ces mots, je suis dans un état de bien être ultime, en fusion, en communion, en communication, en paix et en connexion avec l’univers entier...

Suis je dans une auto-satisfaction autistique ou en unité avec le Tout ultime ?

J’y suis...

Je fais l’Amour avec Dieu.

Et je transmets cet amour à qui peut le comprendre:

cheers
Cogitop
Cogitop
Téthys

Chien
Messages : 1032
Date d'inscription : 22/08/2018

Localisation : Broceliande
Emploi/loisirs : Chamane médecin
Humeur : En miroir

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Ptah le Lun 4 Fév - 17:30

Aspirant a écrit:Ne t'attache pas qu'à l'oeuvre. Il y a aussi la description faite par Sainte Thérèse elle même et les mots qu'elle utilise.
Maintenant il y a quelque chose à comprendre (et même de nombreuses) derrière tout cela.
C'est pour ça que je l'ai qualifié de "croustillant".
L'église catholique, surtout à cette époque, à jeter l'anathème sur toutes les choses du sexe et on se rend compte que certains grands mystiques ont vécu ce genre d'expérience.
En fait l'énergie reçu dans ce moment de communion avec le divin est interprété par le corps de la seule manière qu'il connaisse pour une énergie aussi puissante : l'orgasme.
Il ne faut pas se formaliser pour cela et il n'y a aucun mal la dedans.

Beaucoup de saintes se disaient mariées à Jésus et cela allait très loin...

Mais même dans les mots, je ne vois rien de spécial...
Pour le mariage avec Jésus, des saintes, c'est une analogie. (je n'ai pas dit une anale orgie, hein PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Icon_lol ).

Perso, parler de sexe ne me gène pas du tout (je peux continuer à poster des nus sur le fil des photos en noir et blanc, comme je l'avais commencé, pas de soucis PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Icon_lol ) , c'est juste que je ne relie pas la Béatitude à la simple extase, dans un premier temps, et dans un deuxième temps, je ne relie pas l'orgasme à la Béatitude, car en extrême orient, ces étapes sont brillamment et très précisément décrites, et l'étape spirituelle où l'énergie sexuelle est soudainement libérée et occasionne ces visions n'est pas du tout l'état de Réalisation finale du Soi, le Nirvana, la Béatitude.
C'est un état avancé, mais pas du tout finalisé, il reste donc des restes de conditionnements matériels dans l'esprit du chercheur, et donc dans ses visions spirituelles aussi, qui présentent ainsi encore des subjectivités matérielles et humaines à la place de l'Objectivité impersonnelle et transcendante.

Nombre de yogis racontent ces histoires d'énergie sexuelle décuplée dans leurs extases, mais ils disent bien que, d'une, ils ne sont pas encore réalisés dans ces moments là, et deux, ce n'est pas la Béatitude, ce n'est pas Ananda. Swami Muktananda l'explique très bien, et ce n'est qu'un exemple.
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Totem le Lun 4 Fév - 19:53

@Ptah a écrit:
Nombre de yogis racontent ces histoires d'énergie sexuelle décuplée dans leurs extases, mais ils disent bien que, d'une, ils ne sont pas encore réalisés dans ces moments là, et deux, ce n'est pas la Béatitude, ce n'est pas Ananda. Swami Muktananda l'explique très bien, et ce n'est qu'un exemple.
[/color]

C'est tout à fait cela, la montée de l'énergie et l'extase qui s'en suit a tous les aspect du sexuel sauf la puissance, par contre ce que décrit Sainte Thérèse d'Avila est tout autre chose, ....ça rejoint plus le processus alchimique.
Totem
Totem
Uranus

Chèvre
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/05/2018

Localisation : Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Ptah le Lun 4 Fév - 21:44

Oui, il y a différents chemins, par contre, je n'ai pas lu Ste Thérèse d'Avila, alors je ne peux pas me prononcer.
J'ai 2 livres d'elle depuis longtemps, le chateau de l'âme et le chemin de perfection, mais je ne les ai pas encore lus...
Ptah
Ptah
Dioné

Cochon
Messages : 1110
Date d'inscription : 17/06/2018

Localisation : Temple intérieur

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Elea le Lun 4 Fév - 23:05

Je ne comparerais pas la Paix à un état de vide intérieur comme tu le dis Aspirant. Le vide intérieur est un état que l'on peut trouver par soi-même au gré de nos efforts. Si le vide intérieur permet une forme de paix, c'est simplement parce que la guerre menée par notre ego s'est tue.
 Or les instants de Paix qui ne dépendent pas de la fin d'une guerre semblent survenir indépendamment des circonstances, et de mon point de vue cela  s'apparente plutôt à une plénitude, qui parfois déborde de notre coupe, le sentiment que tout est à sa juste place. Pourtant je ne comparerais pas cela non plus à un orgasme ni à quoi que ce soit d'autre. Il va de soi que l'intellect va ensuite chercher à l'analyser, le comparer, le capturer pour le reproduire, mais cette quête est vaine car nous ne pouvons enfermer la Grâce, nous pouvons seulement aménager notre coupe pour la recevoir, quand bon lui semblera. Il conviendrait donc de lâcher prise et de la laisser agir, prêts à l'accueillir.
Elea
Elea
Épiméthée

Cochon
Messages : 182
Date d'inscription : 19/05/2018

Localisation : Ici et là

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Invité le Mar 5 Fév - 4:09

@Elea a écrit:Je ne comparerais pas la Paix à un état de vide intérieur comme tu le dis Aspirant. Le vide intérieur est un état que l'on peut trouver par soi-même au gré de nos efforts. Si le vide intérieur permet une forme de paix, c'est simplement parce que la guerre menée par notre ego s'est tue.
 Or les instants de Paix qui ne dépendent pas de la fin d'une guerre semblent survenir indépendamment des circonstances, et de mon point de vue cela  s'apparente plutôt à une plénitude, qui parfois déborde de notre coupe, le sentiment que tout est à sa juste place. Pourtant je ne comparerais pas cela non plus à un orgasme ni à quoi que ce soit d'autre. Il va de soi que l'intellect va ensuite chercher à l'analyser, le comparer, le capturer pour le reproduire, mais cette quête est vaine car nous ne pouvons enfermer la Grâce, nous pouvons seulement aménager notre coupe pour la recevoir, quand bon lui semblera. Il conviendrait donc de lâcher prise et de la laisser agir, prêts à l'accueillir.

Je me suis relu du coup mais je n'avais pas parlé de "vide intérieur" mais d'équilibre.
Je le rapprocherais plus de ce que tu décris comme étant "la plénitude"
Et effectivement, je ne compare pas cela à l'extase mystique qui ne peut être qu'un état transitoire me semble-t-il.

Dans mon expérience personnelle, depuis que j'ai pleinement embrassé tous mes aspects, y compris "sataniques" (voir le fil de discussion dédié, comme quoi tout est lié...) je ressens cette plénitude d'une façon de plus en plus constante et les événements de la vie ne la trouble que de moins en moins.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Kaosmos le Mar 5 Fév - 11:31

Ma question de conclusion comporte plusieurs degrès et il est mal aisé de ne traiter que le degrès le plus grave. Il est intéressant aussi d'observer que l'on s'attache ici à définir ce qu'est la paix. J'emploie le mot paix pour exprimer les diverses associations conceptuelles que l'on s'en fait, du relatif à l'absolu. Les idées que nous portons, auxquels nous nous identifions agissent parfois comme un mantra, calmant l'esprit et permettant une cohésion de ses divers moi autour d'une idéologie consensuelle. Ce faisant nous accédons à un certain niveau de non-conflit intérieur, de silence et de paix. Dans ce cadre défini il est plus aisé de comprendre la question : qu'importe le bon sens de notre raisonnement et des croyances que nous portons, ce qui importe c'est qu'il n'y ai pas d'élément contradicteur suffisament boulversant et que le consensus intérieur persiste. Cette paix est relative au degrès d'exposition à la contradiction apporté par le monde extérieur. Elle permet probablement certaine saveur satisfaisante mais elle ne peut, me semble t'il, satisfaire celui qui cherche le réel.
Kaosmos
Kaosmos
Épiméthée

Serpent
Messages : 192
Date d'inscription : 28/07/2018

Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

PAIX - Sur quoi repose notre paix intérieure.  Empty Re: Sur quoi repose notre paix intérieure.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum